BOURBONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La plus célèbre des maisons souveraines ne fut pendant longtemps que l'une des multiples branches du tronc capétien ; la mort sans héritier mâle des trois derniers Valois devait pourtant donner la couronne aux Bourbons à la fin du xvie siècle. Leurs règnes allaient coïncider, au xviie siècle et au début du xviiie, avec l'apogée de la monarchie absolue et la prépondérance française en Europe. Ils s'identifient également avec le triomphe d'une civilisation française que les hommes de l'époque ne pouvaient concevoir indépendamment de la personne du souverain. Le xviiie siècle, s'il connaît l'affaiblissement de la monarchie absolue, est aussi le temps où la famille de Bourbon occupe les trônes de France, d'Espagne, de Parme et des Deux-Siciles, étendant la puissance de cette maison des Philippines à l'Italie et de l'Inde au Canada.

La maison de Bourbon avant 1589

Appartenant, pour parler comme les historiens anciens, aux « rois de France de la troisième race », la dernière des familles royales françaises est issue de Robert de Clermont, sixième fils de Saint Louis et de Marguerite de Provence. Il vécut de 1256 à 1317 et épousa Béatrice, fille unique d'Agnès de Bourbon et de Jean de Bourgogne, seigneur de Charolais. Par ce mariage, il acquit la seigneurie de Bourbon que Charles le Bel érigea en duché pour Louis Ier de Bourbon en 1327.

Louis II de Bourbon (1337-1410) fut fidèle au roi de France pendant la captivité de Jean le Bon en Angleterre. Son mariage avec Anne d'Auvergne en 1371 accrut les possessions de la famille du comté de Clermont-en-Auvergne, du Forez et de la seigneurie de Mercœur. Son fils Jean Ier (1381-1434), chef du parti armagnac, fut l'un des prisonniers de marque que firent les Anglais à Azincourt. Marie de Berry lui avait apporté en dot le duché d'Auvergne et le comté de Montpensier. Jean II (1426-1488), moins dévoué au souverain, participa à la Ligue du bien public et à la Guerre [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages




Écrit par :

  • : chargé d'enseignement à la faculté des lettres et sciences humaines de Nantes

Classification


Autres références

«  BOURBONS  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique espagnole

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 21 932 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le despotisme éclairé et les Lumières »  : […] Le xviii e  siècle connaît en Amérique espagnole une période de mouvement et de transformations, qui contraste avec le climat général des époques antérieures et, surtout avec l'isolement des Indes et du monde hispanique au xvii e  siècle. L'avènement au trône d'Espagne de Philippe V et de la dyna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-amerique-espagnole/#i_2650

ANNE D'AUTRICHE (1601-1666) reine de France

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 268 mots
  •  • 1 média

Fille de Philippe III d'Espagne et de Marguerite d'Autriche, femme de Louis XIII (1615), mère de Louis XIV (1638) et du duc d'Orléans (1640), grande, belle, telle que l'ont peinte Rubens (musée du Prado) et Mignard (musée du Louvre), héroïne enfin d'Alexandre Dumas, la reine a suscité amitiés fidèles et animosités redoutables. Louis XIII ne l'aime guère, Richelieu s'en méfie, le duc de Buckingham […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-d-autriche/#i_2650

ANNE DE FRANCE, dite LA DAME DE BEAUJEU (1462-1522)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 318 mots

Fille aînée de Louis XI et de Charlotte de Savoie, Anne de France fut régente du royaume pendant la minorité de son frère Charles VIII, de 1485 à 1491, avec son mari Pierre de Bourbon, sire de Beaujeu. Une intelligence politique aiguë, alliée à une grande énergie, la rendit capable de surmonter les difficultés qui menaçaient le royaume, dont la plus redoutable : l'agitation qui se développait parm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-de-france/#i_2650

BOURBON CHARLES duc de (1490-1527) connétable de France

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 635 mots

Connétable de France sous François I er , puis général sous le principal adversaire du roi, Charles Quint, Charles de Bourbon est né le 17 février 1490 à Montpensier et mort le 6 mai 1527 à Rome. Deuxième fils de Gilbert, comte de Montpensier, chef de file de la branche cadette de la maison de Bourbon, le jeune Charles bénéficie d'une succession de décès : celui de son pèr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-bourbon/#i_2650

