DÉBIT, hydrologie

AQUEDUCS, Antiquité

  • Écrit par 
  • Philippe LEVEAU
  •  • 4 674 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le débit des aqueducs »  : […] L'évaluation du débit des aqueducs est extrêmement complexe. Il convient en effet de distinguer le débit potentiel d'une canalisation, lié à sa section et à son profil en long, et le débit réel conditionné par le ou les captages. De plus, le débit varie avec le temps, du fait de la détérioration du canal par des dépôts carbonatés, en particulier dans les régions calcaires ; ceux-ci forment d'impor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aqueducs-antiquite/#i_21885

EAU CYCLE URBAIN DE L'

  • Écrit par 
  • Nassima MOUHOUS-VOYNEAU
  •  • 1 758 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les techniques alternatives »  : […] Le défaut principal du réseau de conduites est qu’il concentre, en des temps relativement courts, des flux importants en termes de quantité. Du point de vue qualitatif, la pollution est diluée en cas de fortes pluies ; ce phénomène nuit au bon fonctionnement de la station d’épuration. L’idée est de déconcentrer ces flux en redonnant aux surfaces sur lesquelles se produit le ruissellement un rôle r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-urbain-de-l-eau/#i_21885

EAU - Approvisionnement et traitement

  • Écrit par 
  • Georges BREBION, 
  • Cyrille GOMELLA, 
  • Bernard LEGUBE
  •  • 10 031 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Incidence des eaux pluviales »  : […] Les réseaux de collecte des eaux usées sont principalement de deux types : les réseaux séparatifs où les eaux usées urbaines sont totalement séparées des eaux pluviales (qui s'évacuent par ruissellement naturel ou dans un réseau pluvial séparé), et les réseaux unitaires où les eaux pluviales pénètrent dans le réseau de collecte des eaux usées domestiques. Ce dernier, pour éviter les débordements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-approvisionnement-et-traitement/#i_21885

FLEUVES

  • Écrit par 
  • Lazare BOTOSANEANU, 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 9 686 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'écoulement de l'eau »  : […] Le régime des rivières et fleuves dépend des variations saisonnières du débit, et plusieurs types, selon l'origine des apports d'eau (fonte des neiges, pluies d'hiver ou d'été), ont pu être distingués. Les débits, qui se modifient très sensiblement, surtout au niveau des « confluences principales », exercent une influence sur la vie dans les cours d'eau par leurs variations saisonnières le long d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fleuves/#i_21885

HYDROLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre HUBERT, 
  • Gaston RÉMÉNIÉRAS
  •  • 9 869 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Mesure des débits »  : […] L'hydrogramme, courbe des débits en fonction du temps, Q =  f  ( ), à une station de jaugeage, se déduit, en général, de la courbe des hauteurs d'eau H( ) au droit de cette station ; ces hauteurs d'eau sont lues par un observateur sur une échelle limnimétrique qui indique l'altitude du plan d'eau par rap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrologie/#i_21885

HYDROLOGIE URBAINE

  • Écrit par 
  • Michel DESBORDES
  •  • 2 602 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Comment réaliser le contrôle des flux ? »  : […] Du point de vue hydrologique, l'aménagement des espaces urbains est, aujourd'hui, confronté à un double problème : comment réduire le ruissellement et donc les inondations, et protéger les milieux récepteurs contre la pollution transportée par ce ruissellement ? S'il s'agit de secteurs « à urbaniser » (villes nouvelles, extensions urbaines, etc.), la réponse consiste à traiter les problèmes le plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrologie-urbaine/#i_21885

IENISSEÏ

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 419 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le plus gros fleuve de Russie »  : […] Dans une région où aucune population autochtone n'avait la vue d'ensemble d'un si grand réseau fluvial, les Russes ont repris les appellations locales, si bien que le nom de l'Ienisseï et son tracé physique ne correspondent pas. Il faut ainsi distinguer, d'une part, la longueur du cours d'eau qui porte le nom d'Ienisseï, d'autre part, la longueur du plus long cours d'eau de ce réseau hydrographiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ienissei/#i_21885

INONDATIONS

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 4 241 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les crues des fleuves »  : […] Le débordement des eaux d'un fleuve hors de son lit mineur, pour emplir son lit moyen ou son lit majeur , se produit généralement après des périodes plus ou moins longues de précipitations qui n'ont pas besoin d'être particulièrement intenses. Ce type d'inondation, le plus fréquent, n'est pas soudain et les habitants des régions concernées peuvent observer la montée des eaux jusqu'à ce qu'ils soi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inondations/#i_21885

