Cinéma américain


2001, L'ODYSSÉE DE L'ESPACE, film de Stanley Kubrick

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 191 mots
  •  • 1 média

Dans les années 1960, marquées par la guerre froide, deux grands thèmes hantent le monde occidental : le risque d'une apocalypse nucléaire, objet d'innombrables films, et la conquête spatiale, sous la forme d'une compétition entre Russes et Américains – compétition à laquelle met fin l'alunissage, en 1969, de la capsule Apollo-11. Stanley Kubrick (19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/2001-l-odyssee-de-l-espace/#i_0

AFRO-AMÉRICAIN CINÉMA

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 6 847 mots
  •  • 4 médias

On peut diviser le corpus des films réalisés, interprétés par des Noirs aux États-Unis, ou dans lesquels ils tiennent un rôle important, en quatre grandes périodes non exclusives l’une de l’autre.La première d’entre elles va de 1913 – peu de temps après la fondation, en 1909, de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP), association biraciale destinée à défendre les dro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-afro-americain/#i_0

ALICE AU PAYS DES MERVEILLES (T. Burton)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 944 mots

Depuis ses premiers courts-métrages, Vincent (1982) et Frankenweenie (1984), les personnages de Tim Burton hésitent presque toujours entre l'enfance et l'âge adulte ; jusqu'à présent, seul Sweeney Todd (2007), où le cinéaste nous livre sa part obscure, apparaît fermement campé dans la maturité. C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alice-au-pays-des-merveilles-t-burton/#i_0

ALIEN, LE HUITIÈME PASSAGER, film de Ridley Scott

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 937 mots

Ancien élève du Royal College of Art de Londres, Ridley Scott travailla d'abord pour la B.B.C., comme décorateur de plateau puis, au milieu des années 1960, comme réalisateur. Il poursuivit sa carrière en dirigeant des spots publicitaires, avant de tourner son premier film, Duellistes, en 1977. Nombre des œuvres qu'il signa depuis lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alien-le-huitieme-passager/#i_0

APOCALYPSE NOW, film de Francis Ford Coppola

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 939 mots
  •  • 1 média

Apocalypse Now est autant une réflexion sur la guerre, l'absurdité de l'engagement américain au Vietnam que sur la condition humaine. Après différents films tournés dans les années 1960, Francis Ford Coppola achève en 1972 le premier volet du Parrain ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-now/#i_0

À TOMBEAU OUVERT (M. Scorsese)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 048 mots

Il n'échappe à personne que le plan final d'À tombeau ouvert (1999) est une pietà : le héros, Frank Pierce (Nicolas Cage), trouve enfin un moment d'abandon dans les bras de la bien nommée Mary (Suzanna Arquette). On sait le goût de Martin Scorsese et de Paul Schrader (le scénariste du film) pour l'imagerie religieuse. Pareillement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/a-tombeau-ouvert/#i_0

AUTANT EN EMPORTE LE VENT, film de Victor Fleming

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 944 mots
  •  • 1 média

Publié en 1936, le gros roman de Margaret Mitchell, qui évoque la Georgie du Nord au temps de la guerre de Sécession, fut un succès mondial et intéressa vite le cinéma. Nous savons que ce film fut l'enfant chéri de son producteur David O. Selznick, qui contrôla tout, le choix des acteurs, le scénario, le style de l'image, et remplaça les deux réa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autant-en-emporte-le-vent/#i_0

BARTON FINK, film de Joel et Ethan Coen

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 922 mots

Lorsque les frères Coen reçoivent, en 1991, la palme d'or du festival de Cannes pour Barton Fink, ils ont derrière eux une œuvre encore peu abondante mais remarquée, caractérisée par leur goût pour l'insolite, la dérision et l'humour noir. Leurs personnages sont très dessinés, à la limite de la caricature, et leur mise en scène, réputée méticuleuse, ne craint pas la stylisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barton-fink/#i_0

BIENVENUE À GATTACA (A. Niccol)

  • Écrit par 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 1 326 mots

Chaque société construit en rêve une utopie diffuse, correspondant à la vision du monde idéal reçue parmi ses membres ; et une anti-utopie généralement plus claire, sortie d'un effort critique plus difficile à effectuer, qui offre une vision apocalyptique du même univers. Un tel cheminement est difficile à embrasser d'un seul coup d'œil, car l'utopie et l'ant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bienvenue-a-gattaca/#i_0

BLADE RUNNER 2049 (D. Villeneuve)

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 975 mots
  •  • 2 médias

Si on a proposé à Ridley Scott d’adapter le roman de Philip K. Dick Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (1966), c’est qu’il avait déjà à son actif deux films importants. Après un long passage par la télévision et la publicité, le cinéaste anglais avait réalisé Les D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blade-runner-2049/#i_0

BROKEN FLOWERS (J. Jarmusch)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 046 mots

Après deux tentatives pour aborder, de biais, le cinéma de genre (le western avec Dead Man, 1995, le film d'action dans Ghost Dog, 1999), Jim Jarmusch revient, avec Broken Flowers (2005), à la peinture dépouillée du monde contemporain tel qu'il l'a esquis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/broken-flowers/#i_0

BROOKLYN VILLAGE (I. Sachs)

  • Écrit par 
  • Pierre EISENREICH
  •  • 946 mots
  •  • 1 média

Représentant talentueux du cinéma indépendant américain (Keep the Lights On, 2012 ; Love is Strange, 2014), Ira Sachs donne avec Brooklyn Village (Little Men, 2016), son septième […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brooklyn-village/#i_0

CASABLANCA, film de Michael Curtiz

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 898 mots
  •  • 1 média

Exploitant tous les ressorts du mélodrame exotique, Casablanca est devenu, avant l'heure et a posteriori, l'un des premiers films à la gloire de la résistance, imaginé et fabriqué par Hollywood en 1942. Bien sûr, il y avait eu Les Aveux d'un espion nazi (Confessions of a Nazi Spy, 1939) d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casablanca-michael-curtiz/#i_0

CASINO (M. Scorsese)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 347 mots

La légende demeure tenace, qui veut que le cinéma américain, s'adressant à un vaste public, repose sur des acquis éprouvés et laisse aux autres les risques de l'innovation. Casino dément à l'envi un tel cliché. Rarement narration fut plus éclatée, chronologie plus bousculée, mise en scène plus déroutante, poussant le système esthétique du cinéma de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casino/#i_0

CERTAINS L'AIMENT CHAUD, film de Billy Wilder

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 1 051 mots
  •  • 1 média

Certains l'aiment chaud (Some Like it Hot) est un sommet de la comédie américaine parodique, construite sur le thème du travestissement. C'est la seconde collaboration entre Billy Wilder et Marilyn Monroe, devenue le sex-symbol du cinéma hollywoodien des années 1950, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/certains-l-aiment-chaud/#i_0

CHANTONS SOUS LA PLUIE, film de Stanley Donen et Gene Kelly

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 111 mots

En 1951, la Metro Goldwyn Mayer est devenue, parmi les « majors », la compagnie la plus riche en vedettes, et le producteur Arthur Freed (ancien auteur de chansons) y dirige un département consacré à la comédie musicale de prestige. Les films-florilèges consacrés aux auteurs-compositeurs étant à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chantons-sous-la-pluie-stanley-donen-et-gene-kelly/#i_0

CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE et LES NOCES FUNÈBRES (T. Burton)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 080 mots

Éloignés par le matériau utilisé (la mise en scène traditionnelle d'une part, l'animation de volumes de l'autre) et le propos (apologue cruel sur la société de consommation contemporaine versus conte macabre gothique). Charlie et la chocolaterie (2005) et Les Noces funèbres (2005) font se croiser la plupart des thèmes et des figures plastiques qui caractéris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlie-et-la-chocolaterie-et-les-noces-funebres/#i_0

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'avant-garde

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 10 992 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’hégémonie américaine »  : […] Bien que la réalisation désordonnée de petits films expérimentaux ne se soit jamais arrêtée aux États-Unis, l’apparition, sur la scène intellectuelle de Maya Deren avec sa célèbre trilogie autobiographique, Meshes of the Afternoon, At Land (1944) et Ritual in Trans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-cinemas-paralleles-le-cinema-d-avant-garde/4-l-hegemonie-americaine/

CITIZEN KANE, film de Orson Welles

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 939 mots
  •  • 2 médias

Premier long-métrage d'un wonder boy de vingt-cinq ans, Citizen Kane est un film atypique pour des raisons multiples. Bien que débutant dans le cinéma, Orson Welles (1915-1985) obtient de la RKO un contrat exceptionnel qui lui donne le contrôle du film, alors que, dans le systèm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/citizen-kane/#i_0

COMÉDIE AMÉRICAINE, cinéma

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 5 132 mots
  •  • 18 médias

La « comédie américaine » ne prend son véritable essor qu'au début des années 1930 en se distinguant du burlesque par l'apport des dialogues (Howard Hawks, entre autres), qui deviennent essentiels sans pour autant négliger le comique de situation. Si la pantomime est chère à la tradition anglaise, le rôle du music-hall anglais puis américain s'avère capit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-americaine-cinema/#i_0