BOURBONNAIS

  • Écrit par 
  • André LEGUAI
  •  • 754 mots

Le point de départ du Bourbonnais a été une petite seigneurie qui ne correspondait ni à un ancien territoire gaulois, ni à une circonscription gallo-romaine. L'ancêtre présumé des sires de Bourbon semble avoir été un familier de Guillaume le Pieux, duc d'Aquitaine, nommé Aimard. En 915, il abandonna au monastère de Cluny sa terre de Souvigny. L'avouerie du prieuré créé en ce lieu fut le premier fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourbonnais/#i_2650

BOURBON-PARME XAVIER DE (1889-1977)

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 972 mots

Né au château de Pianore, près de Viareggio en Toscane, le prince François Xavier de Bourbon-Parme et de Bragance doit à son ascendance et aux circonstances de succéder, par décret royal de cette branche dynastique, le 23 janvier 1936 au vieux prétendant carliste Alfonso Carlos I er . Jusqu'à la veille de sa mort, il va représenter le carlisme moderne, fonction qu'il reme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xavier-de-bourbon-parme/#i_2650

CHAMBORD HENRI DE BOURBON comte de (1820-1883)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 392 mots

Dernier héritier de la branche aînée des Bourbons, né le 29 septembre 1820 à Paris, mort le 24 août 1883 à Frohsdorf, en Autriche. Petit-fils du roi Charles  X et fils posthume de Charles Ferdinand, duc de Berry, qui mourut assassiné, Henri d'Artois, duc de Bordeaux, comte de Chambord, doit fuir la France en 1830, alors que son cousin Louis-Philippe, de la maison d'Orl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-bourbon-chambord/#i_2650

CHARLES X (1757-1836) roi de France (1824-1830)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 516 mots
  •  • 1 média

Né à Versailles le 9 octobre 1757, Charles était le quatrième fils du dauphin Louis (fils de Louis XV, mort en 1765 sans avoir régné). À la cour de Versailles, la vie du jeune comte d'Artois (tel était son titre) fut celle d'un écervelé aimable et libertin, fort empressé auprès des dames qui se plaisaient à le surnommer chevaleresquement Galaor. Dans la crise de 1789, Artois soutint le parti de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-x/#i_2650

CONDÉ LOUIS II DE BOURBON prince de, dit LE GRAND CONDÉ (1621-1686)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 557 mots

Fils de Henri II de Bourbon, frère de la duchesse de Longueville et du prince de Conti, arrière-petit-fils du célèbre Louis I er de Bourbon, tué à la bataille de Jarnac en 1569, le prince de Condé fait d'excellentes études chez les jésuites de Bourges ; il épouse, en 1641, l'une des nièces de Richelieu. Très jeune, il devient la gloire de l'armée française. C'est le type […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conde/#i_2650

CONTI LES

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 1 008 mots

Branche cadette de la maison de Bourbon. Conti est un village de Picardie entre Amiens et Montdidier. La maison fut formée en 1551 en faveur de Louis I er de Bourbon et s'éteignit en 1614 avec la mort de François son troisième fils. Elle fut relevée vers 1630 en faveur d'Armand de Bourbon, frère du Grand Condé, et dura jusqu'en 1814. Armand sembla d'abord se destiner à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-conti/#i_2650

DUPES JOURNÉE DES (10-11 nov. 1630)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 633 mots

Tallemant des Réaux appelle la journée des dupes « la grande cabale des deux Reynes, de Monsieur et de toute la maison de Guise ». On pourrait ajouter à cette liste les bâtards de Henri IV, le parti dévot avec le chancelier d'Aligre et les deux Marillac, pour ne pas parler du mécontentement du Parlement, de la misère et de la famine des années 1629-1630. La grande tentative pour chasser le cardina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/journee-des-dupes/#i_2650

ENGHIEN LOUIS ANTOINE HENRI DE BOURBON duc d' (1772-1804)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 666 mots

Dernier descendant de la maison de Condé, le duc d'Enghien émigra avec sa famille dès les premières heures de la Révolution. De 1792 à 1801, il s'illustre dans toutes les campagnes menées par l'armée de Condé formée par son grand-père. Le refrain chanté par ses soldats le dépeint mieux qu'un portrait :  Nous partons conduits par Enghien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-antoine-henri-de-enghien/#i_2650

