Personnages historiques, xviiie s.


ADAMS JOHN (1735-1826)

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 827 mots

Deuxième président des États-Unis, diplomate, écrivain, John Adams est considéré comme l'un des « pères fondateurs » en raison du rôle qu'il joua pendant la révolution américaine. Né à Braintree (actuellement Quincy) dans le Massachusetts, appartenant à une famille de fermiers puritains, il est diplômé de Harvard en 1755 ; après une courte expérience de l'enseignement, il fait son droit puis devie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-adams-1735-1826/#i_0

ADAMS JOHN QUINCY (1767-1848)

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 1 087 mots

Sixième président des États-Unis, de 1825 à 1829, John Quincy Adams a eu par ailleurs une remarquable carrière de diplomate, puis, à l'expiration de son mandat présidentiel, de député.Né à Braintree (actuellement Quincy) dans le Massachusetts, fils aîné du deuxième président des États-Unis, John Adams, il fut fortement influencé dans son enfance par les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-quincy-adams/#i_0

ADAMS SAMUEL (1722-1803)

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 498 mots
  •  • 1 média

Politicien et brillant polémiste, Samuel Adams, qui fut l'un des premiers Américains à se révolter contre la colonisation britannique, est l'un des héros de la révolution américaine. Né à Boston (Massachusetts), cousin du deuxième président des États-Unis, John Adams, il est diplômé de Harvard en 1740, fait son droit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-adams/#i_0

AIGUILLON ARMAND DE VIGNEROT duc d' (1720-1788)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 439 mots

Fidèle serviteur de l'État mais n'étant apparemment doué d'aucun génie particulier, Armand de Vignerot, duc d'Aiguillon et pair de France, descend de Richelieu par la nièce de celui-ci, pour laquelle avait été acheté le duché d'Aiguillon ; le jeune Armand avait tout naturellement commencé sa carrière dans l'armée, ce qui le mena, en 1753, à être nommé commandant en chef du gouvernement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-de-aiguillon/#i_0

ALBERONI GIULIO (1664-1752)

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 334 mots

Fils d'un jardinier italien, Giulio Alberoni fut instruit par charité chez les Barnabites de Plaisance et débuta dans la carrière des armes en France et en Italie, avant d'arriver en Espagne où la princesse des Ursins fit sa fortune. Il servit d'abord le comte de Barmi, futur archevêque de Plasencia (en Espagne), qui le fit ordonner prêtre en 1690. On le trouve ensuite à Rome et à Parme, où il dev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulio-alberoni/#i_0

‘ALĪ PACHA DE TÉBELEN (1744-1822)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 258 mots

Ayant commencé sa carrière dans différents postes militaires en Épire, ‘Ālī pacha s'illustre dans la guerre contre les Autrichiens (1787-1792) ; nommé gouverneur de Roumélie en 1802, il réprime une révolte des soldats albanais en Thrace, puis devient gouverneur de Tríkkala et de Yanya (Jannina) ; il étend de son propre chef son autorité sur une grande partie d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ali-pacha/#i_0

ANNE STUART (1665-1714) reine de Grande-Bretagne (1702-1714)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 813 mots

Reine de Grande-Bretagne et d'Irlande (1702-1714) née le 6 février 1665 à Londres, morte le 1er août 1714 à Londres. Dernier monarque de la dynastie des Stuart, elle aspire à régner de façon indépendante, mais ses limites intellectuelles et sa santé fragile la contraignent à s'appuyer sur ses ministres, qui dressent l'Angleterre contre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-stuart/#i_0

ANTRAIGUES EMMANUEL DE LAUNAY comte d' (1754-1812)

  • Écrit par 
  • Ghislain de DIESBACH
  •  • 534 mots

Revenu de bien des choses, de l'Orient où il s'est aventuré, des voyages en montgolfières et surtout des idées républicaines qu'il avait naguère adoptées, le comte d'Antraigues, dès 1789, abandonne les principes qu'il a exposés l'année précédente dans son Mémoire sur les états généraux, grâce auquel il est devenu célèbre en quelques semaines.Cet ennemi de la Cour se transforme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-de-antraigues/#i_0

ĀQĀ MOHAMMAD KHĀN ou AGHĀ MUḤAMMAD KHĀN (1742?-1797) shāh de Perse (1796-1797)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 097 mots

Réunificateur de la Perse après la désagrégation de l'empire de Nāder Shāh (1736-1747) et la période troublée de luttes pour la succession de Karim Khān Zand (1750-1779), Āqā Mohammad Khān est le fondateur de la dynastie des Qādjār (1794-1925) sous laquelle la Perse subit des changements profonds ; d'une monarchie orientale médiévale, elle se transforma en une monarchie constitutionnelle ayant les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aqa-mohammad-khan-agha-muhammad-khan/#i_0

ARAI HAKUSEKI (1657-1725)

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 521 mots

Savant et homme d'État japonais, conseiller et précepteur des sixième et septième shōgun Tokugawa, Ienobu et Ietsugu. Fils d'un modeste officier au service du shōgun, Arai Hakuseki préféra se consacrer aux études ; il vivait dans la pauvreté, lorsque son maître et ami Kinoshita Jun'an le proposa comme précepteur d'Ien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arai/#i_0

ARANDA PEDRO PABLO ABARCA comte d' (1718-1798)

  • Écrit par 
  • Michel DUBUIS
  •  • 1 125 mots

Militaire et homme politique espagnol. Interrompant des études commencées chez les Jésuites et poursuivies à Bologne, Aranda s'engage dans l'armée (1736) et se distingue en Italie (blessé à Campo Santo, 1743) pendant la guerre de la Succession d'Autriche. Ambassadeur au Portugal en 1755, il apporte, dans sa correspondance avec le duc d'Albe, un témoignage sur la vie à Lisbonne au moment du tremble […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-pablo-aranda/#i_0

ARGENSON MARC PIERRE comte d' (1696-1764)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 160 mots

Frère cadet de René Louis d'Argenson. Lieutenant de police de Paris en 1720, conseiller d'État (1724), ministre et secrétaire d'État à la Guerre (1743-1757), Marc Pierre d'Argenson est disgracié après l'attentat de Damiens. Homme habile plus qu'administrateur avisé, brillant causeur très apprécié dans les salons parisiens, capable à la fois d'accueillir la dédicace qu'on lui fit de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-pierre-argenson/#i_0

ARGENSON RENÉ LOUIS marquis d' (1694-1757)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 568 mots

D'une famille de robe mais d'ancienne extraction chevaleresque, fils aîné d'un lieutenant de police de Paris, il fut garde des Sceaux pendant la Régence. Il était petit et laid, d'un caractère sérieux et réfléchi, mais sans aucun brillant : d'Argenson la Bête, disait son père ; un balourd, jugeait Saint-Simon ; gauche en compagnie pour le duc de Luynes ; d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-louis-argenson/#i_0

ARTIGAS JOSÉ (1764-1850)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 300 mots

Héros national et père de l'indépendance de l'Uruguay, José Artigas dut lutter contre les forces conjuguées de l'Espagne et du Portugal, contre la jeune Argentine et contre le futur Brésil qui, sur leur lancée conquérante, se disputaient le territoire de son pays. Héros combattant, Artigas commence sa carrière comme une sorte de Robin Hood gaucho, puis sert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-artigas/#i_0

AUGEREAU CHARLES PIERRE FRANÇOIS (1757-1816) maréchal d'Empire (1804) duc de Castiglione (1808)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 324 mots

L'un des seuls Parisiens d'origine parmi les généraux de la Révolution et de l'Empire. Fils d'un domestique et d'une fruitière, Augereau s'engage à dix-sept ans, puis passe dans l'armée napolitaine. En 1790, il rentre de Naples où il avait fini par devenir maître d'armes, et s'engage comme volontaire. Général de division en 1793, envoyé à l'armée d'Italie en fin 1795, il entre alors dans la légend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-pierre-francois-augereau/#i_0

AUGUSTE II (1670-1733) roi de Pologne (1697-1733)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 455 mots

Second fils de Jean Georges III, Auguste le Fort devient à vingt-quatre ans Électeur de Saxe, à la suite de la mort de son frère aîné, Jean Georges IV. En 1695 et 1696, il prend part aux campagnes contre les Turcs en Hongrie mais ne se révèle pas un général brillant. À la mort de Jean III Sobieski, il est candidat au trône de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-ii/#i_0

AUGUSTE III (1696-1763) roi de Pologne (1733-1763)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 303 mots

Fils légitime d'Auguste II le Fort, Auguste III succède à son père comme électeur de Saxe et roi de Pologne. Il se convertit au catholicisme en 1712 et épouse Maria Josepha, fille de l'empereur Joseph Ier et nièce de l'empereur Charles VI. En 1733, il est candidat au trône de Pologne, toujours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-iii/#i_0

BAILLY JEAN SYLVAIN (1736-1793)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 531 mots

Un des plus grands astronomes du xviiie siècle, Bailly découvre les satellites de Jupiter et écrit une monumentale Histoire de l'astronomie. Membre de l'Académie des sciences en 1763, de l'Académie française en 1783, de l'Académie des inscriptions en 1784, il est choyé dans les salons de l'aristocratie et à la Cour ; il habite d'ai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-sylvain-bailly/#i_0

BARÈRE DE VIEUZAC BERTRAND (1755-1841)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 596 mots

L'« Anacréon de la guillotine », tel fut l'un des nombreux surnoms de Barère. Il résume bien les contradictions de ce « petit-maître » du xviiie siècle, qui appartint au grand Comité de salut public de l'an II et dont Napoléon, après l'avoir utilisé, devait parler avec mépris dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertrand-barere-de-vieuzac/#i_0

BARNAVE ANTOINE PIERRE JOSEPH MARIE (1761-1793)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 654 mots

Avocat protestant dauphinois, Barnave est avec Mounier un des leaders de la « révolution » dauphinoise de 1788 et, après Mirabeau, le meilleur orateur des États généraux et de la Constituante en raison de ses connaissances étendues et de la vigueur de son argumentation. Un des fondateurs de la Société des amis de la Constitution et de la liberté, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-pierre-joseph-marie-barnave/#i_0

BARRAS PAUL comte de (1755-1829)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 685 mots

Issu d'une famille provençale noble, Barras entre dans l'armée à seize ans, fait campagne aux Indes puis sous les ordres de Suffren, et donne sa démission à la fin de la guerre d'Indépendance. Suivent quelques années plus indolentes qu'actives, d'où il émerge inopinément comme député du Var à la Convention. Il y siège à la Montagne, vote la mort de Louis XVI, est envoyé dans le Midi pour une missi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-barras/#i_0

BELLE-ISLE CHARLES LOUIS AUGUSTE FOUQUET duc de (1684-1761) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 317 mots

Petit-fils du surintendant Fouquet et donc de naissance roturière, Belle-Isle est par sa mère, une Lévis, apparenté à la plus haute aristocratie française ; par sa deuxième femme, une Béthune, il devient cousin issu de germains de l'électeur de Bavière et proche parent d'une multitude de princes allemands. Un véritable métis social donc, ce qui explique sans doute une formidable ambition et la var […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-louis-auguste-belle-isle/#i_0

BERNADOTTE JEAN-BAPTISTE (1763-1844), roi de Suède et de Norvège sous le nom de CHARLES XIV (1818-1844)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 549 mots
  •  • 1 média

Fils d'un magistrat de Pau, engagé à dix-sept ans, sergent-major en 1788 et connu alors sous le sobriquet de « Belle Jambe », Bernadotte prend ses grades dans les armées de la Révolution, devient le lieutenant de Jourdan à l'armée de Sambre-et-Meuse puis de Bonaparte à l'armée d'Italie. Ambassadeur à Vienne pendant deux mois en 1798, il y rencontre Beethoven et lui conseille de consacrer une symph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernadotte-charles-xiv/#i_0

BERNARD SAMUEL (1651-1739)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 244 mots

Appartenant à une famille protestante d'artistes parisiens, Samuel Bernard se convertit au catholicisme après la révocation de l'édit de Nantes. Son père était un peintre en vue qui travaillait pour l'aristocratie française et étrangère. D'abord marchand de draps puis « marchand banquier » (grossiste en marchandises diverses), Bernard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-bernard/#i_0

BERNIS FRANÇOIS JOACHIM DE PIERRE cardinal de (1715-1794)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 488 mots

Issu d'une famille noble et pauvre du Vivarais, François Joachim de Pierre de Bernis s'oriente vers la carrière ecclésiastique. Chanoine de Brioude, puis comte de Lyon, il se rend à Paris en 1735. Ecclésiastique sans bénéfice, homme de lettres galant (surnommé « Babet la bouquetière » par Voltaire), il ne peut rien obtenir de Fleury, mais il attend son heure. Remarqué par Mme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-joachim-de-bernis/#i_0

BERRY CHARLES FERDINAND duc de (1778-1820)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 210 mots

Second fils du comte d'Artois, le futur Charles X, le duc de Berry, se réfugie en Angleterre après avoir servi dans l'armée des émigrés de Condé ; il ne rentre en France qu'en 1814. D'une intelligence et d'une éducation sommaires, emporté et adonné aux plaisirs, il est pourtant généreux, courageux et ami des arts. Deux circonstances lui ont donné un rôle dans l'histoire : son assassinat, le 13 fév […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-ferdinand-berry/#i_0

BERTHIER ALEXANDRE (1753-1815) maréchal d'Empire (1804) prince de Neuchâtel (1806) prince de Wagram (1809)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 543 mots

Né à Versailles, ingénieur-géographe et officier de carrière, combattant valeureux de la guerre d'Amérique, Berthier, déjà connu comme officier d'état-major modèle, est lieutenant-colonel en 1789 ; avant de devenir le major-général (c'est-à-dire chef d'état-major) de Napoléon, il est celui de La Fayette à la tête de la garde nationale parisienne dès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-berthier/#i_0

BERTIER DE SAUVIGNY LOUIS BÉNIGNE FRANÇOIS (1737-1789)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 293 mots

Maître des requêtes en 1763, Louis Bertier de Sauvigny devient l'adjoint de son père, Louis Jean, qui avait été nommé intendant de la généralité de Paris en 1744, et il lui succède, en 1771, lorsque Louis Jean est appelé par Louis XV à la présidence du parlement Maupeo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-benigne-francois-bertier-de-sauvigny/#i_0

BERWICK JAMES STUART FITZJAMES duc de (1670-1734)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 431 mots

Fils naturel de Jacques II et d'Arabella Churchill, sœur de Marlborough, James Stuart, duc de Berwick, se consacre au service de la France après avoir tenté d'aider son père à reconquérir la couronne anglaise passée sur la tête de Guillaume de Nassau en 1688. Avec Villars et Vendôme, il est l'un des trois généraux qui préservent la France de l'invasion pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-stuart-berwick/#i_0

BILLAUD-VARENNE JEAN NICOLAS (1756-1819)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 511 mots

Le Rectiligne, disait-on de ce révolutionnaire auquel sa rigidité et son caractère implacable ont donné une place particulière dans l'histoire de la Convention et du Comité de salut public. Fils d'un avocat au siège présidial de La Rochelle, avocat lui-même, auteur dramatique manqué, professeur laïque au collège des oratoriens à Juilly, rédact […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-nicolas-billaud-varenne/#i_0

BOISSY D'ANGLAS FRANÇOIS ANTOINE (1756-1826) comte d'Empire (1808)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 382 mots

Avocat au parlement de Paris et maître d'hôtel du comte de Provence avant la Révolution, Boissy d'Anglas siège à la Constituante parmi les Constitutionnels modérés ; député à la Convention, il vote contre la mort de Louis XVI et reste toujours le même modéré ; suivant ses goûts, chacun peut le dire insignifiant comme les irrésolus de la « Plaine », couard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-antoine-boissy-d-anglas/#i_0

BOLINGBROKE HENRY SAINT JOHN (1678-1751)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 544 mots

Né dans une riche famille de la gentry, apparenté par sa mère aux comtes de Warwick, Henry St John Bolingbroke a été élevé à Eton et probablement à Oxford et a complété son éducation par le traditionnel « grand tour » sur le Continent en 1698-1699. Il accède rapidement aux responsabilités publiques : dès 1701 il entre aux Communes. Il y devient l'un des principaux orateurs du parti tory et, pendan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-bolingbroke/#i_0

BONALD LOUIS-AMBROISE DE (1754-1840)

  • Écrit par 
  • Colette CAPITAN PETER
  •  • 898 mots

Louis-Ambroise de Bonald est, dans l'Europe de la Révolution française, avec Joseph de Maistre, le principal représentant de la pensée contre-révolutionnaire. Moins brillantes que celles de Maistre, ses œuvres sont également moins bien connues ; Bonald doit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-ambroise-de-bonald/#i_0

BONAPARTE ÉLISA (1777-1820) princesse de Lucques et de Piombino (1805) grande-duchesse de Toscane (1809)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 207 mots

Grâce à une bourse, Élisa fait son éducation à la maison royale de Saint-Cyr, de 1784 à 1792. En 1797, elle épouse un capitaine corse, Félix Bacciochi, homme d'une parfaite nullité (bien que membre de la famille impériale, il n'atteindra le grade de général de division que péniblement en 1809), mais qui aura la bonne grâce de n'encombrer jamais ni la vie privée ni l'activité gouvernementale de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisa-bonaparte/#i_0

BONAPARTE LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 288 mots

Famille de Ligurie originaire de Sarzana, remontant à Gianfardo qui prêta serment à l'évêque de Luni en 1219 ; son fils Bonaparte la Paix (1237-1278) était notaire comme le seront bon nombre de ses descendants. Contrairement à ses vœux, cette lignée n'a rien à voir avec les Bonaparte de Toscane. À la fin du xve siècle, les Bonaparte s'attachèrent à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bonaparte/#i_0

BOUGAINVILLE LOUIS ANTOINE comte de (1729-1811)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 426 mots
  •  • 1 média

Navigateur français. Après des études scientifiques et littéraires, Bougainville débute dans la carrière des armes comme officier de l'armée de terre et participe à la défense du Canada sous les ordres de Montcalm, dont il est l'aide de camp (1756-1760). La paix revenue, il entre dans la marine et est nommé capitaine de vaisseau en 1763. Il tente alors d'établir une colonie dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-antoine-bougainville/#i_0

BOURBONS

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 6 470 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Bourbons de France aux XVIIe et XVIIIe siècles »  : […] L'histoire intérieure du royaume est marquée pendant ces deux siècles par le développement de la monarchie absolue, dont le règne de Louis XIV constitue l'apogée, et par les crises qui modifient au xviiie siècle le fonctionnement de ce système de gouvernement.Les juristes du xviie siècle ont défini cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourbons/3-les-bourbons-de-france-aux-xviie-et-xviiie-siecles/

BRAINERD DAVID (1718-1747)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 134 mots

Jeune prédicateur américain qui se fit missionnaire auprès des Indiens de son pays. Né à Haddam (Connecticut), descendant de puritains émigrés, David Brainerd se « convertit » en 1739 ; exclu de la faculté de théologie de Yale pour son orientation religieuse, il fut cependant autorisé à prêcher et décida de consacrer son ministère aux Indiens. Il exerça celui-ci d'abord près d'Albany, puis dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-brainerd/#i_0

BRISSOT DE WARVILLE JACQUES PIERRE BRISSOT dit (1754-1793)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 633 mots

Sous la Législative, « brissoter » voulait dire « intriguer », voire « voler ». Cela situe assez bien le personnage de Brissot. Pour Jaurès, il fut le « médiocre Méphistophélès de la Gironde », « un esprit remuant et brouillon, plein d'une haute idée de lui-même ». Mme Roland avait été plus indulgente : « Gai, naïf, ingénu, il est fait pour vivre avec des sages et pour être la dupe des méchants. » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brissot-de-warville/#i_0

BROGLIE LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 379 mots
  •  • 1 média

La famille Gribaldi, d'origine piémontaise, est connue depuis 1254, et même avant, et sa filiation est établie depuis Simon Broglia, vivant à Chieri en 1342. François Broglia (mort en 1656), investi du comté de Revel (province de Coni) par le duc de Savoie, passa au service de la France, où il obtint des lettres de naturalisation en 1654. Son fils Victor-Maurice (mort en 1727) fut maréchal de Fran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-broglie/#i_0

BRUNE GUILLAUME MARIE ANNE (1763-1815) maréchal d'Empire (1804)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 476 mots

Né à Brive-la-Gaillarde, clerc de procureur, puis imprimeur à Paris, Brune offre un exemple typique d'homme que rien ne semblait appeler à la carrière ni à la gloire des armes et dont la Révolution seule fit un soldat. (Parmi les autres maréchaux d'Empire, on pourrait citer encore le cas de Gouvion-Saint-Cyr, artiste peintre jusqu'en 1792.) Au début de la Révo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-marie-anne-brune/#i_0

BRUNSWICK CHARLES GUILLAUME FERDINAND duc de (1735-1806)

  • Écrit par 
  • Ghislain de DIESBACH
  •  • 422 mots

Prince libéral et cultivé, le duc de Brunswick, qui s'est déjà distingué pendant la guerre de Sept Ans, passe depuis la mort de son oncle, Frédéric II, pour le plus illustre guerrier de son temps. Plus calculateur qu'audacieux, il est, malgré sa vaillance personnelle, de ceux « qui manquent la victoire pour s'être trop préoccupés d'assurer la retraite ». Moins soldat que diplomate, ce prince philo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-guillaume-ferdinand-brunswick/#i_0

BUONARROTI PHILIPPE (1761-1837)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 589 mots

Né à Pise d'une noble famille toscane justement fière d'avoir donné au monde Michel-Ange, Philippe Buonarroti fait à l'université de Pise de bonnes études littéraires et juridiques. Fervent admirateur de Rousseau, il publie un journal, Gazetta universale, ce qui le fait attentivement surveiller par la police toscane. Franc-maçon, il es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-buonarroti/#i_0

