AGERON CHARLES-ROBERT (1923-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historien de l'Algérie contemporaine, Charles-Robert Ageron est né le 6 novembre 1923 à Lyon. Il était issu d'une famille de petits patrons d'atelier. Son père dirigeait une modeste entreprise de mécanique. Bachelier en 1941, il s'inscrit à la faculté des lettres de Lyon où l'un de ses professeurs est Henri-Irénée Marrou. Il admire en lui l'enseignant et le résistant. En khâgne, il reprend ses études d'histoire-géographie et devient l'un des proches d'André Mandouze, célèbre latiniste et chrétien de gauche. Reçu à l'agrégation d'histoire en 1947, il est nommé au lycée Gautier d'Alger. Dans la capitale algérienne, il s'engage dans le groupe des « libéraux », dont il est l'un des cofondateurs, qui croyait possible une réconciliation des communautés en Algérie et qui, sans se prononcer de manière explicite pour l'indépendance de l'Algérie, militait pour la paix. Il publie de nombreux articles dans leur journal, L'Espoir, qui sera interdit pendant la « bataille d'Alger » en 1957. Charles-Robert Ageron commence alors ses recherches historiques sur l'Algérie.

La même année, il revient en France et enseigne à Sceaux, au lycée Lakanal. Par la suite, il est détaché au C.N.R.S. comme chargé de recherches. Il obtient un poste d'assistant d'histoire contemporaine à la Sorbonne en 1961. Il travaille, sous la direction de Charles-André Julien, à la préparation de sa thèse d'État. Maître-assistant en 1964, il soutient quatre ans plus tard son doctorat ès lettres qui a pour titre Les Algériens musulmans et la France, 1871-1919. Ce travail érudit, qui va devenir l'un des livres de référence sur l'histoire de l'Algérie, est publié la même année aux Presses universitaires de France. Les questions qu'Ageron soulève alors, celles des « occasions perdues » et des « bifurcations échouées » dans l'Algérie française, restent encore d'une grande pertinence. Il affirme que l'inachèvement des réformes, en particulier [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Benjamin STORA, « AGERON CHARLES-ROBERT - (1923-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-robert-ageron/