DÉCORATION ARCHITECTURALE

ACROPOLE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 8 212 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'Acropole classique »  : […] Avant la bataille de Platées, les Grecs, pour cimenter l'union sacrée, avaient, dit-on, fait le serment de ne pas relever les sanctuaires ravagés tant qu'ils n'auraient pas chassé les Perses de Grèce et d'Ionie ; or la lutte devait durer, sporadiquement ranimée, jusqu'en 449-448. De fait, les travaux de construction du Parthénon commencent dès l'année suivante. Tout serait donc simple si le Parth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acropole-d-athenes/#i_16584

ACROTÈRE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 474 mots

Élément décoratif, géométrique, végétal ou figuré, placé au faîte et aux angles des édifices antiques et dont la silhouette se profilait sur le ciel. Dans l'architecture grecque, l'acrotère apparaît avec les temples primitifs de Crète où, dès la fin du ~ viii e siècle, deux sphinges affrontées surmontent à Prinias le centre de la frise des cavali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acrotere/#i_16584

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La période irano-hellénistique »  : […] Des céramiques, des petites terres cuites, des objets de bronze sont également découverts dans les villes construites par les satrapes achéménides pour servir de bases à leur organisation politique et financière ; mais en dehors de ces objets, ces capitales de la Drangiane, de la Bactriane et de l'Arachosie livrent peu d'informations ; leurs murs d'argile crue, séchée au soleil du désert, se sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_16584

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET
  • , Universalis
  •  • 6 686 mots

Dans le chapitre « Racines africaines des mosquées et des palais »  : […] Là où il est le maître incontesté, l'islam a, au contraire, imposé ses formes et ses règles artistiques. Le signe le plus évident de cette présence est la mosquée. On a trop insisté sur les mosquées de « style soudanais », prétendument nées des conseils de l'architecte andalou ramené du Caire au xiv e  siècle par Kanku Musa, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-histoire-et-traditions/#i_16584

AJAṆṬĀ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 2 267 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le décor architectural »  : […] Les grottes du style Gupta-Vākāṭaka diffèrent des grottes archaïques par le décor. (Mais, rappelons-le, lorsqu'il s'agit de vihāra , le plan nouveau est plus complexe que l'ancien puisqu'il comporte, précédée d'une véranda, une grande salle hypostyle sur laquelle s'ouvrent une chapelle et un nombre accru de cellules.) Transformés ou associés à des éléments divers, les thèmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ajanta/#i_16584

ALBERTI LEON BATTISTA (1404-1472)

  • Écrit par 
  • Frédérique LEMERLE
  •  • 3 106 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De la théorie à la pratique »  : […] L'œuvre construite est peu importante en quantité. Alberti, homme de cabinet, ne fut pas présent sur les chantiers, comme le révèle par exemple la lettre dans laquelle il donne des instructions très précises à Matteo de' Pasti, chargé de l'exécution de San Francesco à Rimini. Dans d'autres cas, son intervention n'est pas prouvée. On lui attribue généralement la paternité du palais Rucellai , à Fl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-battista-alberti/#i_16584

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 7 812 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « La Renaissance : vitalité, fantaisie et élégance (1530-1625) »  : […] On peut faire remonter la forte caractérisation stylistique de l'architecture anglaise au Moyen Âge et plus particulièrement à l'apogée du gothique. L'influence de la France avait été déterminante mais très vite les maîtres d'œuvre anglais établirent un style très particulier, dominé par une nette préférence pour les lignes horizontales. Au cours du xiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-architecture/#i_16584

ANTHROPOMORPHIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 056 mots

De tout temps les architectes ont senti qu'il existait des affinités autres que d'usage entre les édifices et les hommes. La critique architecturale l'exprime confusément qui parle de l'ossature, des membres, de la tête ou de l'épiderme d'une construction. Mais cette impression diffuse a parfois suscité chez les architectes la volonté expresse d'établir des rapports analogiques entre les édifices […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-anthropomorphique/#i_16584

ARAGON

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 8 657 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « À l'époque romane »  : […] Les vallées pyrénéennes ignorèrent toujours les charmes orientaux de l'Aragon mudéjar. Leurs préférences allèrent à l'esthétique occidentale et d'abord à l'art roman, à la création duquel elles contribuèrent activement. Ce fait est lié à une politique délibérée de rapprochement avec l'Occident qui fut inaugurée par le roi de Navarre Sanche le Grand (1004-1035). Ce souverain, qui réunit sous son au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aragon/#i_16584

ARC DE TRIOMPHE

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 1 622 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Origine et évolution des portes magiques »  : […] La signification de l'arc de triomphe s'explique par la plus ancienne religion romaine de la guerre ; à l'issue des campagnes, on faisait passer les guerriers sous une porte magique, pour les décharger des énergies destructrices qu'ils portaient en eux et qui auraient été dangereuses pour leurs compatriotes. Ces portes étaient placées soit à l'entrée de la ville, soit à l'entrée du forum. Il exis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arc-de-triomphe/#i_16584

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Notions essentielles

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 4 952 mots

Dans le chapitre « Architecture et art de bâtir »  : […] La construction proprement dite constitue l'une des dimensions essentielles de l'œuvre architecturale. Elle est la source de beautés souvent plus faciles à appréhender que celles qui tiennent à l'usage d'éléments décoratifs ou symboliques. Théoricien de l'architecture du xvii e  siècle, Claude Perrault opposait à cet égard les beautés « positives  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-notions-essentielles/#i_16584

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Sculpture »  : […] L'architecture de pierre se prêtait admirablement au décor sculpté qui orne les linteaux et les tympans, les arcs qui encadrent les fenêtres, et les écoinçons des arcatures aveugles. Il faut noter particulièrement les représentations figuratives, l'Arménie étant, avec la Géorgie, le pays où de telles sculptures se sont développées plus que partout ailleurs à cette époque. À côté des thèmes religi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_16584