BURGOYNE JOHN (1722-1792)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 339 mots

Général britannique né en 1722 à Sutton (Bedfordshire), en Angleterre, mort le 4 juin 1792, à Londres. Son nom est resté dans l'histoire en raison de sa défaite face aux Américains lors de la campagne de Saratoga de 1777, pendant la révolution américaine.Après s'être distingué lors de la guerre de Sept Ans (1756-1763), John Burgoyne est élu à la Chambre des communes en 1761, puis de nouveau en 176 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-burgoyne/#i_0

BUZOT FRANÇOIS (1760-1794)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 275 mots

Né dans une famille de gens de justice, Buzot est avocat à Évreux, sa ville natale. En 1789, il rédige le cahier de doléances du bailliage et il est élu député du tiers état. Siégeant à l'extrême gauche et lié à Robespierre, il joue un très grand rôle dans la rédaction de la Déclaration des droits de l'homme, dans celle de la Constitution de 1791, dans la division en départemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-buzot/#i_0

CADOUDAL GEORGES (1771-1804)

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 1 142 mots

Georges Cadoudal est une figure de la chouannerie, à laquelle il a donné une image d'intransigeance et de forte conviction religieuse, finalement consacrée par l'exécution, en place publique, pour complot contre le Premier consul. L'itinéraire politique de ce chouan emblématique s'est bâti contre la Révolution, dans l'Ouest, où les conflits autour de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-cadoudal/#i_0

CALONNE CHARLES ALEXANDRE DE (1734-1802)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 438 mots

Né à Douai, dans une famille de robe, Calonne fait ses études à Paris. Avocat au conseil d'Artois, procureur général au parlement de Douai, il devient maître des requêtes, chargé de questions délicates, notamment des relations parlement-clergé, et du procès de La Chalotais (membre du parlement de Rennes, accusé d'avoir trempé dans l'expulsion des Jésuites en 1764), fonctions qui lui attirent des e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-alexandre-de-calonne/#i_0

CAMBACÉRÈS JEAN-JACQUES RÉGIS DE (1753-1824) deuxième consul (1799-1804) archichancelier d'Empire (1804)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 628 mots

Né à Montpellier d'une famille de noblesse de robe, conseiller à la cour des aides de Montpellier en 1774, président du tribunal criminel de l'Hérault en 1790, Cambacérès arrive à Paris, député de son département à la Convention, comme juriste compétent, bon vivant notoire et révolutionnaire prudent ; tel il restera durant toute sa vie. Il siège au Marais, vot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jacques-regis-de-cambaceres/#i_0

CAMBON JOSEPH (1756-1820)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 437 mots

Originaire de Montpellier, issu d'une famille de négociants, de religion réformée, Cambon est élu à l'Assemblée législative par le département de l'Hérault. Il y révèle une connaissance des problèmes financiers qui attire l'attention sur lui. Ne demande-t-il pas un contrôle renforcé de la caisse de l'Extraordinaire et ne souligne-t-il pas les dangers de l'émission de trois cents millions d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-cambon/#i_0

CANNING GEORGE (1770-1827)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 484 mots

Grand homme d'État anglais, Canning est entré très tôt dans la vie politique en étant élu à l'âge de vingt-quatre ans député de Newport. Juriste, fils d'un homme de loi, protégé d'un oncle banquier, il a commencé par partager les idées libérales à la mode dans sa famille et parmi ses premiers amis. Sa conversion à un conservatisme résolu date de la Révolution française et du choc qu'elle provoque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-canning/#i_0

CARNOT LAZARE NICOLAS MARGUERITE (1753-1823)

  • Écrit par 
  • Jan SEBESTIK
  •  • 1 456 mots
  •  • 1 média

Dans les manuels d'histoire, la grande figure de l'« Organisateur de la victoire » plane, seule respectable, bien au-dessus des figures sanguinaires de la Révolution. Fils d'un avocat et notaire bourguignon, Lazare Carnot fait de bonnes études secondaires à Autun, entre à dix-huit ans à l'École du génie de Mézières, arrive en garnison en 1783 comme capitaine à Arras, y fréquente Robespierre. Chaud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lazare-nicolas-marguerite-carnot/#i_0

CARRIER JEAN-BAPTISTE (1756-1794)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 223 mots

Le plus fameux de ceux que Michelet a appelés « les missionnaires de la Terreur ». Fils d'un cultivateur aisé du Cantal, procureur à la veille de la Révolution, Carrier est élu par son département d'origine à la Convention. Il siège à la Montagne, vote la mort du roi, prend parti contre les Girondins. C'est dans sa mission à Nantes qu'il révèle un tempérament sanguinaire que la tradition a peut-êt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-carrier/#i_0

CASTLEREAGH HENRY ROBERT STEWART marquis de LONDONDERRY et vicomte (1769-1822)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 374 mots

Né la même année que Napoléon et Wellington, issu comme ce dernier de l'aristocratie anglaise établie en Irlande du Nord, Castlereagh fait d'abord carrière dans l'administration irlandaise ; après l'Acte d'union, en 1800, il est élu député au Parlement de Westminster. Après avoir occupé un poste secondaire dans le ministère d'Addington en 1802, il est appelé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-robert-castlereagh/#i_0

CATHERINE II DE RUSSIE (1729-1796)

  • Écrit par 
  • François-Xavier COQUIN
  •  • 5 147 mots
  •  • 2 médias

Il est difficile d'imaginer personnage plus divers et, en apparence, contradictoire que celui de Catherine II. Romanesque autant que réaliste, exemple de « desposte éclairé » pour les uns, de tyran pour les autres, cette souveraine sut allier mieux que personne grandeur et petitesse. Tenue par ses contemporains pour « l'une des meilleures têtes d'Europe » (Diderot), elle se consacra passionnément, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-ii-de-russie/#i_0

CATHERINE Ire (1684-1727) impératrice de Russie (1725-1727)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 504 mots

Quand les Russes mettent Marienbourg à sac en 1702, Marthe Skavronskaïa fait partie du butin. Les témoignages postérieurs auront beau jeu, connaissant l'origine modeste de l'impératrice, de dénigrer sa taille « petite et ramassée », son teint « fort basané », son maintien « sans air ni grâce ». Il faut croire pourtant qu'elle ne manquait pas de charme, à en juger par sa biographie : orpheline d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-ire/#i_0

CAULAINCOURT ARMAND AUGUSTIN LOUIS marquis de (1773-1827) duc de Vicence (1808)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 725 mots

Né d'un père qui est lieutenant-général de Louis XVI et sera sénateur et comte de Napoléon, Caulaincourt est déjà sous-lieutenant à seize ans ; sous la Révolution, il connaîtra des fortunes diverses (il accompagnera, par exemple, un ambassadeur de la République à Constantinople) avant d'être remarqué par Talleyrand, qui se chargera de sa carrière — une car […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-augustin-louis-caulaincourt/#i_0

CELLAMARE ANTONIO DEL GIUDICE prince de (1657-1733)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 468 mots

La « conspiration de Cellamare » est un épisode de la crise ouverte à l'intérieur et à l'extérieur par la mort de Louis XIV (1715). Le roi laisse comme héritier son arrière-petit-fils, âgé de cinq ans, et il a organisé, avant sa mort, la régence. Elle est confiée en titre à son neveu Philippe, duc d'Orléans, dont les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-del-cellamare/#i_0

CHAMFORT (1741-1794)

  • Écrit par 
  • Jeannine ETIEMBLE
  •  • 1 811 mots

En vain cherchera-t-on dans ce qui fut le bréviaire de plusieurs générations de lycéens laïques, l'Histoire de la littérature française de Lanson, quelque éclaircissement sur Sébastien Roch Nicolas, alias Chamfort. Son nom y paraît à peine, en appendice aux pages consacrées à son compagnon et ami, aristocrate révolutionnaire dont Chamfort écrivit les plus célèbres discours : Mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chamfort/#i_0

CHAMPIONNET JEAN ÉTIENNE VACHIER dit (1762-1800)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 245 mots

Enfant naturel, né à Valence, Championnet sert à vingt ans dans l'armée espagnole et combat pendant le siège de Gibraltar. Patriote convaincu, il forme et instruit un bataillon de volontaires à Valence en 1792. De 1794 à 1797, il est, avec Kléber et Marceau, un des meilleurs lieutenants de Jourdan à l'armée de Sambre-et-Meuse. À la fin de 1798, il commande en chef en Italie, chasse les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/championnet/#i_0

CHAPTAL JEAN ANTOINE (1756-1832)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 909 mots

« La Révolution qui s'effectue est une belle chose ; mais je voudrais qu'elle fût arrivée il y a vingt ans. Il est fâcheux de se trouver dessous, quand on démolit une maison, et voilà notre position », écrivait Chaptal en octobre 1789. De la maison démolie, il saura pourtant tirer les matériaux d'un bel édifice personnel : exemple typique de ces bourgeois, plus nombreux qu'on ne le croit, qui ne s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-antoine-chaptal/#i_0

CHARETTE DE LA CONTRIE FRANÇOIS DE (1763-1796)

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 588 mots

Charette est incontestablement le chef vendéen le plus connu, et en même temps le plus contesté. Sa courte vie est marquée en effet par des épisodes contradictoires. Après avoir mené une carrière d'officier de marine, et avoir émigré un court laps de temps, il renoue avec sa vie de petit hobereau rural, et refuse d'abord de suivre les paysans venus le cherche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-de-charette-de-la-contrie/#i_0

CHARLES VI (1685-1740) empereur germanique (1711-1740)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 670 mots

Frère cadet de l'empereur germanique Joseph Ier, l'archiduc Charles avait été destiné dès son plus jeune âge à régner sur l'Espagne, puisque le dernier Habsbourg d'Espagne, Charles II, était manifestement stérile. Bien qu'il ait été déshérité par ce dernier en 1699, il n'en partit pas moins défendre ses droits contre son cousin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-vi/#i_0

CHARLES X (1757-1836) roi de France (1824-1830)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 526 mots
  •  • 1 média

Né à Versailles le 9 octobre 1757, Charles était le quatrième fils du dauphin Louis (fils de Louis XV, mort en 1765 sans avoir régné). À la cour de Versailles, la vie du jeune comte d'Artois (tel était son titre) fut celle d'un écervelé aimable et libertin, fort empressé auprès des dames qui se plaisaient à le surnommer chevaleresquement Galaor. Dans la crise de 1789, Artois soutint le parti de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-x/#i_0

CHARLES XII (1682-1718) roi de Suède (1697-1718)

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN
  •  • 2 358 mots
  •  • 1 média

Charles XII porta d'abord la Suède-Finlande à son plus haut degré de puissance, pour la précipiter ensuite dans la décadence. Il infléchit vers un despotisme à l'orientale l'absolutisme qu'avait institué son père, Charles XI, dans ce pays traditionnellement attaché à ses libertés : il épuisa toutes les ressources de l'État suédois dans un effort désespéré pour conserver l'empire baltique fondé par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-xii/#i_0

CHARLOTTE-ÉLISABETH DE BAVIÈRE, princesse palatine (1652-1722)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 289 mots

Fille de Charles-Louis, Électeur palatin du Rhin, la princesse palatine Charlotte-Élisabeth de Bavière vint en France en 1672 pour épouser Philippe d'Orléans, frère de Louis XIV et veuf d'Henriette d'Angleterre. Petite, mais grosse et même difforme à la suite d'une petite vérole mal soignée, elle était gaie, pétillante d'esprit et indépendante ; elle raconta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlotte-elisabeth-de-baviere/#i_0

CHAUMETTE PIERRE GASPARD dit ANAXAGORAS (1763-1794)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 296 mots

Né à Nevers, Chaumette navigue comme mousse puis comme timonier. Il étudie la médecine à Paris en 1789, puis devient rédacteur aux Révolutions de Paris en 1790. Entré au club des Cordeliers, il s'y fait, comme à la section du Théâtre-Français, le porte-parole des couches les plus déshéritées de la population des faubourgs. Apr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaumette-pierre-gaspard-dit-anaxagoras/#i_0

CHÉNIER MARIE-JOSEPH (1764-1811)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 448 mots

Né à Constantinople deux ans après son frère André, officier de dragons à dix-sept ans, Marie-Joseph de Chénier démissionne assez vite de l'armée pour se consacrer aux Muses. Après quelques pièces sans aucun succès, il remporte un triomphe à la fin de 1789 en faisant jouer un Charles IX où sa plume de patriote dénonce vigoureusement les tyrans. La même faveur du public accueill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-joseph-chenier/#i_0

CHOISEUL ÉTIENNE FRANÇOIS duc de (1719-1785)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 920 mots

Issu d'une noble famille champenoise connue depuis le xie siècle, Choiseul tire son nom d'une terre située en Bassigny. Fils d'un grand chambellan du duc François de Lorraine, le marquis de Stainville, petit-fils du baron de Beaupré, gouverneur de Saint-Domingue, il suit la carrière des armes. Brillant officier, maréchal de camp en 1748, lieutenant gé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-francois-choiseul/#i_0

CLIVE ROBERT (1725-1774)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 518 mots

Le nom de Clive est intimement mêlé à l'histoire de la conquête de l'Inde et à la victoire des prétentions anglaises sur les françaises. Originaire d'une petite famille de la gentry, sa vocation coloniale est celle de nombreux cadets de famille en quête d'un emploi : en 1743, il devient un employé de la Compagnie des Indes. Très vite, il renonce à l'administration et obtient d'être versé dans l'ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-clive/#i_0

CLOOTS JEAN-BAPTISTE dit ANACHARSIS (1755-1794)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 500 mots

L'une des figures les plus curieuses de la Révolution, celle d'un étranger fasciné par les événements français de 1789 à 1794. « Si beaucoup de Français partaient, écrit Michelet, beaucoup d'étrangers venaient ; ils s'associaient de cœur à toutes nos agitations, ils venaient épouser la France. Et dussent-ils y mourir, ils l'aimaient mieux que vivre ailleurs ; ici, ils étaient au moins, s'il mourai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cloots-jean-baptiste-dit-anacharsis/#i_0

COBBETT WILLIAM (1762-1835)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 703 mots

Journaliste, agitateur radical, paysan, parlementaire anglais, William Cobbett est l'un des plus brillants esprits de son temps et l'un des plus indéfinissables. Né dans une humble famille paysanne, qui lui lègue l'amour de la terre et lui permet de comprendre les angoisses des fermiers et ouvriers agricoles, c'est un autodidacte. Soldat de carrière de 1783 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-cobbett/#i_0

COLLOT D'HERBOIS JEAN-MARIE COLLOT dit (1750-1796)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 345 mots

Le nom de Collot d'Herbois ne serait certainement pas passé à la postérité si son titulaire avait limité ses activités au monde théâtral qui fut celui de sa jeunesse. Les quinze pièces qu'il fit jouer sur diverses scènes ont depuis longtemps disparu des répertoires ; quant à son talent d'acteur, il fut, semble-t-il, très discuté. En revanche, la Révolution révèle en Collot d'Herbois un orateur pop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collot-d-herbois/#i_0

CONDORCET SOPHIE DE GROUCHY marquise de (1764-1822)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 580 mots

La vie de Sophie de Condorcet est loin de s'identifier à celle de son mari, dont elle a pourtant épousé les idées et partagé les travaux.Sophie de Grouchy est née en Normandie en 1764, dans une assez illustre famille. Sa mère, sœur du président Dupaty, était une femme d'esprit et de sens. Sophie montre très tôt des dispositions pour l'étude, un caractère solide et beaucoup de sérieux. À l'occasion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sophie-de-condorcet/#i_0

CONTI LES

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 1 018 mots

Branche cadette de la maison de Bourbon. Conti est un village de Picardie entre Amiens et Montdidier. La maison fut formée en 1551 en faveur de Louis Ier de Bourbon et s'éteignit en 1614 avec la mort de François son troisième fils. Elle fut relevée vers 1630 en faveur d'Armand de Bourbon, frère du Grand Condé, et dura jusqu'en 1814. Armand sembla d'abord se destiner à l'état […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-conti/#i_0

COOK JAMES (1728-1779)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 934 mots

Rejeton aventureux d'une famille modeste de cultivateurs anglais, autodidacte féru d'observations, de mathématiques et d'astronomie, James Cook gravit rapidement les échelons de la Royal Navy à la faveur de la guerre avec la France (1756-1763). Au lendemain de la guerre de Sept Ans, il est suffisamment connu et estimé pour se voir confier de nombreuses missions de relevé topographique dont il s'ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-cook/#i_0

CORDAY MARIE ANNE CHARLOTTE CORDAY D'ARMONT dite CHARLOTTE (1768-1793)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel LÉVY
  •  • 381 mots

Arrière-petite-nièce de Corneille, sœur d'un officier au régiment de Normandie, Charlotte Corday quitte à vingt-trois ans le domicile paternel d'Argentan, se fixe à Caen chez une vieille parente, veuve du trésorier de France, Coutellier de Bretteville ; elle s'intéresse à la politique, s'abonne au journal de Perlet, lit Le Courrier des départements, édité par Gorsas, et des lib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corday-marie-anne-charlotte-corday-d-armont-dite-charlotte/#i_0

CORNWALLIS CHARLES (1738-1805)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 583 mots

Général britannique, né le 31 décembre 1738 à Londres, mort le 5 octobre 1805 à Ghazipur, en Inde (dans l'actuel Uttar Pradesh).Vétéran de la guerre de Sept Ans (1756-1763), Cornwallis, qui désapprouve l'intransigeance de Londres à l'égard des colons nord-américains, doit toutefois combattre sur place la révolution que mènent ces derniers. Fin 1776, il déloge du New Jersey les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-cornwallis/#i_0

COTTEREAU JEAN, dit JEAN CHOUAN (1757-1794)

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 354 mots

Héros de la chouannerie, Jean Cottereau avait hérité son surnom de son père Pierre, sabotier et probablement faux saunier, se servant du cri de la chouette pour se faire reconnaître de ses complices.Il pratiquait le faux saunage avec ses frères François et René. En 1780, il fut poursuivi pour avoir d'abord rossé un nommé Marchois qu'il soupçonnait de l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-cottereau/#i_0

COUTHON GEORGES AUGUSTE (1755-1794)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 227 mots

Fils d'un notaire, Couthon devient avocat à Riom, mais il est atteint d'une paralysie des jambes dès 1788. Président du tribunal de district de Clermont-Ferrand en décembre 1790, il est élu à la Législative en 1791, siège à l'extrême gauche et se prononce contre la cour. Il demande de déclarer Monsieur, frère du roi, déchu de ses droits à la régence, s'élève avec force contre le veto du roi face a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-auguste-couthon/#i_0

CROZAT ANTOINE, marquis du Châtel (1655-1738)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 698 mots

L'un des plus grands financiers de son temps et l'homme le plus riche de Paris si l'on en croit Saint-Simon, qui ne l'aimait pas. Le père d'Antoine Crozat, marchand-banquier, seigneur de deux terres et d'un château, vit ses affaires prospérer à Toulouse, puisqu'il fut appelé deux fois au capitoulat, en 1674 et en 1684. Ses deux fils, Antoine et Pierre, devinre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-crozat/#i_0

CZARTORYSKI LES

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 747 mots

Célèbre famille de magnats polonais qui descend de la dynastie lituanienne des princes Guédymine. À la fin du xive siècle, Konstanty, grand-duc de Lituanie, fut le premier à prendre le nom de Czartorysk (en Volhynie), son principal domaine. La maison des Czartoryski a exercé une influence décisive sur l'histoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-czartoryski/#i_0

DANTON GEORGES JACQUES (1759-1794)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 1 991 mots

Tribun populaire, Danton est une des figures majeures de la Révolution française. Ministre de la Justice au moment de la chute de la royauté, il a été ensuite le premier président du Comité de salut public, avant d’être éliminé par Robespierre, en raison de son opposition au régime de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-jacques-danton/#i_0

DAUNOU PIERRE CLAUDE FRANÇOIS (1761-1840)

  • Écrit par 
  • Bernard PLONGERON
  •  • 976 mots

Ancien oratorien français qui marqua, par une grande activité d'érudit et d'homme politique, la période révolutionnaire et le début du xixe siècle. Né à Boulogne-sur-mer d'un père d'origine agenaise, chirurgien de l'Amirauté, et d'une mère issue d'une famille d'apothicaires boulonnais, Daunou est le seul survivant, avec sa sœur aînée, de cinq enfants. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-claude-francois-daunou/#i_0

DAVOUT LOUIS NICOLAS D'AVOUST ou (1770-1823) maréchal d'Empire (1804) duc d'Auerstaedt (1806) prince d'Eckmühl (1809)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 694 mots
  •  • 1 média

Issu d'une famille noble de Bourgogne, sous-lieutenant de cavalerie en 1788, Davout montre bien par son exemple qu'il ne faut pas confondre les nobles en tant que classe sociale et les aristocrates en tant que parti politique opposé aux patriotes. Ardent patriote justement, le jeune Davout est mis aux arrêts à la suite d'un toast révolutionnaire, puis emprisonné en raison d'une mutinerie de son ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/davout-avoust/#i_0

DESAIX LOUIS CHARLES ANTOINE DES AIX dit (1768-1800)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 278 mots

Issu d'une famille noble d'Auvergne, Desaix est déjà sous-lieutenant à quinze ans en 1783. Son attitude envers la Révolution peut se définir par un loyalisme sans faille et par une adhésion modérée. En 1791, son refus de suivre son frère aîné qui émigre le brouille avec sa famille ; en août 1792, il proteste contre la suspension du roi, ce qui lui vaut un mois d'emprisonnement. Dès octobre 1793, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desaix/#i_0

DESMARETS NICOLAS, seigneur de Maillebois (1648-1721)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 749 mots