EASY RIDER, film de Dennis Hopper

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 921 mots
  •  • 1 média

Easy Rider est la première réalisation d'un acteur, Dennis Hopper, qui pour l'occasion décide d'occuper les deux côtés de la caméra. Après La Fureur de vivre (Rebel Without a Cause, 1955) de Nicholas Ray, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/easy-rider/#i_0

ELEPHANT (G. Van Sant)

  • Écrit par 
  • N.T. BINH
  •  • 1 030 mots

Réalisateur singulier, Gus Van Sant débuta au milieu des années 1980, avec des films longtemps restés inédits en France (Mala Noche, 1985). Également peintre, musicien et photographe, il a élu domicile à Portland, dans l'Oregon. C'est dans cette ville qu'il situe l'action de la plupart de ses films. Avec Drugstore Cowb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elephant-g-van-sant/#i_0

ERASERHEAD, film de David Lynch

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 876 mots

Eraserhead (« Tête à effacer ») est le premier long-métrage de David Lynch (1946- ) et reste dans sa filmographie une œuvre à part, tant par ses conditions de production (plus de cinq ans de travail, avec des moyens très réduits) que par son aspect parfois proche de l'abstraction. Projeté dans une seule salle tous les samedis soir à N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eraserhead/#i_0

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Le théâtre et le cinéma

  • Écrit par 
  • Geneviève FABRE, 
  • Liliane KERJAN, 
  • Joël MAGNY
  •  • 9 349 mots
  •  • 9 médias

Marqué à la fois par la pérennité des classiques (O'Neill, Miller, Williams, Albee), la domination d'un théâtre des images dans les années 1980 et l'essaimage des mises en scène, le théâtre américain continue de tenir son rang d'avant-garde et de compter dans le monde grâce à ses nouveaux venus, Tony Kushner, Paula Vogel ou Naomi Wallace. Il y a donc de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-le-theatre-et-le-cinema/#i_0

E.T. L'EXTRA-TERRESTRE, film de Steven Spielberg

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 878 mots

E.T. l'extra terrestre (E.T. The Extra-Terrestrial, 1982) est le deuxième des films que Steven Spielberg consacre à la venue de visiteurs de l'espace, après Rencontres du troisième type (Close Encounters of the Third Kind, 1977). À la différence du premier, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/film-de-steven-spielberg/#i_0

EYES WIDE SHUT (S. Kubrick)

  • Écrit par 
  • Michel CIMENT
  •  • 1 016 mots

Chaque film de Stanley Kubrick, lorsqu'il est apparu pour la première fois sur les écrans, a déconcerté nombre de spectateurs et en particulier les critiques. Eyes Wide Shut (1999) n'a pas failli à la règle, d'autant qu'il s'est avéré impossible pour les commentateurs d'exprimer ce qu'ils pensaient et ressentaient sans prendre en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eyes-wide-shut/#i_0

FACES, film de John Cassavetes

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 1 004 mots

Lorsque sort Faces, John Cassavetes (1929-1989) est plus connu en tant qu'acteur que comme cinéaste. La série télévisée « Johnny Staccato » (1959-1960), ses rôles de méchant dans À bout portant (The Killers, 1964, de Donald Siegel) et Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faces/#i_0

FANTASIA, film de Walt Disney

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 150 mots

Ancien réalisateur de films d'animation devenu producteur, créateur de Mickey Mouse, Walt Disney (1901-1966) avait connu un grand succès en inventant le dessin animé de long-métrage avec Blanche-Neige et les sept nains (Snow White and the Seven Dwarfs, 1938), première étape d'une longue série d'adaptations de conte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantasia/#i_0

FARGO (J. et E. Coen)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 486 mots

Sixième film de Joel et Ethan Coen, Fargo est le point d'orgue momentané d'une œuvre jeune et inventive qui, entre la rigueur formelle d'un classicisme retrouvé et la distanciation souvent facétieuse de la postmodernité, a su trouver une place sans équivalent dans le cinéma américain contemporain. L'un et l'autre scénaristes de leurs films, les frères Coen forment un duo où la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fargo/#i_0

GHOST DOG (J. Jarmusch)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 024 mots
  •  • 1 média

Né en 1953 dans l'Ohio, Jim Jarmusch fut dans les années 1980 un jeune cinéaste dans le vent et l'emblème du cinéma indépendant américain. Ses films, d'un noir et blanc poétique, étaient des errances mélancoliques (Stranger than Paradise, 1984), de lentes fuites erratiques traversées par des éclats de folie douce et de comique burles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ghost-dog/#i_0

GOTHIQUE LITTÉRATURE & CINÉMA

  • Écrit par 
  • Gilles MENEGALDO
  •  • 6 323 mots
  •  • 4 médias

Le terme « gothique » connaît de multiples acceptions. Outre le style bien connu et la référence au monde barbare, il permet de caractériser un ensemble d’œuvres romanesques publiées en Angleterre à la fin du xviiie siècle et au début du xixe siècle (1764-1820) qui ont connu une grande popularité, en part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-et-cinema-gothique/#i_0

GRAN TORINO (C. Eastwood)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 992 mots

Clint Eastwood a assigné une place particulière à Gran Torino (2008). Il a annoncé que ce serait, irrévocablement, sa dernière prestation en tant qu'acteur. Par ailleurs, le film paraît reprendre la thématique de la justice expéditive telle qu'elle s'exprimait dans L'Inspecteur Harry (1970, Don Siegel), à l'origine de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gran-torino/#i_0

HOLLYWOOD

  • Écrit par 
  • Joël AUGROS, 
  • Francis BORDAT
  •  • 7 725 mots
  •  • 9 médias

Depuis le milieu des années 1910, le nom de Hollywood est quasi synonyme de « cinéma américain ». Moins le cinéma des « auteurs » (à l'européenne) que celui de « l'usine à rêves », qui fournit à la planète entière ses divertissements les plus spectaculaires, les plus populaires et les plus rentables. Investie dès l'époque du muet par des artistes accourus du monde entier et des stars dont la vie f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hollywood/#i_0

HOLLYWOOD CLASSIQUE. LE TEMPS DES GÉANTS (P. Berthomieu)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 870 mots

Hollywood n'est pas une entité localisée à Los Angeles et qui imposerait sa façon de voir au reste de l'univers ; Hollywood est un processus qui intègre en un équilibre toujours mouvant les œuvres et les arts, le populaire et le sophistiqué, l'Amérique et le reste de l'univers... Si l'on veut comprendre l'alpha et l'omega de cette distinction et saisir le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hollywood-classique-le-temps-des-geants-p-berthomieu/#i_0

INGLOURIOUS BASTERDS (Q. Tarantino)

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 1 044 mots

Avec Inglourious Basterds (2009), Quentin Tarantino se confronte à l'Histoire par le biais de l'histoire du cinéma et réciproquement, en jouant à la fois de la reconstitution de la France occupée pendant la Seconde Guerre mondiale et de la représentation que le septième art (hollywoodien comme français) en a donnée. En fait, l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inglourious-basterds/#i_0

INSIDE LLEWYN DAVIS (J. et E. Coen)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 1 074 mots
  •  • 1 média

Trois ans après le succès commercial de True Grit, Joel et Ethan Coen sont revenus à une inspiration plus personnelle et intime. Inside Llewyn Davis (2013) s’inscrit en effet dans la lignée de Barton Fink (1991), The Barber (2001) et A Serious Man (2008). Le destin d’un homme sans destinée permet au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inside-llewyn-davis/#i_0

JACKIE BROWN (Q. Tarantino)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 134 mots

Depuis son premier film, Reservoir Dogs (1992), davantage encore depuis Pulp Fiction, palme d'or du festival de Cannes en 1994, Quentin Tarantino est le plus « médiatique » des cinéastes américains, et le plus cinéphile. Plus que de cinéphilie, il faut d'ailleurs parler ici d'une culture des images dont le ha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jackie-brown/#i_0

JEREMIAH JOHNSON, film de Sydney Pollack

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 903 mots

Au début des années 1970, le western avait évolué vers deux sous-genres antagonistes, d'un côté le « western spaghetti », de l'autre une série de films qui tentaient de peindre sous un jour réaliste l'histoire du Wild West américain. Même si Jeremiah Johnson fut plaisamment rebaptisé pour le marché italien « Corbeau Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeremiah-johnson/#i_0

KILL BILL (Q. Tarantino)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 969 mots

S'agit-il de deux films, ou d'un seul film divisé en deux parties, respectivement intitulées Kill Bill 1 et Kill Bill 2 ? Tout est envisageable, car Quentin Tarantino ne se limite même pas à cette alternative : il a également conçu une sorte de « Kill Bill 3 », destiné à une exploitation commerciale limitée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kill-bill/#i_0

