Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BRÉSIL Économie

Capitale

Brasília

    Unité monétaire

    Real (BRL)

      Population (estim.) 205 223 000 (2024)
        R.N.B. par habitant (USD) 8 140 $ (2022)

          Au Brésil, l'industrialisation et la croissance n'ont pas permis de corriger tous les déséquilibres, notamment de fortes inégalités, ni d'éliminer encore la misère. Mais il s'agit d'un pays-continent, multiethnique, où les écarts régionaux et sociaux sont inévitables. Un pays qui était, en 2013, la septième puissance économique mondiale selon le PIB en parité de pouvoir d’achat (devant la France), la première en Amérique latine, caractérisé aussi par une vaste classe moyenne à niveau de vie élevé. L'espace et les richesses sont énormes, moins de 10 p. 100 des terres sont cultivées et le mouvement vers l'ouest et le nord d'une population encore concentrée près des côtes se poursuit. Le Mato Grosso dans le Sud amazonien devient la nouvelle frontière agricole et l'eldorado des entrepreneurs. Les villes y poussent à toute allure et des cultures agricoles diverses se développent, faisant du Brésil une des fermes de la planète, le deuxième exportateur agricole mondial après les États-Unis.

          Le Sud-Est industrialisé contraste avec le Nord démuni et ravagé par les conflits pour la terre. On peut ainsi rappeler le massacre d'avril 1996, où dix-neuf paysans sans terre du MST (Movimento dos trabalhadores rurais sem terra) ont été tués par la police dans l'État amazonien du Pará. Le MST est une des principales organisations qui militent pour la réforme agraire.

          Les régions du Nord-Ouest sont encore relativement vides, ce qui n'empêche pas les dégradations écologiques. Les trois quarts des émissions de carbone ont pour origine, au Brésil, la destruction de la forêt amazonienne. Ce pays immense est encore relativement peu peuplé, il compte 207 millions d'habitants en 2017 pour une superficie comparable à celle de la Chine ; la densité n'y est que de 22 hab./km2 contre 329 en Inde et 31 aux États-Unis. Le Brésil rappelle dans ses marges la conquête de l'Ouest, bien que les débuts de la colonisation commencent avec la découverte, en 1500.

          Cycles d’exportation et création d'un marché interne

          La période coloniale

          La colonisation portugaise a commencé dans le Nord-Est, à Bahia, mais le centre de gravité s'est ensuite déplacé vers le sud autour des métropoles comme Rio et surtout São Paulo. L'histoire économique du Brésil, avant l'industrialisation du xxe siècle, apparaît comme une suite d'ascensions et de déclins, une série de cycles. Le mot prend ici un sens plus vaste que dans les cycles économiques réguliers, type Juglar ou Kondratief. Il signifie une phase ou une période qui, dans l'évolution historique du développement, peut être unique. L'économiste brésilien Celso Furtado emploie le terme pour désigner des époques caractérisées par le fait que toute l'économie repose sur l'essor d'un seul produit, s'effondre ensuite lorsque ce produit disparaît ou voit son prix baisser, puis reprend lorsqu’il est remplacé par un autre : cycle du bois rouge – le bois de Pernambouc ou bois du Brésil couleur de braise, qui donne son nom au pays (paubrasil) – exporté vers l'Europe pour la teinte par les premiers colons au xvie siècle, le troc avec les Indiens permettant d'obtenir le produit ; cycle du sucre et de l'or aux xviie et xviiie siècles, reposant sur l'esclavage, les plantations et les mines ; cycle du café aux xixe et xxe siècles jusqu'en 1930, basé sur le salariat ; cycle du caoutchouc, éphémère et local, en Amazonie autour de Manaus au tournant des xixe et xxe siècles.

          Depuis sa découverte jusqu'à l'abolition de l'esclavage et la proclamation de la République en 1888-1889, le Brésil est soumis à ce régime des cycles basés sur quelques produits primaires. La production de canne à sucre dans le Nordeste est lancée par les Portugais dès les années[...]

          La suite de cet article est accessible aux abonnés

          • Des contenus variés, complets et fiables
          • Accessible sur tous les écrans
          • Pas de publicité

          Découvrez nos offres

          Déjà abonné ? Se connecter

          Écrit par

          • : professeur émérite des Universités en sciences économiques

          Classification

          Pour citer cet article

          Jacques BRASSEUL. BRÉSIL - Économie [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

          Article mis en ligne le et modifié le 22/11/2017

          Médias

          Brésil : production aurifère de 1701 à 1820 - crédits : Encyclopædia Universalis France

          Brésil : production aurifère de 1701 à 1820

          Hyperinflation brésilienne, 1988-1994 - crédits : Encyclopædia Universalis France

          Hyperinflation brésilienne, 1988-1994

          Endettement du Brésil - crédits : Encyclopædia Universalis France

          Endettement du Brésil