ARRUDA DIOGO (actif de 1508 à 1531)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 85 mots

Continuateur de la tradition architecturale gothique, Arruda a apporté à l'art manuélin un répertoire décoratif très original, exaltant la puissance et les entreprises maritimes du Portugal (entrelacs de voiles, de filets, d'armoiries, de coquillages, etc.). Hormis la nef et la salle capitulaire du couvent du Christ de Tomar (1510-1514) qu'on lui attribue, Arruda édifia, entre 1522 et 1531, le mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diogo-arruda/#i_16584

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 402 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sculpture monumentale »  : […] À l'exception de sculptures sur bois, et plus rarement sur ivoire, exécutées à Goa, selon une iconographie chrétienne dérivée pour la plupart du baroque de la péninsule ibérique, et à l'exception des stèles funéraires dans les cimetières des comptoirs et des missions religieuses, la sculpture coloniale se limite principalement au décor de l'architecture publique. Les programmes, conçus le plus sou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-colonial/#i_16584

ART NOUVEAU

  • Écrit par 
  • Françoise AUBRY
  •  • 8 789 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « « L'arabesque volutante et longuement déroulée » (Émile Verhaeren) »  : […] Le japonisme de Whistler et le climat sulfureux entourant Oscar Wilde, qui venait d'achever sa pièce Salomé , inspirèrent Aubrey Beardsley dont les dessins, parus dans le premier numéro de la revue The Studio , sont parcourus d'arabesques. Leitmotiv de l'Art nouveau, cette ligne fluide et élégante qui émouvait tant les amateurs d'estampes japonaises ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-nouveau/#i_16584

ARTS DÉCORATIFS

  • Écrit par 
  • Peter FUHRING
  •  • 558 mots

Les arts décoratifs rassemblent, si l'on excepte l'architecture, la peinture et la sculpture, l'ensemble des arts dont la finalité est le décor, depuis le simple objet d'usage courant jusqu'au décor de théâtre sans oublier l'art éphémère des décors de fêtes. La notion d'« arts décoratifs » est apparue à la fin du xix e  siècle ; celle d'« arts app […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-decoratifs/#i_16584

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Amérique espagnole et Brésil »  : […] L' Amérique espagnole tout entière et le Brésil possèdent d'innombrables œuvres baroques. Lorsqu'on pense au baroque de surcharge, c'est-à-dire à celui d'une surabondance décorative, on en trouverait ici le domaine privilégié. Au xvii e siècle, les façades et les retables d'églises mexicaines dissimulent leur architecture sous la prolifération de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_16584

BIGOT ALEXANDRE (1862-1927)

  • Écrit par 
  • Marie-Cécile FOREST
  •  • 960 mots

Alexandre Bigot naît à Mer, dans le Loir-et-Cher, le 5 novembre 1862, de parents vignerons. Licencié en physique en 1884, il devient, en 1887, professeur à l'École alsacienne. Il passe son doctorat en 1890 avec une thèse sur les dérivés de la glycérine. À l'Exposition universelle de 1889, il s'enthousiasme pour les céramiques orientales. En 1890, Eugène Carriès lui demande des conseils techniques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-bigot/#i_16584

BOULLÉE ÉTIENNE LOUIS (1728-1799)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  • , Universalis
  •  • 1 318 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'affirmation d'un style nouveau  »  : […] Dans sa jeunesse, Boullée suit brièvement une formation de peintre : il est élève à l'atelier de J.B. Pierre avant que son père, lui-même architecte expert-juré du roi, ne le réoriente vers l'architecture. De 1740 à 1746, il suit l'enseignement de l'architecte Jacques-François Blondel puis de Jean-Laurent Legeay. À dix-neuf ans, il débute sa carrière par l'enseignement – c'est l'un des aspects imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-louis-boullee/#i_16584

BURGOS

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 068 mots
  •  • 3 médias

À Burgos, on sent battre le cœur de la Vieille-Castille. N'est-ce pas ici qu'apparaît pour la première fois la claire conscience d'une politique commune à l'ensemble de la péninsule Ibérique ? La ville fut une des résidences de la cour de Castille lorsque celle-ci était encore nomade ; mais, dès la fin du Moyen Âge, le rôle économique l'emporte nettement sur la fonction politique. Après avoir été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burgos/#i_16584

CARRIER-BELLEUSE ALBERT-ERNEST (1824-1887)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 509 mots
  •  • 1 média

Sculpteur français représentatif par sa diversité et par son habileté de la production artistique du second Empire, Carrier-Belleuse, formé dans l'entourage de ciseleurs et d'orfèvres, a été l'élève de la « Petite École » (future École des arts décoratifs), où il se lie avec Charles Garnier. Il séjourne en Angleterre, où il travaille pour la manufacture de céramique de Minton, se distinguant par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-ernest-carrier-belleuse/#i_16584

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'art mudéjar »  : […] Lorsqu'il était entré à Tolède, en 1085, Alphonse VI de Castille avait pris le titre d' emperador de las dos religiones , manifestant de cette manière sa volonté d'unir sous son autorité, dans une coexistence pacifique, aussi bien les musulmans que les chrétiens. Ses successeurs, pendant le Moyen Âge, n'agirent pas différemment. C'est ainsi qu'on vit se développer dans les te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_16584

CHÂTEAU DE VAUX-LE-VICOMTE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 254 mots

1641 Acquisition de Vaux par Nicolas Fouquet (1615-1680). Le parc commence à être aménagé. 1653 ( ?) Début des fondations du bâtiment principal. 1655-1656 Le plan définitif proposé par l'architecte Louis Le Vau est approuvé par Fouquet. 1656-1660 Construction du château sous la direction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaux-le-vicomte-reperes-chronologiques/#i_16584

COLONNE TRAJANE (Rome)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 232 mots
  •  • 2 médias