Neveu et disciple de Colbert, Nicolas Desmarets eut à soutenir l'énorme effort de guerre de Louis XIV contre l'Europe coalisée, dans une période de marasme économique. Saint-Simon le juge « ingrat », « bourru », le traite de « vizir rogue », puis, admirant son attitude face aux difficultés, lui concède une « tête de fer ». Son père était trésorier de France, lui-même devient successivement conseil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desmarets-nicolas-seigneur-de-maillebois/#i_0

DESMOULINS CAMILLE (1760-1794)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 448 mots

Fils d'un lieutenant général au bailliage de Guise, Camille Desmoulins entre comme boursier à Louis-le-Grand et est condisciple de Robespierre. Avocat à Paris, il est élu aux États généraux. Il se lance dans la politique. Un moment, on le compte comme l'un de ceux qui soutiennent Mirabeau ; il devient, malgré son bégaiement, un des orateurs les plus é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-desmoulins/#i_0

DOMBROWSKI ou DABROWSKI JAN HENRYK (1755-1818)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 780 mots

Général polonais, né à Pierzchowiec près de Cracovie, Jan Henryk Dabrowski (Dombrowski) servit d'abord dans l'armée saxonne (1772-1792), puis, après avoir regagné la Pologne, il prit une part active à la défense de Varsovie pendant l'insurrection nationale dirigée par Kościuszko (1794), ce qui lui valut le grade de gé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dombrowski-dabrowski/#i_0

DUBOIS GUILLAUME cardinal (1656-1723)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 665 mots

Fils d'un apothicaire de Brive-la-Gaillarde, Guillaume Dubois fit d'excellentes études à Paris, comme boursier au collège Saint-Michel, rue de Bièvre. Pauvre, le jeune abbé donnait des leçons pour vivre. Il enseigna ainsi la géographie au jeune Choiseul, puis devint sous-précepteur du duc de Chartres qui deviendra Philippe d'Orléans, régent de France. Il réussit fort bien dans cette tâche et eut l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-dubois/#i_0

DUGUAY-TROUIN RENÉ (1673-1736)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 324 mots

Corsaire malouin. Issu d'une riche famille d'armateurs, Duguay-Trouin débute dans la guerre de course dès l'âge de seize ans et reçoit son premier commandement à dix-huit ans. Il multiplie alors les attaques contre le commerce anglais et hollandais dans la Manche, la mer du Nord et le long des côtes d'Irlande, n'hésitant pas à affronter des convois fortement protégés, comme en 1696 lorsqu'il fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-duguay-trouin/#i_0

DUMOURIEZ CHARLES FRANÇOIS DU PÉRIER dit (1739-1823)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 434 mots
  •  • 1 média

Né à Cambrai, fils d'un commissaire des guerres, Dumouriez fait ses premières armes dans la guerre de Sept Ans ; plus doué pour l'intrigue que pour l'héroïsme, il est vite chargé de diverses missions plus diplomatiques que militaires en Espagne, en Corse, en Pologne et en Suède (1763-1773) ; il connaît plus d'une aventure mal élucidée et fait une fois six mois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dumouriez/#i_0

DUPETIT-THOUARS ARISTIDE AUBERT (1760-1798)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 114 mots

Après des études au collège de La Flèche et à l'école militaire de Paris, Dupetit-Thouars s'engage dans la marine royale et fait ses premières armes dans la guerre d'Indépendance américaine. En 1792, il arme un navire pour partir à la recherche de Lapérouse, dont on était sans nouvelles, mais est capturé par les Portugais et emmené prisonnier à Lisbonne (1792 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristide-dupetit-thouars/#i_0

DUPLEIX JOSEPH FRANÇOIS (1697-1763)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 407 mots

Administrateur colonial français, né le 1er janvier 1697 à Landrecies (Nord), mort le 10 novembre 1763 à Paris.François Dupleix envoie son fils Joseph François Dupleix en Inde et en Amérique en 1715. Nommé directeur de la Compagnie des Indes orientales en 1720, il obtient la même année la nomination de son fils au Conseil supérieur de Pondichéry, capitale de l'Inde française […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-francois-dupleix/#i_0

DUPONT DE NEMOURS PIERRE SAMUEL (1739-1817)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 379 mots

Fils d'un horloger, Pierre Samuel fait ses études littéraires et scientifiques, devient un disciple de Quesnay et partage les travaux du groupe des physiocrates avec Turgot, Malesherbes, d'Argenson, l'abbé Baudeau, Gournay. Il est appelé comme conseiller du roi de Suède puis du margrave de Bade et enfin du roi Stanislas Poniatowski qui le nomme secrétai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-samuel-dupont-de-nemours/#i_0

DUPORT ADRIEN (1759-1798)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 449 mots

Issu de la petite noblesse, Adrien Duport devient conseiller à la Chambre des enquêtes, entre dans la franc-maçonnerie, et joue un très grand rôle dans les milieux libéraux à la veille de la Révolution de 1789. Député de la noblesse de Paris aux États-généraux, il est l'un de ceux qui contribuent à populariser le mot « républicain ». Dès juin 1789, il écrit « qu'il préfère la république à la monar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adrien-duport/#i_0

DUROC GÉRAUD CHRISTOPHE MICHEL DU ROC ou (1772-1813) duc de Frioul

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 356 mots

Cadet gentilhomme à l'École militaire de Pont-à-Mousson, puis de Châlons, Duroc émigre en 1792, revient en France, sert au siège de Toulon, où il est remarqué par Bonaparte, participe à la campagne d'Italie puis à celle d'Égypte, où il est blessé. Il accompagne le Premier consul dans la seconde campagne d'Italie et devient général de brigade le 13 octobre 1801. Nommé gouverneur du palais des Tuile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geraud-christophe-michel-du-duroc/#i_0

ELBÉE MAURICE GIGOST marquis d' (1752-1794)

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 361 mots

Officier de cavalerie, issu d'une petite noblesse peu assurée, d'Elbée vit dans les Mauges au moment de la Révolution, qu'il ne désapprouve pas en son début. Quand se déclenche l'insurrection vendéenne (mars 1793), il est mis à la tête d'une bande paysanne, et devient rapidement l'un des principaux généraux de l'Armée catholique et royale, qui se constitue à la fin de mars 1793 après les victoires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-elbee/#i_0

ÉLISABETH PETROVNA (1709-1762) impératrice de Russie (1741-1762)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis VAN REGEMORTER
  •  • 238 mots

Souveraine qui doit son importance historique à sa valeur de symbole : la révolution de palais (25 nov. 1741), qui place sur le trône la fille de Pierre le Grand, marque la revanche de la garde impériale sur les Allemands qui dominaient la Russie depuis 1730. Au cours du règne, une série de hasards heureux confirment cette revanche : pendant la guerre de Sept Ans, l'armée russe met Frédéric II aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-petrovna/#i_0

ÉMERY JACQUES ANDRÉ (1732-1811)

  • Écrit par 
  • Irénée NOYE
  •  • 530 mots

Né à Gex, formé au collège des jésuites de Mâcon, puis par les sulpiciens de Paris, Émery fut agrégé à la Compagnie de Saint-Sulpice en 1758 et envoyé comme professeur dans les séminaires d'Orléans puis de Lyon. Après avoir dirigé le séminaire d'Angers pendant six ans, il fut élu supérieur général de Saint-Sulpice en 1782 et s'attaqua avec succès aux abus d'indiscipline et de mondanité qui s'étaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-andre-emery/#i_0

ENGHIEN LOUIS ANTOINE HENRI DE BOURBON duc d' (1772-1804)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 673 mots

Dernier descendant de la maison de Condé, le duc d'Enghien émigra avec sa famille dès les premières heures de la Révolution. De 1792 à 1801, il s'illustre dans toutes les campagnes menées par l'armée de Condé formée par son grand-père. Le refrain chanté par ses soldats le dépeint mieux qu'un portrait : Nous partons conduits par Enghien Il aime l'amour et le vin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-antoine-henri-de-enghien/#i_0

ÉON CHARLES DE BEAUMONT chevalier d' (1728-1810)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 265 mots
  •  • 1 média

Né à Tonnerre d'une famille de juristes, avocat au Parlement, Charles de Beaumont, chevalier d'Éon, reçoit du prince de Conti une mission à la cour de Russie en 1755 ; agent secret du roi, il est « lectrice » de la tsarine Élisabeth sous un déguisement féminin ; une seconde mission le voit secrétaire d'ambassade en Russie. Entré dans la carrière des armes en 1761, courageux capitaine de dragons so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-eon/#i_0

ESTE LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 568 mots

Issue des marquis de Toscane au xe siècle, tirant son nom du marquisat d'Este (ville proche de Padoue), la maison d'Este entre vraiment dans l'histoire avec les deux mariages d'Azzo II (mort en 1097). De sa première union avec Cunégonde, héritière des Welf, sortira la branche allemande des Welf qui compteront de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-este/#i_0

ESTERHÁZY LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 360 mots

Famille d'aristocrates hongrois dont les membres occupèrent à diverses reprises les plus hauts emplois de l'État. Les Esterházy sont toujours demeurés fidèles au catholicisme et à la maison d'Autriche, fait assez extraordinaire en Hongrie, même chez les magnats, mais cette fidélité leur vaudra de substantielles compen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-esterhazy/#i_0

FABRE D'ÉGLANTINE PHILIPPE FABRE dit (1750-1794)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 258 mots

Fils d'un marchand drapier de Carcassonne, Fabre d'Églantine est un auteur-comédien ambulant. Le célèbre Il pleut, il pleut bergère... est tiré d'une de ses opérettes. Au cours d'un séjour à Lyon, il se lie avec Collot d'Herbois, mais il ne participe pas à l'agitation prérévolutionnaire. Entré au club des Cordeliers, qui devie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fabre-d-eglantine/#i_0

FATH ‘ALI SHĀH (1759/60-1834)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 217 mots

Neveu du fondateur de la dynastie qādjār de Perse, Āqā Mohammad Khān, et second souverain de cette dynastie, Fath ‘Ali Shāh était le fils du chef qādjār qoyunlu Hoseyn Qoli Khān Djahansuz. Né en 1173 de l'hégire (1759-1760), il avait reçu son nom ainsi que son surnom de Bābā Khān en mémoire du prestigieux ancêtre qādjār Fath ‘Ali Khān, éliminé en 1726 par le futur Nāder Shāh. En dépit des conseils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fath-ali-shah/#i_0

FIÉVÉE JOSEPH (1767-1839)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 754 mots

Une éminence grise politique doublée d'un écrivain méconnu mais important, tel apparaît Joseph Fiévée, célèbre pour son roman La Dot de Suzette et pour sa Correspondance avec Napoléon que lurent avec passion Sainte-Beuve et Mérimée. Ce personnage, qui a fasciné ses contemporains, a été parfaitement défini par l'un d'eux : « Nul de nos personnages politiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-fievee/#i_0

FLEURY ANDRÉ HERCULE DE (1653-1743) cardinal français

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 943 mots

Fils d'un receveur des décimes, André Hercule de Fleury fut voué, en raison de la pauvreté de sa famille, à la carrière ecclésiastique. Il fut introduit à la cour par le cardinal de Bonzi, grand aumônier de la reine Marie-Thérèse et recueillit sa succession en 1679. Après la mort de la reine, il fut expédié dans l'évêché de Fréjus, où l'avait placé, disait-il, « l'indignation divine ». Néanmoins, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-hercule-de-fleury/#i_0

FONTANES LOUIS DE (1757-1821)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 650 mots

De famille noble, passionné pour la poésie, Fontanes produit avant la Révolution quelques œuvres qui lui permettent de se faire connaître dans le monde littéraire. En 1783, il publie une traduction en vers de l'Essai sur l'homme de Pope, précédé d'un Discours préliminaire qu'on trouva d'une rare sûreté de goût chez un jeune homme de vingt-six ans. En 1789, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-de-fontanes/#i_0

FOUCHÉ JOSEPH (1759-1820) duc d'Otrante (1809)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 1 202 mots

Fils d'un capitaine de navire nantais, Fouché semble n'avoir jamais été ordonné prêtre de l'Oratoire, bien qu'il ait longtemps enseigné dans les collèges de la congrégation ; contrairement à la légende, il ne devra donc pas défroquer à proprement parler pour se marier au début de la Révolution. Député de la Loire-Inférieure à la Convention, Montagnard et régicide, il ne se met vraiment en vedette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-fouche/#i_0

FOUQUIER-TINVILLE ANTOINE (1746-1795)

  • Écrit par 
  • Marcel LE CLÈRE
  •  • 443 mots

Magistrat français de l'époque révolutionnaire, Fouquier-Tinville est né en Artois d'une famille paysanne relativement aisée ; il vient faire son droit à Paris et y achète une charge de procureur au Châtelet, qu'il exerce de 1773 à 1783 au 20 de la rue des Jeûneurs. Il doit la résilier moins pour incapacité — il était intelligent et éloquent — que pour inconduite. Il sollicite et obtient alors un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-fouquier-tinville/#i_0

FOX CHARLES JAMES (1749-1806)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 357 mots

Fils d'un homme d'État opportuniste et bien en cour, Charles Fox commence sa carrière politique dans les rangs du clan autoritaire de lord North, le plus fidèle soutien du roi d'Angleterre George III. Bien que parvenu aux honneurs ministériels dès 1770, il rompt bientôt avec les tories et devient un chef whig. La guerre d'Indépendance américaine trouve en lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-james-fox/#i_0

FRANÇOIS DE NEUFCHÂTEAU NICOLAS comte FRANÇOIS dit (1750-1828)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 508 mots

Avocat puis homme de lettres, encouragé par Voltaire en ces termes : « Il faut bien que l'on me succède, et j'aime en vous mon héritier », François de Neufchâteau est, de 1782 à 1787, procureur général près du conseil supérieur de Cap-Français, à Saint-Domingue. De retour en France, il accueille avec enthousiasme la Révolution. En 1791, il est élu à l'Assemblée législative par le département des V […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-de-neufchateau/#i_0

FRANÇOIS Ier DE HABSBOURG-LORRAINE (1708-1765) empereur germanique (1745-1765) duc de Lorraine (1729-1736)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 375 mots

Empereur germanique (1745-1765) né le 8 décembre 1708 à Nancy (duché de Lorraine), mort le 18 août 1765 à Innsbruck (Autriche).À partir de 1723, François, dont la dynastie en Lorraine est apparentée de près aux Habsbourg d'Autriche, vit à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-ier-de-habsbourg-lorraine/#i_0

FRANKLIN BENJAMIN (1706-1790)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 316 mots
  •  • 1 média

Né à Boston, Benjamin Franklin est élevé dans une atmosphère puritaine : Il est d'abord imprimeur-journaliste et publie avec son frère le New England Courant, puis à Philadelphie La Gazette de Pennsylvanie. Il édite aussi un almanach, dans lequel il écrit, sous le pseudonyme du bonhomme Richard, des adages, des maximes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-franklin/#i_0

FRÉDÉRIC-AUGUSTE III (1750-1827) électeur de Saxe (1768-1827) puis roi de Saxe sous le nom de FRÉDÉRIC-AUGUSTE Ier (1806-1827)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 386 mots

Électeur de Saxe (1768-1827) puis premier roi de Saxe (1806-1827), né le 23 décembre 1750 à Dresde (Saxe), mort le 5 mai 1827 à Dresde. Duc de Varsovie, il fut l'un des alliés les plus fidèles de Napoléon et dut céder une grande partie de son royaume à la Prusse lors du congrès de Vienne.En 1763, Frédéric-Auguste III suc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-auguste-iii/#i_0

FRÉDÉRIC-GUILLAUME Ier (1688-1740) roi de Prusse (1713-1740)

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 741 mots

Né trois mois après la mort du Grand Électeur, Frédéric-Guillaume Ier devient roi de Prusse le 25 février 1713. Son père Frédéric Ier a obtenu pour la famille des Hohenzollern le titre royal. Sa mère Sophie-Charlotte de Hanovre, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-guillaume-ier/#i_0

FRÉDÉRIC-GUILLAUME II (1744-1797) roi de Prusse (1786-1797)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 568 mots

Roi de Prusse (1786-1797), né le 25 septembre 1744 à Berlin (Prusse), mort le 16 novembre 1797 à Berlin.Neveu de Frédéric le Grand, Frédéric-Guillaume devient l'héritier présomptif à la mort de son père, Auguste-Guillaume, en 1758. C'est un homme cultivé et sensible aux arts, mais lorsqu'il succède à Frédéric II le 17 ao […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-guillaume-ii/#i_0

FRÉDÉRIC Ier (1657-1713) roi de Prusse (1701-1713) électeur de Brandebourg sous le nom de FRÉDÉRIC III

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 638 mots

Électeur de Brandebourg et roi de Prusse (1701-1713), né le 11 juillet 1657 à Königsberg, en Prusse (auj. Kaliningrad, en Russie), mort le 25 février 1713 à Berlin.En 1688, à la mort de son père le Grand Électeur Frédéric-Guillaume, Frédéric III hérite du titre d'Électeur de Br […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-ier-1657-1713-roi-de-prusse-1701-1713-electeur-de-brandebourg-sous-le-nom-de-frederic-iii/#i_0

FRÉDÉRIC II DE PRUSSE (1712-1786)

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  •  • 3 147 mots
  •  • 2 médias

Frédéric II est l'un des souverains les plus illustres du xviiie siècle. Non qu'il ait dominé son temps d'une façon exclusive, que tout doive s'ordonner autour de sa personne et de son action. Ce serait fausser la réalité que de ne voir dans l'histoire des relations internationales au xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-ii-de-prusse/#i_0

FRÉDÉRIC IV (1671-1730) roi de Danemark et de Norvège (1699-1730)

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN
  •  • 272 mots

Fils de Christian V et de Charlotte-Amélie de Hesse-Cassel, ayant succédé à son père, Frédéric IV se ligue avec le tsar Pierre Ier et l'Électeur Auguste de Saxe contre le roi de Suède Charles XII, mais il est bientôt contraint de conclure la paix de Travendal (août 1700) reconnaissant la souveraineté du duc de Holstein-Gottorp sur le Sle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-iv/#i_0

FRÉRON LOUIS MARIE STANISLAS (1754-1802)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 366 mots

Fils d'Élie Fréron, Stanislas, ainsi prénommé en l'honneur du bon roi polonais de Nancy et de Lunéville, hérita de son père son goût pour les pugnacités du métier de publiciste, mais se sépara de lui par son engouement pour les idées révolutionnaires. En 1790, ayant déjà une bonne pratique du journalisme, il fonde L'Orateur du peuple ; il se donne alors pour le brillant second […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-marie-stanislas-freron/#i_0

GARAT DOMINIQUE JOSEPH comte (1749-1833)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 270 mots

Appartenant à ce groupe d'« idéologues », comme on les a surnommés, qui ont défendu les idées nouvelles sous l'Ancien Régime et joué le rôle de philosophes de la Révolution, Garat est une personnalité du monde des lettres sous le règne de Louis XVI, lié d'amitié avec Grimod de la Reynière et Sedaine, polémiquan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-joseph-garat/#i_0

GAUDIN MARTIN MICHEL CHARLES, duc de Gaète (1756-1841)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 342 mots

Grand commis de l'Ancien Régime, Gaudin dirige de 1777 à 1789 une division au département des impositions du Contrôle général et y conçoit l'idée du cadastre. Lorsque l'Assemblée constituante organise une Trésorerie nationale, il est aussitôt appelé à en faire partie comme commissaire. À plusieurs reprises, on l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-michel-charles-gaudin/#i_0

GEOFFRIN MADAME, MARIE-THÉRÈSE RODET (1699-1777)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 358 mots
  •  • 1 média

Bourgeoise intelligente, Mme Geoffrin sut devenir riche malgré des origines modestes ; son père était valet de chambre de la dauphine, sa mère n'avait pour elle qu'un esprit très distingué. M. Geoffrin, qu'elle épouse à quinze ans, ne lui apporte pas de très grands biens, mais elle sait les faire fructifier par un remarquable esprit d'ordre et d'économie. Elle a surtout à cœ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madame-marie-therese-geoffrin/#i_0

GEORGE Ier (1660-1727) roi de Grande-Bretagne (1714-1727)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 614 mots

Électeur de Hanovre et roi d'Angleterre. Fils du premier Électeur de Hanovre, Ernest Augustus de Brunswick, et de la princesse Sophie, petite-fille de Jacques Ier d'Angleterre, George Louis, prince héritier de Hanovre, épouse en 1682 la coquette Sophie Dorothée de Celle. Les amours imprudentes de celle-ci avec le comte de Koenigsmark p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-ier/#i_0

GEORGE II (1683-1760) roi de Grande-Bretagne (1727-1760)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 664 mots
  •  • 1 média

Fils de George Ier, le futur George II épouse en 1705 la vive et intelligente princesse Caroline d'Ansbach qui exercera sur lui une influence bénéfique. Brouillé avec son père à qui il ressemblait par la lourdeur germanique — il parlait d'ailleurs anglais avec un fort accent allemand —, il monte sur le trône d'Angleterre en 1727. La reine le persuade de conserver Walpole. El […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-ii/#i_0

GNEISENAU AUGUST comte NEIDHARDT VON (1760-1831)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 416 mots

Originaire d'Allemagne méridionale, August von Gneisenau se met au service de l'Angleterre et débarque en Amérique, trop tard pour combattre les insurgés. À son retour, il sert dans l'armée prussienne et y végète pendant vingt ans (1785-1806). Capitaine, il combat à Iéna, parvient à échapper à la poursuite des troupes napoléoniennes et s'illustre au commandement de la place de Kolberg, qu'il défen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gneisenau-august-comte-neidhardt-von/#i_0

GODOY MANUEL (1767-1851)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 936 mots

Né à Badajoz en Estrémadure, Manuel Godoy appartient à une famille de petite noblesse peu fortunée. Il quitte sa ville natale pour Madrid en 1781 et entre dans la Compagnie royale des gardes du corps. C'est alors que la future reine Marie-Louise conçoit une violente passion pour ce jeune homme de belle allure, dont l'ascension commence aussitôt que Charles IV […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-godoy/#i_0

