COLONISATION (débats actuels)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mémorial de l'Anse Cafard, Martinique

Mémorial de l'Anse Cafard, Martinique
Crédits : Bertrand Gardel/ hemis.fr

photographie

Commémoration de la découverte de l'Amérique (1992)

Commémoration de la découverte de l'Amérique (1992)
Crédits : O. Compagnon

photographie

Stèle commémorative des esclaves des colonies, Paris

Stèle commémorative des esclaves des colonies, Paris
Crédits : H. Villalobos/ epa/ Corbis

photographie


La réémergence des questions coloniales

Silence et oubli du fait colonial dans l'histoire de France

Le récit sur la formation de la Nation en France, élaboré par les historiens de la IIIe République (Jules Michelet, Ernest Renan), a éloigné du grand roman national la question coloniale et celle de l'esclavage. La période des décolonisations, à la suite de la Seconde Guerre mondiale, a conduit à une nouvelle disparition de ces problématiques. Même dans les travaux entrepris lors du bicentenaire de la Révolution française, l'esclavage et l'histoire d'Haïti sont passés sous silence. C'est notamment le cas dans le grand chantier historiographique lancé par Pierre Nora afin de repenser l'histoire de France à partir de « lieux de mémoire » signifiants (P. Nora dir., Lieux de mémoire, 1984-1992) : dans les trois volumes de l'ouvrage, il n'existe aucune entrée relative à l'esclavage ou à la colonisation, à l'exception d'un article de Charles-Robert Ageron sur l'Exposition coloniale de 1931.

À partir de la fin des années 1980, la notion d'oubli devient centrale comme outil de critique et de dénonciation : oubli de la guerre d'Algérie, une guerre sans nom (Benjamin Stora, La Gangrène et l'oubli, 1991) ; oubli des crimes commis au nom de l'État pendant la guerre d'Algérie (Raphaëlle Branche, La Torture et l'armée pendant la guerre d'Algérie, 1954-1962, 2001) ; oubli de l'esclavage et du fait que les descendants d'esclaves sont, pour la plupart d'entre eux, des Français à part entière depuis 1848 (Myriam Cottias, « „L'Oubli du passé“ contre la „citoyenneté“ : troc et ressentiment à la Martinique (1848 1946) », in F. Constant et J. Daniel, dir., Cinquante Ans de départementalisation, 1998 ; Françoise Vergès, Abolir l'esclavage. Une utopie coloniale, les ambiguïtés d'une politique humanitaire, 2002). L'oubli cont [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Myriam COTTIAS, « COLONISATION (débats actuels) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonisation-debats-actuels/