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le XVIIIe siècle »  : […] Le xviii e  siècle a été marqué par l'avènement de la dynastie des Bourbons, les progrès de la centralisation, la formation d'une opinion « éclairée », d'assez nombreuses réformes, une nette amélioration de la démographie et de l'économie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_2650

FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 872 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Apanages et alleux »  : […] La maison d'Alençon s'éteignit en avril 1525 avec la mort du duc Charles VIII d'Alençon, comte du Perche, époux de Marguerite d'Angoulême. Ses domaines, grossis de l'héritage de la maison d'Armagnac, allaient passer à la maison d' Albret par le mariage, en 1527, de Marguerite avec Henri d'Albret. Les Albret constituaient à cette date la seule maison féodale subsistante depuis la confiscation des b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-formation-territoriale/#i_2650

JUAN CARLOS Ier (1938- ) roi d'Espagne (1975-2014)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  • , Universalis
  •  • 1 119 mots
  •  • 3 médias

Roi d'Espagne de 1975 à 2014. Fils de don Juan, comte de Barcelone, et de Maria de las Mercedes de Bourbon, princesse des Deux-Siciles, petit-fils d'Alphonse XIII, Juan Carlos de Bourbon est né à Rome le 5 janvier 1938. En 1941, le prince et sa famille quittent l'Italie pour les environs de Lausanne où ils demeurent cinq ans. Lors de la défaite de l'Axe, don Juan, héritier légitime du trône d'Espa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-carlos-ier/#i_2650

JUAN DE BOURBON DON (1913-1993)

  • Écrit par 
  • Françoise BARTHELEMY
  •  • 978 mots

Depuis le 15 janvier 1941, date à laquelle son père, le roi Alphonse XIII, avait abdiqué en sa faveur les droits de la couronne espagnole, don Juan de Bourbon et Battenberg voulut avoir pour seule mission d'être le porte-étendard de la maison royale. Mais cet éternel prétendant au trône d'Espagne, né le 20 juin 1913, est mort à l'âge de soixante-dix-neuf ans sans jamais avoir régné. Singulière des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don-juan-de-bourbon/#i_2650

JUILLET MONARCHIE DE

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 8 485 mots
  •  • 2 médias

La monarchie de Juillet tire son nom de l'émeute qui se transforma en révolution, les 27, 28 et 29 juillet 1830 (les Trois Glorieuses). Cette origine révolutionnaire et le choix du duc d'Orléans, devenu Louis-Philippe , parce que Bourbon pour les uns, quoique Bourbon pour d'autres, expliquent l'ambiguïté du régime qu'une autre révolution devait emporter dix-huit ans plus tard. La France connut pen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monarchie-de-juillet/#i_2650

LÉGITIMISTES

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 1 102 mots

On appelle légitimistes les partisans de la branche aînée des Bourbons à partir de la révolution de juillet 1830. L'abdication de Charles X en faveur de son petit-fils le duc de Bordeaux surprend les plus fidèles royalistes et réduit toute velléité de résistance. Si les ultra-royalistes restent le plus souvent fidèles à la branche aînée, ce n'est pas le cas de tous ; en revanche, des royalistes mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legitimistes/#i_2650

LÉGITIMITÉ

  • Écrit par 
  • Paul BASTID
  •  • 4 455 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La légitimité monarchique »  : […] La légitimité de Louis XVIII s'appuyait sur deux idées fort distinctes : celle de droit divin et celle d'ancienneté historique. Le préambule de la Charte invoque la Providence qui a rappelé le roi dans ses États. Louis XVIII est roi par la grâce de Dieu, comme il l'avait déjà affirmé dans son exil. Mais, en même temps, il insiste longuement sur les titres de ses prédécesseurs. L'autorité de la dy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legitimite/#i_2650

LONGUEVILLE ANNE GENEVIÈVE DE BOURBON-CONDÉ duchesse de (1619-1679)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 546 mots

Princesse française, né le 28 août 1619 à Vincennes, morte le 15 avril 1679 à Paris. Fille d'Henri II de Bourbon, prince de Condé, et de Charlotte de Montmorency, Anne Geneviève de Bourbon-Condé naît au château de Vincennes, où ses parents ont été emprisonnés. Ces derniers s'étaient en effet opposés au maréchal d'Ancre, favori de Marie de Médicis, laquelle assure la régence pendant la minorité de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-genevieve-de-longueville/#i_2650