LA FÉLINE, film de Jacques Tourneur

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 973 mots

Avec Citizen Kane (1941) puis La Splendeur des Amberson (1942) d'Orson Welles, la compagnie Radio Keith Orpheum (R.K.O.) renouvelle le cinéma américain. L'arrivée de Val Lewton au poste de producteur constitue un autre tournant. Il est en effet chargé d'étendre le catalogue des films d'horreur de série B. Le premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-feline/#i_0

LA GUERRE DES ÉTOILES, film de George Lucas

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 852 mots
  •  • 1 média

George Lucas n'a pas toujours été ce milliardaire à chemise de bûcheron qui, d'une conférence de presse à l'autre, fait avec désinvolture l'apologie d'un cinéma tout numérique. Il n'a pas toujours incarné à lui seul, aux yeux des aficionados de l'art et essai, l'industrie américaine du pop-corn movie. Jadis, étudiant en cinéma, il a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-guerre-des-etoiles/#i_0

LA LIGNE ROUGE (T. Malick)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 1 016 mots

Plus de vingt ans après ses deux premiers films, La Ballade sauvage (1973) et Les Moissons du ciel (1978), le cinéaste américain Terrence Malick a réalisé La Ligne rouge (ours d'or du festival de Berlin 1999), un film remarquable sur la guerre, la nature et la condition humaineLibrement adap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-ligne-rouge/#i_0

LA MONSTRUEUSE PARADE, film de Tod Browning

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 931 mots
  •  • 1 média

Freaks, littéralement « les monstres » et non La Monstrueuse Parade comme le propose le titre français, est un film unique dans l'histoire du cinéma car il est interprété, à deux exceptions près, par des phénomènes de foire qui présentent tous de graves anomalies physiques : nains, homme tronc, sœurs siamoises, femme à barbe, etc.Le producteur de la traditio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-monstrueuse-parade/#i_0

LA NUIT DES MORTS-VIVANTS, film de George A. Romero

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 256 mots
  •  • 2 médias

Premier film à petit budget d'un réalisateur inconnu – George A. Romero alors âgé de vingt-huit ans –, La Nuit des morts-vivants (Night of the Living Dead) acquiert lentement, et dans le monde entier, la réputation d'un sommet du film d'horreur, devenant un film-culte souvent cité aux côtés des films les plus marquants de la décennie, comme 20 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-nuit-des-morts-vivants/#i_0

LA NUIT DU CHASSEUR, film de Charles Laughton

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 937 mots

La Nuit du chasseur (The Night of the Hunter) est le seul et unique film de Charles Laughton (1899-1962) en tant que réalisateur. Comédien réputé, il interprète notamment Henry VIII dans le film d'Alexander Korda (1935), l'intransigeant capitaine Bligh dans Les Révoltés du Bounty ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-nuit-du-chasseur/#i_0

LAURA, film de Otto Preminger

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 994 mots
  •  • 1 média

Européen d'Hollywood, Otto Preminger (1906-1986) a gagné les États-Unis en 1935 pour y traiter avec aisance et lucidité de différents problèmes de société tels que la drogue, avec L'Homme au bras d'or (The Man with the Golden Arm, 1955), la justice, avec A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laura/#i_0

LE DAHLIA NOIR (B. de Palma)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 021 mots

Il y a entre le cinéma et le célèbre fait-divers non élucidé du « Dahlia noir », romanesque et sanglant, un flirt inabouti dont le beau film de Brian De Palma préserve la singularité.En 1947, la police de Los Angeles découvre le cadavre mutilé, vidé de ses organes, d'une starlette, Elizabeth Short, surnommée le Dahlia noir. Le décor, le milieu, le mys […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-dahlia-noir/#i_0

LE FANTÔME DU PARADIS, film de Brian De Palma

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 906 mots

À trente-trois ans, Brian De Palma est déjà reconnu comme un brillant réalisateur, pour ses films frénétiques et baroques à la technique voyante et aux situations exacerbées, comme Sœurs de sang (Sisters, 1973), qu'il vient de terminer. Lorsqu'il met en chantier l' »opéra-rock » Le Fantôme du para […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-fantome-du-paradis/#i_0

LE MÉCANO DE LA "GENERAL", film de Clyde Bruckman et Buster Keaton

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 894 mots

Le Mécano de la « General » (The General) est l'un des films les plus célèbres de l'ère du muet. Dans la carrière de Buster Keaton (1896-1966) – « l'homme qui ne rit jamais », comme le vantait la publicité officielle des studios –, il se situe à l'exact milieu d'une lignée de longs-métrages acclamés par des génér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-mecano-de-la-general-clyde-bruckman-et-buster-keaton/#i_0

LES DÉSAXÉS, film de John Huston

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 914 mots

Les Désaxés (The Misfits) est à l'origine une nouvelle écrite par Arthur Miller à Reno, alors qu'il attendait que soit prononcé le divorce qui lui permettrait d'épouser Marilyn Monroe. Le film, qui n'eut guère de succès à l'époque, est aujourd'hui connu pour des rais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-desaxes/#i_0

LES DIX COMMANDEMENTS, film de Cecil Blount De Mille

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 914 mots
  •  • 1 média

Officiellement, Les Dix Commandements (The Ten Commandments), la dernière oeuvre du réalisateur et son plus gros succès, est le remake d'un film muet de 1923 où Cecil B. De Mille (1881-1959), à la manière de Griffith dans Intolerance (1917), confrontait l'histoire biblique et un épisode contemporain sur le thème de la rivalité entre deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-dix-commandements/#i_0

LES TEMPS MODERNES, film de Charlie Chaplin

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 917 mots
  •  • 1 média

Fort du triomphe, cinq ans plus tôt, d'un film encore muet, Les Lumières de la ville (City Lights, 1931), dans une Amérique déjà convertie au parlant, Charlie Chaplin (1889-1977) sort, avec Les Temps modernes (Modern Times), un film sans dialogues audibles. Plus exactemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-temps-modernes-charlie-chaplin/#i_0

L'HOMME QUI TUA LIBERTY VALANCE, film de John Ford

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 963 mots

Si l'on excepte un épisode de La Conquête de l'Ouest (How the West Was Won, 1963), tourné peu après par Ford, c'est le dernier western d'un homme qui en avait réalisé un grand nombre, au cours d'une quarantaine d'années. Le titre, délibérément sans originalité, se calque sur un schème banal, L'Homme qui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-homme-qui-tua-liberty-valance/#i_0

L'ÎLE AUX CHIENS (W. Anderson)

  • Écrit par 
  • Ariane ALLARD
  •  • 951 mots
  •  • 1 média

Raffiné, burlesque, maniaque ou mélancolique : l’univers de Wes Anderson se laisse malaisément délimiter par un seul adjectif. Et ce n’est pas L’Île aux chiens qui va changer la donne. Salué par l’ours d’argent du meilleur réalisateur à la Berlinale 2018, ce nouveau film d’animation, huit ans a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-ile-aux-chiens-w-anderson/#i_0

MANHATTAN, film de Woody Allen

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 933 mots

À la fin des années 1970, Woody Allen semble se décider à aborder de front les problèmes existentiels qu'avaient traités en leur temps les cinéastes auxquels il voue une admiration sans bornes, Renoir, Fellini et Bergman. Pour lui qui a débuté au cinéma comme parodiste – par exemple en écrivant Quoi de neuf, Pussy Cat ? (Clive Donner, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manhattan-woody-allen/#i_0

MAN ON THE MOON (M. Forman)

  • Écrit par 
  • N.T. BINH
  •  • 901 mots

La grande réussite de Man on the Moon (1999) résulte de la rencontre entre trois personnalités hors du commun : le réalisateur américain d'origine tchèque Milos Forman, le comédien caméléon Jim Carrey et l'énigmatique Andy Kaufman, superstar de la télévision américaine, pendant les années 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/man-on-the-moon/#i_0

MA VIE AVEC LIBERACE (S. Soderbergh)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 057 mots
  •  • 1 média

Wladziu (dit Valentino) Liberace fut une célébrité dont on mesure mal l’impact hors des États-Unis et du microcosme scintillant de Las Vegas. Des décennies durant, ce fils d’émigrants italien et polonais, pianiste virtuose, parfois chanteur, fut la star immuable de la capitale du jeu. Une renommée qui recouvre bien des non-dits : le public de Liberace était majoritairement constitué de femmes de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ma-vie-avec-liberace/#i_0

MÉMOIRES DE NOS PÈRES et LETTRES D'IWO JIMA (C. Eastwood)

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 1 200 mots

À compter du 19 février 1945, une bataille de trente-quatre jours opposa dans l'île d'Iwo Jima trois divisions de marines à des soldats japonais cinq fois moins nombreux. Les deux parties en présence savaient que l'île, située à quelque 1 200 kilomètres au sud de Tōkyō, constituerait la base idéale pour des raids de bombardement au cœur du territoire japonais, et les pertes furent énormes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoires-de-vos-peres-lettres-d-iwo-jima/#i_0

