AUTANT EN EMPORTE LE VENT, film de Victor Fleming

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Publié en 1936, le gros roman de Margaret Mitchell, qui évoque la Georgie du Nord au temps de la guerre de Sécession, fut un succès mondial et intéressa vite le cinéma. Nous savons que ce film fut l'enfant chéri de son producteur David O. Selznick, qui contrôla tout, le choix des acteurs, le scénario, le style de l'image, et remplaça les deux réalisateurs initialement prévus, Sam Wood, puis George Cukor, jugés trop tendres et sans poigne, pour mettre à leur place l'autoritaire Victor Fleming (1883-1949), qui venait de « venir à bout » de la féerie Le Magicien d'Oz (The Wizard of Oz, 1939), Selznick voulait faire d'Autant en emporte le vent (Gone with the Wind) le grand succès du parlant, en revenant sur un épisode central de l'histoire américaine, la seule guerre « officielle » menée sur le territoire des États-Unis. L'œuvre est d'ailleurs un des films hollywoodiens dont la genèse est la mieux connue, grâce aux innombrables notes de service dictées par le producteur et réunies en volume après sa mort. Bien qu'elle n'ait jamais été placée très haut par les cinéphiles, elle reste une œuvre puissante, qui trouve de nouveaux spectateurs à chaque génération, sur petits et grands écrans.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : écrivain, compositeur, réalisateur, maître de conférences émérite à l'université de Paris-III

Classification


Autres références

«  AUTANT EN EMPORTE LE VENT, Victor Fleming  » est également traité dans :

GABLE CLARK (1901-1960)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 732 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une figure héroïque »  : […] Parmi de nombreux films d'action dont il est parfois le seul atout, Clark Gable, comme son rival bondissant de toujours, Errol Flynn, a trouvé en Raoul Walsh un réalisateur capable de cerner sa véritable personnalité. Dans The Tall Men ( Les Implacables , 1955), il interprète le rôle de l'ancien combattant sudiste Ben, qui aspire à la paix et au r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clark-gable/#i_37697

LEIGH VIVIEN (1913-1967)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 752 mots
  •  • 1 média

Vivien Leigh, de son vrai nom Vivian Mary Hartley, est née le 5 décembre 1913 à Darjeeling (Inde). Fille d'un agent de change du Yorkshire, elle reçoit une éducation religieuse en Angleterre et en Europe continentale. Suivant l'exemple de sa camarade de classe Maureen O'Sullivan, elle se lance dans une carrière d'actrice et s'inscrit à la London Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vivien-leigh/#i_37697

STEINER MAX (1888-1971)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 242 mots

Le compositeur américain d'origine autrichienne Max Steiner fut, dans les années 1930 et 1940, un des principaux compositeurs de musique de film d'Hollywood, aux côtés d'autres Européens émigrés – l'Autrichien Erich Wolfgang Korngold, le Hongrois Miklós Rózsa, l'Allemand Franz Waxman, l'Ukrainien Dimitri Tiomkin –, contraints à l'exil par la montée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-steiner/#i_37697

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel CHION, « AUTANT EN EMPORTE LE VENT, film de Victor Fleming », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/autant-en-emporte-le-vent/