Appartenant au nouveau forum construit par Trajan et son architecte Apollodore de Damas à la suite des victoires sur les Daces, la colonne Trajane, inaugurée en 113 de notre ère, occupait le centre d'une cour située entre deux salles de bibliothèque, l'une grecque et l'autre latine, à l'arrière de la grande basilique ( basilica Ulpia ) qui barrait le fond du forum de Trajan. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonne-trajane/#i_16584

COTTE ROBERT DE (1656-1735)

  • Écrit par 
  • Gérard ROUSSET-CHARNY
  •  • 1 090 mots
  •  • 1 média

Architecte français, Robert de Cotte fut un artiste de réputation européenne dont le prestige doit être comparé à celui de Bernin. Né à Paris, beau-frère de Jules Hardouin-Mansart et reçu en 1687 à l'Académie d'architecture, il lui succéda en 1708 dans les charges de premier architecte du roi et directeur de l'Académie. Grand constructeur, Robert de Cotte était en même temps un remarquable décorat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-de-cotte/#i_16584

DRAVIDIENS STYLES

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 826 mots

Les mots sanskrits nāgara , vesara et drāviḍa , qui désignent dans les traités spécialisés des catégories de temples, sans toutefois s'accompagner de définitions précises, furent appliqués par J. Fergusson, un des pionniers de l'histoire de l'art de l'Inde, aux trois groupes de styles propres à l'architecture religieuse médiévale d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/styles-dravidiens/#i_16584

DUPRÉ-LAFON PAUL (1900-1971)

  • Écrit par 
  • Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER
  •  • 929 mots

Paul Dupré-Lafon est né à Marseille, le 17 juin 1900. Fils d'Edmond Dupré et de Valentine Lafon, il est l'héritier d'une lignée d'industriels et de négociants marseillais. Après des études secondaires chez les jésuites, il choisit la carrière artistique et suit l'enseignement de l'école des Beaux-Arts de Marseille. Avec son ami Georges Willameur, il peint et expose quelques toiles dans les galerie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-dupre-lafon/#i_16584

ENTRELACS

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 321 mots

Motif plus ou moins complexe de rubans tressés. L'entrelacs fait partie du répertoire ornemental de l'Assyrie. Il orne un cylindre syro-cappadocien du ~ II e  millénaire (coll. Newell) ainsi que les chefs-d'œuvre toreutiques du début du ~ I er  millénaire, retrouvés à Ziwiyé et Kalar Dasht et conservés au musée de Téhéran. En Grèce, l'art dit « ori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entrelacs/#i_16584

ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 5 977 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Métamorphoses de l'édifice et de la ville »  : […] L'apothéose du demi-dieu a lieu dans une église métamorphosée par un décor de tentures, de flambeaux, d'emblèmes funèbres, de peintures et d'armoiries, qui aboutit au xvii e  siècle, à Rome et à Paris, à la dissimulation complète de la structure. Pour les grandes cérémonies du rituel politico-religieux, l'église est de même « déguisée », notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-ephemere/#i_16584

ÉPIDAURE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 442 mots

La ville d'Épidaure, sur la côte nord-est du Péloponnèse, doit sa célébrité au sanctuaire d'Asclépios qui se trouvait à quelques kilomètres de la cité. Selon la tradition, le dieu guérisseur vint s'installer dans ce vallon vers la fin du ~ vi e siècle en s'associant à Apollon, déjà établi dans ses fonctions avec le héros Maléatas, dont il prit le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidaure/#i_16584

ÉTRUSQUES

  • Écrit par 
  • Françoise-Hélène MASSA-PAIRAULT
  •  • 13 416 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L’art et l’artisanat archaïques »  : […] Le cadre complexe des échanges et les tendances nouvelles de la société éclairent l'histoire de l'art et de l' artisanat archaïques. La création d'un domaine public, bien caractérisé par les temples et les édifices d'utilité commune, donne une impulsion prodigieuse à l'architecture et à la coroplathie (art de travailler l'argile). Les formes du temple «  toscan », décrites par Vitruve, sont invent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etrusques/#i_16584

FENICE DE VENISE

  • Écrit par 
  • Alain DUAULT
  •  • 1 317 mots

C'est à Venise, il ne faut jamais l'oublier, que s'est ouvert en 1637 le premier théâtre d'opéra payant, le San Cassiano, un théâtre ouvert au peuple et non plus seulement réservé à l'aristocratie, qui assistait aux représentations dans le secret de ses palais. Venise a très vite eu le goût de l'art lyrique et, en 1630, un premier opéra véritable y est représenté, au palais Mocenigo Dandolo (auj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fenice-de-venise/#i_16584

FLAMBOYANT STYLE

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 365 mots
  •  • 2 médias

On a donné à la dernière période de l'art gothique le nom de flamboyant, tiré des effets particulièrement remarquables qui donnent au réseau des nervures l'apparence onduleuse de la flamme . Quelle que soit la complexité de ces formes, elles se ramènent en fait à un jeu assez simple de courbes et de contre-courbes dont le rôle est d'entraîner le regard du spectateur dans une sorte de danse irrésis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-flamboyant/#i_16584

FRANCE (Arts et culture) - L'art public

  • Écrit par 
  • Caroline CROS, 
  • Universalis
  •  • 3 245 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le Front populaire inscrit l'art dans l'espace public »  : […] Il faut attendre les années 1930 et l'arrivée de Jean Zay au ministère de l'Éducation nationale pour constater les premiers signes avant-coureurs d'un retour de l'art dans l'espace public. Entouré de Jean Cassou, de Georges Huisman et de Louis Hautecœur, le ministre relance la commande publique et encourage une rupture avec la tradition monumentale qui a marqué tout le xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-l-art-public/#i_16584

FRÉMIET EMMANUEL (1824-1910)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 505 mots

Sculpteur français. Emmanuel Frémiet ne reçut pas sa formation artistique à l'École des beaux-arts : avec Rodin et Dalou, il fut en effet l'un des sculpteurs importants du xix e siècle dont l'éducation eut lieu à la « Petite École » (école spéciale de dessin). Il se perfectionna ensuite dans l'atelier de son oncle Rude. Élu à l'Académie des beaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-fremiet/#i_16584

