EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

Médias de l’article

Extinctions biologiques : la limite Crétacé-Tertiaire

Extinctions biologiques : la limite Crétacé-Tertiaire
Crédits : E. Buffetaut

photographie

Extinctions biologiques : les effets de l'impact d'une météorite

Extinctions biologiques : les effets de l'impact d'une météorite
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Extinctions d'espèces : les cinq grandes crises

Extinctions d'espèces : les cinq grandes crises
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Extinctions biologiques : quelques espèces emblématiques

Extinctions biologiques : quelques espèces emblématiques
Crédits : E. Buffetaut

photographie

Tous les médias


La fin de l'Ordovicien

À la fin de la période ordovicienne, il y a 445 millions d'années, eut lieu une crise biologique de grande ampleur puisqu'on estime qu'elle provoqua la disparition de près de 85 p. 100 des espèces existantes. Elle affecta aussi bien des organismes vivant sur le fond – comme les brachiopodes, les échinodermes ou les trilobites – que des formes pélagiques – comme les graptolites ou les nautiloïdes. Son impact sur l'histoire du monde vivant fut cependant relativement limité dans la mesure où cette crise ne provoqua la disparition totale d'aucun grand groupe animal. De ce fait, les faunes qui se sont développées ultérieurement, au cours du Silurien, ne sont pas fondamentalement différentes de celles de l'Ordovicien.

Selon les paléontologues britanniques Anthony Hallam et Paul Wignall, cette crise biologique se décomposerait en fait en deux phases d'extinction, séparées par une glaciation qui est bien attestée par les traces d'une calotte glaciaire s'étendant sur ce qui était alors les hautes latitudes australes. Lors de cette période glaciaire, de l'eau froide, riche en oxygène, se serait répandue dans des zones alors mal oxygénées, provoquant des extinctions parmi les organismes adaptés à l'anoxie. La baisse du niveau des mers due à l'extension des glaces – qui retirent aux océans de grandes quantités d'eau – aurait aussi été néfaste aux formes vivant dans les eaux peu profondes. Puis, à la fin de la glaciation, la remontée du niveau des mers aurait provoqué une expansion des eaux chaudes mal oxygénées, cause possible de nouvelles extinctions.

Si ce scénario est correct, il implique que la crise de la fin de l'Ordovicien s'est étalée sur environ un million d'années. Celle-ci perd ainsi le caractère brutal associé aux autres grandes extinctions, notamment celle de la limite Crétacé-Tertiaire. Cette crise est la plus ancienne qui soit bien attestée par les données paléontologiques. Il n'est pas exclu que d'autres extinctions en masse aient eu lieu avant le début du Paléozoïque, il y a 540 millions d'années, éliminant des formes de vie primitives. Mais les indices paléontologiques, encore très lacunaires, dont nous disposons pour ces périodes très reculées ne permettent pas de l'affirmer.

[...]

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS
  • : docteur en sciences de l'environnement, historienne des sciences et de l'environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHERE, C.N.R.S., U.M.R. 7219, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification


Autres références

«  EXTINCTIONS BIOLOGIQUES  » est également traité dans :

ALVAREZ ET L'EXTINCTION DES DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 182 mots

l'interprètent comme l'indice de la collision, à cette époque, d'un gros objet extra-terrestre avec la Terre. La catastrophe écologique mondiale provoquée par cet impact aurait causé la disparition des dinosaures et de nombreuses autres espèces. Cette hypothèse révolutionnaire, acceptée aujourd'hui par la majorité des chercheurs, suscite alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alvarez-et-l-extinction-des-dinosaures/#i_38401

BIODIVERSITÉ

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 4 700 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Vers une sixième crise d'extinction »  : […] Avec le succès écologique et économique de l'espèce humaine, on est entré dans la sixième crise d'extinction d'espèces. Les cinq précédentes furent la conséquence de catastrophes géologiques (éruptions volcaniques...) ou astronomiques (chutes de météores), généralement suivies et amplifiées par des changements climatiques et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biodiversite/#i_38401

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 575 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La crise Éocène-Oligocène »  : […] du Glomar Challenger (Deep Sea Drilling Project) ont montré que des extinctions se succédaient de part et d'autre de la limite Éocène/Oligocène, accompagnées d'un refroidissement et suivies d'une première glaciation intense en Antarctique (glaciation Oi-1 ; fig. 2). Ces extinctions, échelonnées sur plusieurs millions d'années pour le plancton […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenozoique/#i_38401

CHICXULUB CRATÈRE DE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 438 mots

Pour la plupart des spécialistes, les extinctions massives d'espèces à la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années (Ma), ont résulté de l'obscurcissement du Soleil et de changements climatiques de grande ampleur déclenchés par un impact météoritique catastrophique. Témoins d'un choc violent, le cratère de 180 km de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cratere-de-chicxulub/#i_38401

CRÉTACÉ

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 1 046 mots

se développent et supplantent progressivement les Gymnospermes. La fin du Crétacé est marquée par une crise majeure de la biodiversité probablement provoquée par les effets conjoints de la mise en place des trapps du Deccan – alors que l'Inde, dans sa remontée vers le nord, passait au droit du point chaud de la Réunion – […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cretace/#i_38401

