HUMAIR DANIEL (1938- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compositeur et peintre reconnu, Daniel Humair reste avant tout l'un des batteurs les plus inventifs que le Vieux Continent ait offert au jazz. De Stéphane Grappelli à Eric Dolphy, il a joué avec d'innombrables solistes – à l'exception de Miles Davis et de Sonny Rollins, fait-il lui-même remarquer – grâce à une manière originale et virtuose dont la trame originelle est héritée à la fois de Tony Williams et d'Elvin Jones.

Daniel Humair naît à Genève, en Suisse, le 23 mai 1938. Dès l'enfance, il étudie la clarinette et la théorie musicale ; selon ses dires, il aurait eu son premier contact avec un tambour dès l'âge de sept ans, au sein d'une fanfare genevoise. Il s'intéresse adolescent au dixieland (ainsi qu'au cor des Alpes !), avant de découvrir le jazz « moderne ». C'est vers dix-huit ans qu'il débute sa vie professionnelle, après avoir remporté en 1955 le premier prix dans trois catégories amateurs au Festival de jazz de Zurich. Il commence à se produire au-delà des frontières de la Confédération helvétique, notamment en Belgique, en Suède et en Allemagne. Autodidacte, il forge son métier au contact de personnalités issues d'horizons divers, effectuant des tournées en compagnie de Don Byas, Guy Lafitte, Jacques Pelzer, Floris Nico Bunink... En novembre 1958, il s'installe à Paris, où il va travailler avec Bobby Jaspar (1958-1959, puis 1962), au sein d'un quartette dirigé par Michel Hausser (1958-1960, puis 1966), avec Barney Wilen, Lucky Thompson, Kenny Dorham, Jackie McLean, Bud Powell, Oscar Petitford, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HUMAIR DANIEL (1938- )  » est également traité dans :

KÜHN JOACHIM (1944- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 263 mots

Grand voyageur, Joachim Kühn franchit les frontières avec la même insouciance qu'il transgresse les barrières esthétiques. Alors que tant d'autres sombrent alors dans une versatilité insignifiante et superficielle, le pianiste allemand sait préserver son tempérament naturel et ses exigences artistiques. Dans un parcours qui peut sembler erratique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joachim-kuhn/#i_51820

LOUISS EDDY (1941-2015)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 602 mots

Inclassable Eddy Louiss ! Vocaliste acrobate et talentueux trompettiste dès ses débuts, percussionniste et maître reconnu des claviers (orgue, synthétiseur et piano), compositeur et chef d’orchestre, ce musicien sans frontières a su mêler dans un cocktail au goût relevé racines caraïbes et passion pour le jazz. Édouard Louise naît à Paris le 22 mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eddy-louiss/#i_51820

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « HUMAIR DANIEL (1938- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-humair/