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 842 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La sculpture »  : […] La période 1190-1240 est l'une des plus intenses dans le domaine de la sculpture : les cathédrales en cours de construction exigent un vaste programme sculpté. Collégiales et parfois même paroissiales ont les mêmes exigences. L'ampleur donnée aux bras du transept de Chartres est à cet égard exemplaire, même si elle demeure exceptionnelle. En même temps, les ensembles mobiliers se développent : la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-gothique/#i_16584

GOUJON JEAN (1510 env.-env. 1566)

  • Écrit par 
  • Thomas Wolfgang GAEHTGENS
  •  • 1 132 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les premières œuvres conservées »  : […] On peut suivre la carrière de Jean Goujon pendant une vingtaine d'années seulement, de 1540 à 1562 environ. Le lieu et la date de sa naissance sont inconnus. Son œuvre permet d'avancer avec vraisemblance qu'il a séjourné quelque temps en Italie dans sa jeunesse. On le trouve entre 1540 et 1542 à Rouen, où il exécute ses premières œuvres conservées. Pour la tribune d'orgues de l'église Saint-Maclou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-goujon/#i_16584

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 509 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre «  L'archaïsme »  : […] Le vii e  siècle avait été période de recherches, il avait créé des formes qui traduisaient pour l'essentiel la nature même de l'hellénisme. Il restait à classer toutes ces inventions, à perfectionner des moyens d'expression encore rudimentaires, à préciser un idéal, une conception de la vie qui n'étaient encore qu'esquissés. En une centaine d'ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-les-arts-de-la-grece/#i_16584

HAḌḌA

  • Écrit par 
  • Zémaryalai TARZI
  •  • 1 953 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Architecture et iconographie bouddhique »  : […] Le village actuel de Haḍḍa est en partie construit sur l'emplacement des ruines d'une ville pré-islamique dont dépendait un ensemble monastique prospère du i er siècle avant J.-C. au viii e siècle après J.-C. que les visiteurs chinois appelaient Hilo. Les monastères les plus importants se trouva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadda/#i_16584

HITTORFF JACQUES IGNACE (1792-1867)

  • Écrit par 
  • Thomas von JOEST
  •  • 1 127 mots
  •  • 2 médias

Fils unique d'une famille d'artisans rhénans aisés qui le destine au métier d'architecte, Jacques Ignace Hittorff, né le 20 août 1792, est orienté dès sa jeunesse vers cette profession : apprentissage comme maçon, cours de mathématiques et de dessin. Bénéficiant des droits de citoyen français — sa ville natale, Cologne, est annexée à l'Empire depuis 1794 —, le jeune Hittorff jouit du privilège de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-ignace-hittorff/#i_16584

HORTA VICTOR (1861-1947)

  • Écrit par 
  • Françoise AUBRY
  •  • 2 040 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’alliance des matériaux »  : […] Victor Horta naît à Gand le 6 janvier 1861. Fils d’un cordonnier, il fréquente l’Académie des beaux-arts de sa ville natale de 1874 à 1877, lorsque son talent pour le dessin d’architecture est récompensé par une médaille. En 1878, il trouve un engagement à Paris chez un architecte décorateur. Un apprentissage dont il tirera profit lorsque, vers 1894, il se lancera dans la création d’ensembles déc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-horta/#i_16584

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « L'implantation de l'art islamique en Inde »  : […] L'écrasement des princes hindous à Tarāin et la prise de Delhi par les troupes de Mohammed de Ghor (1192) marquèrent le début de la domination islamique sur l'Inde et ouvrirent un nouveau chapitre dans l'histoire des arts de la péninsule. À l'égard de l'architecture religieuse et de l'expression plastique, l' Islam adopte une attitude radicalement différente de celle de l'hindouisme. La mosquée ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_16584

INDONÉSIE - Les arts

  • Écrit par 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 8 140 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les arts de l'époque de Java centrale (750 env.-950 env.) »  : […] L'art indo-javanais, ainsi appelé parce qu'à cette période les modèles indiens sont encore très proches, ou dit « de Java centrale », parce que c'est là que se trouvent la plupart des monuments qui s'y rattachent, correspond aux sanctuaires édifiés sous les règnes de Śailendra, des souverains de la lignée de Sañjaya et des rois de Matarām. La chronologie des monuments de Java centrale demeure inc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-les-arts/#i_16584

ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 16 017 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les Saldjoukides (XIe et XIIe s.) »  : […] En tant qu'esclaves militaires, les Turcs firent tôt leur apparition dans l'empire arabo-islamique. Les premiers États turco-islamiques ne se constituèrent cependant qu'à partir de la fin du x e  siècle (ce sont essentiellement les Qarakhanides, les Ghaznévides et, plus tard, les Saldjoukides). Les Saldjoukides, sunnites, s'installèrent à Bagdad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-l-art-et-l-architecture/#i_16584

ISSOIRE SAINT-PAUL D'

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 387 mots

La légende veut que l'abbaye d'Issoire ait été fondée dès le iii e  siècle. En fait, au x e  siècle, une seconde fondation intervint lorsqu'un moine de Charroux, fuyant les invasions barbares, y amena le chef de saint Austremoine. Une ville ne tarda pas à se développer autour du monastère. Au mili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-paul-d-issoire/#i_16584

KHMER ART

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Claude JACQUES
  •  • 8 440 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La période pré-angkorienne (fin du vie s.-fin du viiie s.) »  : […] Encore que l'existence de sanctuaires en matériaux durables et d'idoles soit attestée au vi e  siècle par l'épigraphie locale et les textes chinois, on ne connaît aucun édifice ou sculpture antérieurs aux débuts du vii e  siècle. La qualité des œuvres attribuables aux années 620-650 révèle par con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-khmer/#i_16584