MILLION DOLLAR BABY (C. Eastwood)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS
  •  • 956 mots
  •  • 1 média

Clint Eastwood a eu soixante-quinze ans en 2005, quelques mois après avoir reçu à Hollywood, pour Million Dollar Baby, les deux oscars les plus prestigieux, ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur. Acteur depuis les années 1950, aux États-Unis puis en Italie où on l'avait remarqué dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/million-dollar-baby/#i_0

MILLION DOLLAR BABY (C. Eastwood), en bref

  • Écrit par 
  • Arnaud BALVAY
  •  • 278 mots

Million Dollar Baby est un film réalisé par Clint Eastwood. Clint Eastwood s'est d'abord fait connaître en tant qu'acteur (à partir de 1954), notamment pour ses nombreux rôles de cow-boy solitaire (Le Bon, la Brute et le Truand, Pour une poignée de dollars […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/million-dollar-baby-c-eastwood/#i_0

MULHOLLAND DRIVE (D. Lynch)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 928 mots

Comme toutes les œuvres d'importance, Mulholland Drive (2001, prix de la mise en scène au festival de Cannes) engendre son lot de malentendus. Dès sa genèse, le film de David Lynch quitte vite sa route initiale. La compagnie A.B.C. ne donne pas suite au « pilote » réalisé par l'auteur de Twin Peaks, et ce n'est que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mulholland-drive/#i_0

NAISSANCE D'UNE NATION, film de David Wark Griffith

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 961 mots
  •  • 1 média

Entre 1908 et 1914, Griffith (1875-1948) tourne près de 450 courts-métrages de tous genres, mêlant la comédie et le western, adaptant aussi un grand nombre de récits littéraires de Jack London à Guy de Maupassant. Issu du Sud, il apporte son savoir-faire à la nouvelle industrie américaine du cinéma qui, dès 1911, a construit le premier studio de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-d-une-nation/#i_0

NINOTCHKA, film de Ernst Lubitsch

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 759 mots
  •  • 1 média

Juif berlinois, Ernst Lubitsch (1892-1947) quitte l'Allemagne dès 1922 et poursuit à Hollywood une riche carrière. Il y devient le plus européen des cinéastes américains, promoteur d'une comédie à la fois psychologique et sentimentale que l'on résumera par l'expression « Lubitsch touch », u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ninotchka/#i_0

NO COUNTRY FOR OLD MEN (J. et E. Coen)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 929 mots

Adapté d'un roman de Cormac McCarthy, auteur phare du roman américain contemporain, No Country for Old Men (2007) est l'une des réussites majeures des frères Coen. Dès leurs débuts, ceux-ci ont affectionné particulièrement la périphérie du film noir. Ils l'ont abordé par le biais de l'intrigue crapuleuse à la James Cain (Blood Simple [Sang pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/no-country-for-old-men/#i_0

PHANTOM THREAD (P. T. Anderson)

  • Écrit par 
  • Michel CIEUTAT
  •  • 1 130 mots
  •  • 1 média

Pour son huitième long-métrage, Paul Thomas Anderson est demeuré fidèle à sa manière de s'approprier des genres bien définis en les personnalisant très fortement. C’est ce qu’il avait fait, en 2007, avec There Will Be Blood, son adaptation du roman Oil ! d'Upton Sinc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phantom-thread/#i_0

PULP FICTION, film de Quentin Tarantino

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 913 mots
  •  • 1 média

À l'instar des jeunes-turcs de la Nouvelle Vague française, l'Américain Quentin Tarantino a vu mûrir sa vocation de cinéaste à l'occasion d'une pratique de fan – plus précisément en tant que loueur de cassettes vidéo. Mais, contrairement aux premiers, Tarantino a fait plus tard le cinéma qui avait ses faveurs lorsque le métier d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pulp-fiction/#i_0

ROSEMARY'S BABY, film de Roman Polanski

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 868 mots
  •  • 1 média

Roman Polanski avait déjà exploré dans Répulsion (1965) le thème de la jeune femme en lutte avec des démons intérieurs – avec Rosemary's Baby les forces qui contreviennent à l'épanouissement de l'héroïne s'incarnent cette fois dans les membres de son entourage. Polanski reviendra sur la dimension paranoïaque de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosemary-s-baby/#i_0

SHUTTER ISLAND (M. Scorsese)

  • Écrit par 
  • Michel CIEUTAT
  •  • 1 068 mots

Adapté du best-seller de Dennis Lehane (2003), l'opus de Martin Scorsese Shutter Island (2009) agace et fascine. Il agace par son style survolté caractéristique non plus de la vive personnalité du cinéaste d'After Hours (1986), mais bien plutôt de l'impérieuse néces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shutter-island-m-scorsese/#i_0

SLEEPY HOLLOW (T. Burton)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 102 mots
  •  • 1 média

Des gouttes de cire rouge sang scellent un testament secret... Une diligence fend la nuit, conduite par un cocher dont la tête vient d'être tranchée... Les premières scènes de Sleepy Hollow (1999) semblent sorties d'un musée de l'imagerie fantastique envahi par la poussière. Pourtant elles impressionnent, soutenues qu'elles sont par u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sleepy-hollow/#i_0

SWEENEY TODD, LE DIABOLIQUE BARBIER DE FLEET STREET (T. Burton)

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 902 mots

À l'exception des amateurs éclairés – au premier rang desquels se place Alain Resnais –, l'œuvre de Stephen Sondheim est encore trop méconnue en France, et il y a malheureusement fort à parier qu'elle demeurera dans l'ombre tant la tradition du musical est éloignée de nos habitudes culturelles. Aux États-Unis, et en Grande-Bretagne, Sondheim est tout simplement considéré comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sweeney-todd-le-diabolique-barbier-de-fleet-street/#i_0

TAXI DRIVER, film de Martin Scorsese

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 902 mots

Palme d'or au festival de Cannes en 1976, Taxi Driver marque le début de la célébrité mondiale pour son metteur en scène comme pour son interprète principal, Robert De Niro, qui avaient déjà collaboré dans Les Rues chaudes (Mean Streets, 1973), et allaient encore tourner six longs-métrages en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxi-driver/#i_0

THE BIG LEBOWSKI (J. et E. Coen)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 985 mots

Dans Fargo, un bon citoyen rapporte à un adjoint du shérif, en train d'enquêter sur une série de meurtres, qu'il a, dans un bar, rencontré un inconnu qui lui a paru suspect. « À quoi ce type ressemblait-il ? », questionne le policier. « C'était un petit gars, à l'air bizarre », répond l'homme. « Comment ça ? » demande le policier. « De manière banale », précise le témoin. Pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-big-lebowski/#i_0

THE LOST CITY OF Z (J. Gray)

  • Écrit par 
  • Michel CIEUTAT
  •  • 1 026 mots
  •  • 1 média

Pour son sixième film en vingt-deux ans, James Gray n'est pas, cette fois, à l'origine du projet. C'est Brad Pitt qui, intéressé par le rôle principal, avait acheté les droits du livre de David Grann The Lost City of Z: A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-lost-city-of-z/#i_0

THERE WILL BE BLOOD (P. T. Anderson)

  • Écrit par 
  • Michel CIEUTAT
  •  • 1 042 mots

L'un des points forts de la littérature américaine a souvent résidé dans son art de dénoncer avec virulence les contradictions du mode de vie national. D'où le surnom de « muckrakers » donné à ces écrivains qui, dès le début du xxe siècle et surtout dans les années 1920, se transformèrent en déterreurs de scandales et dénoncèrent les diverses trahison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/there-will-be-blood/#i_0

THE TREE OF LIFE (T. Malick)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 1 110 mots

Depuis 1974, le cinéaste américain Terrence Malick n'a réalisé que quatre films : La Ballade sauvage (1974), Les Moissons du ciel (1978), La Ligne rouge (1998) et Le Nouveau Monde (2005). Chacun d'entre eux, par son ampleur, ses thèmes et ses qualités d'écriture, a retenu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-tree-of-life-t-malick/#i_0

TITANIC, film de James Cameron

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 887 mots

Né en 1954, le Canadien James Cameron est le cinéaste des films catastrophes : le deuxième volet d'Aliens (1986), The Abyss (1989), The Terminator (1984) et Terminator 2 : Judgment Day (1991). Sa tendance à la démesure mettra plus d'une fois le budget de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titanic-james-cameron/#i_0

TITANIC (J. Cameron)

  • Écrit par 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 1 431 mots

Devenu objet d'étude sous la plume non plus des critiques spécialisés mais des éditorialistes et des maîtres penseurs, Titanic, de James Cameron (1997), a été un des phénomènes de société de l'année 1998 dont le traitement sociologique et idéologique a bien sûr été précédé par des constats purement comptables. Car Tit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titanic-j-cameron/#i_0

