CYCLES ÉCONOMIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ce n'est pas d'aujourd'hui, ni même d'hier, qu'on constate des fluctuations de l'activité économique, engendrant ce qu'il est convenu d'appeler des cycles. La Bible, par exemple, raconte le rêve de Pharaon – sept vaches maigres engloutissant sept vaches grasses – que Joseph interpréta comme l'annonce d'un cycle de sept années de bonnes récoltes suivi par un autre de sept années de récoltes médiocres. Il suggéra à Pharaon de stocker une partie des bonnes récoltes, pour pouvoir faire face ensuite aux années de vaches maigres, ce qui lui valut sa reconnaissance. Plus près de nous, les historiens de l'économie (Fernand Braudel et Ernest Labrousse notamment) ont relaté de nombreux épisodes de telles fluctuations d'origine agricole, aux conséquences souvent catastrophiques pour les sociétés anciennes qu'elles affectaient. Les causes étaient principalement climatiques ou liées à des épidémies (la grande peste au milieu du xive siècle en Europe, par exemple).

Dans des sociétés où l'agriculture n'occupe désormais qu'une part très réduite de la production et de l'emploi, les fluctuations d'origine climatique ne jouent plus qu'un rôle marginal. Pour autant, les fluctuations d'activité productive n'ont pas disparu, et certaines – pensons à la grande crise des années 1930 – ont laissé, par leur ampleur, des traces durables, aussi bien dans la société que dans la mémoire humaine. On pensait cependant que de tels phénomènes ne pouvaient plus se produire, en raison de politiques économiques anticrise beaucoup plus efficaces, et que seules des fluctuations de faible ampleur demeuraient possibles, comme le ralentissement de 2002-2003 (+ 0,9 p. 100 de progression de l'activité économique en France), suivi d'une reprise à 2,5 p. 100 en 2004). Mais la crise de 2008, dite des subprimes (du nom d'un certain type de prêts immobiliers aux États-Unis), a provoqué une crise majeure. Certes, les vigoureuses politiques publiques mises partout en œuvre pour empêcher que les banques ne soient emportées par la tourmente financière et pour soutenir l'acti [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages





Écrit par :

  • : conseiller de la rédaction du journal Alternatives économiques

Classification


Autres références

«  CYCLES ÉCONOMIQUES  » est également traité dans :

BRÉSIL - La conquête de l'indépendance nationale

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 6 211 mots
  •  • 4 médias

L'indépendance politique acquise par le Brésil, au début du xix e  siècle , influe sur sa vie économique. Le roi du Portugal, fuyant Napoléon, se réfugie à Rio en 1808 et ouvre aussitôt les ports brésiliens au commerce extérieur. Le pacte colonial est aboli : désormais, les navires et les produits étrangers entrent librement au Brésil, en échange d'un droit égal à 24 p. 100 de la valeur des march […] Lire la suite

BRÉSIL - Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La période coloniale »  : […] La colonisation portugaise a commencé dans le Nord-Est, à Bahia, mais le centre de gravité s'est ensuite déplacé vers le sud autour des métropoles comme Rio et surtout São Paulo. L'histoire économique du Brésil, avant l'industrialisation du xx e  siècle, apparaît comme une suite d'ascensions et de déclins, une série de cycles. Le mot prend ici un sens plus vaste que dans les cycles économiques ré […] Lire la suite

CLARK JOHN MAURICE (1884-1963)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 387 mots

Professeur à Columbia, John Maurice Clark est le fils de l'économiste américain John Bates Clark. Sa pensée peut se caractériser par quatre traits, constitutifs de l'école dite de l'institutionnalisme dont il est un des représentants. En premier lieu, contre l'économie marginaliste abstraite et déductive de son père et de Seligman, il revendique avec Veblen les droits de la recherche inductive. En […] Lire la suite

CONJONCTURE

  • Écrit par 
  • Philippe NASSE
  •  • 4 565 mots

Dans le chapitre « La conjoncture et son environnement »  : […] Cet effort pour décrire, expliquer et prévoir la situation conjoncturelle n'a pas pour seul motif le désir de connaissance. En effet, les agents économiques dont les comportements sont l'objet de l'analyse conjoncturelle sont aussi intéressés par le résultat de cette étude. Acteurs d'un jeu dans lequel ils font des choix, ils sont aussi observateurs du jeu, attentifs à utiliser la liberté de décis […] Lire la suite