GÖRTZ GEORG HEINRICH VON SCHLITZ baron von (1668-1719)

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN
  •  • 392 mots

Fils du baron immédiat d'Empire Philippe Frédéric von Görtz et d'Élisabeth von Minnigerode, Georges Henri von Schlitz, dit von Görtz, né en Franconie, formé aux universités d'Iéna (où il perd un œil) et de Kiel, se distingue par ses dons physiques et intellectuels à la cour des ducs de Holstein-Gottorp. Il sert comme contrôleur des Finances, puis comme gouverneur du duché (1698-1709). Par tous les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-heinrich-von-gortz/#i_0

GOUGES MARIE GOUZE dite OLYMPE DE (1748-1793)

  • Écrit par 
  • Élisabeth ROUDINESCO
  •  • 580 mots

Avec Théroigne de Méricourt et Claire Lacombe, Olympe de Gouges est l'une des héroïnes majeures du premier féminisme français qui se développa sous la Révolution sans parvenir à imposer l'égalité politique des sexes. Née à Montauban, elle était peut-être la fille naturelle du marquis Le Franc de Pompignan, piètre versificateur, auquel elle prétendait ressembler. La rumeur lui construisit un roman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gouges-marie-gouze-dite-olympe-de/#i_0

GOUVION-SAINT-CYR LAURENT marquis de (1764-1830)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 334 mots

Maréchal de France, né le 13 avril 1764 à Toul, mort le 17 mars 1830 à Hyères.Après des études dans le domaine des arts, le marquis Laurent de Gouvion-Saint-Cyr s'engage en 1792 comme volontaire dans les armées de la Révolution française. Il doit à sa conduite héroïque lors des batailles de Mayence et de Mannheim (Allemagne) en 1795 d'être promu au rang de général. Il sert ensuite en Égypte et en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurent-gouvion-saint-cyr/#i_0

GRATTAN HENRY (1746-1820)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 333 mots
  •  • 1 média

Avocat et homme politique irlandais. Entré au parlement de l'Irlande en 1775, Henry Grattan a été pendant plus de vingt-cinq ans le défenseur éloquent de l'indépendance de l'île et le partisan d'une émancipation au moins graduelle de ses concitoyens catholiques. Associé à Henry Flood, il organise un corps de volontaires irlandais, en principe destiné à résis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-grattan/#i_0

GRÉGOIRE HENRI dit L'ABBÉ (1750-1831)

  • Écrit par 
  • Bernard PLONGERON
  •  • 818 mots

Né à Vého, près de Lunéville, fils unique d'un tailleur d'habits. Des études chez les Jésuites de Nancy, de 1763 à 1768, mènent Henri Grégoire au séminaire de Metz, où enseigne le lazariste Lamourette, futur évêque et député de Rhône-et-Loire. Ordonné prêtre en 1775, il obtient, en 1782, la cure d'Embermesnil. Une ample correspondance avec l'Europe savante, des voyages en Suisse et en Allemagne, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-l-abbe/#i_0

GREY CHARLES (1764-1845)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 355 mots

Originaire d'une grande famille aristocratique anglaise, qui lui vaut d'hériter en 1807 du titre de comte, député du comté de Northumberland à vingt-deux ans, Charles Grey fut pendant toute sa carrière politique un libéral modéré, très réservé à l'égard des courants les plus radicaux au sein du parti whig. Comme nombre de jeunes enthousiasmés par l'esprit des Lumières, il applaudit en 1789 à la Ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-grey/#i_0

GRIBEAUVAL JEAN-BAPTISTE VAQUETTE DE (1715-1789)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 354 mots

Né le 15 septembre 1715 à Amiens, Jean-Baptiste Vaquette de Gribeauval entre comme volontaire dans l'armée française en 1732 et devient officier en 1735. À sa mort, le 9 mai 1789 à Paris, il avait le grade de général En 1757, sa connaissance de l'artillerie prussienne lui vaut d'être invité en Autriche par Marie-Thérèse et il sert dans l'armée autrichienne comme général d'artillerie pendant la gue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gribeauval-jean-baptiste-vaquette-de/#i_0

GRIMALDI LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 602 mots

Importante famille génoise remontant à Othon Canella, consul à Gênes (1133) et dont le fils Grimaldo donna le nom à une descendance prolifique. Parmi ces Grimaldi, François, dit la Malice, s'empara en 1297, par surprise et pour peu de temps, du rocher de Monaco, terre provençale donnée en fief par l'empereur des Romains à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-grimaldi/#i_0

GROUCHY EMMANUEL marquis de (1766-1847) maréchal d'Empire

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 342 mots

Transfuge de sa classe (pour emprunter au marxisme son vocabulaire), Grouchy offre l'exemple typique de ces nobles qui, choisissant le parti patriote contre le parti aristocrate, embrasseront la cause révolutionnaire avec autant de persévérance que de détermination. Beau-frère de Condorcet et de Cabanis, esprit attentif et curieux, il restera l'ami des idéologues. Par conviction politique, il dema […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-grouchy/#i_0

GUIBERT FRANÇOIS APOLLINI comte de (1744-1790)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 756 mots

« En 1772, M. de Guibert fit paraître son Traité de tactique qui causa le plus grand bruit à cause de la préface qui était fort hardie, ce qui l'obligea à voyager. » Cette remarque provient des notes de Bonaparte, alors jeune officier et qui saluait ainsi l'un de ses maîtres à penser.Lieutenant à treize ans au régiment d'Auvergne, capitaine en 1758, Guibert participa à toutes l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-apollini-guibert/#i_0

GUILLOTIN JOSEPH IGNACE (1738-1814)

  • Écrit par 
  • Marcel LE CLÈRE
  •  • 318 mots

Né à Saintes, Guillotin est un brillant élève ; poussé par ses maîtres, il entre d'abord dans la Compagnie de Jésus et enseigne à Bordeaux au collège des Irlandais. Mais, de caractère indépendant, il quitte les ordres et fait sa médecine. Reçu « avec éloge », il est nommé docteur-régent de la faculté de Paris. La science de Guillotin le fait désigner par Louis XVI pour démontrer l'inanité du magné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-ignace-guillotin/#i_0

GUSTAVE III (1746-1792) roi de Suède (1771-1792)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 594 mots

Roi de Suède (1771-1792), né le 24 janvier 1746 à Stockholm, mort le 29 mars 1792 à Stockholm.Fils aîné du roi Adolphe Frédéric (1710-1771), Gustave est un partisan intelligent et cultivé des Lumières. En 1766, il épouse la fille du roi Frédéric V de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-iii/#i_0

GUSTAVE IV ADOLPHE (1778-1837) roi de Suède (1792-1809)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 365 mots

Roi de Suède (1792-1809), né le 1er novembre 1778 à Stockholm, mort le 7 février 1837 à Saint-Gall (Suisse).Fils du roi assassiné Gustave III (1746-1792), Gustave IV accède au trône en 1792 sous la régence de son oncle Charles, duc de Sudermanie. En 1805, la Suède rejoint la coalition européenne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-iv-adolphe/#i_0

HABSBOURG

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 2 300 mots
  •  • 2 médias

La maison de Habsbourg, plus connue à partir du xvie siècle sous le nom de maison d'Autriche, eut une vocation européenne et faillit bien, avec l'empereur Charles Quint, parvenir à la monarchie universelle. Mais comme les Valois s'opposèrent de toutes leurs forces à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habsbourg/#i_0

HAÏDER ALI ou HYDER ALI (1722-1782) raja du Mysore (1761-1782)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 125 mots

Fils d'un fonctionnaire musulman qui fonde l'État de Mysore, au sud de l'Inde, taillé dans les débris de l'Empire mogol, entre la puissance déclinante des Marathes et celles, presque aussi usurpées que la sienne, du nizām d'Hyderabad et du nabab d'Arcot. Le règne d'Haïder Ali (1761-1782) fut tout occupé à doter son État d'une administration, d'une armée et même d'une flotte modernes. Dans la rival […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haider-ali-hyder-ali/#i_0

HAMILTON ALEXANDER (1755-1804)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 248 mots

Né dans les Antilles britanniques et mort à New York, au cours d'un duel, Alexander Hamilton, après avoir servi lors de la guerre d'Indépendance auprès du général Washington, se laisse attirer par la vie politique et se fait le champion du renforcement du pouvoir fédéral. Il participe à la convention de Philadelphie (1787) et mène une active campagne pour o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-hamilton/#i_0

HARDENBERG KARL AUGUST prince von (1750-1822)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 210 mots

Originaire du Hanovre, Hardenberg entre au service de la Prusse en 1792 et négocie le traité de Bâle avec la République française en 1795. Ministre des Affaires étrangères en 1804, au moment de la troisième coalition, il mène une politique équivoque, traitant à la fois avec Napoléon et avec les ennemis de celui-ci. Aprè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-august-hardenberg/#i_0

HASTINGS WARREN (1732-1818)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 510 mots

Administrateur colonial britannique, né en décembre 1732 à Churchill, près de Daylesford (Oxfordshire), mort en août 1818 à Daylesford.Warren Hastings est confié très jeune à un oncle. Il fait ses études à la Westminster School de Londres. Engagé par la Compagnie des Indes orientales, il arrive à Calcutta à l'âge de 18 ans. Avant de quitter l'Inde, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/warren-hastings/#i_0

HÉBERT JACQUES RENÉ (1757-1794)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 630 mots

Avec Marat et Desmoulins, Hébert a été le plus célèbre journaliste de la Révolution française, le plus discuté aussi. Fils d'un bourgeois aisé et d'une mère d'origine noble, il ne parvint jamais, contrairement à la légende qui l'assimile à son personnage, le Père Duchesne, à se débarrasser de ses origines. Le journaliste Fiévée, qui l'entendit a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-rene-hebert/#i_0

HIDALGO Y COSTILLA MIGUEL (1753-1811)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 389 mots

« Père de l'indépendance mexicaine ». Ordonné prêtre en 1789, Miguel Hidalgo y Costilla mena d'abord une existence calme ; toutefois, en contribuant à promouvoir le progrès économique de Dolores dont il était curé, grâce à l'introduction de nouvelles méthodes de culture, il se rendit suspect aux yeux des autorités espagnoles qui le considéraient comme beaucoup trop influencé par les Lumières. L'Es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miguel-hidalgo-y-costilla/#i_0

HOCHE LAZARE (1768-1797)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 594 mots

Né à Versailles, fils d'un palefrenier du roi. Fusilier puis caporal aux gardes françaises, Lazare Hoche, pendant ses heures de loisir et de congé, confectionne des ouvrages de dentelle qu'il vend pour avoir de quoi s'acheter des livres ; passionné surtout de Plutarque et de Rousseau, il acquiert une solide instruction. Ardemment « patriote », il entraîne ses camarades à la prise de la Bastille, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lazare-hoche/#i_0

HOHENZOLLERN

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  •  • 3 307 mots

Burcardus et Wezil de Zolorin occiduntur, Burcardus et Wezil de Zolorin ont péri, c'est par cette courte phrase du chroniqueur Berthold de Reichenau pour l'année 1061 que le nom prestigieux entre dans l'histoire. La charte de fondation de l'abbaye d'Alpirsbach en Forêt-Noire (1095-1098) mentionne Adalbertus de Zolro. Aux xii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hohenzollern/#i_0

HUSKISSON WILLIAM (1770-1830)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 396 mots

Homme d'État britannique et grande figure du parti tory dans les premières décennies du xixe siècle, William Huskisson est né dans une famille modérément aisée du Worcestershire, il a bénéficié de la protection d'un oncle, médecin de l'ambassade d'Angleterre à Paris : il passe plusieurs années dans la capitale française à partir de 1783, assiste aux d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-huskisson/#i_0

HUTCHINSON ANNE (1591 env.-1643)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 452 mots

Bannie de la colonie de la baie du Massachusetts pour ses convictions religieuses, Anne Hutchinson figure parmi les pionniers qui fondèrent la colonie de Rhode Island.Baptisée le 20 juillet 1591 à Alford, dans le Lincolnshire, en Angleterre, Anne Marbury est fille de pasteur et grandit dans une atmosphère studieuse. Elle épouse en 1612 un commerçant, William Hutchinson. Le couple décide d'émigrer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-hutchinson/#i_0

IDÉOLOGUES

  • Écrit par 
  • André CANIVEZ
  •  • 1 704 mots

Honnis sous la Restauration, voués ensuite au mépris, les idéologues commencent enfin à retenir l'attention de quelques-uns. Ces républicains d'Ancien Régime ont été les philosophes de la Révolution ; matérialistes assurés, partisans du nouveau pouvoir, ils n'ont pas hésité à assumer de fortes responsabilités, ont survécu à de grands dangers, se sont montrés pleins de courage en des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ideologues/#i_0

JACKSON ANDREW (1767-1845)

  • Écrit par 
  • Hélène HARTER
  •  • 568 mots

Le parcours du septième président des États-Unis (1829-1837) est atypique. Contrairement à ses précédesseurs, Andrew Jackson, né le 15 mars 1767 en Caroline, est issu d’un milieu modeste. C’est en autodidacte qu’il devient avocat. Il se lance ensuite dans la spéculation foncière et achète une plantation de coton dans le Tennessee. Il fait partie des pionniers qui bâtissent cet État, dont il est le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrew-jackson/#i_0

JEANBON SAINT-ANDRÉ ANDRÉ JEANBON dit (1749-1813)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 932 mots

Issu d'une famille protestante de Montauban convertie de force, élevé chez les jésuites qui voudraient l'enrôler sous leur étendard, Jeanbon préfère entrer dans la marine marchande et devenir capitaine au long cours ; un peu plus tard, il revient à la théologie, mais pour se faire pasteur protestant et exercer son ministère dans son pays natal. Jacobin dès le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanbon-saint-andre/#i_0

JEAN V LE MAGNANIME (1689-1750) roi de Portugal (1706-1750)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 302 mots

Roi de Portugal (1706-1750), né le 22 octobre 1689 à Lisbonne, mort le 31 juillet 1750 à Lisbonne.Lorsque Jean V devient roi de Portugal à la mort de son père Pierre II (1683-1706), le pays est déjà impliqué dans la guerre de succession d'Espagne (1702-1714). Le souverain consent à signer la paix avec la France en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-v-le-magnanime/#i_0

JEFFERSON THOMAS (1743-1826)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 409 mots
  •  • 1 média

L'un des fondateurs de la République des États-Unis, Thomas Jefferson est issu d'un milieu aisé. Avocat en 1767, attiré par la vie politique et grand lecteur des philosophes, il écrit A Summary View of the Rights of British America (1774) et siège à la Chambre des bourgeois de Virginie de 1769 à 1775 ; puis il participe au Congrès continental, où il est chargé de rédiger la Déc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-jefferson/#i_0

JOSEPH Ier (1678-1711) empereur germanique (1705-1711)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 798 mots

Véritable enfant du miracle, porteur de tous les espoirs d'une dynastie en voie d'extinction, l'archiduc Joseph témoigne jusque dans son nom même (un vœu de son père Léopold Ier à saint Joseph) de l'alliance étroite entre la maison d'Autriche et le catholicisme romain. Jusqu'alors, Léopold Ier avait eu seulement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-ier-1678-1711-empereur-germanique-1705-1711/#i_0

JOSEPH II (1741-1790) empereur germanique (1765-1790)

  • Écrit par 
  • Friedrich SCHREYVOGL
  • , Universalis
  •  • 856 mots

Empereur germanique (1765-1790), né le 13 mars 1741 à Vienne, mort le 20 février 1790 à Vienne.Quatrième enfant et fils aîné de Marie-Thérèse d'Autriche (1717-1780) et de François de Lorraine (1708-1765, le futur empereur François I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-ii/#i_0

JOSÉPHINE, MARIE-JOSÈPHE ROSE TASCHER DE LA PAGERIE (1763-1814) impératrice des Français

  • Écrit par 
  • José MURACCIOLE
  •  • 667 mots
  •  • 2 médias

Née à la Martinique, Marie-Josèphe Rose Tascher de La Pagerie appartenait à une famille installée « aux Isles » depuis un demi-siècle. Elle mena jusqu'à seize ans une existence libre et oisive comme les jeunes créoles d'une époque peu exigeante en matière de moralité. Elle épousa, en France, le chevalier Alexandre de Beauharnais le 13 décembre 1779. Ce mariage décevant se termina six ans plus tard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josephine-marie-josephe-rose-tascher-de-la-pagerie-imperatrice-des-francais/#i_0

JOUBERT BARTHÉLEMY CATHERINE (1769-1799)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 177 mots

Né dans l'Ain, Joubert s'évade du collège à quinze ans pour s'engager, puis se retrouve étudiant en droit à Dijon en 1789 et s'engage de nouveau en 1791. De 1792 à 1797, il prend ses grades dans l'armée d'Italie, s'illustre à Rivoli, soumet le Tyrol dans les dernières semaines de la campagne. Le Directoire l'emploie alors à des occupations peu militaires : coup d'État dans la République batave en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barthelemy-catherine-joubert/#i_0

JOURDAN JEAN-BAPTISTE (1762-1833) maréchal d'Empire (1804)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 609 mots

Fils d'un chirurgien de Limoges, Jourdan a fait comme simple soldat la guerre d'Amérique avant de s'établir comme mercier à Limoges ; volontaire de 1791, il sert sous Dumouriez à l'armée du Nord ; général de division dès juillet 1793, il est en septembre (avec Pichegru et Hoche) l'un des commandants en chef « sans-culottes » nommés par le Comité de salut public ; en octobre, il bat Cobourg à Watti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-jourdan/#i_0

JOVELLANOS GASPAR MELCHOR DE (1744-1811)

  • Écrit par 
  • Florence DELAY
  •  • 1 543 mots

Jovellanos a laissé une image complexe qu'historiens et biographes interprètent différemment selon leurs options politiques. Goya fit de lui un portrait. Ces deux grands Espagnols du xviiie siècle eurent en commun d'avoir les yeux fixés sur leur pays. Les vues de l'un, les visions de l'autre, instruisent encore l'Espagne sur elle-même.La carrière d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaspar-melchor-de-jovellanos/#i_0

JUNOT ANDOCHE (1771-1813) duc d'Abrantès (1808)

  • Écrit par 
  • Jacques POULET
  •  • 253 mots
  •  • 1 média

Après avoir entrepris de solides études de droit, Andoche Junot s'engagea dans l'armée du Rhin. À Toulon, Bonaparte le distingue pour sa bravoure et en fait son secrétaire. Junot sera pendant longtemps son meilleur ami. D'un courage extraordinaire, il se couvre de gloire en Italie, puis en Égypte. Loin d'être un soudard, Junot est cependant beaucoup plus un entraîneur d'hommes qu'un tacticien. Com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andoche-junot/#i_0

KAMEHAMEHA LES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 206 mots

Comme dans toute la Polynésie (Tahiti, Tonga, Samoa), la centralisation du pouvoir dans les îles Hawaii au cours du xviiie et du xixe siècle s'effectue par le jeu d'alliances politiques traditionnelles ainsi que sous la pression d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-kamehameha/#i_0

KANGXI [K'ANG-HI] (1654-1722) empereur de Chine (1661-1722)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 914 mots
  •  • 1 média

Second empereur de la dynastie mandchoue des Qing à régner en Chine, Kangxi (nom personnel Xuanye, appellation posthume Shengzu) monte sur le trône à l'âge de six ans après la disparition prématurée de son père Shunzhi (qui régna de 1644 à 1661), mort de la petite vérole. Jusqu'en 1669, le pouvoir est confié à quatre régents ; soigneusement préparée par le jeune homme, l'arrestation du plus puissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kangxi-k-ang-hi-empereur-de-chine/#i_0

KARIM KHĀN ZAND (1705-1779)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 509 mots

Fondateur de la dynastie zand (1750-1794) et souverain de fait de la majeure partie de la Perse de 1750 à 1779, Mohammad Karim Khān exerça un pouvoir éclairé, et son action laissa une profonde empreinte dans l'aspect de Chīrāz, sa capitale. Après le règne tourmenté de Nāder Shāh (1736-1747), la Perse connut une période de calme et de modération. La vie économique reprit, et les relations commercia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karim-khan-zand/#i_0

KÁROLYI LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 512 mots

Grande famille hongroise qui appartient à l'ordre des magnats et dont les membres siègent à la Chambre haute de la Diète depuis le xviiie siècle. Deux Károlyi ont joué un rôle important dans l'histoire : Alexandre Károlyi (1668-1743), l'un des chefs de la guerre d'indépendance, et Mihaly Károlyi (1875-1955), président du Conseil des ministres en 1918- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-karolyi/#i_0

KLÉBER JEAN-BAPTISTE (1753-1800)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 504 mots

Né à Strasbourg, fils d'un maçon, Kléber se destine d'abord à l'architecture, suit à Paris les cours de Chalgrin, exerce sa profession à Besançon puis à Strasbourg. On le retrouve à l'École militaire de Munich. Il est ensuite sous-lieutenant dans l'armée autrichienne d'où il démissionne en 1785. Le revoici en Alsace comme inspecteur des bâtiments publics ; il y dirige notamment la construction de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-kleber/#i_0

KÖPRÜLÜ LES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 396 mots
  •  • 1 média

Nom de plusieurs grands vizirs ottomans, d'origine albanaise, qui se sont succédé à la tête du gouvernement dans la seconde moitié du xviie siècle et au début du xviiie.Le premier et le plus important est Mehmet Köprülü, grand vizir de 1656 à 1661 : à un moment où l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-koprulu/#i_0

KOŚCIUSZKO TADEUSZ ANDRZEJ (1746-1817)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 1 354 mots

