CYCLES ÉCONOMIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'État et le cycle des affaires

Tout autant que celle des cycles longs, l'explication des cycles plus courts (Juglar) divise les économistes. En la matière, le débat s'est porté sur le rôle de l'État pour contrer ou atténuer les cycles d'affaires.

Le rôle de la politique économique

Pour ceux qui s'inscrivent dans la tradition keynésienne, comme Jean-Paul Fitoussi en France, Joseph Stiglitz ou Paul Krugman aux États-Unis (ces deux derniers ayant reçu le prix Nobel d'économie, en 2001 et 2008, respectivement), les cycles courts sont le résultat de politiques économiques inadaptées. Cette lignée de pensée, reprenant les apports de Paul Samuelson (lauréat du prix Nobel d'économie en 1970), fait reposer les mécanismes cycliques sur le marché lui-même. Lorsque les affaires marchent, les entreprises investissent et constituent des stocks, ce qui stimule la croissance. Mais, pour peu que des signes avant-coureurs de ralentissement se fassent sentir, elles freinent leurs investissements et réduisent leurs stocks, ce qui accentue le ralentissement : c'est le mécanisme dit de l'accélérateur, qui fonctionne en cercle tantôt vertueux, tantôt vicieux. Vertueux, lorsque les entreprises investissent, car elles embauchent alors et donc distribuent de plus en plus de revenus. Mais lorsqu'elles freinent leurs investissements, le cercle devient vicieux : moins d'embauches, donc des débouchés qui croissent moins vite, donc encore moins d'investissements. Cette séquence est typiquement keynésienne.

autre :

 

Crédits :

Afficher

autre :

 

Crédits :

Afficher

Le rôle accélérateur de la finance

À partir des années 2000, cette analyse s'est enrichie d'une prise en compte du rôle accélérateur de la finance (notamment avec l'apport d'André Orléan en France et de George Akerlof et Robert Shiller aux États-Unis). Les marchés financiers sont caractérisés par le fait que la hausse des prix des titres cotés attire des épargnants, car ils espèrent que la poursuite de cette hausse leur permettra de revendre les titres acquis avec des plus-values. Alors que, sur le marché des biens ou des services, la hausse des prix [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : conseiller de la rédaction du journal Alternatives économiques

Classification

Autres références

«  CYCLES ÉCONOMIQUES  » est également traité dans :

BRÉSIL - La conquête de l'indépendance nationale

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 6 213 mots
  •  • 4 médias

L'indépendance politique acquise par le Brésil, au début du xix e  siècle , influe sur sa vie économique. Le roi du Portugal, fuyant Napoléon, se réfugie à Rio en 1808 et ouvre aussitôt les ports brésiliens au commerce extérieur. Le pacte colonial est aboli : désormais, les navires et les produits étrangers entrent librement au Brésil, en échange d'un droit égal à 24 p. 100 de la valeur des march […] Lire la suite

BRÉSIL - Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 368 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La période coloniale »  : […] La colonisation portugaise a commencé dans le Nord-Est, à Bahia, mais le centre de gravité s'est ensuite déplacé vers le sud autour des métropoles comme Rio et surtout São Paulo. L'histoire économique du Brésil, avant l'industrialisation du xx e  siècle, apparaît comme une suite d'ascensions et de déclins, une série de cycles. Le mot prend ici un sens plus vaste que dans les cycles économiques ré […] Lire la suite

CLARK JOHN MAURICE (1884-1963)

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE
  •  • 387 mots

Professeur à Columbia, John Maurice Clark est le fils de l'économiste américain John Bates Clark. Sa pensée peut se caractériser par quatre traits, constitutifs de l'école dite de l'institutionnalisme dont il est un des représentants. En premier lieu, contre l'économie marginaliste abstraite et déductive de son père et de Seligman, il revendique avec Veblen les droits de la recherche inductive. En […] Lire la suite