CRISES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN, 
  • Anne DEMARTINI, 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Patrick VERLEY
  •  • 21 774 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre «  Décennie de 1990 : interruption du cycle des crises »  : […] Au-delà de la récession qui a affecté les économies occidentales au début de la décennie 1990, cette dernière restera avant tout marquée par la longévité du dernier cycle de croissance aux États-Unis, au point d'ailleurs que nombre d'économistes, partisans de la nouvelle économie, en sont venus à remettre en question la notion même de cycle. Et, si le ralentissement de l'économie américaine, tant […] Lire la suite

CRISES FINANCIÈRES - Instabilité financière

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 7 126 mots

Dans le chapitre « L'instabilité et les crises financières au cœur du capitalisme »  : […] Une approche plus radicale, qualifiée d'« hypothèse d'instabilité financière », a été proposée par Hyman Minsky (1982) pour qui les crises sont endogènes au fonctionnement de l'économie capitaliste. Minsky raisonne dans le cadre d'une économie où, contrairement aux hypothèses des théoriciens de l'efficience, les comportements financiers des agents sont « naturellement » déstabilisants. Minsky rel […] Lire la suite

DÉPRESSION ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard DUCROS
  •  • 3 168 mots

Dans le chapitre « Théorie de la dépression et théorie des cycles »  : […] La dépression peut être entendue comme phase du mouvement cyclique de l'activité économique. Elle est alors considérée comme le prolongement de la crise correspondant au retournement de la conjoncture d'expansion. La théorie dynamique moderne s'efforçant d'expliquer le mouvement cyclique dans sa continuité et de ne point dissocier l'explication des phases alternantes de prospérité et de dépressio […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1995 : vers une redistribution des ressources mondiales

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 6 188 mots

Dans le chapitre « Le contrat avec l'Amérique »  : […] La démarche américaine était fort différente de celle des Européens. L'offensive parlementaire contre les dépenses excessives de l'État fédéral procédait d'une « philosophie » socioéconomique dont l'avocat le plus en vue était le speaker (président) républicain de la Chambre des représentants, Newt Gingrich. Sa doctrine, exprimée dans le Contract with America (Contrat avec l'Amérique), vise à une […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 5 984 mots

Dans le chapitre « Prévenir pour ne pas avoir à guérir »  : […] Des préoccupations nouvelles se sont manifestées en 1994 dans les pays industrialisés. Le fait d'être « sorti du tunnel », après la récession la plus accusée depuis cinquante ans, n'a pas provoqué d'euphorie. Un peu partout, la crainte d'un retour de l'inflation a habité les dirigeants, les empêchant de céder à la tentation d'une relance qui aurait effacé les traces des années difficiles. La leço […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1993 : une nouvelle année de purgatoire

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 6 737 mots

Dans le chapitre « Les aspects nouveaux du cycle économique »  : […] Chaque cycle économique comporte, de la part de ses acteurs, des erreurs d'appréciation, dont ils s'efforcent de tenir compte lors du suivant. Le laxisme fiscal et monétaire avait été, au cours des années 1960 et des premières années 1970, le tribut illusoirement payé au plein-emploi. La décennie suivante, marquée par les deux chocs pétroliers, connut successivement un gonflement des investisseme […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1992 : vers un nouveau modèle de croissance?

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 238 mots

Dans le chapitre « Un cycle économique atypique »  : […] La longueur inhabituelle du ralentissement économique a contribué à entretenir une attitude attentiste de la part des consommateurs, ce qui ne pouvait que se répercuter sur les décisions d'investissement. Depuis la dernière guerre, la durée des récessions a été généralement inférieure à un an ; celle qui est apparue aux États-Unis au début de la crise du Golfe aura, à la fin du troisième trimestr […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Benjamin CARTON
  •  • 7 416 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les cycles »  : […] Tout au long du xx e  siècle, l'économie américaine a connu des périodes alternées de croissance soutenue et de récession. Ces cycles ont été très marqués jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, en particulier avec la Grande Dépression de 1929-1934 (chute de la production de 25 p. 100). Le désarmement, après la Seconde Guerre mondiale, a constitué le dernier épisode de forte récession aux É […] Lire la suite