LAON CATHÉDRALE DE

  • Écrit par 
  • Gérard ROUSSET-CHARNY
  •  • 1 267 mots
  •  • 3 médias

Du haut de sa colline, la cathédrale de Laon (Aisne) , dressée comme une carène de vaisseau, regarde au loin la plaine et les carrières d'où les bœufs ont monté, pendant près d'un siècle, les pierres qui ont servi à sa construction. Site unique en France, ce plateau en forme de butte constitue un piédestal royal à la ville altière. Cette singulière colline se divise en deux branches : l'une, à l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale-de-laon/#i_16584

LEPAUTRE LES

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 728 mots

Famille d'artistes français. Formé dans l'atelier d'Adam Philippon, « menuisier et ingénieur du roi », qui avait été envoyé à Rome pour étudier sur place les monuments antiques, Jean Lepautre (1618-1682) suivit sans doute son maître en Italie ; il fut le principal graveur du recueil que Philippon publia en 1645 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lepautre/#i_16584

LÉSÈNE, architecture

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 143 mots
  •  • 1 média

Ressaut vertical de faible saillie, plaqué sur les murs extérieurs d'un édifice, scandant la paroi murale à intervalles généralement réguliers. Les lésènes se combinent avec de petites arcatures aveugles en plein cintre pour former la « bande lombarde » . Ce système décoratif, qui tient son nom de la région d'Italie du Nord dont il est originaire, caractérise ce que l'on appelle le « premier art r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lesene-architecture/#i_16584

L'HISTOIRE VÉGÉTALISÉE. ORNEMENT ET POLITIQUE À ROME (G. Sauron) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre GROS
  •  • 999 mots

Dans le monde submergé d'images vulgairement utilitaires où nous évoluons, nous éprouvons quelque difficulté à admettre que, en d'autres temps, l'œuvre ornementale a assumé une fonction essentielle dans la transmission des messages politiques et religieux. Quand il s'agit de décor architectural, à caractère rythmique ou répétitif, cette difficulté structurelle se double d'une réticence esthétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-histoire-vegetalisee-ornement-et-politique-a-rome/#i_16584

MODÉNATURE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 446 mots

On appelle modénature l'ensemble des moulures qui ornent une partie d'un monument ou l'ordre qui le caractérise. Les principaux éléments qui, dans un édifice grec, portent ces moulures sont, de haut en bas : le couronnement, la frise, le chapiteau, la base (ionique ou corinthienne) pour l'ordre extérieur ; les assises inférieure et supérieure des murs qui déterminent le pronaos, la cella et l'opis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modenature/#i_16584

MOSER KOLOMAN (1868-1918)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 2 044 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De la Sécession à la Wiener Werkstätte »  : […] En 1898, Moser prend une part importante dans la publication Ver Sacrum où s'élaborent le style et les projets du groupe. Les membres de la Sécession s'inspirent notamment des expériences de Greene, de Charles Rennie Mackintosh en Écosse et de Henry van de Velde en Belgique, afin de mettre en œuvre les éléments d'un « art total » propre à l'Autriche. Le titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/koloman-moser/#i_16584

NÉPAL

  • Écrit par 
  • Gilles BÉGUIN, 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Luciano PETECH, 
  • Philippe RAMIREZ
  •  • 16 327 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Sculpture »  : […] Les plus anciennes sculptures sur pierre que l'on ait retrouvées sont influencées par l'art de Mathurā, en Inde du Nord, de l'époque Kuṣāṇa ( i er - iii e  s.). Un bodhisattva en ronde bosse, trouvé à Harigaon ( ii e - iii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nepal/#i_16584

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La survivance du chapiteau corinthien »  : […] Ainsi le système architectural s'est-il fondamentalement transformé. Le Moyen Âge demeurera profondément étranger à la notion même d'ordre architectural, et il peut donc sembler paradoxal de rapprocher les deux termes. Cependant, si la cohérence interne des ordres antiques n'est pas conservée, beaucoup d'éléments épars survivent au moins jusqu'à l'époque romane et jouent parfois un rôle important […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_16584

ORNEMANISTES

  • Écrit par 
  • Marianne ROLAND MICHEL
  •  • 2 572 mots

Dans le chapitre « L'ornemaniste comme inventeur »  : […] Selon Perrault, Watelet ou Quatremère de Quincy, c'est d'abord en architecture qu'on se sert d'ornements, parties essentielles de la décoration, éléments distinctifs des ordres. L'ornemaniste aura donc des prétentions architecturales, même s'il n'est pas architecte lui-même. Les critiques adressées aux projets architecturaux de Gilles Marie Oppenord et de Juste Aurèle Meissonnier – deux orneman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ornemanistes/#i_16584

ORNEMENT, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Peter FUHRING
  •  • 4 468 mots

Dans le chapitre « L'étude de l'ornement »  : […] Il n'y a pas d'études sur les changements du sens et de l'usage du mot ornement. Le sens des mots qui désignent un ornement peut varier en fonction de la période et du pays. L'origine peut en être descriptive, comme c'est le cas pour «  cartouche » (de l'italien cartoccio , de carta , papier), composition ornementale autour d'un compartiment vide, destin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ornement-histoire-de-l-art/#i_16584

PALÉOCHRÉTIEN ART

  • Écrit par 
  • François BARATTE, 
  • Françoise MONFRIN, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 547 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Le développement de l'architecture chrétienne et de son décor »  : […] Les progrès de la christianisation et de l'organisation ecclésiastique, à partir du iv e  siècle, entraînent la multiplication des constructions religieuses. Rome (Saint-Pierre, Saint-Paul-hors-les-Murs, Saint-Jean-de-Latran, Saint-Laurent), Constantinople et les Lieux saints bénéficient d'une nouvelle forme de l'évergétisme impérial, favorisant d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-paleochretien/#i_16584