LOUIS XIII (1601-1643) roi de France (1610-1643)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 990 mots

Fils de Henri IV et de Marie de Médicis, Louis XIII est l'une des figures les plus énigmatiques de la royauté française. Son personnage, cette singulière et si efficace alliance politique qu'il a constituée avec Richelieu ont donné lieu aux interprétations les plus diverses. Du tableau, à la fois critique et ambigu, de Tallemant des Réaux à l'admiration inconditionnelle de Saint-Simon, de la quasi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xiii/#i_2650

LOUIS XIV (1638-1715) roi de France (1643-1715)

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 10 392 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Enfance et éducation (1638-1661) »  : […] La naissance d'un dauphin, le 5 septembre 1638, avait été accueillie avec joie par l'opinion du pays. À la fois dans les groupes éclairés de la société et dans les classes populaires, la France ressentait l'absence d'un héritier au trône comme une frustration nationale. Mariés depuis 1615, époux depuis 1619, le roi Louis XIII et la reine Anne d'Autriche étaient demeurés jusque-là sans enfant. Aus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xiv/#i_2650

LOUIS XVIII (1755-1824) roi de France (1814-1815 et 1815-1824)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 677 mots

Né à Versailles, troisième fils du dauphin Louis et de Marie-Josèphe de Saxe, Louis Stanislas Xavier reçut le titre de comte de Provence. Intelligent et ambitieux, il se composa le personnage du prince éclairé et lettré, tout en frondant sournoisement le gouvernement de son frère Louis XVI, notamment à l'Assemblée des notables en 1787. En juin 1791, alors que le roi échouait, à Varennes, dans sa t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xviii/#i_2650

LOUIS XV (1710-1774) roi de France (1715-1774)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 1 692 mots
  •  • 1 média

Louis XV, qui sera plus tard surnommé Louis le Bien-Aimé par ses sujets apparaît un peu, à la mort de Louis XIV, son arrière-grand-père, comme l'enfant miraculeux qui va sauver la dynastie. Mais il finira son long règne (59 ans) dans la disgrâce, en raison du manque de fermeté et d'esprit de décision qu'il a manifesté, même si le royaume a connu, à cette époque, la prospérité et l'ouverture à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xv/#i_2650

LOUIS XVI (1754-1793) roi de France (1774-1792)

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 2 152 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un roi déconsidéré »  : […] Petit-fils de Louis XV, devenu dauphin dès 1765, à la suite des décès successifs de son père et d'un frère aîné, il grandit dans une atmosphère familiale difficile, jalonnée de jalousies, qui renforcent les inhibitions dont il souffre. Il a du goût pour l'étude, mais peu pour les représentations sociales inhérentes au « métier de roi » auquel il est mal préparé. Son mariage en 1770 avec l'archidu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xvi/#i_2650

LOUIS XVII (1785-1795)

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 417 mots

Second fils de Louis XVI et Marie-Antoinette, il devient le dauphin à la mort de son frère en juin 1789, et partage le destin de sa famille au moment de la Révolution. Ramené à Paris, par la foule qui est allé chercher « le boulanger, la boulangère et le petit mitron » en octobre 1789, il est arrêté à Varennes, lors de la fuite familiale le 20 juin 1791. Après le 10 août 1792, il est incarcéré à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xvii/#i_2650

MAISON DE FRANCE

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 2 500 mots

La famille des rois de France est composée des descendants d'Hugues Capet par filiation mâle et mariages catholiques. Cet ensemble de dynastes, dont les titulatures ont considérablement varié à travers les siècles, s'est nommé « famille » ou « lignage du roi », puis « maison de France ». Ce terme de maison pour désigner une famille apparaît au xii e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maison-de-france/#i_2650

MARIE-CHRISTINE (1806-1878) reine d'Espagne

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 635 mots
  •  • 1 média

Fille de François I er , roi des Deux-Siciles, Marie-Christine de Bourbon épouse, en 1829, le roi d'Espagne, Ferdinand VII, plusieurs fois veuf. La première partie de son histoire est liée à ses amitiés libérales, à son influence bienfaisante en ce sens sur son royal mari, Ferdinand VII, qui, grâce à elle, proclama une amnistie qui permit à de nombreux libéraux exilés en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-christine/#i_2650

MAYENNE CHARLES DE LORRAINE duc de (1554-1611)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 210 mots

