ESPACE, architecture et esthétique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En Occident, l'espace de l'œuvre d'art a longtemps tendu à se confondre avec sa représentation, telle qu'elle a pu être pensée à travers la perspective. Ce que celle-ci inventait, en effet, c'était un sujet théorique capable de maîtriser l'espace et, en l'inscrivant dans un cadre, donc en le calculant, de le proposer au spectateur comme pure visibilité.

La révolution du regard induite par l'art moderne a pour une part consisté à rendre l'œuvre à elle-même, à faire en sorte que celle-ci puisse à nouveau susciter son espace propre, au lieu de se donner comme une simple forme dont la perception dépendrait d'une grille préexistante. La peinture, la sculpture, l'architecture aussi, y ont acquis une vérité renouvelée : car ce n'est pas seulement l'espace concret qui se trouve alors reconquis, mais aussi sa dimension psychique, seule à même de permettre un dialogue fructueux entre l'œuvre, l'artiste et celui qui la contemple

Architecture

Le substantif « espace » appartient aujourd'hui au langage courant concernant l'urbanisme (espace urbain, espace public, espace vert) et l'architecture (espace classique ou baroque, statique ou dynamique... et, plus spécifiquement, espace de séjour, espace de repos). Mais cet usage est récent. Il ne s'est généralisé qu'après les années 1940, lorsque la locution « arts de l'espace » a remplacé, sans s'y substituer, la locution « arts du dessin » consacrée par Vasari.

En architecture, c'est le « mouvement moderne » qui, depuis les années 1920, a introduit l'usage systématique du concept d'espace. Toutefois, celui-ci avait déjà été élaboré dans une perspective architecturale par des historiens d'art de langue allemande que marquaient la philosophie critique de Kant et l'Esthétique de Hegel, et qui avaient assimilé les premiers travaux de la psychologie de la forme (Christian von Ehrenfels, 1890). Par la suite et jusqu'à maintenant, la ré [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages

Médias de l’article

Église de Riola di Vergato, Italie

Église de Riola di Vergato, Italie
Crédits : De Agostini/ Getty Images

photographie

Grande Arche de la Défense

Grande Arche de la Défense
Crédits : Doug Armand/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Espace et art : le fait spatial

Espace et art : le fait spatial
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  ESPACE, architecture et esthétique  » est également traité dans :

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Le problème de l'espace et les solutions constructives »  : […] Les notions relatives à l'aire sacrée, que développèrent les hindous d'un côté et les bouddhistes de l'autre, s'étaient formées à partir d'éléments communs puisés au substrat postvédique. Elles présidèrent à une conception presque identique du lieu de culte. Mais, vers le v e  siècle probablement, hindous et bouddhistes se trouvèrent amenés à différencier la disposition de leurs temples en raison […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Notions essentielles

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 4 952 mots

Dans le chapitre « L'espace, essence de l'architecture »  : […] Cet art du compromis dont l'architecture du xix e  siècle porte fréquemment la marque va paraître insupportable aux pionniers du Mouvement moderne. C'est à une redéfinition radicale de la signification de l'œuvre architecturale que procède ce dernier sous couvert de mieux répondre aux besoins de la société industrielle. Cette redéfinition ne se propose rien moins que de restaurer l'unité profonde […] Lire la suite

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 356 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « L'organisation de l'espace »  : […] Dans l'ancienne cosmologie chinoise, le Ciel étant conçu comme rond et la Terre comme carrée, l'espace est imaginé sous forme de carrés emboîtés, sortes d'espaces hiérarchisés autour du noyau que constitue la capitale, carré marqué par quatre portes aux quatre orients et centre de convergence des influences cosmiques. On aboutit ainsi à une image géométrique du monde, animée par tout un réseau élé […] Lire la suite

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'ordre dorique »  : […] Connu par un plus grand nombre de temples, et des temples mieux conservés que ceux d'ordre ionique, le dorique , dont l'austère rationalité est tempérée par le raffinement de ses nuances, apparaît comme l'ordre grec par excellence. Dès que la maîtrise de la taille et de la manutention de la pierre est assurée, au début du vi e  siècle, s'engage un travail incessant sur les proportions, qui abouti […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Plastique

  • Écrit par 
  • Hubert TONKA
  •  • 3 124 mots

Dans le chapitre « Diorama des réalisations et des projets »  : […] On attribue en général à l'ingénieur américain Albert G. H. Dietz les premières recherches concernant une utilisation structurale du plastique. En effet, il s'est intéressé très tôt aux éléments structuraux (panneaux de toiture à grande portée, porte-à-faux, etc.) et il peut passer pour un précurseur de l'utilisation des matériaux plastiques, bien que ses investigations l'aient surtout amené à des […] Lire la suite

LE CORBUSIER (1887-1965)

  • Écrit par 
  • Guillemette MOREL JOURNEL
  •  • 3 466 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Espace indicible et logement du plus grand nombre »  : […] Après la guerre, Le Corbusier s’installe dans le statut de figure majeure du Mouvement moderne : il est invité partout, même en Inde, où il réalise dès 1950 le centre civique (dit « Capitole ») de la nouvelle capitale du Pendjab, Chandigarh. Il sillonne le monde où ses œuvres (bâties et plastiques) sont exposées, participe à de nombreux congrès et conférences. Son vocabulaire architectural semble […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

Dans le chapitre « Le projet humaniste »  : […] L'architecture de la Renaissance italienne s'accompagne dès le départ d'une réflexion politique et sociale. La coupole de la cathédrale de Florence conçue par Brunelleschi veut magnifier le pouvoir de la cité ainsi que l'excellence de ses institutions. Celles-ci sont aux mains d'une oligarchie patricienne imprégnée par les conceptions humanistes, une oligarchie qui veut faire de sa ville une « no […] Lire la suite

ARCHITECTURE & MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 7 421 mots

La comparaison, tentée à maintes reprises, entre architecture et musique a donné lieu en général à des slogans du genre « l'architecture est une musique figée ». On ne s'est pas privé non plus de constater que les œuvres de la « grande » musique occidentale s'étaient peu à peu solidifiées en objets, et que la complexité de leur architectonique autorisait que l'on parlât à leur propos d'édifices. […] Lire la suite

PROPORTION

  • Écrit par 
  • Philippe BOUDON, 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 8 241 mots

Dans le chapitre « Scientificité de l'architecture »  : […] Deux obstacles épistémologiques s'opposent à une pensée scientifique de l'architecture. Le premier consiste à croire que l'espace réel de l'architecture est ou peut être l'objet d'une science de l'architecture. Car définir, cerner l'architecture comme partie de l'espace réel n'amène qu'à des discussions sur la limite réelle de cet espace architectural. Cela explique l'existence de livres tels que […] Lire la suite

PIERRE DE CORTONE (1596-1669)

  • Écrit par 
  • Giuliano BRIGANTI, 
  • Claude MIGNOT
  •  • 3 229 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Formation, premières œuvres »  : […] En architecture comme en peinture, le milieu familial, Commodi, Ciarpi ne jouèrent qu'un rôle mineur ; Cortone fit son apprentissage en copiant les édifices de la Rome antique et moderne. Les contacts avec les cercles académiques, la maison Sacchetti et Cassiano del Pozzo le familiarisèrent avec la tradition maniériste, la culture néo-platonicienne et les problèmes archéologiques. De 1623 et 1624 […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Françoise CHOAY, Jean GUIRAUD, « ESPACE, architecture et esthétique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-architecture-et-esthetique/