PEINTURE - Les catégories

  • Écrit par 
  • Antoine SCHNAPPER
  •  • 4 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Définition »  : […] Si le critère essentiel de la peinture monumentale est de faire partie du mur qu'elle décore, il n'en faut pas moins nuancer une telle affirmation : un grand tableau encastré dans une boiserie, un dessus de cheminée ne sont pas fondamentalement différents d'une peinture marouflée qui sera toujours tenue pour une peinture monumentale ; certaines peintures murales pompéiennes, de petite ou moyenne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-les-categories/#i_16584

PERSE - Arts

  • Écrit par 
  • Pierre AMIET, 
  • Ernest WILL
  •  • 11 882 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « L'art des Perses »  : […] Cyrus II fit de sa capitale moins une ville qu'un vaste jardin arrosé par des canaux délimitant des parterres que dominaient deux palais construits successivement. Ce n'étaient pas des résidences, mais des salles d'apparat à fenêtres hautes, destinées aux audiences royales et amplifiées par des portiques moins hauts, permettant d'accueillir en outre la masse du peuple perse répandue alentour. Ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perse-arts/#i_16584

PETITOT ENNEMOND-ALEXANDRE (1727-1801)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 149 mots

Fils d'un architecte de Lyon, où il travaille pour Soufflot, il remporte le Grand Prix de 1745 et, pendant son séjour à Rome, dessine des fantaisies architecturales proches de Piranèse. Créateur de formes bizarres, Petitot aime mêler dans ses gravures les éléments naturels au vocabulaire architectural ( Suite des vases, publiée en 1764), non sans humour comme pour la célèbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ennemond-alexandre-petitot/#i_16584

POLYCHROMIE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Adeline GRAND-CLÉMENT
  •  • 4 335 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Architecture »  : […] L’ utilisation de couleurs pour orner les édifices publics et privés se développe dans les cités grecques entre la période archaïque et hellénistique. L’érection des premiers temples en pierre ( vii e  siècle av. J.-C.) s’accompagne de l’usage de la peinture murale, même si elle reste limitée. La couleur se déploie moins sur les parois intérieure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polychromie-histoire-de-l-art/#i_16584

RELIEF, sculpture

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 606 mots
  •  • 2 médias

En sculpture, le relief se définit comme un « ouvrage relevé en bosse » (Littré) ; il comporte donc une partie qui est en saillie par rapport à une autre qui sert de fond. Cette saillie peut être faible dans le cas du bas-relief ou forte dans celui du haut-relief. Par opposition à la ronde-bosse, le relief est créé pour être vu sous un angle unique et toujours de face. Il constitue un mode d'expre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relief-sculpture/#i_16584

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La sculpture monumentale »  : […] À la fin du xi e  siècle, c'est-à-dire au moment où apparaît l'église romane pleinement constituée, la sculpture met au point ses programmes iconographiques, ses formes et ses principes de composition. Cette coïncidence chronologique n'est pas fortuite : elle exprime l'interdépendance entre l'architecture et la sculpture, qui tient aux caractères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_16584

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'art romain

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 14 633 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Un art aulique »  : […] Beaucoup plus que l'avènement d'Auguste, la mort de Néron marque une coupure dans l'évolution de l'art romain. Les données sociologiques sur lesquelles la création avait été fondée depuis plus de deux siècles sont fondamentalement transformées. La nobilitas , qui avait inspiré et dirigé cette production, disparaît avec la dynastie qui, issue de son sein, avait largement contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-art-romain/#i_16584

RUDE FRANÇOIS (1784-1855)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 669 mots
  •  • 1 média

Sculpteur français. Bien qu'accepté par ses contemporains, Rude vécut une existence discrète, à l'abri des honneurs et des polémiques de la vie artistique de son temps, et c'est du moins l'image que ses premiers historiens ont donnée de l'artiste. Né à Dijon, grand prix de Rome en 1812, Rude n'alla jamais en Italie, les séjours des pensionnaires à l'Académie de Rome ayant été alors suspendus. En 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-rude/#i_16584

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Décor des églises »  : […] La sculpture romane sur pierre s'épanouit dans trois parties de la Scandinavie. À Lund, alors au Danemark, la cathédrale s'orne de portails à colonnes de style lombardisant avec des lions au repos, et, sur les chapiteaux, des lions, des oiseaux, des animaux et des arabesques végétales caractéristiques. À l'extérieur de l'abside et à l'intérieur, dans la nef et le chœur, on plaça des chapiteaux de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_16584

SCULPTURE - Catégories

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 3 359 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sculpture et architecture »  : […] L'intégration de la sculpture au cadre architectural est un problème extrêmement complexe : pratiquement, la sculpture peut recouvrir et modifier l'aspect de tout élément architectonique et à la limite se substituer à lui. Les murs intégralement recouverts de reliefs des temples égyptiens, khmers, maya ou aztèques, comme les figures de télamons ou de caryatides qui peuvent, dans l'architecture cla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-categories/#i_16584

SÉCESSION, mouvement artistique

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 1 226 mots
  •  • 4 médias

Né tardivement par rapport à ses homologues européens, le style sécession, version autrichienne de l'Art nouveau, se cristallise autour d'une vingtaine d'artistes (J. Engelhart, J. Hoffmann, G. Klimt, M. Kurzweil, C. Moll, K. Moser, F. von Myrbach, J. Olbrich et A. Roller entre autres), qui unissent leurs forces contre le Künstlerhaus — vaste association d'artistes à caractère officiel, fief de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/secession-mouvement-artistique/#i_16584

SÉPULTURE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 532 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le décor funéraire et ses diverses valeurs »  : […] Les diverses parties de la sépulture ont simultanément ou successivement attiré un décor, peint en général, plus rarement sculpté. Selon les périodes et les civilisations, il reste discret ou se répand avec profusion. Les découvertes de Paestum ont montré que la qualité du décor n'est pas liée à la monumentalité de la tombe. Les nécropoles de Paestum comportent des tombes à fosses dont les paroi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sepulture/#i_16584

