CHICAGO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située dans l’Illinois, au sud-ouest du lac Michigan, Chicago est la troisième agglomération des États-Unis, derrière New York et Los Angeles, avec, en 2018, 9 498 716 habitants (dont 2 705 994 dans la ville centre). Profitant d'un passage entre le Mississippi et les Grands Lacs, la ville, qui n'était encore qu'un village en 1850, a pleinement exploité cette situation stratégique et n'a cessé de grandir au rythme d'une industrie et d'un commerce florissants.

États-Unis : carte administrative

Carte : États-Unis : carte administrative

Carte

Carte administrative des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Une ville carrefour

Très tôt, le seuil de Chicago, voie de passage entre les Grands Lacs et la rivière Illinois, et au-delà vers le Mississippi et le golfe du Mexique, a été exploité, puisque les Amérindiens l'utilisaient déjà comme seuil de portage. Ce n'est pourtant qu'en 1779 qu'un comptoir de fourrures et de céréales y est fondé, et ce malgré la présence de marécages assez peu favorables à l'installation humaine. Le site est toutefois acheté en 1803 par les États-Unis qui y construisent Fort Dearborn, base d'opérations contre les Amérindiens. En 1833, Chicago, dont le nom est d'origine amérindienne, ne compte encore que 550 habitants. Cependant, par sa situation de carrefour au centre du continent, la ville va rapidement devenir la tête de pont de la conquête du Centre et de l'Ouest américains.

Le chemin de fer vers la côte atlantique, dès 1852, est à l'origine de la première expansion de la ville, qui compte 4 100 habitants en 1837 et déjà 110 000 en 1860, 300 000 en 1870 et 1,1 million en 1890. Cette place privilégiée dans le réseau ferré nord-américain se confirme tout au long des xixe et xxe siècles, puisque Chicago reste encore aujourd'hui le premier nœud ferroviaire d'Amérique du Nord, avec dix-huit lignes desservant l'ensemble du continent.

Plus encore, c'est aux voies d'eau que Chicago doit sa prospérité. Tête de navigation sur les lacs, Chicago est en effet un véritable port de haute mer et concurrence directement les ports de la côte est. Dès 1825, le commerce fluvial est stimulé par l'ouverture du canal Érié entre l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chicago

Chicago
Crédits : Mark Segal/ Getty Images

photographie

Sears Tower

Sears Tower
Crédits : Mark Segal/ Stone/ Getty Images

photographie

John Hancock Center

John Hancock Center
Crédits : Peter Pearson/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  CHICAGO  » est également traité dans :

CHICAGO ÉCOLE DE, sociologie

  • Écrit par 
  • Christian TOPALOV
  •  • 3 208 mots

L' école de Chicago n'existe pas – ou plutôt elle n'existe que parce qu'on en parle. Si on la considère aujourd'hui comme un fait d'histoire, c'est que cette étiquette a été inventée après-coup par plusieurs générations successives de sociologues nord-américains qui avaient besoin du secours de leurs prédécesseurs dans leurs combats intellectuels du moment. Chaque fois, ladite « école » a reçu une […] Lire la suite

CHICAGO ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 672 mots
  •  • 3 médias

Fondé en 1891 par Ferdinand W. Peck sous le nom d'Orchestre de Chicago, il ne connaît, pendant plus d'un demi-siècle, que deux directeurs musicaux, Theodore Thomas (1891-1905) et Frederick Stock (1905-1942), tous deux d'origine allemande. Entre 1906 et 1912, il porte le nom de Theodore Thomas Orchestra avant d'adopter son intitulé actuel de Chicago Symphony Orchestra. Dès 1904, il possède sa pro […] Lire la suite

LA TRADITION DE CHICAGO (J.-M. Chapoulie)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 084 mots

Les recherches empiriques en sciences sociales et, plus précisément, le « travail de terrain », ont eu aux États-Unis pour centre et pour cadre ce qu'il est convenu d'appeler l'école de Chicago. Robert E. Park, Ernest W. Burgess, Roderick D. McKenzie, cosignataires de The City (1925), sont, avec William I. Thomas – l'auteur principal de The Polish Peasant in Europe and America (1918-1920) –, les […] Lire la suite

ROBIE HOUSE , Chicago (F. L. Wright)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 231 mots

Probablement la plus aboutie des « maisons de la Prairie » construites par l’architecte américain Frank Lloyd Wright (1867-1959), la Robie House, située à Chicago à l’angle de deux rues de Hyde Park, se distingue avant tout par ses spectaculaires volumes horizontaux et ses toitures largement débordantes. Leur agencement paraît complexe car certains murets, de la même facture que les murs de la mai […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le purisme de Mies van der Rohe »  : […] Parmi les architectes venus s'établir aux États-Unis pour fuir le nazisme, c'est Ludwig Mies van der Rohe (1886-1969) qui a exercé l'influence la plus décisive. Les projets visionnaires d'immeubles de bureaux et de tours qu'il avait conçus à l'époque de la République de Weimar seront construits aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale. Son architecture minimaliste et puriste de verre et d' […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE URBAINE