DÉVONIEN

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 229 mots

Le Dévonien supérieur est marqué par deux extinctions biologiques : l'une à la limite Frasnien/Famennien, classée parmi les « Big Five » (les cinq extinctions en masse des temps phanérozoïques) ; la seconde à la limite Dévonien-Carbonifère, d'ampleur plus faible. Celles-ci font suite à un épisode d'anoxie de l'océan mondial, l'événement du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/devonien/#i_38401

DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 7 335 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  Extinction des dinosaures »  : […] À la fin du Crétacé, il y a 65 Ma, disparaissent les dinosaures non aviens. L'extinction de ce groupe, qui avait joué un rôle majeur dans les écosystèmes continentaux durant plus de 150 Ma, a depuis longtemps attiré l'attention des paléontologues et suscité des dizaines d'explications plus ou moins convaincantes. Parmi ces hypothèses, celles qui n' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinosaures/#i_38401

ÉCOLOGIE ET SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 7 805 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La biodiversité ébranlée »  : […] Autant de facteurs qui conduisent à une érosion accélérée de la biodiversité. On parle de sixième extinction en masse. Les cinq premières, reconnues par les paléontologues au cours de ces 700 derniers millions d'années, ont fait disparaître, à chaque fois, de 70 à 95 p. 100 des faunes et flores de ces lointaines époques. Mais ces crises biologiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecologie-et-societe/#i_38401

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 100 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Vers une vision hiérarchique généralisée  »  : […] par exemple, le régime sélectif particulier lors de l'« évènement fini-Crétacé », il y a 65 millions d'années, élimine tous les organismes terrestres de plus de 25 kilogrammes à l'état adulte, peu importe les adaptations particulières des diverses espèces, c'est une propriété du clade dans son ensemble qui élimine alors tous les dinosaures non […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolution/#i_38401

MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 8 319 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Relations entre évolution de la biodiversité, mise en place des trapps basaltiques et impacts »  : […] Les trois crises biologiques majeures enregistrées au Mésozoïque coïncident donc avec la mise en place de trapps ; seule la crise Crétacé-Paléogène coïncide, en plus, avec un impact majeur. Pour certains, les modifications environnementales induites par le volcanisme massif au niveau des points chauds sur une courte période de temps pourrait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesozoique-ere-secondaire/#i_38401

PERMIEN

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 1 051 mots

trilobites, crinoïdes, articulés, etc.) l'était davantage. Ces deux types de faunes ont subi de façon très importante la crise de la fin du Permien, la faune paléozoïque ayant été beaucoup plus touchée que la faune moderne. Cette crise Permien/Trias, dite P/T, a été fatale à la faune cambrienne puisque celle-ci disparaît à cette époque. Une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/permien/#i_38401

POINTS CHAUDS, géophysique

  • Écrit par 
  • Cinzia FARNETANI
  •  • 2 445 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Volcanisme des panaches et conséquences sur l'environnement »  : […] sulfurique et de fluor, provoquant d'importantes perturbations climatiques (refroidissement et brouillard sulfuré couvrant l'Europe) et sociales (famine en Islande et augmentation de la mortalité en Europe). Des recherches récentes montrent que la formation des LIPs peut altérer le climat et être une cause majeure des extinctions biologiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/points-chauds-geophysique/#i_38401

PROTECTION DE LA NATURE - Mesures de conservation des espèces

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 8 848 mots
  •  • 6 médias

mammifères, et autour de 10 millions d'années pour les invertébrés terrestres ou marins. En outre, ils ont mis en relief cinq grandes crises d'extinction au cours des temps géologiques, qui éliminèrent entre 65 et 85 p. 100 des espèces et jusqu'à 95 p. 100 au Permien, il y a 250 millions d'années (cf. extinctions biologiques). La plus connue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protection-de-la-nature-mesures-de-conservation-des-especes/#i_38401

RAUP DAVID (1933-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 293 mots

. Il fut célèbre pour avoir introduit (en 1983) le concept de périodicité des extinctions, selon lequel des épisodes d’extinction massive se produisent à intervalles réguliers, tous les 26 millions d’années environ. Il émit également l’hypothèse que des causes « extérieures », telles que la collision de corps célestes avec la Terre (plutôt que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-raup/#i_38401

RECHERCHES SUR LES OSSEMENTS FOSSILES DE QUADRUPÈDES (G. Cuvier)

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 227 mots
  •  • 1 média

anatomiques qu'il a lui-même élaborés à partir de l'étude des espèces vivantes. Il parvient alors à identifier et reconstituer de nombreuses formes animales qui n'ont plus de représentants dans la nature d'aujourd'hui, comme le mastodonte, le ptérodactyle ou le mosasaure. Cuvier démontre ainsi la réalité du phénomène d'extinction des espèces, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recherches-sur-les-ossements-fossiles-de-quadrupedes/#i_38401

TRIAS

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 966 mots

À la limite Permien-Trias, après la disparition des trilobites, gigantostracés, goniatites, coraux tabulés, tétracoralliaires et fusulines et l'extinction de nombreuses familles d'échinodermes et de brachiopodes, le Trias inférieur correspond à une période de reconquête. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trias/#i_38401

Voir aussi

Pour citer l’article

Eric BUFFETAUT, Valérie CHANSIGAUD, « EXTINCTIONS BIOLOGIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinctions-biologiques/