Frère cadet d'Henri de Guise, le duc de Mayenne est l'un des principaux chefs de l'opposition contre Henri IV. Gouverneur de la Bourgogne, il est, après l'assassinat de son frère, désigné par le conseil parisien des Seize comme le chef militaire de la Ligue. En tant que tel, il contribue à la désignation du cardinal de Bourbon comme candidat au trône de France. Vaincu à Arques et à Ivry en 1589 et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-mayenne/#i_2650

MONTESPAN FRANÇOISE ATHÉNAÏS DE ROCHECHOUART DE MORTEMART marquise de (1641-1707)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 345 mots

D'une famille saintongeaise très ancienne et illustre dans tous les domaines, Françoise Athénaïs de Rochechouart vint à la cour en 1660 pour devenir fille d'honneur de la nouvelle reine. En 1663, elle épousa Louis Henri de Pardaillan, marquis de Montespan, dont elle eut un fils, le duc d'Antin. Brillant à la cour par sa beauté et son esprit, elle devint la favorite de Louis XIV en 1667. Deux ans p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montespan-francoise-athenais-de-rochechouart-de-mortemart-marquise-de/#i_2650

MOULINS

  • Écrit par 
  • Christian JAMOT
  •  • 696 mots
  •  • 1 média

Moulins doit son rang de préfecture de l'Allier à un long héritage historique. Elle apparaît dans l'histoire au xi e  siècle, lorsque les sires puis ducs de Bourbon y transfèrent leur capitale en lieu et place de Bourbon-l'Archambault, attestant ainsi la valeur de sa situation et de son site. En effet, le lieu établissait le contact entre le « B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moulins/#i_2650

PENTHIÈVRE LOUIS JEAN MARIE DE BOURBON duc de (1725-1793)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 228 mots

Fils du comte de Toulouse et dernier héritier des fils légitimés de Louis XIV, Penthièvre succède à son père en 1737 dans les charges de grand amiral, de grand veneur, de gouverneur de Bretagne, de commandant de deux régiments qui portent son nom. Il combat à Dunkerque, à Dottingue, à Fontenoy. Il défend la Bretagne contre les Anglais. Calme, tourné vers la vie contemplative, il renonce à sa carri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-jean-marie-de-penthievre/#i_2650

PHILIPPE V (1683-1746) roi d'Espagne (1700-1746)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 1 031 mots

Duc d'Anjou, second fils du Grand Dauphin Louis et de Marie-Christine de Bavière, petit-fils de Louis XIV, le futur Philippe V d'Espagne naît à Versailles. Le roi de France brigue une couronne pour ce prince d'un naturel effacé ; l'occasion lui en est fournie par la mort sans héritier du dernier Habsbourg d'Espagne, Charles II. Le testament du souverain défunt désigne comme son successeur le duc d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-v-1683-1746-roi-d-espagne-1700-1746/#i_2650

PRADO MUSÉE DU, Madrid

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 521 mots
  •  • 3 médias

Situé à Madrid, le musée d'art du Prado possède la plus belle et la plus vaste collection de peintures espagnoles au monde, ainsi que des chefs-d'œuvre appartenant à d'autres écoles européennes, en particulier italiennes et flamandes. La construction du bâtiment du Prado, de style néoclassique, débute en 1785 lorsque Charles III fait appel à l'architecte Juan de Villanueva pour dessiner les plan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-du-prado-madrid/#i_2650

RESTAURATION

  • Écrit par 
  • Philippe SUSSEL
  •  • 7 011 mots
  •  • 2 médias

De 1814 à 1830, hors le bref épisode des Cent-Jours, les deux frères de Louis XVI règnent sur la France, sous les noms de Louis XVIII et Charles X. Cette restauration de la maison de Bourbon devait être aussi, dans l'esprit de ceux qui l'ont souhaitée, une restauration de l'Ancien Régime dans l'ordre politique et social. Mais le fossé creusé par la Révolution, dont l'Empire a consolidé les princ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/restauration/#i_2650

SAINT-ESPRIT ORDRE DU

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 724 mots

Henri III, roi de France et de Pologne, fonda l'ordre et milice du benoît Saint-Esprit en décembre 1578. L'ordre était destiné à fortifier la foi et la religion catholique, à restaurer le royaume déchiré dans sa splendeur ; le roi voulait raffermir ses liens avec une noblesse turbulente et pallier la décadence de l'ordre de Saint-Michel. Le Saint-Esprit fut choisi comme patron car Henri III avait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-du-saint-esprit/#i_2650