SIKKIM

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Chantal MASSONAUD
  • , Universalis
  •  • 3 231 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les monastères et les temples »  : […] Le Sikkim compte soixante-sept monastères ; le plus ancien, Hum-ri, fut construit au début du xv e  siècle par un lama tibétain lors d'un voyage dans le pays. Il fut reconstruit en 1955. sGrub-sde gsang snags (Dubde), construit en 1644 par Lha-btsun chen-po, mKha'-spyod dPal-ri (Katchō Palri), construit en 1682, Mel-li et bKra-shis-sding (Tashidin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sikkim/#i_16584

SLODTZ LES

  • Écrit par 
  • François SOUCHAL
  •  • 806 mots
  •  • 1 média

Famille de sculpteurs. Sébastien Slodtz, le père (1655-1726), est d'origine flamande ; il s'établit dans la capitale française à une date inconnue, devient disciple de Girardon et reçoit dès 1686 des commandes importantes pour le parc de Versailles : Annibal comptant les anneaux des chevaliers romains (aujourd'hui au Louvre), Aristée et Protée , le gran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-slodtz/#i_16584

SRI LANKA

  • Écrit par 
  • Osmund BOPEARACHCHI, 
  • Delon MADAVAN, 
  • Éric MEYER, 
  • Édith PARLIER-RENAULT
  •  • 21 638 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La seconde période d'Anurādhapura »  : […] À partir de 432, Anurādhapura subit pendant une trentaine d'années la domination tamoule, avant d'être reconquise par un roi singhalais. Une ère d'intense activité artistique s'ouvre alors. De nouveaux types d'édifices religieux s'élaborent, d'une originalité certaine par rapport à l'ensemble de l'architecture bouddhique. Ainsi, c'est au vii e ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sri-lanka/#i_16584

STUC

  • Écrit par 
  • Nicole BLANC
  •  • 3 865 mots
  •  • 2 médias

Le mot « stuc », du longobard stukki , signifie dans cette langue morceau, croûte, mais l'usage lui a donné d'autres sens et il désigne un matériau ou un décor précis. Du point de vue technique, le stuc est un mortier à base de chaux qui peut être employé en architecture pour réaliser des enduits, et en sculpture pour des moulages et des rondes-bosses ; afin d'éviter toute a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stuc/#i_16584

SULLIVAN LOUIS HENRY (1856-1924)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 761 mots

À lire les historiens de l'architecture, le nom de Sullivan (qui a pourtant peu construit) sonne comme l'emblème d'origine de la modernité architecturale américaine. Faut-il souscrire à ce jugement ? Sullivan fait ses études au Massachusetts Institute of Technology (1870-1873) et à l'École des beaux-arts de Paris (1874-1878). À Chicago, il suivra les cours de William Le Baron Jenney. En 1879 il en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-henry-sullivan/#i_16584

TANJORE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 462 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le grand temple de Tanjore »  : […] À la différence des autres grands sanctuaires méridionaux, bâtis en des lieux où la légende situe les apparitions des dieux majeurs de l'hindouisme et célébrés dans les hymnes tamouls classiques, le temple Rājarājeśvara ou Bṛhadīśvara de Tanjore semble avoir été une création personnelle de Rājarāja destinée à commémorer un règne prospère jalonné de succès militaires tant sur la péninsule qu'à Sri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanjore/#i_16584

THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Achille DAUPHIN-MEUNIER, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Christian TAILLARD, 
  • Solange THIERRY
  • , Universalis
  •  • 24 707 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'art de Dvāravatī (env. viie-xie s.) »  : […] Connu grâce à certains textes chinois du vii e  siècle et aux inscriptions portées sur quelques médailles d'argent de la même période, le toponyme Dvāravatī est traditionnellement utilisé pour définir, sans référence à des données géographiques et historiques précises que rien d'ailleurs ne permet de déterminer, un art abondamment représenté dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thailande/#i_16584

TIBET (XIZIANG)

  • Écrit par 
  • Chantal MASSONAUD, 
  • Luciano PETECH, 
  • David SNELLGROVE, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 26 824 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les édifices religieux »  : […] Monastères, temples et mchod-rten représentent l'essentiel de l'architecture tibétaine. Les temples les plus anciens furent construits sous le règne de Srong-btsan sGam-po. Le 'Phrul-snang, ou Jokhang, parfois appelé la « cathédrale de Lhasa » fut élevé par l'épouse népalaise du roi ; son épouse chinoise construisit le Ramoche. Ces deux temples furent remaniés au cours des s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tibet-xiziang/#i_16584

URUK

  • Écrit par 
  • Jean-Daniel FOREST
  •  • 1 020 mots
  •  • 3 médias

Mentionnée dans la Bible sous le nom d'Erech, Uruk reste pendant près de quatre mille ans un des principaux sites de la Mésopotamie . C'est un de ses rois semi-légendaires, Gilgamesh, qui est le héros d'une célèbre épopée, écrite en sumérien à la fin du ~ III e  millénaire, remodelée en akkadien au début du II e , puis recopiée avec constance pend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uruk/#i_16584

VAUX-LE-VICOMTE (CHÂTEAU DE)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques DUTHOY
  •  • 995 mots
  •  • 2 médias

Trois villages déplacés, d'énormes travaux de déboisement et de terrassement, des milliers de maçons, d'artisans, de jardiniers (18 000, dit-on, à certaines périodes, et un hôpital fondé pour eux à Maincy par Fouquet), cinq années d'activité fiévreuse (avril 1656-septembre 1661), trois maîtres d'œuvre rivalisant de génie inventif, Le Vau l'architecte, Le Brun le peintre-décorateur, Le Nôtre le pay […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaux-le-vicomte-chateau-de/#i_16584

