Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CAPITAL HUMAIN

Articles

  • BECKER GARY STANLEY (1930-2014)

    • Écrit par Françoise PICHON-MAMÈRE
    • 1 233 mots
    Quand en 1964 paraît la première édition de Human Capital d'importants travaux ont déjà été consacrés au concept de capital humain, notamment ceux de J. Mincer en 1958 et de Theodore Schultz en 1961. C'est la raison pour laquelle l'ouvrage est cette fois mieux accueilli, Becker ne faisant que renforcer...
  • CAPITAL, sociologie

    • Écrit par Jean-Pierre DURAND
    • 1 292 mots

    Chez Karl Marx, le capital est un social propre à la société bourgeoise, rapport social qui repose sur la propriété privée des moyens de production, laquelle définit largement la division du travail et la répartition de la valeur produite.

    Dans le cadre de ce rapport social, l'accroissement...

  • CHÔMAGE - Politiques de l'emploi

    • Écrit par Christine ERHEL
    • 7 302 mots
    • 2 médias
    Les programmes de formation sont le plus souvent analysés à partir de la théorie du capital humain. L'idée centrale de ces approches est que le chômage entraîne une dépréciation du capital humain (perte des habitudes de travail, obsolescence progressive des connaissances, etc.). Il convient alors de...
  • CYCLES ÉCONOMIQUES

    • Écrit par Denis CLERC
    • 4 011 mots
    • 1 média
    ...percées technologiques nouvelles, la formation permet aux travailleurs de maîtriser et d'utiliser ces nouvelles technologies dans leur activité productive. Plus on investit pour constituer le « capital humain » qu'engendrent la recherche et la formation, plus les résultats en termes d'innovations et de croissance...
  • DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Développement des pays du Sud

    • Écrit par Denis COGNEAU, Philippe DE VREYER, Sylvie LAMBERT
    • 5 739 mots
    • 4 médias
    ... niveau global d'éducation et de connaissances sur la croissance de longue période. Comme dans le cas de l'accumulation primitive en capital matériel, il est alors nécessaire d'atteindre un seuil minimal de « capital humain » (qui recouvre essentiellement l'éducation dans l'esprit de ces théories, mais...
  • ÉDUCATION - Économie de l'éducation

    • Écrit par François LECLERCQ
    • 3 986 mots
    La formulation de la théorie du capital humain s'est dès l'origine accompagnée d'une tentative de vérifier l'hypothèse centrale selon laquelle les travailleurs les plus éduqués perçoivent des revenus plus élevés du fait de leur plus forte productivité. Dès 1958, Jacob Mincer déduit d'un modèle théorique...
  • ÉDUCATION - L'accès à l'éducation dans le monde

    • Écrit par François ORIVEL
    • 5 796 mots
    • 12 médias
    ...des choix, aussi bien au sein des familles que dans les politiques publiques : il est jugé plus rentable de scolariser les garçons qui valorisent leur capital humain de façon plus systématique. En Inde par exemple, les filles font des études moins pour les revenus futurs qu'elles procurent que pour le...
  • ENTREPRISE - Gouvernance d'entreprise

    • Écrit par Gérard CHARREAUX
    • 4 761 mots
    L'interrogation sur l'origine de la rente conduit à mettre en avant, outre le capital managérial, le capital humain associé aux compétences spécifiques des salariés en général et ce d'autant plus que, dans la nouvelle économie, il semble déterminant dans la création de valeur fondée sur la connaissance....
  • FAMILLE - Économie de la famille

    • Écrit par Catherine SOFER
    • 5 334 mots
    • 2 médias
    ...l'activité domestique des femmes permet de diminuer dans des proportions considérables les dépenses de consommation. L'intégration de la production domestique à la théorie se poursuit avec la notion de« capital humain » qui, précise Marshall, « résulte des soins et de l'influence d'une mère ».
  • LE CAPITAL HUMAIN, UNE ANALYSE THÉORIQUE ET EMPIRIQUE, Gary Stanley Becker - Fiche de lecture

    • Écrit par Samuel FEREY
    • 1 083 mots

    En publiant, en 1964, Human Capital, A Theoretical and Empirical Analysis (Le Capital humain, une analyse théorique et empirique), l'Américain Gary Stanley Becker donne une impulsion déterminante à la théorie du capital humain (ce qui lui vaudra le prix Nobel d'économie en 1992). Beaucoup...

  • MACROÉCONOMIE - Croissance économique

    • Écrit par Jean-Olivier HAIRAULT
    • 9 705 mots
    • 1 média
    ...heure travaillée évolue aussi dans le temps grâce à l'amélioration de la formation des travailleurs (éducation générale et formation professionnelle). Le capital humain désigne, à cet effet, l'ensemble des capacités productives d'un individu, incluant ses connaissances générales et spécifiques,...
  • MACROÉCONOMIE - Emploi

    • Écrit par Bernard GAZIER
    • 9 632 mots
    • 3 médias
    Le capital humain peut se définir comme l'ensemble des aptitudes productives d'un travailleur, qu'elles soient innées ou acquises. On s'intéresse aux modalités de leur acquisition : dépenses de santé, d'éducation, voire de migration, et on pose que ces dépenses sont autant d'investissements effectués...
  • REVENU

    • Écrit par Ozgur GUN
    • 1 292 mots

    Comme l'indique le terme lui-même, le revenu est ce qui revient. Il s'agit donc d'un flux de ressources, soumis à une certaine périodicité – par exemple, celle des saisons, avec les récoltes qui ont lieu chaque année et les « rentrées » qu'elles procurent, équivalent sémantique de l'anglais. Le revenu...

  • SCHULTZ THEODORE WILLIAM (1902-1998)

    • Écrit par Jean-Jacques FRIBOULET
    • 844 mots

    Theodore Schultz est né en 1902 dans une famille de fermiers du Dakota du Sud. Son premier cycle d'études s'est déroulé au collège d'État où il obtient un master's degree en 1928. Son cursus se poursuit à l'université du Wisconsin et lui permet de devenir docteur en économie...