EXISTENCE (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ce n’est qu’au xxe siècle que la notion d’existence a pris une place centrale en philosophie avec le courant « existentialiste », dont la thèse a été formulée de façon particulièrement elliptique par Jean-Paul Sartre (1905-1980) : « L’existence précède l’essence. » Mais si cette thèse est aussi révolutionnaire que Jean-Paul Sartre l’a prétendu, les philosophes antérieurs auraient dû affirmer que l’essence précédait l’existence et se proclamer « essentialistes ». Or tel n’a pas été le cas. Pourquoi l’étiquette « essentialiste » est-elle absente des catégories philosophiques tandis que l’étiquette « existentialiste » n’a plus quitté notre vocabulaire ?

Peut-être tout simplement parce que tous les philosophes étant essentialistes avant le xxe siècle, nul ne les qualifiait ainsi : on ne crée en effet une étiquette que pour caractériser une école philosophique et la différencier des autres.

L’existence, forme appauvrie de l’essence

« L’essence précède l’existence » était donc le présupposé non formulé de tous les philosophes avant le xxe siècle – ou peut-être avant le xixe siècle, si l’on considère Søren Kierkegaard (1813-1855) comme le premier existentialiste. Jean Beaufret (1907-1982) montre comment le mot latin essentia, qui vient du verbe esse (être), et qui aurait dû désigner logiquement l’existence de quelque chose, a fini par désigner l’essence, autrement dit les qualités essentielles de ladite chose. Dans son Introduction aux philosophies de l’existence (1971), il résume en ces termes ce changement : « Le mot essentia, qui, à l’origine disait l’être lui-même, s’est de plus en plus spécialisé dans la tâche de dire ce que les choses sont, par opposition au fait qu’elles sont. Ce qu’est une chose, c’est la manière dont on peut en donner une définition [...] Mais, quelque parfaite que soit la définition, elle [...] nous laisse, comme on dit, au niveau du possible. Reste à passer du possible à l’être. »

Toujours selon Jean Beaufret, [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « EXISTENCE (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 août 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/existence-notions-de-base/