Général polonais, célèbre à la fois pour avoir joué un rôle important dans la guerre d'Indépendance des États-Unis et pour avoir dirigé le soulèvement du peuple polonais en 1794. Né en Lituanie, dans une famille de moyenne noblesse, Tadeusz Kościuszko fut élève à l'école des cadets de Varsovie (1765-1769) ; il s'y di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadeusz-andrzej-kosciuszko/#i_0

KOUTOUZOV MIKHAÏL ILLARIONOVITCH GOLENICHTCHEV (1745-1813) prince de Smolensk

  • Écrit par 
  • Daria OLIVIER
  •  • 581 mots

Sauveur de la patrie et l'un des plus éminents chefs d'armée de toute l'histoire de Russie, Mikhaïl Koutouzov est allié à d'illustres familles. Instruit, polyglotte, il semble destiné à une carrière de courtisan ; mais il choisit l'armée et entre à l'école d'artillerie. Il voue un culte à Pierre le Grand, dont il reçoit un enseignement posthume par l'intermédiaire des grands capitaines qui furent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-illarionovitch-koutouzov/#i_0

LA FAYETTE MARIE JOSEPH PAUL ROCH YVES GILBERT MOTIER marquis de (1757-1834)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 619 mots

Héros de trois révolutions : celle d'Amérique, celle de 1789, celle de 1830, La Fayette est issu d'une vieille famille noble d'Auvergne, et participe à la guerre d'Indépendance de l'Amérique. À son retour en 1779, héros du jour, il s'efforce d'allier la grâce aimable d'un grand seigneur d'Ancien Régime à une simplicité toute républicaine rapportée d'Am […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-joseph-paul-roch-yves-gilbert-la-fayette/#i_0

LA HARPE FRÉDÉRIC CÉSAR DE (1754-1838)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 772 mots

Homme politique suisse, originaire du pays de Vaud, Laharpe — il écrira ainsi son nom après la Révolution — est un patriote, souffrant avec impatience la domination bernoise qui pèse sur son pays. Il entre en relations avec Lanskoï, le favori de la tsarine Catherine II, et se rend à Saint-Pétersbourg où la souveraine lui confie, en 1784, l'éducation de ses pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-cesar-de-la-harpe/#i_0

LAKANAL JOSEPH (1762-1845)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 273 mots

Après avoir fait ses études chez les frères de la Doctrine chrétienne et enseigné dans leurs collèges, ayant eu peut-être pour élève Maine de Biran et pour collègue Laromiguière, Lakanal est élu à la Convention en 1792 comme député de l'Ariège. Il siège sur les bancs de la Montagne, préside le comité d'Instruction publique, protégeant du vandalisme le Jar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-lakanal/#i_0

LAMETH LES

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 465 mots

Aristocrates libéraux à la fin de l'Ancien Régime, les frères Lameth participent à la guerre d'Indépendance des États-Unis ; législateurs sous la Révolution, ils deviennent officiers généraux après la déclaration de guerre à l'Autriche. L'aîné, Théodore, Alexandre, Victor comte de Lameth (1756-1854), est élu député du Jura à la Législative, et il est u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lameth/#i_0

LANNES JEAN (1769-1809) maréchal d'Empire (1804) duc de Montebello (1808)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 367 mots

« Le Roland de la Grande Armée ». Né à Lectoure, apprenti teinturier, volontaire en 1792, Lannes est déjà chef de brigade (colonel) en 1793. Par sa bravoure éclatante et l'audace de ses initiatives, il s'impose de plus en plus à l'attention de Bonaparte en Italie et en Égypte ; il fait partie du petit noyau de fidèles que ce dernier ramène en France avec lui et il joue dans la préparation du 18-Br […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-lannes/#i_0

LAPÉROUSE JEAN FRANÇOIS DE GALAUP comte de (1741-1788)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 446 mots

Navigateur et chef d'escadre français. Entré dans la marine en 1756, Lapérouse prend part à la guerre de Sept Ans, puis à celle de l'Indépendance américaine au cours de laquelle il s'illustre notamment en 1782 quand il attaque par surprise et détruit les établissements anglais de la baie d'Hudson. La paix rétablie, il propose d'organiser un grand voyage dans le Pacifique, prolongeant ceux de Bouga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-de-laperouse/#i_0

LA RÉVELLIÈRE-LÉPEAUX LOUIS MARIE DE (1753-1824)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 376 mots

Avocat à la veille de la Révolution, La Révellière-Lépeaux est élu aux États généraux par la sénéchaussée d'Anjou. Il apparaît comme un partisan farouche du « grand système d'égalité entre les hommes ». Le Maine-et-Loire l'appelle à siéger à la Convention. Il y vote la mort du roi, mais s'oppose en février 1793 à Robespierre dans un retentissant artic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-marie-de-la-revelliere-lepeaux/#i_0

LA ROCHEJAQUELEIN HENRI DU VERGIER comte de (1772-1794)

  • Écrit par 
  • Ghislain de DIESBACH
  •  • 443 mots

À sa sortie du collège militaire de Sorèze, où il a été élevé, Henri de La Rochejaquelein entre au régiment de Royal-Pologne cavalerie, dont son père, le marquis de La Rochejaquelein, est colonel propriétaire, puis il passe aux chasseurs de Flandre qu'il abandonne pour faire partie de la garde constitutionnelle du roi. C'est à ce titre qu'il reçoit le baptêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-du-la-rochejaquelein/#i_0

LAVERDY CLÉMENT DE (1723-1793)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 243 mots

Jurisconsulte, conseiller au parlement de Paris, successeur de Bertin au contrôle général des Finances (1763-1768), Clément de Laverdy représente un courant libéral issu de Montesquieu. Il autorise la libre circulation des grains et leur exportation en 1764 ; il tente une réforme d'administration provinciale et municipale en favorisant les tribunaux et en réduisant la tutelle des intendants ; il b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clement-de-laverdy/#i_0

LEBRUN CHARLES FRANÇOIS (1739-1824)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 384 mots

À Sainte-Hélène, parlant des deux consuls qui l'avaient assisté en l'an VIII, Napoléon disait qu'il « avait choisi en Cambacérès et Lebrun deux hommes de mérite, deux personnages distingués, tous deux sages, modérés, capables, mais d'une nuance tout à fait opposée. L'un (Cambacérès), l'avocat des abus, des préjugés, des anciennes constitutions, du retour des honneurs, des distinctions, etc. ; l'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-francois-lebrun/#i_0

LECOURBE CLAUDE JACQUES (1758-1815)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 307 mots

Né à Besançon, fils naturel légitimé d'un officier de cavalerie, engagé volontaire de 1777 à 1785 (il sert aux Baléares pendant la guerre d'Amérique), Lecourbe reprend du service en 1789 dans la garde nationale du Jura et prend ses grades sur divers champs de bataille de la Révolution. Il donne sa pleine mesure de 1798 à 1800, d'abord comme principal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-jacques-lecourbe/#i_0

LEDÓCHOWSKI LES

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 379 mots

Famille d'ancienne noblesse polonaise originaire de Volhynie, parfois appelée Leduchowski. Les premiers Ledóchowski, dont le nom vient de la localité de Leduchowo près de Krzemieniec, apparaissent dans l'histoire au xvie siècle. Quelques membres de cette famille jouèrent un rôle important au cours de l'histoire de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ledochowski/#i_0

LENOIR ALEXANDRE (1761-1839)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 404 mots

Élève du peintre Doyen, Alexandre Lenoir est l'un des personnages de la Révolution qui continue à susciter parmi les historiens d'art et les archéologues les plus violentes controverses. Pour certains, il a sauvé quantité d'œuvres d'art, pour d'autres il a agi comme un collectionneur, achetant, vendant des œuvres ou détruisant des monuments pour obtenir les pièces convoitées. Lorsque l'Assemblée c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-lenoir/#i_0

LÉOPOLD II (1747-1792) grand-duc de Toscane (1765-1792) empereur germanique (1790-1792)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 294 mots

Grand-duc de Toscane (1765-1790) et empereur germanique (1790-1792), né le 5 mai 1747 à Vienne, mort le 1er mars 1792 à Vienne.Troisième fils de Marie-Thérèse d'Autriche et de l'empereur François I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-ii-1747-1792-grand-duc-de-toscane-1765-1792-empereur-germanique-1790-1792/#i_0

LESPINASSE JULIE DE (1732-1776)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 457 mots

La célébrité de Mlle de Lespinasse tient à ce qu'elle a tenu un salon (1764-1776), fréquenté notamment par son grand ami d'Alembert et par d'autres fidèles tels que Condillac, Marmontel, Condorcet, Turgot. À dire vrai, elle n'eut son propre salon qu'après avoir rompu avec la marquise du Deffand et entraîné avec elle la plupart des hôtes de son ancienne patronne. La brouille entre les deux femmes f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julie-de-lespinasse/#i_0

LIGNE CHARLES JOSEPH prince de (1735-1814)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 742 mots

Issu d'une famille illustre des Pays-Bas, né à Bruxelles, Charles Joseph de Ligne est lui-même homme de guerre, diplomate et écrivain ; il hérite des titres de prince du Saint Empire, chevalier de la Toison d'Or, grand d'Espagne, grand bailli de Hainaut. Élevé avec rudesse, tôt intéressé aux récits et à l'observation des champs de bataille (Fontenoy, Ath, M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-joseph-ligne/#i_0

LINDET ROBERT (1746-1825)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 282 mots

Une banale carrière d'avocat à Bernay dans l'Eure, qu'interrompt la Révolution, des fonctions de procureur syndic de district, une élection à la Législative puis à la Convention, un vote régicide ne suffiraient pas à attirer l'attention sur le Montagnard Robert Lindet si celui-ci n'avait fait partie du grand Comité de salut public de l'an II. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-lindet/#i_0

LOBKOWITZ LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 509 mots

Famille aristocratique de Bohême, d'origine tchèque. Établie dans la vallée moyenne de l'Elbe (près d'Usti, au nord-ouest de Prague), la famille appartient dès le xvie siècle à l'ordre des Seigneurs, et l'on retrouve un Lobkowitz parmi les rebelles de 1547 (tentative des ordres en liaison avec la ligue de Smalkade pour briser le pouvoir de Ferdinand I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lobkowitz/#i_0

LOMÉNIE DE BRIENNE ÉTIENNE CHARLES DE (1727-1794)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 490 mots

Orienté vers l'état ecclésiastique, évêque de Condom en 1760, archevêque de Toulouse en 1763, Loménie de Brienne se révèle bon administrateur, s'occupe de travaux publics, d'industrie, de commerce, d'instruction publique, fait creuser le canal entre la Garonne et le canal du Midi. Membre des assemblées du clergé, de la commission des Réguliers pour amorcer la réforme des ordres religieux, il y exe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-charles-de-lomenie-de-brienne/#i_0

LOTF ALI KHAN (1769-1794)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 317 mots

Dernier prince de la dynastie des Zand, né en 1769 à Chīrāz, en Iran, mort en 1794 à Téhéran.À la mort du grand-père de Lotf 'Alī Khān, Karim Khān Zand, une guerre civile qui durera quinze ans (1779-1794) éclate entre ses descendants et Āqā Mohammad Khân, fondateur de la dynastie des Qādjār. Malgré les dissensions et les luttes internes qui affaiblissent les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lotf-ali-khan-1769-1794/#i_0

LOUIS JOSEPH DOMINIQUE baron (1755-1837)

  • Écrit par 
  • Michel BRUGUIÈRE
  •  • 536 mots

Né à Toul, cadet d'une famille de robe (son père était avocat au Parlement de Metz), Louis a connu successivement trois carrières : aventurier ecclésiastique, fonctionnaire des Finances, homme politique. Une haute protection donne à cette triple carrière son unité, celle de Talleyrand, son cadet de trois ans, mais son patron dès 1785 (il le servira en qualité de diacre à la fête de la Fédération l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-dominique-louis/#i_0

LOUIS XIV (1638-1715) roi de France (1643-1715)

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 10 450 mots
  •  • 10 médias

Louis XIV est un des personnages historiques sur lesquels l'attention demeure portée, sans que nul historien puisse prétendre donner de lui une image certaine et définitive. Qu'il ait influencé directement les destinées françaises et qu'à ce titre on ne puisse imaginer l'histoire de la France sans lui, nul doute. Mais, parce que son règne a curieusement associé une incontestable gloire à de très l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xiv/#i_0

LOUIS XV (1710-1774) roi de France (1715-1774)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 1 702 mots
  •  • 1 média

Louis XV, qui sera plus tard surnommé Louis le Bien-Aimé par ses sujets apparaît un peu, à la mort de Louis XIV, son arrière-grand-père, comme l'enfant miraculeux qui va sauver la dynastie. Mais il finira son long règne (59 ans) dans la disgrâce, en raison du manque de fermeté et d'esprit de décision qu'il a manifesté, même si le royaume a connu, à cette époque, la prospérité et l'ouverture à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xv/#i_0

LOUIS XVI (1754-1793) roi de France (1774-1792)

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 2 166 mots
  •  • 1 média

La personnalité de Louis XVI, dernier roi de l'Ancien Régime, se confond avec les légendes qui se sont attachées à lui : roi faible et incapable, roi-martyr, roi-serrurier... Exécuté pour des raisons politiques, il est accusé d'avoir trahi mais aussi d'avoir été simplement roi. Sa mort marque l'histoire de France durablement, parce qu'elle est liée à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xvi/#i_0

LOUIS XVII (1785-1795)

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 423 mots

Second fils de Louis XVI et Marie-Antoinette, il devient le dauphin à la mort de son frère en juin 1789, et partage le destin de sa famille au moment de la Révolution. Ramené à Paris, par la foule qui est allé chercher « le boulanger, la boulangère et le petit mitron » en octobre 1789, il est arrêté à Varennes, lors de la fuite familiale le 20 juin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xvii/#i_0

LOUIS XVIII (1755-1824) roi de France (1814-1815 et 1815-1824)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 686 mots

Né à Versailles, troisième fils du dauphin Louis et de Marie-Josèphe de Saxe, Louis Stanislas Xavier reçut le titre de comte de Provence. Intelligent et ambitieux, il se composa le personnage du prince éclairé et lettré, tout en frondant sournoisement le gouvernement de son frère Louis XVI, notamment à l'Assemblée des notables en 1787. En juin 1791, alors q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xviii/#i_0

LOUVET JEAN-BAPTISTE (1760-1797)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 951 mots

Né à Paris, fils d'un papetier, Louvet (qui se fit souvent appeler Louvet de Couvray pour se distinguer d'un frère aîné qu'il haïssait) débute à dix-sept ans comme secrétaire de Dietrich (le futur maire de Strasbourg), puis est commis d'un libraire quelque peu spécialisé en ouvrages licencieux, ce qui lui donne envie de tenter sa chance en ce domaine. En 1787, il publie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-louvet/#i_0

MACHAULT D'ARNOUVILLE JEAN-BAPTISTE (1701-1794)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 541 mots

Issu d'une famille de magistrats, maître des requêtes en 1738, attaché à sa terre d'Arnouville (Seine-et-Oise), sans ambition, Machault d'Arnouville est porté par le comte d'Argenson à l'intendance de Hainaut en 1743. Remarqué à Valenciennes par Louis XV, il est nommé successeur d'Orry au Contrôle général des Finances en 1745, avec l'appui possible de M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-machault-d-arnouville/#i_0

MADISON JAMES (1751-1836)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 236 mots

Homme politique virginien, James Madison participe d'abord à l'élaboration de la Constitution de son État, puis entre au Congrès confédéral en 1780 et sert de secrétaire à la Convention de Philadelphie. Partisan de la nouvelle Constitution, il se rapproche de plus en plus de Jefferson ; au moment où éclate la querelle entre hamiltoniens et jeffersoniens, Madison est l'un des fondateurs du Parti ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-madison/#i_0

MAINE LOUIS AUGUSTE DE BOURBON duc du (1670-1736)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 323 mots

Prince français, né le 31 mars 1670, probablement à Saint-Germain-en-Laye, mort le 14 mai 1736 à Sceaux.Fils aîné de Louis XIV et de la marquise de Montespan, Louis Auguste est légitimé en 1673 et reçoit le titre de duc du Maine. Il combat dans la guerre de la Ligue d'Augsbourg (1689-1697) et, en 1714, Louis XIV le désigne apte à succéder au trône à défaut des princes du sang. Le roi renforce sa d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-auguste-de-maine/#i_0

MAINTENON FRANÇOISE D'AUBIGNÉ marquise de (1635-1719)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 551 mots

Petite-fille du grand poète protestant dont elle porte le nom, Françoise d'Aubigné naquit à la prison de Niort où son père, un débauché, purgeait une peine pour faux monnayage. Baptisée selon le culte catholique, elle reçoit l'éducation huguenote de sa tante madame de Villette qu'elle retrouve en 1647, après un séjour de six ans à la Martinique où son infortuné père avait entraîné toute la famille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francoise-d-maintenon/#i_0

MALESHERBES CHRÉTIEN GUILLAUME DE LAMOIGNON DE (1721-1794)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 364 mots

Fils d'un chancelier de France, premier président de la Cour des aides en 1750, Malesherbes est surtout directeur général de la Librairie, en fait chef de la censure ; en cette qualité, il protège officieusement ce qu'il est chargé d'interdire : l'achèvement de l'Encyclopédie est son œuvre. Il manifeste plus d'amitié encore que de senti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malesherbes-chretien-guillaume-de-lamoignon-de/#i_0

MALET CLAUDE FRANÇOIS DE (1754-1812)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 775 mots

D'origine noble, mousquetaire sous l'Ancien Régime, licencié par suite de compressions budgétaires, général de la Révolution, hostile à l'avènement du consulat à vie, nommé sous l'Empire gouverneur de Rome mais destitué pour propagande républicaine, Malet n'occuperait qu'une place restreinte dans l'histoire napoléonienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-francois-de-malet/#i_0

MALLET DU PAN JACQUES (1749-1800)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 556 mots

Avec Burke, Gentz et J. de Maistre, Mallet du Pan fut l'un des principaux théoriciens de la contre-révolution. D'origine suisse, il s'est imprudemment mêlé aux troubles de Genève, soutenant en 1766 la cause des « natifs », les immigrés récents, contre l'ancienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-mallet-du-pan/#i_0

MANDRIN LOUIS (1724-1755)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 331 mots

Fils d'un maréchal-ferrant qui le laisse, à sa mort en 1742, chef d'une famille de neuf enfants, Louis Mandrin est compromis dans une rixe en 1753 et condamné à être roué vif ; un de ses frères est pendu comme faux-monnayeur. Louis se réfugie dans l'illégalité, s'enrôle dans une bande dont il devient bientôt le chef en 1754. La contrebande connaît alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-mandrin/#i_0

MARAT JEAN-PAUL (1743-1793)

  • Écrit par 
  • Jean VIDALENC
  •  • 1 880 mots

Après une jeunesse tourmentée, Marat, autodidacte,  devenu  médecin  en Grande-Bretagne, se fit d'abord connaître par des écrits philosophiques et scientifiques qui lui valurent une certaine notoriété dans les milieux cultivés de Londres, puis de Paris. Il devait devenir, dès les débuts de la Révolution, un journaliste connu dans les milieux jacobins. Défendant dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-paul-marat/#i_0

MARCEAU FRANÇOIS SÉVERIN MARCEAU-DESGRAVIERS dit (1769-1796)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 376 mots

Né à Chartres, soldat à seize ans, sergent en 1789, Marceau s'engage dans la garde nationale par patriotisme aussitôt après la prise de la Bastille ; volontaire en 1791, il intervient énergiquement en août 1792 pour empêcher son unité de suivre La Fayette qui voulait entraîner l'armée à marcher contre Paris. Sa brève mais éclatante carrière militaire connaît ensuite deux périodes. En Vendée tout d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marceau/#i_0

MARET HUGUES (1763-1839) duc de Bassano

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 363 mots

Avocat au parlement de Bourgogne en 1789, rédacteur du Bulletin de l'Assemblée constituante, qui devait se transformer en Moniteur universel, chargé de diverses missions qui lui vaudront d'être arrêté par les Autrichiens et échangé par la suite avec d'autres prisonniers contre la fille de Louis XVI, Maret est nommé a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugues-maret/#i_0

MARIE-ANTOINETTE (1755-1793) reine de France

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 1 147 mots
  •  • 3 médias

Fille de Marie-Thérèse d'Autriche et de François de Lorraine, celle que les siens nommaient Antonia est destinée tout enfant à sceller la réconciliation de la monarchie française avec celle des Habsbourg. Elle n'a pas encore quin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-antoinette/#i_0

MARIE-THÉRÈSE (1717-1780) archiduchesse d'Autriche et impératrice, reine de Hongrie et de Bohême (1740)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 929 mots
  •  • 1 média

Fille de l'empereur germanique Charles VI, Marie-Thérèse, archiduchesse d'Autriche, est reine de Hongrie et de Bohême en 1740 ; elle est l'épouse de l'empereur germanique François de Lorraine (1745-1765) et, à ce titre seulement, impératrice. Mais, indépendamment des querelles de titulature, Marie-Thérèse n'en est pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-therese/#i_0

MARIGNY ABEL FRANÇOIS POISSON marquis de MENARS et de (1727-1781)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 690 mots

Le frère de Mme de Pompadour connut les plus grands honneurs : en 1751, Marigny fut nommé « directeur et ordonnateur des Bâtiments, des Jardins, Arts, Académies et Manufactures royales » ; en 1755 il reçut l'ordre du Saint-Esprit ; il devint en 1764 lieutenant général du gouvernement de l'Orléanais et en 1772 conseiller d'État d'épée. Le crédit de la favorite de Louis XV jou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abel-francois-marigny/#i_0

MARMONT AUGUSTE FRÉDÉRIC LOUIS VIESSE DE (1774-1852) duc de Raguse

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 311 mots

Issu d'une famille noble de Bourgogne, jeune officier d'artillerie sous la Révolution, Marmont a la chance d'être remarqué par Bonaparte au siège de Toulon et d'être pris par lui comme aide de camp. En Italie, en Égypte, lors du 18-Brumaire, à Marengo enfin, il seconde intelligemment son maître. Napoléon a pour lui une affection presque paternelle, mais n'en fait pas un de ses premiers maréchaux e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marmont-auguste-frederic-louis-viesse-de-duc-de-raguse/#i_0

MASSÉNA ANDRÉ (1758-1817)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 595 mots

Fils d'un vigneron de Nice, successivement mousse, soldat et contrebandier, Masséna s'engage comme volontaire en 1791, bien qu'il soit, de par sa naissance niçoise, encore sujet du roi de Sardaigne ; c'est à l'armée d'Italie qu'il prend tous ses grades à partir de 1792 ; en 1796-1797, il s'impose comme le meilleur et le plus habile des lieutenants de Bonaparte, qui l'appelle « l'enfant chéri de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-massena/#i_0

MATHER INCREASE (1639-1723)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 889 mots

La première génération de la Nouvelle-Angleterre, celle de John Winthrop, de John Cotton, de Thomas Hooker, avait établi sur le continent américain une « Plantation » où l'on pût vivre conformément aux ordonnances du Seigneur dans Ses Écritures. Née sur le sol américain, la seconde génération eut à cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/increase-mather/#i_0

MAUPEOU RENÉ NICOLAS CHARLES AUGUSTIN DE (1714-1792)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 813 mots

Le magistrat René de Maupeou (1688-1775), premier président du parlement de Paris en 1743, est mêlé aux affrontements entre Louis XV et le parlement (1754-1756) ; éclipsé par Lamoignon, rappelé en 1763, chancelier de France en 1768, il laisse sa place à son fils René Nicolas, avec la protection de Choiseul.Esprit clairvoyant, Maupeou discerne quels dangers la fron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-nicolas-charles-augustin-de-maupeou/#i_0

MAUREPAS JEAN-FRÉDÉRIC PHÉLYPEAUX comte de (1701-1781)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 406 mots

Issu d'une famille d'ancienne noblesse, d'une véritable dynastie de secrétaires d'État, Maurepas succède à son père, secrétaire d'État de la maison du roi, à quatorze ans ; son futur beau-père La Vrillière exerce la charge à sa place ; il reçoit le département de la Marine en 1723. Ministre à vingt-cinq ans, formé au temps de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-frederic-maurepas/#i_0

MAUROCORDATO LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 251 mots

Famille de Grecs phanariotes dont les membres exercèrent d'importantes fonctions politiques à Constantinople, en Roumanie, puis en Grèce. Le fondateur de la famille Maurocordato est un marchand de Chios, Alexandre Maurocordato (1640 env.-1709). Celui-ci devient drogman en 16 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-maurocordato/#i_0

MAURY JEAN SIFFREIN (1746-1817)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 246 mots

Entré à l'Académie française en 1785 grâce à sa réputation de prédicateur, Maury siège à la Constituante, où il se révèle l'orateur le plus vigoureux de la droite. Ses mots sont célèbres. Aux révolutionnaires qui le poursuivent en criant : « Maury à la lanterne ! », il répond : « Y verrez-vous plus clair ? » Émigré en 1791, il reçoit du pape l'évêché de Montefiascone et le chapeau de cardinal. Cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-siffrein-maury/#i_0

MAXIMILIEN II EMMANUEL (1662-1726) électeur de Bavière (1679-1704 et 1714-1726)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 342 mots

Malgré ses grandes ambitions politiques et ses fréquents retournements, l'électeur de Bavière Maximilien II Emmanuel n'a pas réussi à profiter de la lutte entre Louis XIV et l'empereur de Vienne. Énergique, appliqué et héroïque, il est desservi par sa légèreté et son inconstance dans ses vues politiques.Devenu électeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximilien-ii-emmanuel/#i_0

MAZEPPA IVAN STEPANOVITCH (1644-1709)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 209 mots

Hetman des Cosaques, Mazeppa est issu d'une famille noble de l'Ukraine. Élevé à la cour du roi de Pologne Jean Casimir, une histoire de cœur l'oblige à s'enfuir chez les Cosaques du Dniepr, dont il devient l'un des chefs. En 1687, lors d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-stepanovitch-mazeppa/#i_0

MÉDICIS LES

  • Écrit par 
  • Charles-Marie de LA RONCIÈRE
  •  • 3 453 mots
  •  • 2 médias

Dans le monde de la Renaissance, où les brillantes destinées familiales ne manquent pas, l'histoire des Médicis est pourtant exceptionnelle. Alors que des condottieri, un Sforza, un Montefeltre, un Malatesta, se taillent des principautés ou s'imposent par la force à la tête des États, les Médicis, qui n'ont jam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-medicis/#i_0

MENCHIKOV ALEXANDRE DANILOVITCH prince (1673-1729)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 320 mots

D'origine très modeste et d'une instruction élémentaire, Alexandre Menchikov devient dès l'enfance un compagnon de jeu puis de travail de Pierre le Grand, auquel il est dévoué cœur et âme. C'est cette confiance que l'empereur a en son collaborateur qui explique son élévation extraordinaire et conforme ni à ses talents ni à ses possibilités intellectuelles. C'est un homme orgueilleux et qui ne conn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-danilovitch-menchikov/#i_0

MERLIN DE DOUAI PHILIPPE ANTOINE MERLIN dit (1754-1838)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 391 mots

Fils d'agriculteur, reçu avocat à Douai, Merlin est déjà conseiller juridique et financier du duc d'Orléans avant la Révolution. Député à la Constituante, il y soutient le parti patriote ; député à la Convention, il siège à la Plaine, mais vote presque toujours avec la Montagne, notamment pour la mort de Louis XVI. Il reçoit diverses missions dans les dépa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merlin-de-douai/#i_0

METTERNICH KLEMENS VON (1773-1859)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 2 766 mots
  •  • 1 média

Klemens Wenzel Nepomuk Lothar, comte, puis prince de Metternich en 1813, demeure l'un des repoussoirs les plus fameux de l'historiographie libérale, en général, et française, en particulier. Pour nombre de nos compatriotes il garde le visage de sinistre geôlier qu'Edmond Rostand lui a prêté dans L'Aiglon. Il est vrai qu'on ne reste pas aux affaires pendant près de quarante ans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/klemens-von-metternich/#i_0

MING LES, dynastie chinoise (1368-1644)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 958 mots
  •  • 2 médias

Après avoir chassé de Chine le régime mongol, les Ming seront eux-mêmes supplantés par un pouvoir d'origine non chinoise, la dynastie mandchoue des Qing. Le destin de cette dernière dynastie « nationale » présente maints aspects du classique « cycle dynastique » : née des rébellions suscitées par un régime oppressif et corrompu, fondée par un chef de guerre pouvant se targuer d'avoir recueilli le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ming-dynastie-chinoise/#i_0

MIRABEAU HONORÉ GABRIEL RIQUETTI comte de (1749-1791)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 998 mots

« Ne vous effrayez pas » dit-on à son père le marquis, avant de lui montrer l'héritier de son nom, fort vigoureux mais affreux de visage. Sans illusions, le marquis écrivait à son frère le bailli : « Ton neveu est celui de Satan. » Une petite vérole mal soignée acheva de donner à Mirabeau un physique effrayant ; il dira lui-même : « Quand je secoue ma terrible hure, il n'y a personne qui osât m'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-honore-mirabeau/#i_0

MIRABEAU VICTOR RIQUETTI marquis de (1715-1789)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 718 mots

« L'ami des hommes ». Né d'une famille noble, peut-être d'ancienne extraction chevaleresque, venue d'Italie et agrégée au xvie siècle à la haute noblesse provençale par de brillants mariages, propriétaire depuis 1570 de la terre de Mirabeau, érigée en marquisat par Louis XIV. Gentilhomme et grand seigneur en Provence, le marquis de Mirabeau l'est et v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-mirabeau/#i_0

MIRANDA FRANCISCO (1750 env.-1816)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 464 mots

Révolutionnaire vénézuélien, né vers 1750 à Caracas, mort le 14 juillet 1816 à Cadix (Espagne).Après une enfance passée à Caracas, Francisco Miranda achète une charge de capitaine dans l'armée espagnole à l'âge de 22 ans. Emprisonné pour désobéissance, il est libéré en 1780 et envoyé à Cuba pour combattre les Britanniques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-miranda/#i_0

MONROE JAMES (1758-1831)

  • Écrit par 
  • Marie-France TOINET
  •  • 647 mots
  •  • 2 médias

Né en Virginie dans une famille de notables, James Monroe interrompit ses études au collège William and Mary pour participer à la guerre d'Indépendance au cours de laquelle il fut blessé et nommé capitaine par George Washington. En 1780, il devient l'ami de Thomas Jefferson, auprès duquel il poursuit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-monroe/#i_0

MONTALEMBERT MARC RENÉ marquis de (1714-1800)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 280 mots

Général et ingénieur français, né le 16 juillet 1714 à Angoulême, mort en mars 1800 à Paris.Entré dans l'armée française en 1732, le marquis Marc-René de Montalembert combat dans la guerre de la Succession de Pologne (1733-1738), la guerre de la Succession d'Autriche (1740-1748), puis la guerre de Sept Ans (1756-1763). C' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-rene-montalembert/#i_0

MONTCALM DE SAINT-VÉRAN LOUIS JOSEPH marquis de (1712-1759)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 390 mots
  •  • 1 média

Intelligent, spirituel et brave, le marquis de Montcalm, issu d'une noble famille de la région nîmoise, entre dans l'armée à quinze ans et y fait une brillante carrière ; il est colonel à trente et un ans et maréchal de camp en 1756, année où il est chargé de la défense des possessions de la France en Amérique du Nord. Ces possessions comprennent les bassins du Saint-Laurent et du Mississippi ; le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-joseph-montcalm-de-saint-veran/#i_0

MONTGELAS MAXIMILIEN KARL JOSEPH DE GARNERIN comte von (1759-1838)

  • Écrit par 
  • Louis DUPEUX
  •  • 286 mots

Premier ministre bavarois d'origine savoyarde. « Français d'origine et d'éducation » (Nancy, Strasbourg), Montgelas, d'abord chambellan de l'Électeur de Bavière, Charles-Théodore, est disgracié en tant que membre de la secte maçonnique des « illuminés », interdite en 1785, hostile aux Jésuites et à l'oppression cléricale. Il est appelé en 1795 par l'Électeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximilien-karl-joseph-de-montgelas/#i_0

MONTMORENCY LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 459 mots

Peut-être la plus illustre famille française après la maison royale, les Montmorency sont des seigneurs d'Île-de-France proches du roi dès le xe siècle et ils étaient, à cette époque, descendants de Charlemagne par les femmes. Nombreuses sont les branches de cette famille, l'une étant celle des seigneurs de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-montmorency/#i_0

MOREAU JEAN VICTOR (1763-1813)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 609 mots

Né à Morlaix, fils d'un avocat breton, étudiant en droit à Rennes, le jeune Moreau est déjà mêlé, comme prévôt des étudiants, aux troubles parlementaires de la ville en 1788 ; c'est lui qui fonde et préside la Fédération de la jeunesse bretonne et angevine à Pontivy en 1790. Lieutenant-colonel dans l'armée du Nord en 1792, il sert sous Dumouriez — qu'il refuse de suivre contre la République après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-victor-moreau/#i_0

MORRIS GOUVERNEUR (1752-1816)

  • Écrit par 
  • Ghislain de DIESBACH
  •  • 300 mots

Doté à sa naissance d'un prénom que trop d'historiens prennent à tort pour un titre ou pour une fonction, Gouverneur Morris, issu d'une famille patricienne, représente l'État de New York au Congrès, puis réorganise l'armée des Insurgents et participe aux travaux de rédaction de la Constitution qui est en grande partie son œuvre. En 1786, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gouverneur-morris/#i_0

MURAT JOACHIM (1767-1815) roi de Naples (1808-1815)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 939 mots
  •  • 1 média

Le moins étonnant de la vie de ce centaure n'est pas que Murat, fils d'un aubergiste du Quercy, ait débuté par le séminaire et ait été ordonné sous-diacre ; mais cette erreur d'orientation initiale est vite réparée : renvoyé du séminaire, il s'engage dans la cavalerie dès 1787, pour vingt-huit ans. Ardent patriote, le chef d'escadron Murat change un temps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joachim-murat/#i_0

NĀDER SHĀH (1688-1747) shāh de Perse (1736-1747)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 123 mots

Roi de Perse. Nāder était un chef de la tribu turkmène des Afshār — du groupe des Qizilbash qui avait contribué à la venue au pouvoir des Séfévides. Une partie de la tribu était établie au Khorāsān où Nāder naquit (à Kubkān, le 22 novembre 1688). Après la prise d'Ispahan par les Afghans (1722), qui mit un terme à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nader-shah/#i_0

NAPOLÉON Ier BONAPARTE (1769-1821) empereur des Français (1804-1814 et 1815)

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT
  • , Universalis
  •  • 8 357 mots
  •  • 14 médias

Général français, Premier consul (1799-1804) puis Empereur des Français (1804-1814/1815), Napoléon Bonaparte (en italien Napoleone Buonaparte), surnommé le Corse ou le Petit Caporal, fut l'une des figures marquantes de l'histoire occidentale. Il révolutionna l'organisation et la formation militaires, fit élaborer le Cod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/napoleon-ier-bonaparte/#i_0

NARBONNE-LARA LOUIS comte de (1755-1813)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 220 mots

Est-il le fils naturel de Louis XV ? Sa mère est dame d'honneur à la cour de Versailles et Narbonne reçoit une éducation privilégiée. Colonel à trente ans du régiment d'Angoumois puis de Piémont, il adopte les idées de la Révolution en 1789. Commandant en chef de toutes les gardes nationales du Doubs, il rétablit le calme troublé par les soulèvements agraires. Le 7 décembre 1791, il est appelé par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-narbonne-lara/#i_0

NECKER JACQUES (1732-1804)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 797 mots

Né à Genève, fils d'un régent de collège, destiné au commerce, Necker fait son noviciat commercial à la banque Vernet, à Paris. Il amasse une fortune honorable, fonde une banque en 1765. Nommé président par la République de Genève, il inspire confiance à Choiseul. Syndic de la Compagnie des Indes, il la ranime et la défend contre l'abbé Morellet en 1769. Il é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-necker/#i_0

NELSON HORATIO NELSON vicomte (1758-1805) amiral anglais

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 463 mots
  •  • 3 médias

Entré dans la marine à l'âge de douze ans, Horatio Nelson prend part à la guerre d'Amérique, puis il est affecté en 1793 à l'escadre de l'amiral Hood engagée contre la France en Méditerranée. C'est là, lors du siège et de la prise de Calvi, qu'il perd l'œil droit. Trois ans plus tard, à la bataille du cap Saint-Vincent, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horatio-nelson/#i_0

NEY MICHEL (1769-1815) maréchal d'Empire (1804) duc d'Elchingen (1808) prince de la Moskowa (1812)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 452 mots
  •  • 1 média

« Le Brave des braves ». Fils d'un tonnelier de Sarrelouis, d'abord petit clerc de notaire, puis soldat dès 1787. Avance avec une relative lenteur au cours des guerres de la Révolution ; quand Napoléon en fait un de ses premiers maréchaux, Ney a déjà une grande réputation d'héroïsme, mais n'a encore jamais exercé que de petits commandements ; par contre, il s'est signalé par son ostentatoire loyal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ney/#i_0

NJEGOS PETAR Ier PETROVIC (1747 env.-1830)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

Prince-évêque de Monténégro (1782-1830), né vers 1747 à Njegoš (Monténégro), mort le 18 (le 30 dans le calendrier grégorien) octobre 1830 à Cetinje.Petar Ier Petrović Njego succède à son oncle Sava, homme saint mais incompétent. Il devient ainsi vladika (« prince-évêque ») de l'État théocratique qu'est le Monténégro en 1782, avant d'être consacré en 1784. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/njegos/#i_0

OBERKAMPF CHRISTOPHE PHILIPPE (1738-1815)

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 265 mots

Issu d'une famille de teinturiers de Bavière, Oberkampf devient graveur à Mulhouse, puis coloriste à la manufacture de l'Arsenal à Paris. Il obtient en 1759 l'autorisation de fonder à Jouy-en-Josas la première manufacture de toiles imprimées avec des planches de cuivre gravées. Il est naturalisé Français en 1770 et ses ateliers sont érigés en manufacture ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christophe-philippe-oberkampf/#i_0

ORLÉANS LOUIS PHILIPPE JOSEPH duc d' (1747-1793) dit PHILIPPE ÉGALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 494 mots

Arrière-petit-fils du Régent, le duc d'Orléans est, à la veille de la Révolution, l'un des princes les plus riches de France et le partisan le plus chaleureux des idées nouvelles. Grand maître de la franc-maçonnerie, affectant de penser comme les républicains d'Amérique et de vivre comme les membres des clubs londoniens, il s'est élevé contre les ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orleans-louis-philippe-joseph-duc-d-1747-1793-dit-philippe-egalite/#i_0

ORLÉANS PHILIPPE duc d' (1674-1723) régent de France (1715-1723)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 544 mots

Fils de Monsieur, frère de Louis XIV, et de la princesse Palatine, duc de Chartres, Philippe d'Orléans commence sa carrière des armes aux Pays-Bas, aux côtés de Louis XIV et se distingue par une brillante conduite à Mons, à Steinkerque et à Neerwinden en 1693. C'est un grand et bel homme : « De port aisé et fort noble [...] il avait dans le visage, dans tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-orleans/#i_0

ORMONDE LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 358 mots

Vieille famille aristocratique anglaise très tôt dotée de domaines en Irlande où, à partir du xive siècle, elle joue un rôle majeur. Des Ormonde participent à tous les grands conflits civils et extérieurs qui touchent l'Angleterre ou l'Irlande du xve au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ormonde/#i_0

ORRY PHILIBERT (1689-1747)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 278 mots

Fils d'un munitionnaire nommé par Philippe V, ministre des Finances en Espagne, possédant une fortune considérable, Philibert Orry fut successivement conseiller au parlement de Paris en 1713, maître des requêtes en 1715, intendant à Soissons en 1725, à Perpignan en 1727, et enfin à Lille en 1730. Il se révèle un excellent financier. Il est alors appelé par Fleury au Contrôle général des finances ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philibert-orry/#i_0

OUSMAN DAN FODIO (1752 env.-1816)

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 299 mots

Né à Marata (Gobir) dans une famille peul très pieuse, Ousman (ou Othman) Dan Fodio fait des études coraniques, puis s'installe à Degel pour prêcher l'islam. Le sarkin (roi) du Gobir lui demande d'être le précepteur de ses enfants ; il s'ensuit de nombreuses conversions dans toute cette région. Mais le nouveau sarkin qui monte sur le trône en 1801 est tout à fait hostile à l'is […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ousman-dan-fodio/#i_0

PÂRIS LES

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 593 mots

Ils sont quatre frères : Antoine Pâris (1668-1733), Claude Pâris de La Montagne (1670-1745), Joseph Pâris Duverney (1684-1770) et Jean Pâris de Montmartel (1690-1766). Leur père tenait à Moirans, près de Grenoble, une auberge à l'enseigne de La Montagne ; les enfants servaient les clients de l'hôtellerie et pansaient leurs chevaux. Or, Moirans était sur la route des convois de vivres destinés aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-paris/#i_0

PARMENTIER ANTOINE (1737-1813)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 636 mots

Il est, avec Jean-Jacques Rousseau, Choderlos de Laclos et le capitaine Carnot, l'un des lauréats les plus remarqués des concours des Académies provinciales françaises du xviiie siècle, l'un des hommes les plus typiques du siècle des Lumières. Il est, dès l'âge de vingt ans, apothicaire sous-aide aux armées. Fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-parmentier/#i_0

PAUL Ier (1754-1801) empereur de Russie (1796-1801)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 462 mots

Le grand-duc héritier du trône de Russie Paul reçoit une très bonne éducation, et dans la première partie de sa vie c'est un homme d'apparence équilibrée qui produit lors de son voyage en Europe, et en particulier à la cour de France, une excellente impression. La mort de sa première femme l'affecte beaucoup, mais sa seconde épouse, une femme remarquable, Sophie-Thérèse de Wurtemberg, qui prendra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-ier/#i_0

PENN WILLIAM (1644-1718)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 376 mots
  •  • 1 média

Né à Londres, William Penn se convertit en 1667 et devient, au grand scandale de sa famille, l'un des plus ardents militants de la foi quaker. Arrêté et emprisonné à plusieurs reprises, il doit d'abord à son père, l'amiral sir William Penn, puis, après la mort de celui-ci, à la fidélité du duc d'York à sa famille, d'être en général rapidement relâché. Prédicateur de la secte, polémiste brillant en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-penn/#i_0

PENTHIÈVRE LOUIS JEAN MARIE DE BOURBON duc de (1725-1793)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 232 mots

Fils du comte de Toulouse et dernier héritier des fils légitimés de Louis XIV, Penthièvre succède à son père en 1737 dans les charges de grand amiral, de grand veneur, de gouverneur de Bretagne, de commandant de deux régiments qui portent son nom. Il combat à Dunkerque, à Dottingue, à Fontenoy. Il défend la Bretagne contre les Anglais. Calme, tourné vers la vie contemplative, il renonce à sa carri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-jean-marie-de-penthievre/#i_0

PÉTION DE VILLENEUVE JÉRÔME (1756-1794)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 323 mots

Avocat à Chartres, Jérôme Pétion de Villeneuve est élu député aux états généraux par le tiers état de son bailliage. Bon orateur et, jusqu'à la fin de la Constituante, compagnon inséparable de Robespierre qui appréciait son honnêteté, il fréquente dès cette époque le salon de Mme Roland et il est chargé de négocier avec la légat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome-petion-de-villeneuve/#i_0

PHILIPPE V (1683-1746) roi d'Espagne (1700-1746)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 1 039 mots

Duc d'Anjou, second fils du Grand Dauphin Louis et de Marie-Christine de Bavière, petit-fils de Louis XIV, le futur Philippe V d'Espagne naît à Versailles. Le roi de France brigue une couronne pour ce prince d'un naturel effacé ; l'occasion lui en est fournie par la mort sans héritier du dernier Habsbourg d'Espagne, Charles II. Le testament du souver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-v-1683-1746-roi-d-espagne-1700-1746/#i_0

PICHEGRU JEAN CHARLES (1761-1804)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 525 mots

Fils d'un cultivateur du pays d'Arbois, Pichegru parvient très jeune à devenir répétiteur de mathématiques à Brienne ; il s'engage comme soldat en 1780 (contrairement à la légende, Napoléon n'aura donc guère eu le temps de profiter de ses connaissances mathématiques) et fait la guerre d'Amérique. Sergent-major en 1789, il milite avec ardeur au club des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-charles-pichegru/#i_0

PIERRE Ier LE GRAND (1672-1725)

  • Écrit par 
  • Roger PORTAL
  •  • 4 134 mots
  •  • 2 médias

De son vivant déjà, Pierre le Grand a soulevé à la fois admiration et critique. « Antéchrist » pour les uns, héros créateur pour les autres, il a été, après sa mort, au centre de toutes les discussions relatives à l'histoire de la Russie. Catherine II s'est constamment référée à son glorieux prédécesseur. Au xixe siècle les conservateurs lui ont repro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-ier-le-grand-1672-1725/#i_0

PIERRE II (1648-1706) roi de Portugal (1683-1706)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 630 mots

Troisième fils de Jean IV de Portugal et de Louise de Guzmán, Pierre naît à Lisbonne à un moment où son pays est engagé dans la lutte pour l'indépendance. À la mort de son père, en 1656, Alphonse, le deuxième fils (l'aîné étant mort de tuberculose) monte sur le trône sous le nom d'Alphonse VI ; ce dernier nomme Premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-ii-1648-1706-roi-de-portugal-1683-1706/#i_0

PIERRE III FEDOROVITCH (1728-1762) empereur de Russie (1762)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 438 mots

Empereur de Russie (1762), né le 21 février (10 février dans le calendrier grégorien) 1728 à Kiel, dans le Holstein-Gottorp, mort assassiné (à l'instigation de sa femme) le 17 juillet 1762 au château de Ropcha, près de Saint-Pétersbourg.Fils d'Anna Petrovna, l'une des filles de Pierre Ier le Grand, et de Charles Frédéric, duc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-iii-fedorovitch/#i_0

PITT LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 001 mots
  •  • 4 médias

Le père et le fils, l'aîné devenu comte de Chatham en 1766, « le jeune », parvenu à la charge suprême de Premier ministre, en 1783, cinq ans après la mort de son père, constituent le cas exceptionnel dans l'histoire de l'Angleterre d'une famille d'hommes d'État dont l'influence ait été décisive pour les destinées nationales pendant plus d'un demi-siècle. À l'intérieur, ils ont contribué à la défin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-pitt/#i_0

POMARÉ LES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 281 mots

Famille de souverains qui régna sur Tahiti jusqu'à la fin du protectorat et la « cession à la France de la souveraineté sur tous les territoires dépendant de la couronne de Tahiti » (1880).L'histoire de l'accession des Pomaré au trône se confond avec la période de colonisation européenne dans le Pacifique : à l'origine, chef relativement mineur du district des environs de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-pomare/#i_0

POMBAL SEBASTIÃO JOSÉ DE CARVALHO E MELO marquis de (1699-1782)

  • Écrit par 
  • Jean de PINS
  •  • 907 mots

Né d'une famille de petite noblesse provinciale, Sebasti ao José de Carvalho e Melo est loin d'avoir laissé deviner, au début de sa carrière, sa carrure d'homme d'État. C'est seulement vers la quarantaine que sa perspicacité se manifeste et que ses dépêches (il est alors en poste à Londres) le font connaître à la cour de Lisbonne. Son mariage avec la fille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pombal-sebastiao-jose-de-carvalho-e-melo-marquis-de/#i_0

POMPADOUR JEANNE ANTOINETTE POISSON marquise de (1721-1764)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 846 mots

Fille de Louise-Madeleine de La Motte, protégée du fermier général Lenormant de Tournehem, et de François Poisson, employé des frères Pâris. Celui-ci, accusé de concussion au moment de la disgrâce des Pâris (1725), dut fuir la France et Jeanne Antoinette, ainsi que son frère Abel, fut élevée par Lenormant. Ambitieuse, Mme Poisson fait donner à sa fille une éducation soignée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanne-antoinette-pompadour/#i_0

PONIATOWSKI JOSEPH (1763-1813)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 387 mots

Neveu du dernier roi de Pologne, Stanislas Poniatowski, et fils d'un prince polonais devenu général autrichien, le jeune Joseph débute comme colonel dans l'armée autrichienne et aide de camp de l'empereur Joseph II. En 1792 puis en 1794, dans les dernières luttes qui précèdent les deux ultimes partages de la Pologne, il fait son devoir de patriote sans affir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-poniatowski/#i_0

PONIATOWSKI LES

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 726 mots

Famille noble polonaise, rendue célèbre au xviiie siècle pour avoir donné son dernier roi à la Pologne en la personne de Stanislas Auguste Poniatowski. Le cognomen « Ciołek » (le bouvillon) des Poniatowski, par sa parenté avec celui de la famille italienne Torelli de Montechiarugulo, donna lieu à diverses explic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-poniatowski/#i_0

POSSOCHKOV IVAN TIKHONOVITCH (1652-1726)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis VAN REGEMORTER
  •  • 305 mots

Fils d'un orfèvre sur argent de la banlieue moscovite (et non point paysan, comme le voulait la légende romantique), employé à l'Hôtel des monnaies, puis chargé de construire des fontaines à Novgorod, patron d'une distillerie et propriétaire illégal de 300 hectares et d'une centaine de serfs, Possochkov est un bel exemple d'ascension sociale à l'époque où l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-tikhonovitch-possochkov/#i_0

POTEMKINE GRIGORI ALEXANDROVITCH prince (1739-1791)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 439 mots

Militaire, Grigori Potemkine est remarqué par l'impératrice Catherine II, dont il devient le favori, et fait une carrière exceptionnellement rapide. Il s'illustre pendant la guerre contre la Turquie en 1774, puis, après la signature du traité de paix, est nommé gouverneur général des provinces nouvellement annexées qui vont de la mer Noire à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grigori-alexandrovitch-potemkine/#i_0

POTOCKI LES

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 1 024 mots

Célèbre famille de magnats polonais comptant parmi les plus nombreuses et les plus opulentes maisons de Pologne et qui donna le plus de dignitaires à l'État. Les Potocki tirent leur origine de la maison de Pilawa, leur nom provenant de la localité de Potok près de Cracovie, où ils apparaissent au xiiie siècle. A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-potocki/#i_0

POZZO DI BORGO CHARLES ANDRÉ (1764-1842)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 413 mots

Gentilhomme corse, né le 8 mars 1764 à Alata, près d'Ajaccio, mort le 15 février 1842 à Paris.D'origine corse, Charles André Pozzo Di Borgo est partisan de l'intégration politique de son île à la France. Lorsque celle-ci obtient le statut de département français, il représente la Corse auprès de l'Assemblée législative d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-andre-pozzo-di-borgo/#i_0

PUISAYE JOSEPH comte de (1755-1827)

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 314 mots

Issu d'une famille de vieille noblesse, colonel en 1783, Puisaye commence sa carrière politique en représentant la noblesse du Perche aux assemblées provinciales de 1787, puis est élu comme député de la noblesse aux États généraux, où il joue un petit rôle. À cette époque, il paraît peu favorable au courant réformateur. Cependant, il devient commandan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-puisaye/#i_0

QIANLONG [K'IEN-LONG] (1711-1799) empereur de Chine (1736-1795)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 042 mots

Qianlong est le quatrième empereur de la dynastie mandchoue des Qing à régner sur la Chine. Son long règne (écourté un peu plus de trois ans avant sa mort pour ne pas dépasser le « record » de son grand-père Kangxi) coïncide avec l'apogée de la dynastie : rarement en fait, dans toute son histoire, la Chine a été aussi prospère et aussi puissante. Monté sur le trône à vingt-cinq ans après avoir été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qianlong-k-ien-long-empereur-de-chine/#i_0

QING [TS'ING] LES, dynastie mandchoue (1644-1911)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 328 mots
  •  • 5 médias

Dernière maison impériale ayant régné sur la Chine, les Qing sont issus d'un groupe de tribus Tungus vivant dans les forêts de l'est de la Mandchourie, considérées comme vassales par les Ming, et fédérées à la fin du xvie siècle par Nurhaci (1559-1626), tenu pour le fondateur de la dynastie. La construction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qing-ts-ing-les-dynastie-mandchoue/#i_0

RADETZKY JOSEPH (1766-1858)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 481 mots

Feld-maréchal autrichien, né le 2 novembre 1766 à Třebnice, en Bohême (auj. République tchèque), mort le 5 janvier 1858 à Milan.Engagé dans l'armée autrichienne en 1784, Johann Joseph Wenzel Anton Franz Karl, comte Radetzky von Radetz, sert dans la guerre contre les Turcs (1787-1792), puis aux Pays-Bas durant les premières années des guerres de la Ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-radetzky/#i_0

RADICHTCHEV ALEXANDRE NIKOLAÏEVITCH (1749-1802)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis VAN REGEMORTER
  •  • 380 mots

Après des études de droit à l'université de Leipzig, Radichtchev fait carrière au collège du commerce sous la protection d'Alexandre Vorontsov, qui ne devait jamais l'abandonner, même dans sa disgrâce. Mais, lecteur de Rousseau et de l'abbé Raynal, il compose en secret des déclamations contre les tyrans dans le goût de l'époque. En 1790, il édite dans son imprimerie personnelle un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-nikolaievitch-radichtchev/#i_0

RÁKÓCZI LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 390 mots

Famille d'aristocrates hongrois qui a joué un rôle essentiel dans l'histoire de la Hongrie et de la Transylvanie aux xviie et xviiie siècles. Les Rákóczi possédaient une immense fortune foncière répartie entre la Haute-Ho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-rakoczi/#i_0

RANJIT SINGH (1780-1839)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 180 mots
  •  • 1 média

Fondateur du royaume sikh du Pendjab qui fut le dernier à résister aux Britanniques en Inde. Né dans la communauté religieuse des Sikhs, Ranjit Singh sut en centraliser l'organisation. De la confédération de principautés féodales qu'était le Pendjab, il fit un État moderne. Nommé rājā en 1799, il se tourne contre les Afg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ranjit-singh/#i_0

REUBELL JEAN-FRANÇOIS (1747-1807)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 373 mots

Quand la Révolution éclate, le quadragénaire Reubell, bâtonnier de l'ordre des avocats à Colmar, n'a encore jamais quitté sa province natale ; député du tiers, il se fait remarquer à la Constituante par son opiniâtreté, soit pour dénoncer comme des tyrans les princes étrangers possessionnés en Alsace, soit pour combattre les privilèges du clergé et peu après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-reubell/#i_0

RHIGAS VELESTINLIS (1757 env.-1798)

  • Écrit par 
  • Spyros ASDRACHAS
  •  • 932 mots

Révolutionnaire et écrivain grec, né à Velestino en Thessalie. Venu, vers 1777, à Constantinople, Rhigas Velestinlis (également appelé Pheraios) s'occupe probablement de commerce et fréquente les Phanariotes ; vers 1786, il s'installe en Valachie, où il fait fortune. Secrétaire du prince Nicolas Mavroyenis dès 1788, il exerce peut-être des fonctions administratives dans la province de Craiova pend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhigas-velestinlis/#i_0

RICHELIEU ARMAND EMMANUEL DU PLESSIS duc de (1766-1822)

  • Écrit par 
  • Guillaume de BERTHIER DE SAUVIGNY
  •  • 345 mots

Petit-fils du célèbre maréchal de Richelieu, le jeune duc passe au service de la Russie à la fin de 1789 ; par de brillants services militaires, il gagne la bienveillance de Catherine II et l'amitié du tsarevitch Alexandre. Il sert à l'armée des émigrés de 1792 à 1794. À son retour en Russie, Alexandre Ier le nomme gouverneur de la nouvelle ville d'Odessa (1803), puis de tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-emmanuel-du-richelieu/#i_0

RICHELIEU LOUIS FRANÇOIS ARMAND DE VIGNEROT duc de (1696-1788) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 627 mots

Petit-neveu du cardinal et archevêque de Lyon, marié à Mlle de Noailles, le duc de Fronsac reçoit à la mort de son père, en 1715, le nom de Richelieu. Jeune homme turbulent, il est embastillé à deux reprises ; mousquetaire, il prend part à la guerre de Succession d'Espagne. Compromis dans la conspiration de Cellamare, il est embastillé pour la troisième fois. Reçu à l'Académie française en 1720, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-francois-armand-de-richelieu/#i_0

ROBESPIERRE MAXIMILIEN DE (1758-1794)

  • Écrit par 
  • Marcel REINHARD
  •  • 2 456 mots

Robespierre incarne la Révolution française dans sa tendance démocratique et ses méthodes terroristes, ce qui lui vaut, selon la règle, des admirateurs et des détracteurs. Toutefois, les premiers sont longtemps demeurés rares, parce que Robespierre déplaisait à beaucoup de révolutionnaires en raison de ses convictions morales et religieuses. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximilien-de-robespierre/#i_0

ROCHECHOUART LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 379 mots

La plus ancienne de France après la maison royale, la famille de Rochechouart remonte à Hildebert, fidèle de Charles II le Chauve en 876, auteur des vicomtes de Limoges dont un cadet, Aimeric Ostefranc (980-1018), est l'ancêtre des seigneurs et vicomtes de Rochechouart, dans l'actuel département de la Haute-Vienne ; cette terre passa, par extinction de la branche aînée et par mariage, dans une aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-rochechouart/#i_0

RŒDERER PIERRE LOUIS (1754-1835)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 966 mots

Fils de parlementaire, lui-même conseiller au parlement de Metz à vingt-cinq ans, auteur de nombreux mémoires fort prisés de l'Académie de Metz, Rœderer arrive aux États généraux avec une forte réputation d'économiste et de financier, comme avec une solide expérience du journalisme. Jacobin modéré à la Constituante, il fait encore figure de meneur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-louis-roederer/#i_0

ROHAN LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 480 mots

Illustre maison bretonne et française issue des vicomtes de Porhoët, dont la filiation remonte aux environs de 1008, donc proches parents des comtes de Rennes issus des « rois » de Bretagne. Les vicomtes de Rohan s'allièrent plus d'une fois à la famille ducale bretonne, la dernière fois en 1407, portant leur puissance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-rohan/#i_0

ROLAND MANON (1754-1793) & JEAN MARIE (1734-1793)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 490 mots

Inspecteur général des manufactures de la généralité de Lyon à la veille de la Révolution, Roland a épousé en 1780 une Parisienne de condition modeste, mais bien plus jeune que lui, belle et instruite, nourrie de Rousseau, et qui dira plus tard que la lecture de Plutarque « l'avait disposée à devenir républicaine ». En 1790, le ménage s'installe une première fois à Paris, pour sept mois, car Rolan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-manon-et-jean-marie/#i_0

ROMME CHARLES GILBERT (1750-1795)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 318 mots

Mathématicien français. Charles Romme, après avoir été formé au collège des oratoriens de Riom, devient précepteur du jeune comte Stroganov en Russie où ses idées ouvrent la voie au futur mouvement décabriste. De retour en France, il est envoyé par le Puy-de-Dôme à l'Assemblée législative puis à la Convention où il siège sur les bancs de la Montagne. Il remplit quelques missions, mais son activité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-gilbert-romme/#i_0

ROUMIANTSEV PIOTR ALEXANDROVITCH (1725-1796)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 292 mots

Le père de Piotr Alexandrovitch Roumiantsev commença sa carrière militaire comme simple soldat ; remarqué par Pierre le Grand, il devint maréchal et collaborateur du tsar. Officier de talent et tacticien de premier ordre, Piotr Roumiantsev fait preuve de ses capacités de chef pendant la guerre de Sept Ans (1756-1763), et devient ensuite gouverneur de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piotr-alexandrovitch-roumiantsev/#i_0

ROUX JACQUES (1752-1794)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 266 mots

Né dans une famille bourgeoise, Jacques Roux devient professeur au séminaire d'Angoulême, puis curé dans le diocèse de Saintes. Il adhère d'enthousiasme à la Révolution, mais il est frappé d'interdit puis révoqué sous l'accusation d'avoir participé au pillage des châteaux en avril 1790. Il s'installe à Paris, prête serment à la Constitution civile du clergé et devient vicaire à Saint-Nicolas-des-C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-roux/#i_0

SAINT-GERMAIN CLAUDE LOUIS ROBERT comte de (1707-1778)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 328 mots

Né à Vertamboz, près de Lons-le-Saunier, noble et pauvre, Saint-Germain embrasse la carrière d'enseignant chez les jésuites, puis celle des armes comme lieutenant, dans le régiment de son père. Trop pauvre pour acheter un régiment lui-même, il prend successivement du service dans les troupes de l'Électeur palatin et dans celles du prince Eugène qui lui confie une compagnie. Il combat en Hongrie co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-louis-robert-saint-germain/#i_0

SAINT-JUST LOUIS (1767-1794)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 1 595 mots

Archange de la Terreur ou galopin sanglant ? Théoricien lucide de la Révolution ou ridicule auteur d'un laborieux pastiche de Rousseau ? Dernier Spartiate épris de justice sociale ou prêtre fanatique d'un culte de mort ? « Un monstre, écrit Mignet, mais peigné. » « Une lampe dans un tombeau », ajoute Barrès. « Sur un piédestal de définitions, il dresse l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-saint-just/#i_0

SAINT-SIMON LOUIS DE ROUVROY, duc de (1675-1755)

  • Écrit par 
  • Dirk VAN DER CRUYSSE
  •  • 3 269 mots

« Tout m'avoit préparé à me survivre à moi-même, et j'avois tâché d'en profiter. » Cette déclaration qui surgit vers la fin des célèbres Mémoiresnous autorise à voir l'œuvre de Saint-Simon comme une immense opération de survie. Il s'agit d'abord d'un témoignage historique exceptionnel, qui se propose de dire la vérité – toute la vérité, fût-elle terrible – non sans céder allégr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-de-saint-simon/#i_0

SARTINE ANTOINE DE (1729-1801)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 190 mots

Né à Barcelone, conseiller au Châtelet, maître des requêtes, Sartine remplace Bertin comme lieutenant général de police à Paris en 1759. Il exerce ses fonctions avec justice, humanité, fermeté et vigilance, et il a l'estime générale. Ses services sont les mieux renseignés d'Europe. Il est nommé conseiller d'État en 1767, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-de-sartine/#i_0

SAVARY ANNE JEAN MARIE RENÉ (1774-1833) duc de Rovigo (1808)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 725 mots

Fils d'un major de la place de Sedan, Savary s'engage à dix-sept ans et sert dans l'armée du Rhin de 1792 à 1797. Il devient aide de camp de Desaix, le suit en Égypte, est encore à ses côtés à Marengo ; c'est la plus sûre recommandation aux yeux de Bonaparte qui se l'attache aussitôt. En septembre 1801, Savary est nommé chef de la légion de gendarmerie d'élite attachée à la personne du Premier con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-jean-marie-rene-savary/#i_0

SAXE MAURICE comte de, dit LE MARÉCHAL DE SAXE (1696-1750) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 690 mots

Un des guerriers les plus illustres du xviiie siècle, fils naturel d'Auguste II, Électeur de Saxe et roi de Pologne. Élevé dans les exercices militaires, Maurice de Saxe commence sa carrière à douze ans, au siège de Lille où il rejoint son père dans le camp des ennemis de la France. Il participe au siège de Tournai, combat à Malplaquet, obtient un rég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saxe-maurice-comte-de-dit-le-marechal-de-saxe-1696-1750-marechal-de-france/#i_0

SCHARNHORST GERHARDT JOHANN DAVID VON (1755-1813)

  • Écrit par 
  • Louis DUPEUX
  •  • 369 mots

Général prussien d'origine hanovrienne. Scharnhorst, longtemps professeur à l'école d'artillerie de Hanovre et auteur d'un important Manuel de l'officier, est bloqué dans son avancement du fait de ses origines roturières ; il passe alors au service de la Prusse (1796). Cultivé, porté à la spéculation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerhardt-johann-david-von-scharnhorst/#i_0

SCHIMMELPENNINCK JAN RUTGER comte de (1761-1825)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 421 mots

Homme politique néerlandais, né le 31 octobre 1761 à Deventer, mort le 15 février 1825 à Amsterdam.Avocat installé à Amsterdam en 1784, Jan Rutger, comte de Schimmelpenninck, devient un membre actif du comité révolutionnaire des « patriotes » en 1794. Il dirige cette organisation lorsqu'elle dépose le stathouder h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-schimmelpenninck/#i_0

SÉGUR HENRI PHILIPPE (1724-1801) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 276 mots

Le marquis de Ségur n'est pas passé à la postérité pour sa participation aux guerres de Succession d'Autriche, de Sept Ans ou de l'Indépendance américaine (qu'il fit aux côtés de La Fayette et de Noailles). Mais, ministre de la Guerre de 1780 à 1787, il signe l'édit du 28 mai 1781, qui exige de tout candidat à l'état d'officier qu'il fasse preuve de quatre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-philippe-segur/#i_0

SÉNAC DE MEILHAN GABRIEL (1736-1803)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 564 mots

Malgré une carrière politique assez brillante sous l'Ancien Régime, Sénac de Meilhan est surtout connu par le témoignage précieux qu'il apporte sur les milieux de l'émigration dans son roman L'Émigré (1797). Né à Paris en 1736, ce fils d'un premier médecin de Louis XV fait preuve d'un espri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-senac-de-meilhan/#i_0

SEYMOUR LES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 259 mots

Une des plus grandes familles aristocratiques anglaises, les Seymour ont voulu trouver des ancêtres jusque dans l'entourage immédiat de Guillaume le Conquérant. Au début du xvie siècle, ils constituèrent une importante famille de la gentry du Yorkshire. Leur ascension est liée au service du roi, mais aussi, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-seymour/#i_0

SHAFTESBURY ANTHONY ASHLEY COOPER 3e comte de (1671-1713)

  • Écrit par 
  • John S. MORRILL
  • , Universalis
  •  • 356 mots

Politicien et philosophe anglais, né le 26 février 1671 à Londres, mort le 15 février 1713 à Naples.Petit-fils du premier comte de Shaftesbury, Anthony Ashley Cooper est d'abord éduqué sous la férule du penseur John Locke, puis fréquente le prestigieux collège de Winchester. Il entre au Parlement en 1695. Devenu troisième comte de Shaftesbury à la mort de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthony-ashley-cooper-3er-comte-de-shaftesbury/#i_0

SHERMAN WILLIAM TECUMSEH (1820-1891)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 260 mots
  •  • 1 média

Sorti de l'Académie militaire de West Point en 1840, W. T. Sherman sert dans la guerre contre le Mexique, puis démissionne de l'armée pour entrer dans les affaires. Bien vite, toutefois, il revient à l'armée et, dès le déclenchement de la guerre de Sécession, commande une brigade (1861), puis une division (1862). Il participe à la campagne de Gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-tecumseh-sherman/#i_0

SIEYÈS ou SIEYS EMMANUEL JOSEPH (1748-1836)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 692 mots
  •  • 1 média

Né à Fréjus, fils d'un directeur de la poste aux lettres, Emmanuel Sieyès se voit refuser l'ordination au séminaire de Saint-Sulpice pour manque, au moins apparent, de vocation ; il réussit à se faire ordonner prêtre ailleurs et se retrouve grand vicaire de l'évêque de Chartres en 1787. En janvier 1789, il lance la brochure qui le rend aussitôt célèbre : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sieyes-sieys/#i_0

SOUBISE LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 136 mots

Branche cadette de la maison de Rohan dont le chef est seigneur de Soubise en Saintonge par mariage (1663), puis prince de Soubise par érection du fief en principauté (lettres patentes de 1667). Le premier prince fait bâtir à Paris l'hôtel de Soubise (maintenant Archives nationales) ; il a un fils cardinal, prince-évêque de Strasbourg, et un autre que le roi fait duc de Rohan-Rohan en érigeant Fro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-soubise/#i_0

SOULT NICOLAS JEAN DE DIEU (1768-1851) duc de Dalmatie et maréchal d'Empire

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 607 mots

Fils d'un notaire du Tarn, engagé dès 1785, Soult conquiert ses grades successifs aux armées de la Moselle puis de Sambre et Meuse ; c'est seulement à l'armée d'Helvétie que, nommé général de division en avril 1799, il s'acquitte avec succès de tâches importantes sous les ordres de Masséna. Pendant le Consulat, il proclame avec ardeur en toute occasion son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-jean-de-dieu-soult/#i_0

SOUVOROV ALEXANDRE VASSILIEVITCH (1729-1800)

  • Écrit par 
  • Jean KOVALEVSKY
  •  • 391 mots

Entré dans la carrière militaire comme simple soldat, Alexandre Souvorov s'élève graduellement dans la hiérarchie grâce à ses qualités de chef et à un travail assidu. Il s'illustre déjà lors de la guerre de Sept Ans (1756-1763). Durant la guerre de Pologne, en 1768, il prend Cracovie et obtient le grade de général. Bras droit du maréchal Roumiantsev pendant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-vassilievitch-souvorov/#i_0

STANISLAS Ier LESZCZINSKI (1677-1766) roi de Pologne (1704-1709 et 1733-1736)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 493 mots

Roi de Pologne (1704-1709 et 1733-1736), né le 20 octobre 1677 à Lwów, en Pologne (auj. Lviv, en Ukraine), mort le 23 février 1766 à Lunéville (France).Fils unique d'un noble polonais, Stanislas Leszczynski voyage à travers l'Europe occidentale pendant sa jeunesse. En 1702, le roi Charles XII de Suède envahit la Pologne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislas-ier-leszczinski/#i_0

STANISLAS II AUGUSTE PONIATOWSKI (1732-1798) roi de Pologne (1764-1795)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 845 mots

Dernier roi de Pologne, fils de Stanislas Poniatowski. Sous son règne, des événements décisifs et dramatiques se produisirent en Pologne : « le redressement de la nation et la chute de l'État ». Stanislas-Auguste, d'une intelligence remarquable et d'une instruction solide, fit dans sa jeunesse de longs voyages en Occident, qui le familiarisèrent avec tous le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislas-ii-auguste-poniatowski/#i_0

STARHEMBERG LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 316 mots
  •  • 1 média

Famille d'aristocrates autrichiens, originaire de l'actuelle Haute-Autriche, qui appartient à ce groupe de grands seigneurs possessionnés dans le pays avant l'établissement des Habsbourg : les apôtres. Deux des Starhemberg se sont illustrés dans l'histoire générale du pays, l'un au xviie siècle, l'autre au xxe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-starhemberg/#i_0

STEIN KARL baron von (1757-1831)

  • Écrit par 
  • François-Georges DREYFUS
  •  • 433 mots

Né à Nassau dans une vieille famille hessoise, Karl von Stein, après de solides études à Göttingen, est assesseur au tribunal d'Empire de Wetzlar, puis entre, en 1780, au service du roi de Prusse. Pendant près de vingt-cinq ans, il va attacher son nom au développement économique et industriel de la petite Prusse rhénane d'alors.Il apparaît dès le début comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-stein/#i_0

STRUENSEE JOHANN FRIEDRICH comte von (1737-1772)

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN
  •  • 364 mots

Fils de pasteur, formé à l'université de Halle, Johann Friedrich von Struensee est médecin d'Altona, alors ville danoise (1758). Nommé médecin personnel de Christian VII, qui souffre d'un déséquilibre mental, pendant son tour européen (1768-1769), il est au retour à Copenhague archiatre de la cour. Amant de la reine Caroline-Mathilde, il fait disgracier l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-friedrich-struensee/#i_0

SUFFREN DE SAINT-TROPEZ PIERRE ANDRÉ DE, dit LE BAILLI DE SUFFREN (1729-1788)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 376 mots

Vice-amiral de France et bailli de l'ordre de Malte. Gentilhomme provençal, Pierre André de Suffren entre dans la marine en 1743 et fait ses premières armes contre les Anglais pendant la guerre de Succession d'Autriche, puis pendant la guerre de Sept Ans. L'intervention de la France dans la guerre d'Indépendance américaine lui offre l'occasion de s'affirmer av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-andre-de-suffren-de-saint-tropez/#i_0

SURCOUF ROBERT (1773-1827)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 283 mots

Corsaire et armateur malouin. Robert Surcouf fait l'apprentissage du métier de marin sur un navire de commerce, puis comme volontaire dans la marine de guerre. Pendant la Révolution, et en dépit de l'abolition de l'esclavage par la Convention, il pratique la traite clandestine des Noirs sur les côtes d'Afrique et de Madagascar. Entre 1795 et 1800, il mène la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-surcouf/#i_0

TALLEYRAND-PÉRIGORD CHARLES MAURICE DE (1754-1838) prince de Bénévent (1806)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 1 201 mots

Illustre famille noble, claudication dès l'enfance, conviction de n'être pas aimé de sa mère, obligation familiale d'entrer dans les ordres sans vocation : de ces quatre données initiales pourrait se déduire un essai d'explication socio-psychanalytique du personnage, et se dégager le sens fantasmatique plutôt qu'historique de cette « douceur de vivre » sous l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-maurice-de-talleyrand-perigord/#i_0

TALLIEN JEAN LAMBERT dit (1767-1820)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 559 mots

Fils d'un maître d'hôtel du comte de Bercy, clerc de notaire puis de procureur, Tallien fait ses premières armes de militant révolutionnaire en fondant (1790) la Société fraternelle du faubourg Saint-Antoine, puis (1791) un journal maratiquement intitulé L'Ami du citoyen. Député à la Convention, il siège à la Montagne, vote […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tallien/#i_0

TECUMSEH (1768 env.-1813)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 623 mots

Né dans une tribu shawnee établie sur les bords de l'Ohio, le jeune Tecumseh voit son père et deux de ses frères tués par les Blancs lors des actions militaires engagées pour interdire aux pionniers les terres situées sur la rive ouest de l'Ohio. Tecumseh refuse le traité par lequel sa tribu cède la partie nord des territoires qu'elle occupe (trente millions d'acres) ; rompant avec les autres chef […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tecumseh/#i_0

TERRAY JOSEPH MARIE dit L'ABBÉ (1715-1778)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 331 mots

Élève au collège de Juilly, protégé par son oncle, médecin de la mère du Régent, conseiller clerc au parlement de Paris en 1736, Terray suit le parlement lorsqu'il est exilé en 1753. Habile dans les affaires complexes, il joue un rôle important dans l'expulsion des Jésuites, puis abandonne les intérêts de sa compagnie. Il secoue le joug des convenances ecclésiastiques et conquiert la protection de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-marie-terray/#i_0

THÉROIGNE DE MÉRICOURT ANNE-JOSÈPHE THERWAGNE dite (1762-1817)

  • Écrit par 
  • Élisabeth ROUDINESCO
  •  • 607 mots

Avec Olympe de Gouges et Claire Lacombe, Théroigne de Méricourt est l'une des premières féministes françaises de la période révolutionnaire. Née à Marcourt, au sud de Liège, dans les Pays-Bas autrichiens, Théroigne était issue d'une famille de paysans propriétaires. Elle passa son enfance dans une grande misère morale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-josephe-theroigne-de-mericourt/#i_0

TIPPOU SAHIB (1749-1799) sultan de Mysore (1782-1799)

  • Écrit par 
  • Roland BRETON
  •  • 209 mots

Dernier souverain du Mysore, ou Maïssour, principal État du sud de l'Inde au xviiie siècle, Tippou (ou Tipu) succède à son père Haider Ali, fondateur de l'État, en pleine guerre contre les Britanniques. Ses alliés, les Français, malgré leurs victoires locales, abandonnent l'Inde par le traité de Versailles (1783). Tippou signe alors avec les Britanniq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tippou-sahib/#i_0

TOKUGAWA TSUNAYOSHI (1646-1709)

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 473 mots

Homme d'État japonais. Cinquième shōgun de la dynastie des Tokugawa, quatrième fils de Iemitsu, Tokugawa Tsunayoshi était daimyō à Tatebayashi, lorsqu'il fut désigné pour succéder à son frère aîné Ietsuna qui mourut en 1680 sans laisser de fils. Au début de son gouvernement, il appliqua une politique d'économie, restr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tokugawa-tsunayoshi/#i_0

TOKUGAWA YOSHIMUNE (1684-1751)

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 635 mots

Homme d'État japonais, huitième shōgun de la dynastie des Tokugawa. Né fils bâtard du daimyō de Wakayama, appartenant à l'une des branches cadettes des Tokugawa, c'est inopinément que Tokugawa Yoshimune hérita du fief de son père, après la mort de ses frères aînés ; et c'est gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tokugawa-yoshimune/#i_0

TORCY JEAN-BAPTISTE COLBERT marquis de (1665-1746)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 960 mots

Fils aîné de Charles Colbert, marquis de Croissy, Jean-Baptiste Colbert, marquis de Torcy en Brie, fut, pendant les dix-neuf années où il exerça la charge de secrétaire d'État aux Affaires étrangères, l'un des hommes les plus importants de l'Europe. Il fit d'excellentes études au collège de la Marche à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-torcy/#i_0

TOULOUSE LOUIS ALEXANDRE DE BOURBON comte de (1678-1737)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 338 mots

Amiral de France, né le 6 juin 1678 à Versailles, mort le 1er décembre 1737 à Rambouillet.Fils de Louis XIV et de sa maîtresse la marquise de Montespan, Louis Alexandre de Bourbon est légitimé en 1681 et reçoit à l'occasion le titre de comte de Toulouse, puis celui de duc de Penthièvre en 1697 et duc de Rambouillet en 1711. Nommé amiral de France à cinq ans, il n'en a que do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-alexandre-de-toulouse/#i_0

TOUSSAINT LOUVERTURE FRANÇOIS DOMINIQUE TOUSSAINT dit (1743-1803)

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 1 329 mots
  •  • 2 médias

Dans la nuit du 22 au 23 août 1791, l'insurrection générale des nègres de la colonie française de Saint-Domingue débuta dans la plaine du Nord. Elle était commandée par Jean-François, Georges Biassou, Boukman et Jeannot. Quel fut le rôle exact de Toussaint à Bréda, Créole libre alors âgé d'une cinquantaine d'années ?Surnommé Fatras-Bâton (le Contrefai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toussaint-louverture/#i_0

TREILHARD JEAN-BAPTISTE (1742-1810)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 281 mots

Avocat au Parlement de Paris, protégé de Turgot, Jean-Baptiste Treilhard plaide dans des affaires si importantes à la veille de la Révolution que la maison de Condé le charge de la défense de ses intérêts. Il est élu par Paris aux États généraux en 1789, prend une part active aux débats, se prononce pour une seule Chambre, pour le veto suspensif et po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-treilhard/#i_0

TRINH LES

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 416 mots

À partir de 1620, la célèbre dynastie vietnamienne Lê n'exerçant plus aucune autorité réelle, le Vietnam se scinde : au nord, la dynastie des Trinh ; au sud, la dynastie des Nguyen.Les Trinh vont agrandir leur territoire, repoussant les frontières de l'État du Nord en deçà des différents royaumes lao du Mékong. Dès 1599, Trinh-Tung se fait nommer généralissi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-trinh/#i_0

TRONCHET FRANÇOIS DENIS (1726-1806)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel LÉVY
  •  • 302 mots

Avocat du parlement de Paris, consultant plus que plaidant, élu député du Tiers aux États généraux de 1789, Tronchet domine le comité de la Constituante. Choisi, le 12 décembre, par Louis XVI comme défenseur, il participe avec de Sèze et Malesherbes à la rédaction du long mémoire en défense que, le 22, de Sèze lira à la Convention. Il plaide le 17 jan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-denis-tronchet/#i_0

TURGOT ANNE ROBERT JACQUES, baron de l'Aulne (1727-1781)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 661 mots

Fils du prévôt des marchands de Paris, Turgot fait des études à Louis-le-Grand, puis au collège de Plessis. Destiné à l'état ecclésiastique, il entre au séminaire de Saint-Sulpice, où il révèle un esprit distingué capable de traduire des textes en hébreu, en grec, en latin, en allemand et en anglais. Élu prieur à la Sorbonne en 1749, il prononce, en 1750, le discours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-robert-jacques-turgot/#i_0

URSINS MARIE-ANNE DE LA TRÉMOILLE PRINCESSE DES (1642-1722)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 270 mots

Dame française, née en 1642 à Paris, morte le 5 décembre 1722 à Rome.Marie-Anne de La Trémoille s'installe en Italie avec son premier mari et, après la mort de celui-ci, épouse un duc italien Flavio Delgi Orsini, en 1675, qui meurt à son tour en 1698. Elle demeure jusqu'en 1701 à Rome, où elle tient un salon devient le centre de l'influence française en Italie.Revenue en France, où elle prend déso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ursins-marie-anne-de-la-tremoille-princesse-des/#i_0

VAN ROBAIS JOSSE (1630-1685)

  • Écrit par 
  • Olivier COLLOMB
  •  • 254 mots

Manufacturier en draps d'origine hollandaise, Josse van Robais vint s'établir à Abbeville en 1665 sur la demande de Colbert. Celui-ci mettait alors en œuvre sa grande politique mercantiliste, encourageant notamment la fabrication de produits de luxe destinés à l'exportation : Van Robais est l'un des nombreux étrangers, entrepreneur ou compagnon, qu'il invite en France afin d'y introduire les meill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josse-van-robais/#i_0

VAUBAN SÉBASTIEN LE PRESTRE DE (1633-1707)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 2 152 mots

La carrière de Vauban correspond à l'apogée de la fortification bastionnée en France, dont les nombreuses guerres du règne de Louis XIV favorisent le développement. Vauban est né à Saint-Léger de Foucheret (actuellement Saint-Léger-Vauban, Yonne) dans une famille de petite noblesse nivernaise. Après des études chaotiques, il commence son apprentissage milit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vauban-sebastien-le-prestre-de/#i_0

VENDÔME LES

  • Écrit par 
  • Hervé PINOTEAU
  •  • 514 mots

Le comté de Vendôme (du nom d'une ville située dans le département actuel du Loir-et-Cher) ou de Vendômois fut entre les mains d'une lignée de féodaux très proches du roi capétien après avoir été vassaux du duc de France, le Robertien Hugues le Grand et son fils Hugues Capet : ils étaient même comtes de Paris et de Melun, seigneurs de Corbeil. Le comté de Vend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-vendome/#i_0

VERGENNES CHARLES GRAVIER comte de (1719-1787)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 705 mots
  •  • 1 média

Fils de magistrat au parlement de Dijon, formé à la diplomatie par son oncle Chavigny, Vergennes reçoit des missions à Lisbonne en 1741 et à Francfort en 1743 ; remarqué par d'Argenson, le chevalier de Vergennes sert la France lors de ses interventions dans la politique des États allemands : ministre du roi auprès de l'Électeur de Trèves en 1750, apprécié de Frédéric II, délégué au Congrès de Hano […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-vergennes/#i_0

VERGNIAUD PIERRE (1753-1793)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 280 mots

Fils d'un marchand de Limoges, protégé de Turgot qui l'envoya étudier à Paris, Pierre Vergniaud s'installe à Bordeaux comme avocat en 1781. Élu député de la Gironde à la Législative et à la Convention, il est considéré comme orateur prestigieux de la Révolution. Après être devenu républicain à la faveur de ses études sur l'Antiquité romaine, il montre autant d'éloquence naturelle que peu d'expérie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-vergniaud/#i_0

VILLARS CLAUDE LOUIS HECTOR duc de (1653-1734) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 645 mots
  •  • 1 média

« À la guerre, tout dépend d'imposer à son ennemi et, dès qu'on a gagné ce point, de ne lui plus donner le temps de reprendre du cœur. » Cette maxime de Villars peint bien les qualités foncières de l'homme de guerre qu'il fut : esprit d'entreprise et ardeur, à quoi il faut ajouter la faculté de ne se point décourager et une jeunesse de caractère conservée intacte dans la plus extrême vieillesse.Sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-louis-hector-villars/#i_0

VOLLAND LOUISE HENRIETTE dite SOPHIE (1717 env.-1784)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 353 mots

C'est en tant qu'amie, amante et correspondante de Diderot qu'est connue Sophie Volland, mais on ne possède malheureusement pas ses lettres. Le seul texte que l'on ait de sa main est son testament, et c'est à travers les lettres que Diderot lui adressa entre 1759 et 1774 que l'on a quelques renseignements sur Sophie Volland. Cette correspondance, retrouvée en Russie, ne fut publiée qu'en 1830. Sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volland-louise-henriette-dite-sophie/#i_0

WALPOLE ROBERT, 1er comte d'Orford (1676-1745)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 334 mots

Issu de la gentry du Norfolk, député aux Communes en 1702, Robert Walpole est pendant toute sa vie politique demeuré fidèle au « parti » whig. Plusieurs fois ministre avant 1717, il domine la vie politique anglaise à partir de 1721 et jusqu'en 1742. Ses opinions le favorisent à une époque où la jeune dynastie de Hanovre craint le jacobitisme et se méfie des tories […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-walpole/#i_0

WASHINGTON GEORGE (1732-1799)

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN
  •  • 2 122 mots
  •  • 4 médias

Le plus illustre des pères fondateurs de la démocratie américaine, immortalisé par la capitale du nouvel État et de nombreuses autres localités qui portent son nom, Washington ne paraissait nullement destiné à la réputation prodigieuse qu'il acquit et à l'influence qu'il exerça par la suite. De tous ses contemporains et collaborateurs, Madison, Hamilton, Franklin, Jefferson, il était certainement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-washington/#i_0

WILBERFORCE WILLIAM (1759-1833)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 609 mots

Homme politique et philanthrope anglais, William Wilberforce est né à Hull dans une vieille famille de propriétaires terriens du Yorkshire. Il fait ses études à Saint John's College de Cambridge et se lie d'amitié avec William Pitt jr. Il hérite, de ses grands-parents, une grosse fortune. En 1780, il entre au Parlement en même temps que Pitt, dont il soutiendra l'action jusqu'à sa mort, en tant qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-wilberforce/#i_0

WILKES JOHN (1727-1797)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 329 mots

Riche Londonien, entré au Parlement en 1757, Wilkes conquiert la notoriété par son action en faveur des libertés à l'époque de la tentative autoritaire du nouveau roi d'Angleterre, George III. Fondateur, en 1762, du journal le North Briton, il se fait le porte-parole d'une opinion déçue par la politique extérieure du souverain, qu'il n'hésite pas à attaquer personnellement dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-wilkes/#i_0

WOLFE TONE THEOBALD (1763-1798)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 1 157 mots

Occupant une place prééminente dans le panthéon des nationalistes irlandais, Theobald Wolfe Tone repose dans le petit cimetière de Bodenstown où des républicains de toutes nuances se pressent chaque année au mois de juin.Fils d'un modeste fabricant de voitures Wolfe Tone naît à Dublin le 20 juin 1763. Il rêve de devenir soldat. Mais ses parents qui ont d'autr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theobald-wolfe-tone/#i_0