IRRAWADDY

  • Écrit par 
  • Surinder M. BHARDWAJ, 
  • Thomas R. LEINBACH, 
  • Lewis OWEN
  •  • 2 006 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Climat et hydrologie »  : […] Le bassin inférieur de l'Irrawaddy présente un climat tropical humide, tandis que le bassin supérieur jouit d'un climat subtropical humide chaud. Ces deux zones climatiques sont dominées par la mousson qui vient d'Asie du Sud en été et apporte surtout des pluies de mai à octobre. À Rangoon, dans le bassin inférieur, les températures varient en moyenne de 25  0 C en janvier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irrawaddy/#i_21885

OB ou OBI

  • Écrit par 
  • Liliya Konstantinovna MALIK, 
  • Philip P. MICKLIN, 
  • Lewis OWEN
  •  • 2 770 mots

Dans le chapitre « Climat et hydrologie »  : […] Le bassin de l'Ob est marqué par des étés courts et chauds et des hivers longs et froids. La température moyenne en janvier va de — 28  0 C près de la mer de Kara à — 16  0 C sur les hauteurs de l'Irtych. En juillet, les températures dans ces stations atteignent respectivement 4 et 20  0 C. La température maximale absolue, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ob-obi/#i_21885

ORÉNOQUE

  • Écrit par 
  • Dieter BRUNNSCHWEILER, 
  • William M. DENEVAN, 
  • Mercedes Fermín GÒMEZ
  •  • 3 382 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'hydrologie »  : […] Du point de vue géomorphologique, le bassin fluvial date du Quaternaire (il y a environ 1,6 million d'années). Les pluies torrentielles charrient dans les cours d'eau d'énormes quantités de matière produite dans les plateaux. Les rivières, incapables de contenir cet excès de matière, débordent, produisant des inondations périodiques qui submergent les plaines. Dans de telles conditions, le tracé d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orenoque/#i_21885

RHIN

  • Écrit par 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 2 667 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Aspects physiques »  : […] Le bassin rhénan englobe une superficie de 251 800 kilomètres carrés et parcourt l'Europe sur un axe de 1 320 kilomètres depuis l'arc alpin, à travers le fossé d'effondrement hercynien né à l'ère tertiaire à — 65,2 millions d'années, jusque dans la plaine nord-européenne où le fleuve se déverse dans la mer du Nord avec un débit moyen de 2 200 mètres cubes par seconde. Son régime fluvial est rythm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhin/#i_21885

RÍO GRANDE

  • Écrit par 
  • Donald Dilworth BRAND, 
  • Robert H. SCHMIDT Jr.
  •  • 1 743 mots

Dans le chapitre « Caractéristiques physiques »  : […] Le Río Grande naît dans les monts San Juan, dans le sud-ouest du Colorado, puis s'écoule vers le sud-est sur 280 kilomètres dans l'État du Colorado. Il continue ensuite vers le sud et traverse pendant près de 750 kilomètres l'État du Nouveau-Mexique. Il se dirige alors vers le sud-est et, sur quelque 2 000 kilomètres, sert de frontière entre le Texas et les États mexicains de Chihuahua, Coahuila […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rio-grande/#i_21885

VOLGA

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 985 mots

Dans le chapitre « Le plus grand fleuve d'Europe »  : […] Loin devant le Danube, la Volga est le plus long et le plus abondant fleuve d'Europe. Sa longueur naturelle de 3 690 kilomètres s'est réduite à 3 530 kilomètres depuis que certains segments ont été simplifiés et régularisés par la construction de grands lacs de barrage. Ce tronc fluvial draine un bassin de 1 360 000 km 2 (13 e  rang mondial), dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volga/#i_21885


Affichage 

Débit des fleuves et rivières français

tableau

Débit annuel moyen des principaux fleuves et rivières français, estimé sur longue période à leur embouchure ou à leur sortie du territoire national Source: secrétariat d'État à l'Environnement et à la Qualité de la vie 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Débits du Rhin

graphique

Le Rhin à Rheinfelden (d'après l'« Annuaire hydrologique de la France », 1963, simplifié) En haut : courbes des débits journaliers et des débits classés de 1963 ; courbe des débits classés de la période 1870-1954 ; valeurs de quelques débits caractéristiques et du débit moyen annuel... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Débit des fleuves et rivières français
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Débits du Rhin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique