LOUIS XI (1423-1483) roi de France (1461-1483)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Louis XI, roi de France de 1461 à 1483, fut longtemps malmené par les chroniqueurs, les historiens et l'opinion publique. De son vivant ou au lendemain de sa mort, les partisans de son père, comme Thomas Basin, évêque de Lisieux, ceux de son grand adversaire le duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, de ses ennemis, grands seigneurs humiliés tel son beau-fils le duc d'Orléans, le futur Louis XII, le dépeignent comme un tyran cruel et sans foi. Son conseiller Commynes ne corrige que partiellement ce portrait, car s'il reconnaît au roi de grandes qualités – le sens et sagesse et la vertu ou force d'âme – il ne cache pas les défauts du roi qu'il présente comme un personnage désacralisé, « un homme parmi d'autres, un roi dur dans un monde dur » (J. Dufournet) et qu'il dépeint selon le nouveau modèle des politiques italiens de l'époque : machiavélique avant Machiavel.

1400 - 1500. Poussée ottomane et grandes découvertes

Vidéo : 1400 - 1500. Poussée ottomane et grandes découvertes

Vidéo

Prise de Constantinople. Voyages maritimes du Chinois Zheng He, de Vasco de Gama, de Christophe Colomb. Les Ming en Chine. Gutenberg. Renaissance en Europe.Le XVe siècle marque la fin du Moyen Âge.Les grands empires nomades : la Horde d'or et l'ancien empire de Tamerlan, se divisent et... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les philosophes du xviiie siècle voient en lui un symbole des dernières fumées de l'obscurantisme médiéval (Voltaire, Diderot) et, si les romantiques (Casimir Delavigne, Victor Hugo et surtout Walter Scott dans Quentin Durward) lui reconnaissent du caractère, et même du génie, c'est un génie démoniaque. Louis XI est une incarnation du Méphistophélès de Goethe.

Michelet marque un tournant dans l'historiographie de Louis XI. Certes, le roi reste un tyran « sans être pire que la plupart des rois de cette triste époque », mais il fut l'ennemi d'un mal plus grand que la tyrannie, la féodalité. Concession prudente, car le bilan du règne, pour Michelet, est largement négatif. Parce qu'il a réussi, Louis XI assoit « pour longtemps, l'admiration de la ruse et la religion du succès » et, finalement, il a servi la cause posthume de la féodalité : « La féodalité, ce vieux tyran caduc, gagna fort à mourir de la main d'un tyran. »

Déjà perce chez Michelet l'idée de la modernité de Louis XI. C'est ce que les historiens et les écrivains ou cinéastes, depuis la fin du xixe siècle, aiment à souligner. « Le roi Louis, c'est un homme [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LOUIS XI (1423-1483) roi de France (1461-1483)  » est également traité dans :

BOURGEOISIE FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Régine PERNOUD
  • , Universalis
  •  • 7 675 mots

Dans le chapitre « Louis XI, premier roi bourgeois »  : […] C'est sous le règne de Louis XI que s'opère la grande mutation par laquelle, en lieu et place d'une France féodale, se constitue une France monarchique et bourgeoise. L'Europe de ce temps s'est fragmentée en nations au sein desquelles s'affirme un pouvoir souverain ; or, pour l'entretien des armées, ce pouvoir doit compter avec les services des financiers et manieurs d'argent ; ce n'est pas sans r […] Lire la suite

FOUQUET JEAN (1420 env.-av. 1481)

  • Écrit par 
  • Claude SCHAEFER
  •  • 3 267 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Maître de Tours »  : […] Fouquet est né à Tours entre 1415 et 1420. On ne sait rien de certain sur sa formation en France. Si le petit tableau au musée de Vienne représentant Gonella, le bouffon du marquis d'Este, avait été peint vers 1440-1445, nous aurions une preuve de l'apprentissage de Fouquet dans l'atelier d'un maître flamand et aussi de son originalité précoce. Autour de 1446, il part pour Rome et y exécute un por […] Lire la suite

APANAGE

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 3 161 mots

Dans le chapitre « L'âge d'or des apanages (XIIIe-XVIe siècle) »  : […] Deux tendances contraires allaient pendant trois siècles jouer pour ou contre le développement des apanages. D'un côté, la plupart des rois étaient désireux de doter leurs fils puînés ou leurs frères, aussi bien pour tenter de désarmer leurs éventuelles révoltes que pour soutenir l'éclat du trône. Celui-ci paraissait de plus en plus lié au prestige de la famille royale tout entière, au groupe de c […] Lire la suite