UN TRAMWAY NOMMÉ DÉSIR, film de Elia Kazan

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 911 mots

« Je voyais une femme assise sur une chaise, en train d'attendre vainement quelque chose, peut-être l'amour » : cette image fournit à Tennessee Williams le point de départ de l'écriture de sa pièce – il utilisa d'ailleurs comme titre de travail Blanche's Chair on the Moon (« la chaise de Blanche sur la Lune »). Kazan monte la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-tramway-nomme-desir/#i_0

VERTIGO, film de Alfred Hitchcock

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 958 mots

De tous les cinéastes qui ont fait le cinéma classique hollywoodien, c'est Alfred Hitchcock (1899-1980) qui a eu l'ambition la plus complète, puisqu'il voulait captiver le spectateur autant par la forme du film que par le récit. Très tôt, il a travaillé des modes du récit, au premier chef le suspense, auquel son nom reste attaché […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vertigo/#i_0

VESTIGES DU JOUR, film de James Ivory

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 051 mots

Après le grand succès, en 1991, de Retour à Howards End (Howards End, 1992), dont les stars étaient déjà Anthony Hopkins – révélé au très grand public par son incarnation du serial killer Hannibal Lecter dans le film de Jonathan Demme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vestiges-du-jour/#i_0

VOLTE-FACE,, film de FACE/OFF

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 982 mots

Plus jeune réalisateur de Hong Kong à vingt-sept ans, John Woo commence par la violence : son premier film, Farewell Buddy (1973), est interdit. Il se fait une réputation avec des films qui renouvellent le genre policier, toujours dans une surenchère d'effets, jusqu'aux mythiques The Killer (1989) et Un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volte-face-film-de-face-off/#i_0

WESTERN

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 3 279 mots
  •  • 4 médias

Plus qu'un genre éminemment populaire – une histoire de feu et de sang avec des hommes à cheval et des paysages grandioses –, plus qu'un combat manichéen entre le bien et le mal, le western est l'expression d'un milieu culturel particulier, celui des États-Unis d'Amérique. Étroitement lié à une expérience collective – la conquête de l'Ouest –, le western supporte une tradition nationale qu'il exal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/western/#i_0

WEST SIDE STORY, film de Jerome Robbins et Robert Wise

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 035 mots
  •  • 1 média

Adapté d'un spectacle de Broadway (1957), modernisant lui-même le Roméo et Juliette de Shakespeare, West Side Story appartient à la série des comédies musicales pour écran large (en Panavision) et son stéréophonique des années 1950-1960, et fut un immense succès : avec dix oscars, le film ne sera dépassé que par Ben Hur (1959) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/west-side-story/#i_0

ZODIAC (D. Fincher)

  • Écrit par 
  • Michel CIEUTAT
  •  • 1 048 mots

L'œuvre maîtresse de l'Américain David Fincher demeurait jusqu'alors Seven (1995), sa seconde réalisation après Alien3 (1992). Venant du film publicitaire et du vidéoclip musical, l'auteur de Zodiac (2007) avait été également initié aux effets spéciaux de pointe chez Lucasfilm, ce qui lui permit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zodiac/#i_0


Affichage 

Marlene Dietrich dans «L'Ange bleu»

Marlene Dietrich dans «L'Ange bleu»

photographie

Interprétée par Marlene Dietrich, Lola-Lola, la sulfureuse chanteuse de cabaret de «L'Ange bleu» (1930) de Josef von Sternberg, aborde le thème de la séduction sur un fond de réalisme social inauguré l'année précédente par «Loulou» de Georg Wilhelm Pabst. 

Crédits : ullstein bild/ Getty Images

Afficher

Toy Story, 1995

 Toy Story , 1995

photographie

«Toy Story» (1995) est le premier long-métrage d'animation entièrement réalisé en images de synthèse par les studios Pixar. 

Crédits : WALT DISNEY PRODUCTIONS/ Album/ AKG

Afficher

Bette Davis

Bette Davis

photographie

Bette Davis interprète le rôle de Rosa Moline dans «La Garce», de King Vidor, en 1949. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Shanghai Express, J. von Sternberg

Shanghai Express, J. von Sternberg

photographie

Marlene Dietrich (1901-1992), vedette de Shanghai Express, une trouble histoire d'amour filmée par Josef von Sternberg (1931). 

Crédits : Eugene Robert Richee/ Moviepix/ Getty Images

Afficher

Cabaret, Bob Fosse

Cabaret, Bob Fosse

photographie

Liza Minnelli et Joel Grey dans «Cabaret» (1972), de Bob Fosse. 

Crédits : Allied Artists Picture Corporation/ Collection privée

Afficher

Ava Gardner, La Nuit de l'iguane

Ava Gardner,  La Nuit de l'iguane

photographie

Ava Gardner dans La Nuit de l'iguane (1964), de John Huston. 

Crédits : T. O'Neill/ Hulton Getty

Afficher

Vertigo d'Alfred Hitchcock, 1958, affiche de S. Bass

 Vertigo  d'Alfred Hitchcock, 1958, affiche de S. Bass

photographie

Saul Bass, «Vertigo» d'Alfred Hitchcock, 1958. 

Crédits : AKG

Afficher

La Revanche des Siths, marketing événementiel, 2005

 La Revanche des Siths , marketing événementiel, 2005

photographie

La sortie mondiale, le 17 mai 2005, de l'épisode III du cycle «La Guerre des étoiles» a donné lieu à des manifestations sur toute la planète. L'industrie cinématographique américaine de Hollywood est l'un des principaux facteurs de mondialisation de la culture. 

Crédits : Andreas Rentz/ Getty Images Entertainment/ Getty Images

Afficher

Elizabeth Taylor et Montgomery Clift

Elizabeth Taylor et Montgomery Clift

photographie

Elizabeth Taylor et Montgomery Clift dans «Soudain, l'été dernier» (1959). 

Crédits : 1960 Columbia Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

La Chatte sur un toit brûlant, de R. Brooks, 1958

 La Chatte sur un toit brûlant , de R. Brooks, 1958

photographie

Elizabeth Taylor et Paul Newman dans «La Chatte sur un toit brûlant» (1958), de Richard Brooks, d'après la pièce de Tennessee Williams. 

Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer/ Collection privée

Afficher

Al Pacino dans Serpico, S. Lumet, 1973

Al Pacino dans  Serpico , S. Lumet, 1973

photographie

Al Pacino dans «Serpico» (1973), de Sidney Lumet. 

Crédits : Paramount Pictures/ Getty

Afficher

The Sin of Harold Diddlebock, de P. Sturges, 1947

 The Sin of Harold Diddlebock , de P. Sturges, 1947

photographie

Preston Sturges avec Harold Lloyd et Frances Ramsden, lors du tournage de «The Sin of Harold Diddlebock» (1947). 

Crédits : B. Landry/ Time&Life Pictures/ Getty

Afficher

All About Eve, de J. L. Mankiewicz, 1950

 All About Eve , de J. L. Mankiewicz, 1950

photographie

Anne Baxter, Bette Davis, Marilyn Monroe et George Sanders, de gauche à droite, dans «All about Eve» (1950), de Joseph Leo Mankiewicz. 

Crédits : 20TH CENTURY FOX/ Album/ AKG

Afficher

La Griffe du passé, de J. Tourneur, 1947

 La Griffe du passé , de J. Tourneur, 1947

photographie

Robert Mitchum et Jane Greer dans «La Griffe du passé» (1947), de Jacques Tourneur. 

Crédits : 1947 RKO Radio Pictures Inc./ Collection privée

Afficher

La Dame de Shanghai, d'O. Welles, 1945

 La Dame de Shanghai , d'O. Welles, 1945

photographie

Orson Welles et Rita Hayworth dans «La Dame de Shanghai» (1945) d'Orson Welles, d'après Sherwood King. 

Crédits : Sr R. Coburn/ Hulton Getty

Afficher

Harold Lloyd

Harold Lloyd

photographie

Harold Lloyd dans Monte là-dessus (Safety Last, 1923 ), film muet de Fred Newmeyer. 

Crédits : Evening Standard/ Getty Images

Afficher

Studios d'Hollywood

Studios d'Hollywood

photographie

C'est en 1911 que David Horsley, de la compagnie Nestor, construisit au «bois de houx» (Hollywood) le premier studio de cinéma pour y réaliser des westerns. C'était le début du «studio system» (réalisation de films à la chaîne) qui allait faire du cinéma américain une «machine... 

Crédits : AKG

Afficher

Le Chanteur de jazz

Le Chanteur de jazz

photographie

Le Chanteur de jazz, d'Alan Crosland (1927), est un des premiers films sonores, et l'ancêtre du musical. Même si le son n'y est encore présent que de manière rudimentaire, il marque le début de la révolution du parlant. Une scène du Chanteur de jazz, avec... 

Crédits : AKG

Afficher

Naissance d'une nation, D.W.Griffith

Naissance d'une nation, D.W.Griffith

photographie

Les frères Lumière avaient inventé le cinématographe. On pourrait dire que D.W. Griffith, lui, invente le cinéma. Goût de la démesure dans l'évocation historique, cadrages inédits, efficacité d'un récit qui tire le meilleur parti de formes telles que l'épopée ou le feuilleton... 