  • Écrit par 
  • Thierry BOISSIÈRE
  •  • 4 895 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les origines d’un regard singulier sur la ville : de Berlin « Großstadt » à Chicago, ville mosaïque »  : […] La grande ville ou métropole comme phénomène de civilisation émerge en Europe du Nord et aux États-Unis à la charnière des xix e et xx e  siècles, et d’abord en Allemagne, où elle prend une ampleur particulière. Faisant jeu égal avec l’Angleterre industrielle, l’Allemagne connaît un développement urbain sans précédent. En quelques décennies, le pays passe d’un mode de vie globalement rural à un m […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 925 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Midwest et Grands Lacs »  : […] Locomotive de l'industrie américaine pendant un siècle, la région des Grands Lacs a connu ses heures de gloire dans la première partie du xx e  siècle, et notamment autour de Chicago, la capitale économique et intellectuelle de la région ; l'école de Chicago ne symbolisait-elle pas cette Amérique urbaine qui se libérait du joug de l'Europe ? La croissance de l'Ouest californien combinée à la cris […] Lire la suite

DIXIELAND

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 075 mots

Style de jazz traditionnel, à la croisée des influences des fanfares et du blues, souvent attribué aux pionniers de La Nouvelle-Orléans, le dixieland est parfois distingué du style New Orleans proprement dit pour ne faire alors référence qu'aux styles affinés durant les années 1920 par les musiciens de Chicago. Le terme est également associé au style renouant avec le jazz traditionnel dans les a […] Lire la suite

HOLABIRD WILLIAM (1854-1923)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 346 mots

Architecte américain, né le 11 septembre 1854 à Amenia Union, dans l'État de New York, mort le 19 juillet 1923 à Evanston, dans l'Illinois. En 1875, William Holabird quitte l'académie militaire de West Point dans l'État de New York, où il est entré deux ans auparavant, et va s'installer à Chicago. Il travaille comme dessinateur pour William Le Baron Jenney, puis pour agence Burnham et Root. En 18 […] Lire la suite

TOURS DE GRANDE HAUTEUR ou GRATTE-CIEL

  • Écrit par 
  • Élisabeth PÉLEGRIN-GENEL
  •  • 6 124 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La naissance du gratte-ciel »  : […] C'est à la fin du xix e  siècle que les constructions de grande hauteur quittent le domaine du sacré pour le profane. Un concours de circonstances favorise la naissance des gratte-ciel à Chicago : un violent incendie détruit la ville en 1871 et tout est à reconstruire. La mise au point de l'ascenseur par Elisha Graves Otis en 1857 et la maîtrise toujours plus grande des charpentes en fonte donne […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

États-Unis. Envoi d’agents fédéraux à Portland. 17-30 juillet 2020

fédérales supplémentaires à Chicago (Illinois), Kansas City (Missouri) et Albuquerque (Nouveau-Mexique). Le 24, le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme affirme que les manifestations antiracistes pacifiques aux États-Unis « doivent pouvoir se poursuivre » sans crainte d’« arrestations […] Lire la suite

États-Unis. Investiture à la présidence de Donald Trump. 6-31 janvier 2017

, le président Barack Obama prononce son dernier discours à Chicago, la ville de ses débuts en politique. Affirmant que « l’Amérique est meilleure et plus forte » à présent qu’au début de son premier mandat, il dresse toutefois le tableau d’un pays profondément divisé et met en garde ses concitoyens contre […] Lire la suite

Afghanistan – France. Officialisation du retrait anticipé des forces françaises. 20-25 mai 2012

Les 20 et 21, le sommet de l'O.T.A.N., qui se tient à Chicago (Illinois), entérine le calendrier de retrait des forces occidentales d'Afghanistan. Il prend acte de la volonté du président français François Hollande de rapatrier avant la fin de 2012 les forces combattantes françaises – deux mille […] Lire la suite

États-Unis. Deux tentatives d'attentat déjouées. 29 octobre 2010

Les services antiterroristes américains annoncent avoir déjoué deux tentatives d'attentat contre le pays. Deux colis piégés destinés à des lieux de cultes juifs de Chicago – fief électoral du président Barack Obama, où celui-ci doit se rendre le lendemain – ont été localisés, l'un dans un entrepôt […] Lire la suite

États-Unis. Arrestation d'un terroriste présumé. 10 juin 2002

Le gouvernement annonce l'interpellation, le 8 mai, à Chicago, d'un ressortissant américain d'origine portoricaine et converti à l'islam, José Padilla, qui aurait projeté de perpétrer aux États-Unis un attentat à la « bombe sale » – engin explosif traditionnel contenant des substances radioactives. De retour du Pakistan après plusieurs années de séjour au Proche-Orient et en Afghanistan, l'homme aurait été en contact avec le réseau Al-Qaida. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Laurent VERMEERSCH, « CHICAGO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/chicago/