VIETNAM

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Pierre-Bernard LAFONT, 
  • NGUYÊN TRÂN HUÂN, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Matthieu SALOMON, 
  • Stéphanie SOUHAITÉ, 
  • Christian TAILLARD
  • , Universalis
  •  • 46 526 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « Architecture et sculpture »  : […] De l'époque qui suit l'indépendance ( x e - xi e  s.), autour des capitales qui se sont succédé dans la banlieue et sur le site actuel de Hanoi, ont été retrouvés des éléments d'architecture : briques inscrites, dalles de revêtement ornées, tuiles et ornements de toiture. La découverte de la tour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vietnam/#i_16584

VULCA (fin VIe-déb. Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 219 mots

Parmi les sculpteurs étrusques produisant des images en terre cuite de divinités, Vulca est le seul artiste dont le nom soit connu. L'école étrusque de terre cuite, mentionnée par les sources antiques, en particulier par Varron et par Pline, est bien connue grâce à l'archéologie. Vulca serait l'auteur, avec son équipe, originaire comme lui de Véies (fin du ~ vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vulca/#i_16584


Affichage 

Abbaye bénédictine d'Admont, Autriche

photographie

Johann Gotthard Hayberger et Josef Hueber, bibliothèque de l'abbaye bénédictine d'Admont, Autriche, 1735 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Bibliothèque de Wiblingen

photographie

La bibliothèque baroque du monastère Wiblingen, dans le Bade-Wurtemberg, en Allemagne, 1744 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Centaure triomphant d'un Lapithe

photographie

Centaure triomphant d'un Lapithe, métope en marbre provenant du Parthénon d'Athènes British Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Château de Fontainebleau: galerie François Ier

photographie

La galerie François Ier, château de Fontainebleau, dont le décor, alliant le stuc à la fresque, est l'œuvre du peintre Rosso Fiorentino, entre 1533 et 1539 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Décor en trompe l'œil, Boscoreale

photographie

Décor en trompe l'œil, provenant d'une villa de Boscoreale, province de Naples Détail 50 avant J-C Peinture murale Musée archéologique, Naples 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Dragon décorant la porte d'Ishtar à Babylone

photographie

Dragon décorant la porte d'Ishtar à Babylone Briques moulées et émaillées Empire néo-babylonien, règne de Nabuchodonosor II, 604-562 avant J-C Musée archéologique, Istanbul 

Crédits : P. Hofmeester/ Shutterstock

Afficher

Eglise de pèlerinage de la Wies

photographie

Eglise de pèlerinage de la Wies, Bavière Décor de Johann Baptist Zimmermann sur le thème du Jugement dernier Architecte : Dominikus Zimmermann 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Église du monastère d'Aldersbach, C. D. et E. Q. Asam

photographie

Cosmas Damian et Egid Quirin Asam, Église du monastère d'Aldersbach (Bavière), 1720 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone

photographie

ART DU PROCHE-ORIENT, empire néo-babylonien, 612-539 avant J-C Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone, briques moulées et émaillées Staatliche Museen, Berlin 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Intérieur de l'église d'Ottobeuren

photographie

Abbaye d'Ottobeuren Intérieur de l'église Architecte : Johann Michael Fischer 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Maison des majoliques, O. Wagner

photographie

Façade de la «Maison des majoliques» sur Linke Wienzeile, Vienne, 1898-1899, par Otto Wagner, avec des carreaux de céramique d'Alois Ludwig 

Crédits : J. Kalmár/ AKG

Afficher

Maison sur Linke Wienzeile, Vienne, O. Wagner, motifs décoratifs de K. Moser

photographie

Façade de maison sur Linke Wienzeile, Vienne, 1898-1899, par Otto Wagner, avec des motifs décoratifs de Koloman Moser 

Crédits : H. Champollion/ AKG

Afficher

Nymphée de la maison de Neptune et Amphitrite, Herculanum

photographie

Nymphée de la maison de Neptune et Amphitrite, Ier siècle, Herculanum Musée national de Capodimonte, Naples 

Crédits : Porojnicu Stelian/ Shutterstock

Afficher

Panneau décoratif en béton

photographie

L'un des vingt-trois panneaux décoratifs à empreintes de feuilles, fabriqués en Ductal, un béton fibré à ultra-hautes performances (BFUP), habillant la façade de l'école maternelle Pierre-Vernier à Ornans (Doubs), rénovée par l'architecte britannique Duncan Lewis 

Crédits : Photothèque Lafarge/ D.R.

Afficher

Putto, Église du Christ flagellé, Wies

photographie

Putto ornant la chaire de l'église du Christ flagellé, Wies (Haute-Bavière) Architecture: Dominikus Zimmermann; stucs et peintures: Johann-Baptist Zimmermann 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Strawberry Hill, la chambre Holbein

photographie

Strawberry Hill, Middlesex, Hertsfordshire (Grande-Bretagne), la chambre Holbein 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Strawberry Hill, le grand hall

photographie

Strawberry Hill, Middlesex Middlesex, Hertsfordshire (Grande-Bretagne), le grand hall 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Abbaye bénédictine d'Admont, Autriche
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Bibliothèque de Wiblingen
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Centaure triomphant d'un Lapithe
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Château de Fontainebleau: galerie François Ier
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Décor en trompe l'œil, Boscoreale
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Dragon décorant la porte d'Ishtar à Babylone
Crédits : P. Hofmeester/ Shutterstock

photographie

Eglise de pèlerinage de la Wies
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Église du monastère d'Aldersbach, C. D. et E. Q. Asam
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Intérieur de l'église d'Ottobeuren
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Maison des majoliques, O. Wagner
Crédits : J. Kalmár/ AKG

photographie

Maison sur Linke Wienzeile, Vienne, O. Wagner, motifs décoratifs de K. Moser
Crédits : H. Champollion/ AKG

photographie

Nymphée de la maison de Neptune et Amphitrite, Herculanum
Crédits : Porojnicu Stelian/ Shutterstock

photographie

Panneau décoratif en béton
Crédits : Photothèque Lafarge/ D.R.

photographie

Putto, Église du Christ flagellé, Wies
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Strawberry Hill, la chambre Holbein
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Strawberry Hill, le grand hall
Crédits : Bridgeman Images

photographie