Crédits : Coll. Tout le cinéma/ D.R.

Afficher

L'Équipée sauvage de Laslo Benedek

L'Équipée sauvage de Laslo Benedek

photographie

«.Il existe une différence énorme entre l'homme et les autres animaux, l'humanité étant la seule espèce dont le comportement soit à ce point influencé par son appartenance culturelle..» L'Équipée sauvage, sorti en 1953, mettait pour la première fois en scène le... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le Magicien d'Oz

Le Magicien d'Oz

photographie

Dorothy Gale (Judy Garland) et le bonhomme de fer-blanc (Jack Haley) dans Le Magicien d'Oz de Victor Fleming (1939), d'après un conte populaire de Frank L. Baum. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Doris Day et Frank Sinatra

Doris Day et Frank Sinatra

photographie

Doris Day et Frank Sinatra, qui tente de jouer du tuba, dans le film Young at Heart de Gordon Douglas (1954). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Freaks, de Tod Browning, 1932, affiche

Freaks, de Tod Browning, 1932, affiche

photographie

L'affiche américaine dessinée de Freaks oppose par la caricature le couple des personnages «normaux», debout à gauche et penchés avec appréhension et dégoût vers le groupe des «monstres» à droite. Ceux-ci constituent une sorte de pyramide menaçante dont la base... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Laura, d'Otto Preminger, 1944, affiche

Laura, d'Otto Preminger, 1944, affiche

photographie

C'est une affiche de série B, assez caricaturale. Le «L» de Laura entoure le buste de l'héroïne (Gene Tierney) et le visage de l'inspecteur (Dana Andrews), cadré en gros plan. La petite silhouette de l'homme à la carabine dévoile l'identité du meurtrier. Une vignette carrée,... 

Crédits : 20th Century Fox/ Album/ AKG/ D.R.

Afficher

West Side Story, de Jerome Robbins et Robert Wise, 1961, affiche

West Side Story, de Jerome Robbins et Robert Wise, 1961, affiche

photographie

C'est le titre même du film, adapté d'un spectacle de Broadway, qui est la vedette de l'affiche. Répété à deux échelles différentes, il est ingénieusement traité comme un immeuble new-yorkais traditionnel à toit plat, dont émergent les fameux escaliers de secours en cas... 

Crédits : Mirisch Corporation / Seven Arts Productions/ AKG Images

Afficher

La Nuit des morts-vivants, de George A. Romero, 1968, affiche

 La Nuit des morts-vivants , de George A. Romero, 1968, affiche

photographie

«Ils ne resteront pas morts!» Comme souvent, l'affiche est infidèle au spectacle qu'elle promeut. Elle exploite ici, pour attirer le public, l'image d'une nudité, fugitive dans le film. Le héros noir, en bas à gauche, semble frapper une femme vivante, ce qui n'est pas le... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Psychose, d'Alfred Hitchcock

Psychose, d'Alfred Hitchcock

photographie

Le nom de Janet Leigh, en dépit des nombreux autres films qu'elle a tournés, demeure associé à Psychose d'Alfred Hitchcock (1960) et à la fameuse scène de la douche. 

Crédits : Paramount Pictures/ Courtesy of Getty Images

Afficher

David O. Selznick

David O. Selznick

photographie

Figure mythique de Hollywood, David O. Selznick (1902-1965) est l'archétype du producteur américain qui dirige ses films à l'image d'une entreprise, contrôlant toutes les étapes de la réalisation, du début à la fin, imposant sa griffe à l'histoire. À bien des titres, on... 

Crédits : Alfred Eisenstaedt/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

Afficher

Massacre d'Amritsar (1919)

Massacre d'Amritsar (1919)

photographie

Le 13 avril 1919, à Amritsar (Pendjab), le général britannique Dyer fait tirer sans sommation sur une manifestation non violente. Jamais sanctionné par Londres, ce massacre restera dans la mémoire des Indiens comme la démonstration de la brutalité coloniale. Il est ici... 

Crédits : Columbia/ Goldcrest/ The Kobal Collection/ Picture Desk/ D.R.

Afficher

King Kong (1933)

King Kong (1933)

photographie

Le film King Kong, de Schoedsack et Cooper (1933), tire l'essentiel de son succès mondial de la technique et de la fantaisie de ses effets spéciaux. Le monstre attrapant les avions au vol du sommet de l'Empire State Building à New York fascine tous les publics,... 

Crédits : John Kobal Foundation/ Getty Images

Afficher

Blanche-Neige et les sept nains (1937)

Blanche-Neige et les sept nains (1937)

photographie

Premier long-métrage d'animation, Blanche-Neige et les sept nains, produit en 1937 par les studios de Walt Disney, servira de modèle à ce nouveau genre de film pendant une génération. Destinée d'abord aux enfants, cette forme de cinéma fera aussi la conquête d'un... 

Crédits : PRNewsFoto/Walt Disney Studios Home Entertainment/ AP Images

Afficher

The African Queen, de John Huston

 The African Queen , de John Huston

photographie

Humphrey Bogart et Katharine Hepburn dans The African Queen (1952), de John Huston. 

Crédits : Horizon Pictures and Romulus Films Ltd./ Collection privée

Afficher

À l'Ouest rien de nouveau, de Lewis Millestone

 À l'Ouest rien de nouveau , de Lewis Millestone

photographie

Lew Ayres et Raymond Griffith dans All Quiet on the Western Front (À l'Ouest rien de nouveau, 1930), de Lewis Milestone. 

Crédits : Universal Pictures Company, Inc./ Collection privée

Afficher

Tout ce que le ciel permet, de Douglas Sirk

 Tout ce que le ciel permet , de Douglas Sirk

photographie

Rock Hudson et Jane Wyman dans All That Heaven Allows (Tout ce que le ciel permet, 1955), de Douglas Sirk. 

Crédits : Universal Pictures Company, Inc./ Collection privée

Afficher

Que le spectacle commence, de Bob Fosse

 Que le spectacle commence , de Bob Fosse

photographie

Ben Vereen et Roy Scheider avec deux danseuses dans All that Jazz (Que le spectacle commence, 1979) de Bob Fosse. 

Crédits : Twentieth Century-Fox Film Corporation/ Collection privée

Afficher

Mensonges, de Lewis Milestone

 Mensonges , de Lewis Milestone

photographie

Gary Cooper, Emil Jannings et Esther Ralston dans Betrayal (Mensonges, 1929) de Lewis Milestone. 

Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

Le Champion, de Mark Robson

 Le Champion , de Mark Robson

photographie

Marilyn Maxwell et Kirk Douglas dans Champion (Le Champion, 1949) de Mark Robson. 

Crédits : United Artists Corporation/ Collection privée

Afficher

La Poursuite impitoyable, d'Arthur Penn

 La Poursuite impitoyable , d'Arthur Penn

photographie

Robert Redford et Marlon Brando dans The Chase (La Poursuite impitoyable, 1966), d'Arthur Penn. 

Crédits : Columbia Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

Citizen Kane, d'Orson Welles

 Citizen Kane , d'Orson Welles

photographie

Orson Welles et Joseph Cotten dans Citizen Kane (1941), d'Orson Welles. 

Crédits : RKO Radio Pictures Inc./ Collection privée

Afficher

Confidential Agent, d'Herman Shumlin

 Confidential Agent , d'Herman Shumlin

photographie

Peter Lorre et Charles Boyer dans Confidential Agent (1945) de Herman Shumlin. 

Crédits : Warner Brothers, Inc./ Collection privée

Afficher

Crime and Punishment, de Joseph von Sternberg

 Crime and Punishment , de Joseph von Sternberg

photographie

Edward Arnold, Peter Lorre et Robert Allen dans Crime and Punishment (Crime et Châtiment, 1935) de Joseph von Sternberg. 

Crédits : Columbia Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

Désir, de Frank Borzage

 Désir , de Frank Borzage

photographie

Marlene Dietrich et Gary Cooper dans Desire (Désir, 1936), de Frank Borzage. 

Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

Histoire de détective, de William Wyler

 Histoire de détective , de William Wyler

photographie

Kirk Douglas et George Macready dans Detective Story (Histoire de détective, 1951), de William Wyler. 

Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

Drôle de frimousse, de Stanley Donen

 Drôle de frimousse , de Stanley Donen

photographie

Kay Thompson, Fred Astaire et Audrey Hepburn dans Funny Face (Drôle de frimousse, 1957) de Stanley Donen. 

Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

Les Affranchis, de Martin Scorsese

 Les Affranchis , de Martin Scorsese

photographie

Ray Liotta, Robert De Niro, Paul Sorvino et Joe Pesci dans Goodfellas (Les Affranchis, 1990) de Martin Scorsese. 