SAINT-MICHEL ORDRE DE

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 752 mots
  •  • 1 média

Alors que l'Angleterre avait la Jarretière sous la protection de saint Georges et qu'un vassal français comme le duc de Bourgogne avait la Toison d'or avec saint André, le roi de France n'avait aucun ordre à proposer à ses fidèles les plus proches et les plus méritants. La guerre de Cent Ans attira l'attention sur le Mont-Saint-Michel, qui ne peut être pris par les Anglais ; Jeanne d'Arc vit l'arc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-de-saint-michel/#i_2650

SAINT-SIMON LOUIS DE ROUVROY, duc de (1675-1755)

  • Écrit par 
  • Dirk VAN DER CRUYSSE
  •  • 3 260 mots

Dans le chapitre « Une œuvre océanique »  : […] Saint-Simon alla bouder à Paris et dans son château percheron de La Ferté-Vidame. Il écrira plus tard dans le Préambule des Nottes sur les duchés-pairies  : « Un grand loisir qui tout à coup succède à des occupations continuelles de tous les divers temps de la vie, forme un grand vuide qui n'est pas aisé ny à suporter ny à remplir. » C'est de cette horreur du « vuide » et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-de-saint-simon/#i_2650

TOULOUSE LOUIS ALEXANDRE DE BOURBON comte de (1678-1737)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 335 mots

Amiral de France, né le 6 juin 1678 à Versailles, mort le 1 er  décembre 1737 à Rambouillet. Fils de Louis XIV et de sa maîtresse la marquise de Montespan, Louis Alexandre de Bourbon est légitimé en 1681 et reçoit à l'occasion le titre de comte de Toulouse, puis celui de duc de Penthièvre en 1697 et duc de Rambouillet en 1711. Nommé amiral de France à cinq ans, il n'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-alexandre-de-toulouse/#i_2650

UTRECHT TRAITÉS D' (1713)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 210 mots

Les traités d'Utrecht, complétés le 6 mars 1714 par celui de Rastatt qui intègre l'empereur Habsbourg Charles VI, mettent fin à la guerre de Succession d'Espagne (1702-1714). L'Angleterre, principale bénéficiaire, obtient Gibraltar et Minorque et, surtout, des positions territoriales (Terre-Neuve, Acadie, territoires de la baie d'Hudson) et commerciales décisives dans l'Amérique colonisée, qui ass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traites-d-utrecht/#i_2650

TROIS COULEURS LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 1 192 mots

Le nombre des couleurs franches et héraldiques étant fort limité, la combinaison du bleu, du blanc et du rouge fut assez fréquente en France à travers les siècles. Des manuscrits à peintures ont utilisé la bande tricolore depuis Philippe V le Long (1316-1322) et surtout sous Charles V (1364-1380), mais ils ne sont pas tous d'origine royale. Par contre, le dauphin futur Charles VII (1419), Charles  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-trois-couleurs/#i_2650

URSINS MARIE-ANNE DE LA TRÉMOILLE PRINCESSE DES (1642-1722)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 268 mots

Dame française, née en 1642 à Paris, morte le 5 décembre 1722 à Rome. Marie-Anne de La Trémoille s'installe en Italie avec son premier mari et, après la mort de celui-ci, épouse un duc italien Flavio Delgi Orsini, en 1675, qui meurt à son tour en 1698. Elle demeure jusqu'en 1701 à Rome, où elle tient un salon devient le centre de l'influence française en Italie. Revenue en France, où elle prend dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ursins-marie-anne-de-la-tremoille-princesse-des/#i_2650

VENDÔME LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 510 mots

Le comté de Vendôme (du nom d'une ville située dans le département actuel du Loir-et-Cher) ou de Vendômois fut entre les mains d'une lignée de féodaux très proches du roi capétien après avoir été vassaux du duc de France, le Robertien Hugues le Grand et son fils Hugues Capet : ils étaient même comtes de Paris et de Melun, seigneurs de Corbeil. Le comté de Vendôme passa par héritage aux lignées des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-vendome/#i_2650

Voir aussi

Pour citer l’article

Yves DURAND, « BOURBONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourbons/