BLUES, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né du contact entre les différentes musiques des esclaves noirs du sud des États-Unis d'Amérique dans la seconde moitié du xixe siècle et la culture occidentale, le blues va exercer une influence majeure sur de nombreux courants musicaux du xxe siècle. Il est caractérisé par une structure de douze mesures comportant trois phrases de quatre mesures.

Au xviiie siècle, les négriers jettent sur les côtes américaines des centaines de milliers d'esclaves africains, que l'on envoie récolter le coton dans les grandes plantations du Sud. Loin de chez eux, désespérés, ceux-ci se réunissent le soir, jouent de la guitare, du violon, chantent. Le blues est né. Mais il faudra attendre 1912 pour qu'un jeune étudiant en musique noir, William Christopher Handy (1873-1958), publie le premier blues écrit et structuré harmoniquement, Memphis Blues.

Handy va coucher sur papier les airs entendus pendant son enfance, surtout dans le delta du Mississippi, où le blues prend sa source, non loin des anciennes plantations. Cette région, liée de près au drame noir, donne un style de blues assez primaire, rugueux, proche de l'incantation africaine, que l'on appelle tout simplement le Delta blues. Ses artistes les plus célèbres deviennent des légendes : Charley Patton (1887-1934), Son House (1902-1988) ou Robert Johnson (1911-1938), l'auteur de Sweet Home Chicago, qui prétendra avoir vendu son âme au diable en échange du talent et mourra empoisonné. Buveurs, joueurs, bagarreurs, souvent emprisonnés pour vol ou meurtre, ces marginaux ensemencent le pays de leur musique écorchée sans se douter qu'elle va révolutionner le monde.

À côté du Delta blues émerge le « blues classique », plus féminin et proche du vaudeville. Né lui aussi dans le Sud, il se répand à travers les minstrels, ces caravanes qui sillonnent les États-Unis en s'arrêtant dans les bourgades. Ces shows itinérants présentent des acrobates, des montreurs de serpents et souvent un chanteur de blues.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BLUES  » est également traité dans :

BLUES

  • Écrit par 
  • Francis HOFSTEIN
  •  • 3 666 mots
  •  • 4 médias

Le blues prend forme vocale et instrumentale originale au sein de la population noire du sud des États-Unis d'Amérique dans la seconde moitié du xixe siècle. Né de l' esclavage , où les Noirs étaient traités plus comme un capital d'exploitation fermier ou ouvrier que comme des êtres humains, nourri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blues/

37th Chamber, PINE (Courtney)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 340 mots

Britannique d'origine jamaïcaine, Courtney Pine est l'homme de toutes les rencontres et de toutes les fusions. Né à Londres le 18 mars 1964, ce saxophoniste ténor et soprano commence par jouer dans des groupes de reggae et de funk, puis fait ses premières incursions dans le jazz au sein de différents collectifs. Dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/37th-chamber-pine-courtney/#i_4178

ALLISON LUTHER (1939-1997)

  • Écrit par 
  • Francis HOFSTEIN
  •  • 760 mots

et renaissance, les générations se chevauchent, et coexistent tous les styles. De son appartenance à la troisième génération, prise entre blues d'avant sa naissance et blues de sa maturité, Luther Allison tire une problématique musicale qui l'oblige à une synthèse entre la forme terrienne, ouvrière, prolétaire des origines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luther-allison/#i_4178

ARMSTRONG LOUIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 710 mots

1924-1925 Engagé par Fletcher Henderson en 1924, Louis Armstrong accompagne en outre les plus grandes chanteuses de blues du moment, parmi lesquelles Ma Rainey et, surtout, Bessie Smith, avec laquelle il enregistre en janvier 1925 St. Louis Blues, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armstrong-reperes-chronologiques/#i_4178

ATLANTIC RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 417 mots

Sidney Bechet, Don Byas, Dizzy Gillespie, Wilbur De Paris ou Jimmy Yancey. Des artistes et des groupes qui se situent à la frontière du blues et du rhythm and blues enregistrent chez Atlantic : Joe Turner, Ray Charles, Aretha Franklin, Roberta Flack, Otis Redding, ou encore LaVern Baker. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atlantic-records/#i_4178

BLIND BLAKE (1890 env.-env. 1933)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 404 mots

les plus importants du xxe siècle. Il a en effet fortement contribué à créer le style dit de ragtime blues, ou Piedmont blues, et est sans doute l'inventeur du fingerpicking, jeu de guitare virtuose et singulier apparu dans les vallées des Appalaches et dans lequel le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blind-blake/#i_4178

Blues Walk, LAGRENE (Bireli)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 266 mots

Né en 1966 dans une famille gitane alsacienne, le guitariste Bireli Lagrene est un enfant prodige qui marche rapidement sur les traces de Django Reinhardt, dont il est capable, à onze ans, de jouer certains chorus note pour note. À la fin des années 1980, il s’inscrit dans le sillage du jazz fusion, multipliant les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blues-walk-lagrene-bireli/#i_4178

BOOGIE-WOOGIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots

Style de piano blues très percutant, le boogie-woogie se caractérise par des riffs (courtes phrases mélodico-rythmiques jouées plusieurs fois de suite et syncopées) exécutés à la main droite, opposés à des figures répétitives à la main gauche (ostinato qui peut adopter la forme dite « walking bass » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boogie-woogie/#i_4178

BROONZY WILLIAM LEE CONLEY BROONZY dit BIG BILL (1893 ou 1898-1958)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 948 mots

revival, l'avènement du folk boom et la genèse du rock anglais. Mais, avant cela, il fut d'abord – et surtout – une des grandes vedettes du Chicago blues des années 1930 et 1940, enregistrant des centaines de titres sous son nom et accompagnant de sa guitare élégante, swinguante et incisive une multitude de bluesmen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/broonzy/#i_4178

BROWN CHARLES (1922-1999)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 594 mots

Un des grands créateurs du blues californien, ou West Coast blues, le pianiste et chanteur Charles Brown a connu une énorme popularité entre 1945 et 1954. Voix mourante, insinuante, chagrinée jusqu'au désespoir, piano et guitare tissant un subtil mais solide canevas, compositions sophistiquées jusqu'à l'affectation : la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-brown/#i_4178

BROWN CLARENCE GATEMOUTH (1924-2005)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 401 mots

Clarence Brown, né le 18 avril 1924 à Vinton, en Louisiane, grandit au Texas. À partir de 1947, il enregistre une série de superbes titres entre jazz et blues (Okie Dokie Stomp, Gate's Salty Blues, She Winked her Eye, Boogie Uproar), dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clarence-gatemouth-brown/#i_4178

BRUCE JACK (1943-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 645 mots

du célèbre trio Cream, aux côtés du guitariste Eric Clapton et du batteur Ginger Baker. Mêlant blues, rock psychédélique et jazz, ce groupe britannique, réputé pour son sens de l’improvisation, a notamment préfiguré la naissance du hard rock. Les concerts de Cream se transformaient fréquemment en jam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-bruce/#i_4178

CARR LEROY (1905-1935)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 238 mots

Musicien influent, chanteur de blues, pianiste et compositeur de chansons réputées pour leurs textes personnels et originaux ; plusieurs d'entre elles sont depuis longtemps devenues des classiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leroy-carr/#i_4178

CHARLES RAY (1930-2004)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 942 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aux racines de la soul »  : […] Ertegun, qu'il rejoint à la fin de 1952, que Ray va affirmer sa personnalité : un pianiste swinguant, adaptant les traits du jazz moderne aux canons du blues, un chanteur au timbre voilé très envoûtant. Après Losing Hand, un magnifique blues qui entre dans les hit-parades en mai 1953, Ray Charles enchaîne les succès commerciaux qui sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ray-charles/#i_4178

CHESS RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 314 mots

le business du disque. En 1950, après avoir racheté les parts de Charles et Evelyn Aron, Leonard et Phil rebaptisent Chess Records la firme Aristocrat. Ils vont réussir à attirer la plupart des bluesmen venus du delta du Mississippi, parmi lesquels Muddy Waters, Howlin' Wolf, Sonny Boy Williamson II (Aleck « Rice » Miller), Little Walter et Bo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chess-records/#i_4178

CLAPTON ERIC (1945-    )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 632 mots

populaire sur le plan international grâce à une fusion sophistiquée de rock et de blues avec des solos improvisés. Clapton manifeste une vraie maîtrise de la forme et du phrasé du blues ; ses passages rapides de notes et son vibrato plaintif sont largement imités par d'autres guitaristes de rock. L'énergie et l'intensité émotionnelle de son jeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-clapton/#i_4178

COCKER JOE (1944-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 668 mots
  •  • 1 média

Le Britannique Joe Cocker, chanteur à la voix puissante et rocailleuse, fut un interprète de blues rock très populaire à partir de la fin des années 1960. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joe-cocker/#i_4178

COLLINS ALBERT (1932-1993)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 464 mots

Guitariste texan peu orthodoxe, le bluesman Albert Collins n'en est pas moins ancré dans la tradition de son État natal : il a en effet joué très jeune dans l'orchestre du chanteur de country blues de Dallas Frankie Lee Sims. Son style, très personnel, est instantanément reconnaissable : Collins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-collins/#i_4178

COUNTRY, musique

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du country-blues au rock and roll »  : […] Le country se teinte de blues avec Jimmie Rodgers (1897-1933), archétype de l'artiste country and western, qui affectionne les thématiques liées aux voyages et aux trains ; ce chanteur maîtrise parfaitement le yodle, technique vocale qui consiste à passer rapidement de la voix de gorge à la voix de tête. Notons que ce mode […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/country-musique/#i_4178

CRAWFORD HANK (1934-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 416 mots

Le jazzman et bluesman américain Bennie Ross Crawford, Jr., naît à Memphis (Tennessee), le 21 décembre 1934. Il étudie le piano dès l'âge de neuf ans puis apprend le saxophone alto. Il fait rapidement la connaissance de Phineas Newborn, Jr., de Booker Little, de George Coleman. À Memphis, il accompagne des bluesmen locaux : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hank-crawford/#i_4178

CRAY ROBERT (1953-    )

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 512 mots

Au début des années 1980, deux albums remarquables, Who's Been Talkin' (Tomato, 1980) et, surtout, Bad Influence (Hightone, 1983), magistralement produits par Bruce Bromberg, ont brusquement révélé Robert Cray. Une voix grasseyante digne des grands chanteurs de soul (Sam Cooke […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-cray/#i_4178

DIXON WILLIE (1915-1992)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 840 mots

Willie Dixon fut certainement le compositeur le plus prolifique du blues de l'après-guerre et nombre de ses chansons sont devenues des standards du blues avant d'être reprises par les plus importants groupes de rock britanniques et américains : Spoonful, The Red Rooster, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willie-dixon/#i_4178

DOWN HEARTED BLUES (B. Smith)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 288 mots
  •  • 1 média

Le blues naît dans le sud des États-Unis lorsque, après l'émancipation des esclaves et la fin de la guerre de Sécession, les Noirs prennent véritablement conscience de la dureté de leur condition. L'art du conteur vient d'Afrique ; l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/down-hearted-blues/#i_4178

DUKE AND PEACOCK RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 263 mots

Blind Boys Of Mississippi, The Sensational Nightingales, The Pilgrim Jubilee Singers, The Loving Sisters – et le blues mâtiné de gospel, avec en particulier Bobby « Blue » Bland et Junior Parker, sur des arrangements de Joe Scott et Bill Harvey, respectivement. En 1952, la chanteuse et harmoniciste de blues Willie Mae (« Big Mama ») Thornton […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/duke-and-peacock-records/#i_4178

DUPREE CHAMPION JACK (1910-1992)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 689 mots

Le pianiste et chanteur de blues Champion Jack Dupree laisse une œuvre importante pleine de verve, de swing et d'humour. Bien qu'il ait accompli l'essentiel de sa carrière à New York puis en Europe, son jeu de piano puissant et percussif, riche de multiples décrochements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champion-jack-dupree/#i_4178

Easy Rider Blues, DAVIS (Jimmie)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 742 mots

Chanteur de country-blues puis de gospel, Jimmie Davis (de son vrai nom James Houston Davis) naît le 11 septembre 1899 (et non pas 1902, comme il l'a longtemps affirmé) à Beech Springs, en Louisiane. Il est très influencé à ses débuts par Jimmie Rodgers (1897-1933), un cheminot qui avait su s'inspirer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/easy-rider-blues-davis-jimmie/#i_4178

EDWARDS HONEYBOY (1915-2011)

  • Écrit par 
  • Martin L. WHITE
  • , Universalis
  •  • 532 mots

La vie du bluesman américain Honeyboy Edwards – chanteur, guitariste et harmoniciste – est intimement mêlée à l'histoire du blues, et plus particulièrement à celle du Delta blues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/honeyboy-edwards/#i_4178

ERTEGUN AHMET (1923-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 721 mots

Jimmy Yancey. Le succès se mue en triomphe commercial, dès le début des années 1950, avec des artistes qui se situent à la frontière du blues et du rhythm and blues : Joe Turner, Ray Charles, Aretha Franklin, Roberta Flack, Otis Redding... Assisté par les meilleurs compositeurs, arrangeurs et paroliers du temps, Ahmet Ertegun crée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmet-ertegun/#i_4178

ESTES SLEEPY JOHN (1899 ou 1904-1977)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 627 mots

Si le blues se juge à la force du message chanté, Sleepy John Estes est au premier rang des bluesmen. Il a en effet composé nombre de pièces extraordinaires qui, partant d'une aventure personnelle ou d'un fait divers, aboutissent, grâce à un sens aigu de l'observation et à un humour caustique, à une description puissamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sleepy-john-estes/#i_4178

FRANKLIN ARETHA (1942-    )

  • Écrit par 
  • David RITZ
  • , Universalis
  •  • 937 mots

Dans le chapitre « Les années de recherche »  : […] Billie Holiday, notamment –, l'engage par contrat et supervise des séances d'enregistrement qui la mettent en valeur dans la veine blues-jazz. Parmi ces premières sessions, Today I Sing the Blues (1960) reste un classique. Mais, alors que ses collègues de Detroit qui enregistrent sous le label Motown – Marvin Gaye, The Supremes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aretha-franklin/#i_4178

FULLER BLIND BOY (1907-1941)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 536 mots

Dans une œuvre riche et dense, Blind Boy Fuller a rassemblé divers courants musicaux qui s'étaient développés dans les vallées du piémont des Appalaches et les a synthétisés en un style particulier qui a fini par dominer tous les États de la côte atlantique. Grâce à l'énorme succès commercial de nombre de ses disques (Step It up and […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blind-boy-fuller/#i_4178

Good morning, little schoolgirl, WILLIAMSON (Sonny Boy)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 582 mots

Au début de sa carrière, John Lee Williamson, né le 30 mars 1914 à Jackson, dans le Tennessee, se produit dans son État natal à l'occasion de spectacles ambulants – les medicine shows –, où il joue de l'harmonica; il est surnommé «Sonny Boy» en raison de son jeune âge. Il éprouve une grande admiration pour «Sleepy» John […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/good-morning-little-schoolgirl-williamson-sonny-boy/#i_4178

GUY BUDDY (1936-    )

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 612 mots

Buddy Guy, qui apparaît aujourd'hui comme un des maîtres du blues-rock et un des modèles pour les nombreux guitaristes de ce courant, a mené en fait une carrière de bluesman riche et complexe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buddy-guy/#i_4178

HALL ADELAIDE (1904-1993)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 431 mots
  •  • 1 média

Le jazz ne fut qu'une flamboyante parenthèse dans sa vie. C'est pour avoir un jour de 1927 rencontré un magicien nommé Duke Ellington et enregistré avec lui deux titres qui comptent parmi les premiers coups d'éclat discographiques de l'orchestre qu'elle entre dans l'histoire. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adelaide-hall/#i_4178

HANDY WILLIAM CHRISTOPHER (1873-1958)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 348 mots

Le compositeur afro-américain W. C. Handy a véritablement changé le cours de la musique populaire en intégrant, au tout début du xxe siècle, le langage du blues dans le ragtime, alors fort en faveur. Parmi ses œuvres les plus connues figurent les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-christopher-handy/#i_4178

HARD ROCK

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 634 mots

En France, on appelle « hard rock » les courants du rock influencés par le blues, les formes plus radicales, aux tempos davantage soutenus, étant étiquetées « heavy metal ». Le hard rock prend ses sources dans le blues (avec le riff* de guitare de Bo Diddley dans I'm A Man, 1955), le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hard-rock/#i_4178

HARMONICA, en bref

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 226 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Styles musicaux »  : […] Les bluesmen sont parvenus à tirer de l'harmonica des sonorités « africaines » rappelant parfois les mélismes vocaux et les trompes du continent perdu. Dans les musiques du delta du début du xxe siècle, l'harmonica évolue dans un registre aigu et sert parfois de « machine à bruitages » (imitation des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harmonica-en-bref/#i_4178

HARVEY POLLY JEAN dit PJ (1969-    )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 040 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un style violent et sensuel »  : […] , son premier album solo paru deux ans plus tard, marque le début d’une période très créative, au cours de laquelle se mêleront des genres variés qui vont du blues gothique au rock classique en passant par le grunge ou encore le folk. La chanteuse se réalise pleinement, encadrée par les musiciens d’exception que sont le multi-instrumentiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harveypolly-jean-dit-pj/#i_4178

HERMAN WOODY (1913-1987)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 305 mots
  •  • 1 média

et qu'il habille aux couleurs du Dixieland, il glisse quelques blues robustes qui lui valent le titre un peu inattendu d'« orchestre qui joue le blues ». En 1939, c'est le succès foudroyant de son enregistrement de Woodchopper's Ball, blues rapide qui sera vendu à plus d'un million d'exemplaires. Peu à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/woody-herman/#i_4178

HODES ART (1904 env.-1993)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 652 mots

Le pianiste américain Art Hodes est considéré par de nombreux critiques comme le plus grand interprète blanc de blues ; il fut également un historien du jazz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-hodes/#i_4178

HOLIDAY BILLIE (1915-1959)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 949 mots
  •  • 1 média

et hiératiques, Ma Rainey et Bessie Smith. Les lourdes effluves du blues – qu'elle a si rarement chanté : à peine 20 faces sur près de 260 enregistrées – envahissent pourtant irrésistiblement une vie brûlée par l'alcool, le tabac et la drogue, une existence violentée par le racisme, le mépris des femmes et la misère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/billie-holiday/#i_4178

Hollow log blues, PETWAY (Robert)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 210 mots

On sait peu de choses sur la vie de Robert Petway, un bluesman à qui l'on doit la première version gravée du standard Catfish Blue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hollow-log-blues-petway-robert/#i_4178

HOOKER JOHN LEE (1917 ou 1921-2001)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 994 mots

Le chanteur, harmoniciste et guitariste américain John Lee Hooker, dont tant de superstars du rock se réclament, fut avant tout un des grands maîtres du blues de l'après-guerre. Hooker restera aussi comme le bluesman qui a enregistré le plus de disques durant une exceptionnelle carrière de plus de soixante ans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-lee-hooker/#i_4178

HOPKINS SAM dit LIGHTNIN' (1911 ou 1912-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 939 mots

Originaire d'une région fertile du nord de Houston, « Lightnin' » Hopkins, « Poor Lightnin' », comme il aimait à s'appeler lui-même à la troisième personne, a été un grand innovateur du Texas blues, un explorateur de la guitare électrique, un compositeur puissant, un magnifique bluesman d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hopkins-sam-dit-lightnin/#i_4178

HOUSE SON (entre 1892 et 1902-1988)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 452 mots

Un des grands créateurs du Delta blues, Son House (de son véritable nom Eddie James House, Jr., né à Riverton, dans le Mississippi) enregistre en studio en 1930, grâce à Charlie Patton : trois blues-sermons seulement, en deux parties chacun (My Black Mama, Dry Spell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/son-house/#i_4178

HOWLIN' WOLF (1910-1976)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Né le 20 juin 1910 à West Point, dans le Mississippi, le chanteur et compositeur américain de blues Howlin' Wolf, de son véritable nom Chester Arthur Burnett, est l'un des plus grands interprètes du blues urbain de Chicago […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/howlin-wolf/#i_4178

HUNTER ALBERTA (1897-1984)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 502 mots

Aux États-Unis, la frontière entre deux genres, bien distincts en Europe : le jazz et la chanson populaire, n'a jamais été bien nette. Aussi, jusqu'à une époque récente, était-il inconcevable qu'un orchestre pût se présenter devant son public sans vocaliste. Ces chanteurs et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberta-hunter/#i_4178

HURT MISSISSIPPI JOHN (entre 1892 et 1894-1966)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 618 mots

Bluesman et folksinger, Mississippi John Hurt fut un superbe musicien et raconteur des traditions sudistes (songster), un troubadour qui a su enchanter ses contemporains au long d'une carrière de plus de soixante ans et l'une des grandes vedettes du folk boom des années 1960 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mississippi-john-hurt/#i_4178

(I CANT GET NO) SATISFACTION (The Rolling Stones)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 328 mots
  •  • 1 média

l'efficacité de l'arrangement rythmique, qui inclut une partie de batterie archétypale ; mais, surtout, ce blues sexuel et électrisé réussit si bien à traduire l'esprit du temps qu'il marquera définitivement l'imaginaire collectif. Il fallait oser ces mots qui expriment l'insatisfaction, le désenchantement, le sentiment d'aliénation d'une jeunesse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/i-cant-get-no-satisfaction/#i_4178

JAMES ELMORE (1918-1963)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 406 mots

Le bluesman Elmore James est l'un des compagnons et l'un des principaux émules de Robert Johnson. Né le 27 janvier 1918 à Richland, dans le Mississippi, Elmore James, qui a appris la guitare sous l'influence de musiciens hawaiiens, fréquente les bars du Delta et se lie avec Robert Johnson, Robert Jr. Lockwood, Sonny Boy Williamson (Rice Miller), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elmore-james/#i_4178

JAMES SKIP (1902-1969)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 393 mots

Avec sa voix de tête, son apparence fragile et son jeu de guitare irrégulier, florilège de notes saccadées, d'arpèges sur des rythmes brisés, Skip James apparaît comme un des plus étranges stylistes du Delta blues. Sa personnalité sombre et mélancolique se reflète dans des compositions bouleversantes comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/skip-james/#i_4178

JAZZ

  • Écrit par 
  • Philippe CARLES, 
  • Jean-Louis CHAUTEMPS, 
  • Michel-Claude JALARD, 
  • Eugène LLEDO
  • , Universalis
  •  • 10 996 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le traitement sonore »  : […] Né, pour l'essentiel, du folklore du blues et du spiritual, le jazz instrumental a tendu, tout naturellement, à transposer les inflexions et la souplesse de l'art vocal afro-américain. L'instrument y est moins étudié en fonction de ses données spécifiques que de ses possibilités expressives. D'où, en général, des techniques non orthodoxes par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jazz/#i_4178

JEFFERSON BLIND LEMON (1893-1929)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 519 mots

Blind Lemon Jefferson est généralement considéré comme le père fondateur du blues du Texas, bien que son style se soit sans doute inspiré d'autres musiciens antérieurs qui n'ont pas été enregistrés. Jefferson est en tout cas un des premiers bluesmen solistes à graver des disques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blind-lemon-jefferson/#i_4178

JOHNSON LONNIE (1894-1970)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 722 mots

Lonnie Johnson, un des grands créateurs de la guitare moderne jazz et blues, jouée note par note avec un plectre, a influencé la majorité des guitaristes de blues, de jazz et de country music, de Robert Johnson et T-Bone Walker à Buddy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lonnie-johnson/#i_4178

JOHNSON ROBERT LEROY (1911-1938)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 045 mots

Désormais considéré comme un des plus grands artistes du xxe siècle, inspirateur de la plupart des rock stars des années 1960 et 1970, Robert Johnson a, durant sa vie, d'abord été un bluesman du Delta du Mississippi parmi d'autres, inscrit dans la stricte mouvance de son mentor Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-leroy-johnson/#i_4178

JOHNSON TOMMY (1896 env.-1956)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 355 mots

Avec Charlie Patton, Tommy Johnson peut être considéré comme le principal fondateur du Delta blues. Il sait, comme nul autre, porter ce genre difficile à des sommets de poésie et de perfection : intensité dramatique, chant qui utilise le falsetto, textes aux allégories marquantes, jeu de guitare aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tommy-johnson/#i_4178

JOPLIN JANIS (1943-1970)

  • Écrit par 
  • Gillian G. GAAR
  • , Universalis
  •  • 484 mots

abandonne ses études, préférant chanter du folk et, surtout, du blues dans les clubs texans. Elle s’établit en 1966 à San Francisco, où elle s’adonne à l’alcool et à la drogue, mais où, sur la recommandation de l’impresario hippie Chet Helms, elle intègre le groupe Big Brother and the Holding Company. Elle va s’imposer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janis-joplin/#i_4178

KING ALBERT (1923 ou 1924-1992)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 637 mots

Tandis qu'à partir du début des années 1960 le blues connaît une forte éclipse auprès des communautés noires américaines au profit d'autres formes de chanson populaire, Albert King est un des seuls bluesmen à s'imposer dans les hit-parades de musique noire, pénétrés de soul puis de disco. De son vrai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-king/#i_4178

KING RILEY BEN KING dit B. B. (1925-2015)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 818 mots
  •  • 1 média

Le chanteur et guitariste B. B. King est sans conteste un des principaux bluesmen de l'après-guerre par sa popularité, qui ne s'est jamais démentie au cours de sa carrière, par son œuvre prolifique et, surtout, par l'influence considérable qu'il a exercée dans les domaines du chant et de la guitare sur ses innombrables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/king-riley-ben-king-dit-b-b/#i_4178

LEAD BELLY, HUDDIE WILLIAM LEDBETTER dit (1889-1949)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 036 mots

Folk singer et bluesman, archétype du barde noir, « roi » de la guitare à douze cordes, Lead Belly (« ventre de plomb », parfois orthographié Leadbelly) est une des plus importantes figures de la musique populaire américaine. Son itinéraire extraordinaire – des pénitenciers du Texas et de la Louisiane […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lead-belly/#i_4178

LITTLE WALTER (1930-1968)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 640 mots

Il y a sans conteste dans l’histoire de l'harmonica blues un avant Little Walter et un après Little Walter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/little-walter/#i_4178

McDOWELL MISSISSIPPI FRED (1904-1972)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 395 mots

Bien qu'il apparaisse aujourd'hui comme un des très grands noms du Delta blues, avec son chant tendu et passionné dérivé des field hollers et sa guitare au bottleneck incisif, « Mississippi » Fred McDowell (né à Rossville, dans le Tennessee, le 12 janvier 1904) n'a été découvert que tardivement, en 1959, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mississippi-fred-mcdowell/#i_4178

McGHEE BROWNIE (1915-1996) et TERRY SONNY (1911-1986)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 859 mots

Le blues a connu plusieurs duos importants – comme les très influents Leroy Carr et Scrapper Blackwell ou Tampa Red et Big Maceo – mais aucun n'a connu la longévité et la célébrité de celui que formèrent Brownie McGhee et Sonny Terry. Tous deux ont enregistré plusieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mcghee-terry/#i_4178

MAGIC SAM (1937-1969)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 417 mots

Principal créateur, avec Willie Dixon, du West Side sound, le guitariste Magic Sam laisse une œuvre courte mais flamboyante, une des plus parfaites de l'histoire du blues. De son véritable nom Samuel Maghett, il naît à Grenada, dans le Mississippi, le 14 février 1937. Venu très jeune à Chicago, Magic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magic-sam/#i_4178

MEMPHIS MINNIE (entre 1894 et 1900-1973)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 584 mots

Avec une carrière de musicienne professionnelle qui dure plus de cinquante ans, Lizzie Douglas (née un 3 juin, en 1894, 1896, 1897 ou 1900, à Algiers, en Louisiane), dite Memphis Minnie – d'après la petite souris de Walt Disney – demeure comme l’une des plus importantes artistes de l'histoire du blues. Avec Joe McCoy, son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memphis-minnie/#i_4178

MEZZROW MEZZ (1899-1972)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 225 mots

S'étant initié au jazz en prison, le clarinettiste Milton « Mezz » Mezzrow (de son véritable nom Mesirow) joue dans diverses formations de Chicago, avant de diriger lui-même plusieurs groupes à New York, puis en Europe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mezz-mezzrow/#i_4178

MILBURN AMOS (1926-1980)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 450 mots

Chanteur au timbre velouté, pianiste puissant et virtuose, aussi à l'aise dans les ballades tendres, les blues à l'atmosphère mourante ou les boogie-woogies endiablés, Amos Milburn, né le 1er avril 1926 à Houston (Texas), a connu à partir de 1946 une décennie de célébrité. Il accumule alors succès sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amos-milburn/#i_4178

MONTGOMERY LITTLE BROTHER (1906-1985)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Grand artiste de blues afro-américain, Little Brother Montgomery fut aussi un remarquable pianiste et chanteur de jazz. Il a coécrit The Forty-Fours, composition complexe pour piano qui est une œuvre fondamentale du répertoire du blues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/little-brother-montgomery/#i_4178

MUDDY WATERS (1915-1983)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 445 mots

Tout en ayant su garder les tenaces couleurs du sud des États-Unis, la voix de Muddy Waters a réussi à étendre son influence bien au-delà des côtes de l'Amérique et des frontières de ce monde clos qu'est le blues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muddy-waters/#i_4178

NEGRO SPIRITUAL ET GOSPEL

  • Écrit par 
  • Denis Constant MARTIN
  •  • 3 170 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La naissance du gospel moderne »  : […] L'influence des musiques les plus populaires dans les années vingt (blues, boogie woogie, ragtime, honky tonk music) est donc très sensible chez les artistes religieux. En 1928, le guitariste Tampa Red enregistre un blues plutôt scabreux intitulé It's Tight like that ; la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/negro-spiritual-et-gospel/#i_4178

PATTON CHARLIE ou CHARLEY (1881 ou 1891-1934)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 677 mots

Généralement considéré comme le fondateur du Delta blues, Charlie Patton est en tout cas l'un des premiers bluesmen à s'être imposé hors de cette région du Mississippi. Son abondante œuvre enregistrée prouve son succès et tous ceux qui l'ont vu ou côtoyé ont été fortement marqués par la force de sa musique et par son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patton-charlie-ou-charley/#i_4178

PERKINS PINETOP (1913-2011)

  • Écrit par 
  • Martin L. WHITE
  •  • 575 mots

Légendaire pianiste (et, à l'occasion, vocaliste) américain de blues, Pinetop Perkins a accompagné les plus grands, de Robert Nighthawk (Robert Lee McCollum, ou Robert Lee McCoy), à Sonny Boy Williamson no 2 (Aleck Ford, ou Rice Miller) en passant par Muddy Waters, avant d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinetop-perkins/#i_4178

PRODUCTEUR DE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Florent MAZZOLENI
  •  • 7 264 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les débuts du rhythm and blues et l’apparition du 45-tours »  : […] Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la musique noire américaine s’appuie sur les rythmes séculaires du blues, avec un son plus chaud et plein, dû au fait que les musiciens jouent ensemble dans une même pièce. Ce nouveau style s’appuie sur une culture urbaine en plein essor et les ambiances de bars, de clubs et de rues. Le rhythm and blues – […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/producteur-de-musique/#i_4178

RAINEY MA (1886-1939)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 351 mots

La chanteuse américaine, Ma Rainey, surnommée la « Mère du blues », est reconnue comme la première grande chanteuse noire professionnelle de blues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ma-rainey/#i_4178

REED JIMMY (1925-1976)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 664 mots

Le bluesman Jimmy Reed (de son véritable nom Mathis James Reed) naît à Leland, dans le Mississippi, le 6 septembre 1925. D'abord métayer sur une plantation dans son État natal, Jimmy Reed gagne en 1943 Chicago avec son ami le guitariste Eddie Taylor pour travailler dans une aciérie. Son chant paresseux qui mange les mots, son jeu de guitare très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jimmy-reed/#i_4178

RENAISSANCE DE HARLEM

  • Écrit par 
  • George HUTCHINSON
  • , Universalis
  •  • 8 930 mots

Dans le chapitre « Le patrimoine noir et la culture américaine »  : […] Cette conception commença soudainement à se répandre lorsque la musique noire américaine, en particulier le blues et le jazz, s'imposa dans le monde entier. La musique noire donna ainsi son élan à la Renaissance de Harlem. L'essor des race records (disques destinés à un public noir), qui démarra avec l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance-de-harlem/#i_4178

RODGERS JIMMIE (1897-1933)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 002 mots

En 1927, il auditionne pour Ralph Peer, producteur de la firme R.C.A. Victor, qui est intrigué par la manière étrange et attachante avec laquelle Rodgers chante des blues très personnels, dont la fin de chaque verset est ponctuée d'un yodle. Blue Yodel, qui paraît à la fin de 1927, connaît très vite un énorme succès commercial, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jimmie-rodgers/#i_4178

ROGERS JIMMY (1924-1997)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 528 mots

Né le 3 juin 1924 à Ruleville, dans le Mississippi, et venu à Chicago au début des années 1940 via Atlanta et Saint Louis, Jimmy Rogers (de son véritable nom James A. Lane) commence à jouer de la guitare et de l'harmonica sur le marché aux puces de Maxwell Street, véritable creuset du nouveau Chicago blues. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jimmy-rogers/#i_4178

RUSH OTIS (1934-    )

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 560 mots

Le West Side sound, qui marie des éléments du gospel au Chicago blues électrique, continue d'être le style dominant du blues de Chicago ; il est caractérisé par un chant déclamatoire, une utilisation fréquente du mode mineur, des solos de guitare très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otis-rush/#i_4178

SHINES JOHNNY (1915-1992)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 503 mots

Un des grands maîtres du Delta blues et un des créateurs du Chicago blues électrique, Johnny Shines ne connaîtra que tardivement la notoriété. Il naît à Frayser, dans le Tennessee, le 26 avril 1915. Guitariste et chanteur de rues dans le Delta puis à Memphis, Shines est durant deux ans associé avec Robert Johnson, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johnny-shines/#i_4178

Sit down, THARPE (Sister Rosetta)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 206 mots

Fille d'une évangéliste, Katie Bell Nubin, Rosetta Nubin (1921-1973) adopte en 1943 pour nom de scène Sister Rosetta Tharpe. Cette star du gospel se produira notamment, comme chanteuse et guitariste, à l'Apollo Theatre de Harlem, au Cotton Club de Harlem dans les revues de Cab Calloway ainsi que sur la scène du prestigieux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sit-down-tharpe-sister-rosetta/#i_4178

SLIM HARPO (1924-1970)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 567 mots

pêcheur, il revient travailler à La Nouvelle-Orléans comme ouvrier dans le bâtiment. Mais James Moore, qui est aussi un grand amateur de blues, notamment des disques de Sonny Boy Williamson (Rice Miller) et de Jimmy Reed, s'essaie à l'harmonica selon leur exemple. Lorsque Reed joue à La Nouvelle-Orléans, Moore ne rate pas l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slim-harpo/#i_4178

SMITH ELIZABETH dite BESSIE

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 211 mots
  •  • 1 média

Disciple de Ma Rainey à ses débuts, la chanteuse Bessie Smith ne tarda pas à être sacrée « impératrice du blues », tant sa personnalité, artistique et humaine, en imposait à ceux qui l'approchaient, même à ses plus glorieux accompagnateurs (James P. Johnson, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smith-elizabeth-dite-bessie/#i_4178

SMITH ELIZABETH dite BESSIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 630 mots

15 avril 1894 (ou 1895 ?) Elizabeth (Bessie) Smith naît à Chattanooga, dans le Tennessee […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smith-reperes-chronologiques/#i_4178

Sobbin'Hearted blues, SMITH (Bessie)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 263 mots

Bessie Smith commence sa carrière dans les minstrel shows et la poursuit dans les revues après la Seconde Guerre mondiale. Jusqu'à la crise de 1929, elle est la plus grande chanteuse de blues en activité, vendant dix millions de disques enregistrés entre autres aux côtés de Coleman Hawkins, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sobbin-hearted-blues-smith-bessie/#i_4178

SOUL

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 535 mots
  •  • 1 média

les negro spirituals et les musiques vocales comme le doo-wop. Si le rhythm and blues n'est peut-être que du rock and roll joué par les Noirs, la « musique de l'âme » assimile l'influence du gospel, notamment par la redécouverte de la forme appel-réponse présente dans les offices religieux. Des artistes comme James Brown […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soul/#i_4178

SOUL MUSIC

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 719 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Genèse »  : […] Le blues – qui, sous une forme ou une autre, avait dominé la musique populaire noire depuis les années 1920 – n'attire désormais plus la jeunesse, qui ne se reconnaît plus dans cette musique d'essence rurale qui, en outre, leur paraît terriblement désuète. La plus grande partie de la communauté afro-américaine suit d'ailleurs aussi les consignes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soul-music/#i_4178

St Louis Blues, ARMSTRONG (Louis)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 562 mots

Louis Armstrong (1901-1971) a révolutionné l'histoire du jazz en contribuant largement à transformer le contrepoint improvisé, hérité de la musique de parade de La Nouvelle-Orléans, en une musique plus organisée. Avec lui, le soliste se détachera de la masse orchestrale, faisant ainsi entendre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/st-louis-blues-armstrong-louis/#i_4178

TAMPA RED (entre 1900 et 1908-1981)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 605 mots

L'importance de Tampa Red dans l'histoire du blues est considérable. Il est, avec Big Bill Broonzy, un des concepteurs du Chicago blues orchestral. Son œuvre, abondante (plus de 200 titres), s'étend sur quatre décennies et nombre de ses compositions sont devenues des standards du blues ou du rock (Don't Lie to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tampa-red/#i_4178

TAYLOR KOKO (1928-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 457 mots

La carrière de la chanteuse américaine de blues Koko Taylor – surnommée « Queen of the Blues » (« Reine du blues ») ou, de manière plus précise, « Chicago Blues Queen » – s'étend sur près d'un demi-siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/koko-taylor/#i_4178

Terraplane blues, JOHNSON (Robert)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 524 mots

Pendant longtemps, les détails de la vie du maître du blues du Delta, Robert Johnson (1911-1938), sont restés imprécis. On sait maintenant que, dès son plus jeune âge, le créateur du célèbre Sweet Home Chicago, dont la paternité lui a cependant été contestée, travaille la terre et que ses premiers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terraplane-blues-johnson-robert/#i_4178

THE ROLLING STONES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 691 mots

1964 Première tournée américaine des Rolling Stones. Sortie de leur premier album, The Rolling Stones (16 avril 1964), contenant principalement des reprises de standards du rock et du blues ; à l'occasion de l'enregistrement dans les fameux studios de la firme Chess, à Chicago, les membres du groupe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rolling-stones-reperes-chronologiques/#i_4178

Tobacco Road, SPOOKY TOOTH

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 410 mots

Le groupe britannique Spooky Tooth, une des formations les plus influentes du courant blues-rock anglais de la fin des années 1960, devient populaire aux États-Unis avec l’album Spooky Two (1968), qui comprend notamment le morceau Better by you, Better than me, composé par son chanteur et organiste, Gary […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tobacco-road-spooky-tooth/#i_4178

TURNER JOSEPH VERNON dit BIG JOE (1911-1985)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 475 mots

showman, Big Joe saura maintenir intacte sa popularité tout au long de sa carrière. Il est l'archétype du « hurleur de blues » (blues shouter) dans les années 1940, favori du public noir mais aussi blanc. Il devient bientôt le « Boss of the blues », un des créateurs du rhythm and blues, enregistre des disques en quantité et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turner-joseph-vernon-dit-big-joe/#i_4178

VEE JAY RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 292 mots

des Noirs le plus prospère de l'époque. Jimmy Reed gravera en effet pour Vee Jay plus de disques de blues que le label Chess Records en produira. Sans jamais donner dans le rock and roll, ses rythmes simples et hypnotiques allaient résonner dans tous les juke-box au début des années 1960, exerçant à cette époque, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vee-jay-records/#i_4178

WALKER JOE LOUIS (1949-    )

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 396 mots

Souvent comparé à Robert Cray, avec qui il a lancé dans les années 1980 le courant qualifié de « blues contemporain », Joe Louis Walker, né à San Francisco le 25 décembre 1949, est en fait bien plus ancré que son rival dans la tradition du blues profond, ayant été influencé par « Mississippi » Fred […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joe-louis-walker/#i_4178

WELLS JUNIOR (1934-1998)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 428 mots

Amos Blackmore Wells naît à Memphis, dans le Tennessee, le 9 décembre 1934. À peine âgé de dix ans, Junior Wells joue de l'harmonica dans les rues de sa ville natale, à l'instar de son idole, John Lee « Sonny Boy » Williamson, qu'il rencontre lorsqu'il s'installe à Chicago en 1946. Avec Little Walter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/junior-wells/#i_4178

WHITE JOSH (1915-1969)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 935 mots

Josh White est avec Blind Blake un des grands fondateurs du blues de la côte est, ou Piedmont blues. Son jeu de guitare, qui mêle avec bonheur l'influence évidente de Lonnie Johnson avec le fingerpicking de sa Caroline natale, est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josh-white/#i_4178

WILLIAMS BIG JOE (1899 ou 1903-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 770 mots

Durant sa très longue carrière – plus de soixante ans ! –, le légendaire Big Joe Williams aura été un des principaux acteurs, en même temps que le témoin, de tous les bouleversements de l'histoire du blues et du rock. Un des grands créateurs du Delta blues, Big Joe a aussi été une importante figure du blues de Saint Louis d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/big-joe-williams/#i_4178

WILLIAMSON ALECK FORD ou RICE MILLER dit SONNY BOY (1890, 1899 ou 1901-1965)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 950 mots

Dans le blues, il est fréquent qu'un musicien clame sa filiation à son maître ou à son idole en lui empruntant son nom : les Muddy Waters Jr., B. B. King Jr., Jimmy Reed Jr. ou Howlin' Wolf Jr. abondent ! Mais le cas de Rice Miller est tout autre : il a emprunté l'identité de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/williamson-aleck-ford-ou-rice-miller-dit-sonny-boy/#i_4178

WILLIAMSON JOHN LEE dit SONNY BOY (1914-1948)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 666 mots

L'œuvre de John Lee « Sonny Boy » Williamson est une des plus importantes de l'histoire du blues. Harmoniciste novateur, il installe définitivement ce petit instrument dans le blues orchestral. Nombre de titres de ce compositeur prolifique vont devenir des classiques du genre, repris dans le blues et le rock. Enfin, celui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-lee-williamson/#i_4178

WINTER JOHNNY (1944-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 627 mots
  •  • 1 média

Le chanteur et musicien américain Johnny Winter fut un virtuose de la guitare blues-rock. Ce Texan albinos, au corps longiligne couvert de tatouages, faisait sensation sur scène grâce à son jeu flamboyant sur sa guitare Gibson Firebird et à sa voix éraillée. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johnny-winter/#i_4178

Pour citer l’article

Stéphane KŒCHLIN, « BLUES, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/blues-en-bref/