Crédits : Dirck Halstead/ Warner Brothers, Inc./ Collection privée

Afficher

Les Rapaces, d'Eric von Stroheim

 Les Rapaces , d'Eric von Stroheim

photographie

Zazu Pitts, Gibson Gowland et Hughie Mack dans Greed (Les Rapaces, 1924) d.Eric von Stroheim. 

Crédits : Collection privée

Afficher

Le ciel peut attendre, d'Ernst Lubitsch

 Le ciel peut attendre , d'Ernst Lubitsch

photographie

Don Ameche et Gene Tierney dans Heaven Can Wait (Le ciel peut attendre, 1943) de Ernst Lubitsch. 

Crédits : Twentieth Century-Fox Film Corporation/ Collection privée

Afficher

Ladies of the Mob, de William Wellman

 Ladies of the Mob , de William Wellman

photographie

Clara Bow dans Ladies of the Mob (1928), de William Wellman. 

Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

L'Extravagant M. Deeds, de Frank Capra

 L'Extravagant M. Deeds , de Frank Capra

photographie

Gary Cooper et Jean Arthur dans Mr. Deeds Goes to Town (L'Extravagant M. Deeds, 1936), de Frank Capra. 

Crédits : Columbia Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

La Petite Vendeuse, de Sam Taylor

 La Petite Vendeuse , de Sam Taylor

photographie

Charles «Buddy» Rogers et Mary Pickford dans My Best Girl (La Petite Vendeuse, 1927), de Sam Taylor. 

Crédits : Collection privée

Afficher

My Fair Lady, de George Cukor

 My Fair Lady , de George Cukor

photographie

Rex Harrison, Audrey Hepburn et Wilfrid Hyde-White dans My Fair Lady (1964), de George Cukor. 

Crédits : Warner Brothers, Inc./ Collection privée

Afficher

Rebecca, d'Alfred Hitchcock

 Rebecca , d'Alfred Hitchcock

photographie

Joan Fontaine et Laurence Olivier dans Rebecca (1940), d'Alfred Hitchcock. 

Crédits : Twentieth Century-Fox Film Corporation/ Collection privée

Afficher

Du silence et des ombres, de Robert Mulligan

 Du silence et des ombres , de Robert Mulligan

photographie

Gregory Peck dans To Kill a Mockingbird (Du silence et des ombres, 1962), de Robert Mulligan. 

Crédits : Universal Pictures Company, Inc./ Collection privée

Afficher

Le Seigneur de l'aventure, de Henry Koster

 Le Seigneur de l'aventure , de Henry Koster

photographie

Bette Davis dans The Virgin Queen (Le Seigneur de l'aventure, 1955), de Henry Koster. 

Crédits : Twentieth Century-Fox Film Corporation/ Collection privée

Afficher

Un Américain à Paris, de Vincente Minnelli

 Un Américain à Paris , de Vincente Minnelli

photographie

Oscar Levant et Gene Kelly dans An American in Paris (Un Américain à Paris, 1952), de Vincente Minnelli. 

Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer Inc./ Collection privée

Afficher

Les Oiseaux, d'Alfred Hitchcock

 Les Oiseaux , d'Alfred Hitchcock

photographie

Tippi Hedren se sauve avec les enfants de l'école dans Les Oiseaux (The Birds, 1963) d'Alfred Hitchcock. 

Crédits : Universal Pictures Company, Inc./ Collection privée

Afficher

Parade de printemps, de Charles Walters

 Parade de printemps , de Charles Walters

photographie

Judy Garland et Fred Astaire dans Easter Parade (Parade de printemps, 1948) de Charles Walters. 

Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer Inc./ Collection privée

Afficher

Hantise, de George Cukor

 Hantise , de George Cukor

photographie

Charles Boyer et Ingrid Bergman dans Gaslight (Hantise, 1944), de George Cukor. 

Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer Inc./ Collection privée

Afficher

Le Dictateur, de Charlie Chaplin

 Le Dictateur , de Charlie Chaplin

photographie

Charlie Chaplin et Jack Oakie dans The Great Dictator (Le Dictateur, 1940). 

Crédits : United Artists Corporation/ Collection privée

Afficher

M. Smith au Sénat, de Frank Capra

 M. Smith au Sénat , de Frank Capra

photographie

James Stewart et Claude Rains dans Mr. Smith Goes to Washington (M. Smith au Sénat, 1939) de Frank Capra. 

Crédits : Columbia Pictures Corporation/ Collection privée

Afficher

Ninotchka, d'Ernst Lubitsch

 Ninotchka , d'Ernst Lubitsch

photographie

Greta Garbo et Melvyn Douglas dans Ninotchka (1939), d.Ernst Lubitsch. 

Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer Inc./ Collection privée

Afficher

Indiscrétions, de George Cukor

 Indiscrétions , de George Cukor

photographie

James Stewart, Katharine Hepburn et Cary Grant dans The Philadelphia Story (Indiscrétions, 1940), de George Cukor. 

Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer Inc./ Collection privée

Afficher

La Guerre des étoiles, G. Lucas

La Guerre des étoiles, G. Lucas

photographie

Prisonnière, la princesse Leia Organa confie des informations capitales pour l'Alliance rebelle au droïde R2D2. C'est le début de la trilogie originale de La Guerre des étoiles (1977), de George Lucas. 

Crédits : De Agostini

Afficher

La Bohème, K. Vidor

La Bohème, K. Vidor

photographie

Lillian Gish et John Gilbert dans La Bohème de King Vidor, d'après l'opéra de Puccini. 

Crédits : De Agostini

Afficher

La Bête enchaînée, de Cecil B. De Mille

 La Bête enchaînée , de Cecil B. De Mille

photographie

Mary Pickford (au centre) dans La Bête enchaînée (1917), de Cecil B. De Mille. 

Crédits : Collection privée

Afficher

Easy Rider, de Dennis Hopper

 Easy Rider , de Dennis Hopper

photographie

Easy Rider (1969), de Dennis Hopper, à travers le voyage de motards conduisant des choppers (motos customisées), évoque une nouvelle traversée des États-Unis et marque un tournant dans l'histoire du cinéma américain. Ici, Dennis Hopper (à gauche) et Peter Fonda. 

Crédits : Columbia pictures/ Coll. Tout le cinéma/ D.R.

Afficher

La Nuit du chasseur et l'ambivalence

 La Nuit du chasseur  et l'ambivalence

photographie

Dans La Nuit du chasseur (Charles Laughton, 1955), Robert Mitchum incarne un faux pasteur en chasse d'un trésor conservé par deux enfants. Le « Hate » et le « Love » tatoués sur le dessus de ses mains illustrent bien l'ambivalence attribuée souvent au chasseur :... 

Crédits : Everett Collection/ D.R.

Afficher

Conan le Barbare, de John Milius (1982)

 Conan le Barbare , de John Milius (1982)

photographie

Le film Conan le Barbare, de John Milius, avec Arnold Schwarzenegger dans le rôle-titre, est inspiré des récits de Robert E. Howard. Il a contribué à populariser le genre de la fantasy

Crédits : Dino De Laurentiis/ Universal Pictures/ Sunset Boulevard/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Ma vie avec Liberace, de Steven Soderbergh

 Ma vie avec Liberace , de Steven Soderbergh

photographie

Dans Ma vie avec Liberace, le jeu des apparences et les faux-semblants du kitsch viennent contredire la vérité du sentiment amoureux. Ici, Matt Damon et Michael Douglas. 

Crédits : HBO FILMS/ The Kobal Collection/ Picture Desk

Afficher

Inside Llewyn Davis, Joel et Ethan Coen

Inside Llewyn Davis, Joel et Ethan Coen

photographie

Le chat Ulysse sous le bras, Llewyn Davis (Oscar Isaac) entame son odyssée new-yorkaise. 

Crédits : CBS Films/ StudioCanal/ D.R.

Afficher

Peter O'Toole

Peter O'Toole

photographie

Grand roman de l'échec, le Lord Jim de Joseph Conrad a trouvé un interprète à sa mesure avec Peter O'Toole, dans l'adaptation qu'en donna Richard Brooks en 1965. 

Crédits : Columbia Pictures/ Sunset Boulevard/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Joan Fontaine

Joan Fontaine

photographie

Joan Fontaine (à gauche sur la photo) et Judith Anderson dans Rebecca, d'Alfred Hitchcock. 

Crédits : Courtesy of United Artists Corporation

Afficher

Paul, de Greg Mottola

 Paul , de Greg Mottola

photographie

La biologie moléculaire cherche peut-être à concurrencer le cinéma que les « aliens » ont envahi. Paul, représenté dans le film de Greg Mottola (2011), ridiculise les services secrets américains qui l'avaient kidnappé en 1947. Mais on est encore loin de voir son intelligence... 

Crédits : Universal Pictures/ Relativity Media/ Working Title Films/ Big Talk Productions/ The Kobal Collection/ Picture Desk

Afficher

Beat Street, de Stan Lathan

 Beat Street , de Stan Lathan

photographie

Devenu un film culte pour les danseurs de hip-hop, Beat Street a été réalisé en 1984 par Stan Lathan. Retraçant les premiers moments du mouvement hip-hop – graff, danse et musique –, il renvoie aux origines de cette danse de rue, quand la break dance –... 

