CHICXULUB CRATÈRE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pour la plupart des spécialistes, les extinctions massives d'espèces à la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années (Ma), ont résulté de l'obscurcissement du Soleil et de changements climatiques de grande ampleur déclenchés par un impact météoritique catastrophique. Témoins d'un choc violent, le cratère de 180 km de diamètre identifié à Chicxulub, près de la côte du Yucatán (Mexique), et la répartition sur tout le globe d'une couche enrichie en iridium et en minéraux indiquent que la météorite devait avoir une dizaine de kilomètres de diamètre et appartenir à la famille des chondrites carbonées. Des chercheurs américains et tchèques pensent avoir identifié l'origine de ce corps céleste qui serait né de l'éclatement d'un astéroïde il y a presque cent soixante millions d'années. L'étude des données orbitales établies par la mécanique céleste et les caractéristiques spectrales spécifiques aux chondrites carbonées indiquent que cet événement a donné naissance à la famille d'astéroïdes Baptistina-298 (orbite : demi-grand axe 2,26 unités astronomiques, excentricité 0,15 et inclinaison 5,70). Tous les objets de cette famille résultent très probablement de la collision catastrophique d'un astéroïde de 60 km avec un autre de 170 km il y a 160 Ma. Cela ressort d'un calcul sur les orbites de plus de 100 000 corps fragments de cette collision, avec prise en compte non seulement des perturbations gravitationnelles par Mars et Jupiter, mais aussi de l'action de forces non gravitationnelles (collisions, pression de rayonnement). Cet événement dramatique aurait eu pour conséquence de multiplier par un facteur deux ou trois le nombre d'impacts sur la Lune comme sur Mars, la Terre et Vénus. Les observations semblent cohérentes avec ce calcul, un exemple étant le cratère lunaire Tycho (diamètre 85 km, âge 109 Ma). Il peut encore rester de gros fragments de « Baptistina mère ».

Les astronomes ont commencé à suivre de plus près tous les objets qui peuvent frapper notre Terre, pas seulement la famille Baptistina. Ainsi, l'astéroïde Apophis (300 m de diamètre) passera à moins de 36 000 km de distance en 2029 et en 2036, et la N.A.S.A. étudie comment on pourrait dévier sa trajectoire si la probabilité d'un impact terrestre (avec une énergie équivalente à 400 mégatonnes de T.N.T.) s'avérait grande. En Europe, la société Astrium cherche du financement pour envoyer une sonde à sa rencontre dès 2014.

—  Robert KANDEL

Écrit par :

  • : directeur de recherche honoraire du C.N.R.S., laboratoire de météorologie dynamique, École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  CHICXULUB CRATÈRE DE  » est également traité dans :

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Impacts d'objets extraterrestres »  : […] La découverte d'un enrichissement exceptionnel en iridium dans une couche d'argile très fine au contact des strates crétacées et paléogènes affleurant près de Gubbio (Italie) a alerté la communauté scientifique sur des relations possibles entre des catastrophes terrestres, comme les extinctions en masse, et des collisions entre la Terre et des objets extraterrestres. Toute jeune, la Terre a subi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenozoique/#i_38415

DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 7 330 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'impact météoritique de la limite Crétacé-Tertiaire »  : […] Les premiers éléments concrets de réponse sont venus en 1980, lorsque fut annoncée la découverte, dans un très mince niveau argileux situé à la limite Crétacé-Tertiaire, d'indices de la collision d'un astéroïde avec la Terre, le diamètre de cet astéroïde étant estimé à environ 10 kilomètres. Il s'agissait, tout d'abord, d'un enrichissement considérable en iridium, métal très rare dans la croûte t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinosaures/#i_38415

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 272 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une collision cosmique »  : […] En 1980, par un article resté célèbre, publié dans Science , Luis Alvarez et ses collaborateurs annonçaient la découverte dans les strates sédimentaires, à la limite Crétacé-Tertiaire, d'un enrichissement notable en iridium, qu'ils interprétaient comme la conséquence de la collision d'une énorme météorite avec la Terre. Le cataclysme provoqué par cet impact aurait été la caus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinctions-biologiques/#i_38415

MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 8 315 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Principaux impacts d'objets extraterrestres »  : […] Seuls les impacts ayant généré un cratère de diamètre supérieur à 50 kilomètres sont ici considérés (fig. 5). Au cours du Trias, un seul cratère d'impact majeur est enregistré. Il s'agit du cratère de Manicouagan, situé au Québec. Il est daté de — 214 ± 1 Ma, soit au voisinage de la limite Carnien-Norien. Son diamètre est de l'ordre de 100 kilomètres. Dans les sédiments, on n'enregistre pas d'enri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesozoique-ere-secondaire/#i_38415

Pour citer l’article

Robert KANDEL, « CHICXULUB CRATÈRE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cratere-de-chicxulub/