EXPANSION ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard DUCROS
  •  • 3 682 mots

L'expansion peut être définie comme un mouvement monotone croissant en fonction du temps, affectant des séries chronologiques qui sont autant d'indicateurs de l'activité économique. L'expansion doit être distinguée d'un autre type de mouvement monotone, à savoir la croissance. Il existe une parenté évidente entre les deux : l'accroissement de la production courante observé sur une courte période […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire économique

  • Écrit par 
  • Michel MARGAIRAZ
  •  • 4 547 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'« ère labroussienne » en France »  : […] L'émergence de l'histoire économique en France se produit selon une chronologie différente, plus tardive, et de manière relativement indépendante de l'influence allemande ou anglo-saxonne. Jusqu'aux années 1930, il n'y a pas de véritable école d'histoire économique, mais seulement l'œuvre de quelques historiens économistes comme Émile Levasseur (1828-1911) ou Henri Hauser (1866-1946). On connaît b […] Lire la suite

INSTITUTIONNALISME, économie

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques GISLAIN
  •  • 1 683 mots

Dans le chapitre « Monnaie et transaction »  : […] Wesley C. Mitchell (1874-1948), auteur de Business Cycles (1927), à l'origine de la théorie du cycle des affaires, inaugure avec sa méthode d'analyse quantitative un autre volet de l'approche institutionnaliste. Il s'applique à montrer comment l'institution de la monnaie, définie à partir des caractéristiques du système monétaire et des différentes attitudes des groupes sociaux quant à leur « a […] Lire la suite

JUGLAR CLÉMENT (1819-1905)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 362 mots

L'économiste français Clément Juglar fut d'abord médecin, ne se tournant vers les questions économiques qu'à partir de 1852, date à laquelle des recherches démographiques le conduisirent à découvrir les phénomènes conjoncturels. Différents articles sur les banques, le crédit, publiés en particulier dans Le Journal des économistes , puis une question mise au concours par l'Académie des sciences mor […] Lire la suite

KALECKI MODÈLE DE

  • Écrit par 
  • Alain-Pierre RODET
  •  • 225 mots

Économiste polonais de formation keynésienne, Michael Kalecki (mort en 1970) fait partie, avec l'Anglais Nicolas Kaldor, de cette génération d'auteurs postkeynésiens qui ont centré leur réflexion sur l'idée que la variable causale dans les fluctuations économiques est l'investissement. Le modèle de variation cyclique élaboré par Kalecki considère la demande d'investissement comme le principal élém […] Lire la suite

KONDRATIEFF NIKOLAÏ DIMITRIEVITCH (1892-1938)

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 804 mots

Nikolaï Dimitrievitch Kondratieff est né le 4 mars 1892 dans une famille paysanne, où il était l'aîné de dix enfants. Après avoir réussi son baccalauréat comme candidat libre en 1911, il entre à la faculté de droit de Saint-Pétersbourg où il s'intéresse essentiellement à l'histoire et à l'économie. Ses brillants résultats semblent le destiner au professorat mais, en 1917, la révolution de Février […] Lire la suite

KYDLAND FINN E. (1943- )

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 137 mots

Après Ragnar Frisch, premier lauréat du prix Nobel d'économie en 1969, et Trygve Haavelmo, qui l'obtint vingt ans plus tard, Finn E. Kydland est, en 2004, le troisième Norvégien à remporter cette récompense. Il partage le prix avec l'Américain Edward C. Prescott, professeur à W.P. Carey School of Business (université de l'État d'Arizona) pour « leurs contributions à la macroéconomie dynamique : l […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

9 juin 2003 • Royaume-Uni - Union européenne • Nouveau report de l'adhésion à la monnaie unique européenne.

lui. Les critères relatifs, notamment, à la convergence des cycles économiques britannique et européen et à la flexibilité de l'économie britannique par rapport à celle des autres membres de l'Union ne sont pas remplis. Cette décision constitue un échec pour le Premier ministre Tony Blair.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Denis CLERC, « CYCLES ÉCONOMIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-economiques/