CONJONCTURE

  • Écrit par 
  • Philippe NASSE
  •  • 4 565 mots

Dans le chapitre « La conjoncture et son environnement »  : […] Cet effort pour décrire, expliquer et prévoir la situation conjoncturelle n'a pas pour seul motif le désir de connaissance. En effet, les agents économiques dont les comportements sont l'objet de l'analyse conjoncturelle sont aussi intéressés par le résultat de cette étude. Acteurs d'un jeu dans lequel ils font des choix, ils sont aussi observateurs du jeu, attentifs à utiliser la liberté de décis […] Lire la suite

CRISES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN, 
  • Anne DEMARTINI, 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Patrick VERLEY
  •  • 21 780 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre «  Décennie de 1990 : interruption du cycle des crises »  : […] Au-delà de la récession qui a affecté les économies occidentales au début de la décennie 1990, cette dernière restera avant tout marquée par la longévité du dernier cycle de croissance aux États-Unis, au point d'ailleurs que nombre d'économistes, partisans de la nouvelle économie, en sont venus à remettre en question la notion même de cycle. Et, si le ralentissement de l'économie américaine, tant […] Lire la suite

CRISES FINANCIÈRES - Instabilité financière

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 7 126 mots

Dans le chapitre « L'instabilité et les crises financières au cœur du capitalisme »  : […] Une approche plus radicale, qualifiée d'« hypothèse d'instabilité financière », a été proposée par Hyman Minsky (1982) pour qui les crises sont endogènes au fonctionnement de l'économie capitaliste. Minsky raisonne dans le cadre d'une économie où, contrairement aux hypothèses des théoriciens de l'efficience, les comportements financiers des agents sont « naturellement » déstabilisants. Minsky rel […] Lire la suite

DÉPRESSION ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard DUCROS
  •  • 3 168 mots

Dans le chapitre « Théorie de la dépression et théorie des cycles »  : […] La dépression peut être entendue comme phase du mouvement cyclique de l'activité économique. Elle est alors considérée comme le prolongement de la crise correspondant au retournement de la conjoncture d'expansion. La théorie dynamique moderne s'efforçant d'expliquer le mouvement cyclique dans sa continuité et de ne point dissocier l'explication des phases alternantes de prospérité et de dépressio […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1995 : vers une redistribution des ressources mondiales

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 6 188 mots

Dans le chapitre « Le contrat avec l'Amérique »  : […] La démarche américaine était fort différente de celle des Européens. L'offensive parlementaire contre les dépenses excessives de l'État fédéral procédait d'une « philosophie » socioéconomique dont l'avocat le plus en vue était le speaker (président) républicain de la Chambre des représentants, Newt Gingrich. Sa doctrine, exprimée dans le Contract with America (Contrat avec l'Amérique), vise à une […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 5 984 mots

Dans le chapitre « Prévenir pour ne pas avoir à guérir »  : […] Des préoccupations nouvelles se sont manifestées en 1994 dans les pays industrialisés. Le fait d'être « sorti du tunnel », après la récession la plus accusée depuis cinquante ans, n'a pas provoqué d'euphorie. Un peu partout, la crainte d'un retour de l'inflation a habité les dirigeants, les empêchant de céder à la tentation d'une relance qui aurait effacé les traces des années difficiles. La leço […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1993 : une nouvelle année de purgatoire

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 6 737 mots

Dans le chapitre « Les aspects nouveaux du cycle économique »  : […] Chaque cycle économique comporte, de la part de ses acteurs, des erreurs d'appréciation, dont ils s'efforcent de tenir compte lors du suivant. Le laxisme fiscal et monétaire avait été, au cours des années 1960 et des premières années 1970, le tribut illusoirement payé au plein-emploi. La décennie suivante, marquée par les deux chocs pétroliers, connut successivement un gonflement des investisseme […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

9 juin 2003 Royaume-Uni – Union européenne. Nouveau report de l'adhésion à la monnaie unique européenne

cycles économiques britannique et européen et à la flexibilité de l'économie britannique par rapport à celle des autres membres de l'Union ne sont pas remplis. Cette décision constitue un échec pour le Premier ministre Tony Blair.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Denis CLERC, « CYCLES ÉCONOMIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-economiques/