CHARLES LE TÉMÉRAIRE (1433-1477) duc de Bourgogne (1467-1477)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 1 073 mots
  •  • 1 média

Fils aîné de Philippe le Bon et d'Isabelle de Portugal, Charles le Téméraire attendit trente-quatre ans la succession de son père (1467) et trompa l'attente en voyageant, en complotant et en préparant son règne. Il prit notamment part à la ligue du Bien public (1465) et combattit à Montlhéry contre l'armée de Louis XI. L'État bourguignon dont il hérita finalement n'était que l'union personnelle de […] Lire la suite

MÉMOIRES, Philippe de Commynes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 747 mots

Dans le prologue des Mémoires, Philippe de Commynes (1447-1511) déclare qu'il s'est donné pour tâche de « mettre par mémoire » ce qu'il a connu des « faits » du roi Louis XI. Ce projet ne concerne en fait que les livres I à VI, composés entre 1489 et 1493, les livres VII et VIII (entre 1495 et 1498) relatant l'expédition de Charles VIII en Italie et s'achevant avec le couronnement de Louis XII. C […] Lire la suite

FRANCE : MISE EN PLACE DE L'ÉTAT MODERNE, XVe-XVIe SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 566 mots

1453 L'armée du roi Charles VII met fin à la présence anglaise en Guyenne à la bataille de Castillon (17 juillet). La guerre de Cent Ans est terminée. 1456 Un an après l'occupation des terres de Jean V, comte d'Armagnac (qui sera banni en 1460), un autre grand féodal, le duc Jean II d'Alençon, est puni (21 mai) pour avoir demandé une intervention anglaise. Le Dauphiné est définitivement annexé a […] Lire la suite

COMMYNES, COMMINES ou COMINES PHILIPPE DE (1447-1511)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 315 mots

Noble flamand ; filleul de Philippe le Bon, chambellan de Charles le Téméraire, Philippe de Commynes fut à ses côtés pendant la Ligue du bien public et lors de l'entrevue du Téméraire et de Louis XI à Péronne (1468). C'est là qu'il connut le roi, au service duquel il passa en 1472, non sans lui avoir donné, dès le temps de Péronne, d'habiles conseils. Louis XI le fit sénéchal de Poitou (1476). Apr […] Lire la suite

CRÉATION DE L'UNIVERSITÉ DE BOURGES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 380 mots

L' université de Bourges est créée en 1463 par une ordonnance du roi Louis XI, très probablement publiée le 31 décembre de cette même année. Il s'agit officiellement d'une réponse à la requête de son frère Charles, duc de Berry. L'autorisation de création de l'université de Bourges est donnée par une bulle du pape Paul II le 12 décembre 1464. La nouvelle université possède quatre facultés ou « ma […] Lire la suite

LE DAIN ou LE DAIM OLIVIER NECKER dit OLIVIER (mort en 1484)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 230 mots

Appartenant à cette longue suite d'éminences grises auxquelles les littérateurs, plus que les historiens, ont attribué un rôle décisif dans l'histoire comme conseillers occultes des rois, Olivier le Dain, de son nom flamand Necker, qui signifie ondin (génie) et dont le roi fit le Dain et ses ennemis le Diable, n'a occupé sur le plan social qu'un rôle modeste parmi les « compères » de Louis XI (Tri […] Lire la suite

NEMOURS JACQUES D'ARMAGNAC duc de (1437-1477)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 249 mots

Petit-fils du connétable Bernard d'Armagnac, qui fit figure de chef de parti sous le règne de Charles VI après l'assassinat de Louis d'Orléans, Jacques d'Armagnac appartint à l'entourage de Charles VII, fut gouverneur du dauphin Louis et se vit enfin confier, en 1463, la direction des opérations militaires en Roussillon. Comme beaucoup d'autres grands féodaux, il estima que Louis XI récompensait m […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Poursuite des attentats et mort du principal suspect. 3 septembre - 3 octobre 1995

Le 3, un attentat à l'explosif sur le marché du boulevard Richard-Lenoir, dans le XIe arrondissement de Paris, ne fait que des blessés légers, la bombe ayant mal fonctionné. Il s'agit du troisième attentat dans la capitale depuis juillet. Le 4, une bombe, découverte dans une […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques LE GOFF, « LOUIS XI (1423-1483) - roi de France (1461-1483) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xi/