Crédits : Orion/ The Kobal Collection/ Picture Desk

Afficher

Interstellar, de Christopher Nolan

 Interstellar , de Christopher Nolan

photographie

En s'en démarquant subtilement, Interstellar, de Christopher Nolan (2014) poursuit la route tracée par 2001 : l'Odyssée de l'espace. Surtout, en jouant sur les temporalités, il établit un lien indissoluble entre le monde perdu (la Terre) et l'espace intergalactique. 

Crédits : Paramount/ Warner Brothers/ The Kobal Collection/ Picture Desk

Afficher

En avant la musique, Busby Berkeley

 En avant la musique , Busby Berkeley

photographie

Dans les années 1940, les films de Busby Berkeley mettent en valeur le duo de charme formé par Judy Garland et Mickey Rooney. Ici, En avant la musique (1940). 

Crédits : MGM/ The Kobal Collection/ Picture Desk

Afficher

Baby Doll, Elia Kazan

Baby Doll, Elia Kazan

photographie

Adaptant Tennessee Williams, Elia Kazan campe dans Baby Doll (1956) une passion trouble entre une femme enfant (Carroll Baker) et un Sicilien prédateur (Eli Wallach). À sa sortie, le film fit autant scandale que, plus tard, Lolita

Crédits : Warner Bros/ The Kobal Collection/ Picture Desk

Afficher

Million Dollar Baby, de Clint Eastwood

 Million Dollar Baby , de Clint Eastwood

photographie

Comment transmettre des valeurs dans un monde en déliquescence ? Cette question traverse comme un fil rouge une bonne part de l'œuvre de Clint Eastwood. Ici, le cinéaste et acteur avec Hilary Swank dans Million Dollar Baby. 

Crédits : W. Wallace, Merie/ Warner Bros./ The Kobal Collection/ Picture Desk

Afficher

Julianne Moore dans « Map to the Stars »

Julianne Moore dans « Map to the Stars »

photographie

À la recherche de l'impossible sérénité... Dans « Map to the Stars », de David Cronenberg, Julianne Moore donne une impressionnante interprétation d'une actrice névrosée dans l'univers déliquescent d'Hollywood.  

Crédits : Prospero Pictures / Sentient Entertainment / Sbs Productions / Integral Film / The Kobal Collection/ Aurimages

Afficher

There Will Be Blood, Paul Thomas Anderson

 There Will Be Blood , Paul Thomas Anderson

photographie

À partir du personnage de Daniel Plainview (Daniel Day-Lewis, de dos), Paul Thomas Anderson se livre dans There Will Be Blood (2007) à une critique féroce du capitalisme à l'état sauvage. 

Crédits : Paramount/ Vantage / The Kobal collection/ Aurimages

Afficher

Matrix, de Larry et Andy Wachowski, 1999

 Matrix , de Larry et Andy Wachowski, 1999

photographie

Premier volet d'une trilogie qui connut un succès planétaire, Matrix (1999) se rattache à l'univers du cyberpunk. La notion d'univers virtuel joue un rôle prépondérant dans le développement de la fiction. 

Crédits : Jasin Boland / Roadshow Film Limited / Album/ akg-images

Afficher

Memento, de Christopher Nolan, 2000

 Memento , de Christopher Nolan, 2000

photographie

Depuis l'agression dont il a été victime, le héros de Memento, Leonard Shelby (Guy Pearce), n'est plus maître de sa mémoire. C'est donc sur son propre corps qu'il doit tatouer les informations qui lui permettront de reconstituer une identité perdue. 

Crédits : NEWMARKET CAPITAL GROUP / Ronald Grant Archive/Mary Evans Picture Library / Photononstop

Afficher

Fred Astaire et Ginger Rogers dans Amanda

Fred Astaire et Ginger Rogers dans  Amanda

photographie

Fred Astaire (1899-1987) et Ginger Rogers (1911-1995), dans Amanda (Carefree), comédie musicale de Mark Sandrich (1938). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?, R. Aldrich

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?, R. Aldrich

photographie

Joan Crawford (1908-1977) et Bette Davis (1908-1989) dans une scène du film de Robert Aldrich Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? (1962). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Guerre et amour, W. Allen

Guerre et amour, W. Allen

photographie

Woody Allen et Diane Keaton dans Guerre et amour, film écrit et réalisé par Woody Allen en 1974. 

Crédits : Ernst Haas Courtesy of Hulton Getty

Afficher

Fred Astaire et Ginger Rogers dans Le Danseur du dessus

Fred Astaire et Ginger Rogers dans  Le Danseur du dessus

photographie

Fred Astaire (1899-1987) et Ginger Rogers (1911-1995), un couple de danseurs légendaires, ici dans Le Danseur du dessus (Top Hat, 1935) de Mark Sandrich, musique d'Irving Berlin. 

Crédits : John Miehle/ John Kobal Foundation/ Getty Images

Afficher

Casablanca, M. Curtiz

Casablanca, M. Curtiz

photographie

Humphrey Bogart (1899-1957) et Ingrid Bergman (1915-1982) dans Casablanca, film couvert d'oscars de Michael Curtiz (1942). 

Crédits : Picture Post/ Moviepix/ Getty Images

Afficher

Rosemary's Baby, R. Polanski

Rosemary's Baby, R. Polanski

photographie

Ruth Gordon, John Cassavetes, Sidney Blackmer et Mia Farrow dans Rosemary's Baby, film réalisé par Roman Polanski en 1968. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Limelight, C. Chaplin

Limelight, C. Chaplin

photographie

Charlie Chaplin (1889-1977) et Buster Keaton (1895-1966) dans Limelight (Les Feux de la rampe), film produit et réalisé par Charlie Chaplin en 1952. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Les Temps modernes, C. Chaplin

Les Temps modernes, C. Chaplin

photographie

Charlie Chaplin (1889-1977) lutte avec une chaîne de montage, dans Les Temps modernes, film qu'il a réalisé en 1936. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

La Ruée vers l'or, de C. Chaplin, 1925

 La Ruée vers l'or , de C. Chaplin, 1925

photographie

Le comédien britannique Charles Spencer Chaplin (1889-1977) interprète le rôle du vagabond dans La Ruée vers l'or (1925). 

Crédits : MPI/ Getty Images

Afficher

Indiscrétions, G. Cukor

Indiscrétions, G. Cukor

photographie

Katharine Hepburn et Cary Grant dans Indiscrétions (The Philadelphia Story), une grande comédie américaine de George Cukor (1940). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre

 La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre

photographie

Bette Davis (1908-1989) et Errol Flynn (1909-1959) dans La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre de Michael Curtiz (1939). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

La Garce, K. Vidor

La Garce, K. Vidor

photographie

Bette Davis (1908-1989) interprète le rôle de Rosa Moline dans La Garce, de King Vidor (1949). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La Fureur de vivre, N. Ray

La Fureur de vivre, N. Ray

photographie

L'acteur mythique James Dean (1931-1955) et Corey Allen dans La Fureur de vivre de Nicholas Ray, le film de toute une génération (1955). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Les Dix Commandements

 Les Dix Commandements

photographie

Interprété par Charlton Heston, Moïse descend du Sinaï, portant les Tables de la Loi, dans Les Dix Commandements, un péplum de Cecil B. DeMille (1956). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Boulevard du crépuscule, B.Wilder

Boulevard du crépuscule, B.Wilder

photographie

Gloria Swanson (1899-1983) et Erich von Stroheim (1885-1957), vedettes de Sunset Boulevard (Boulevard du crépuscule) de Billy Wilder (1950). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Magnum Force, T. Post

Magnum Force, T. Post

photographie

L'acteur américain Clint Eastwood interprète l'inspecteur Harry Callahan dans le film Magnum Force de Ted Post (1973). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Autant en emporte le vent, V. Fleming

Autant en emporte le vent, V. Fleming

photographie

Vivien Leigh (1913-1967) et Clark Gable (1901-1960), Scarlett O'Hara et Rhett Butler dans Autant en emporte le vent, une superproduction du cinéma hollywoodien, réalisée par Victor Fleming en 1939. 

Crédits : MoviePix/ Silver Screen Collection/ Getty Images

Afficher

Les Raisins de la colère, J. Ford

Les Raisins de la colère, J. Ford

photographie

John Carradine, Henry Fonda, et John Qualen dans Les Raisins de la colère, film réalisé par John Ford d'après le roman de Steinbeck (1940). 

Crédits : Henry Guttmann/ Moviepix/ Getty Images

Afficher

Anna Christie, C. Brown

Anna Christie, C. Brown

photographie

Greta Garbo (1905-1990) interprète le rôle d'une prostituée dans son premier film parlant, Anna Christie, de Clarence Brown, adapté d'une pièce d'Eugene O'Neill (1930). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le Carrefour de la mort, H. Hathaway

Le Carrefour de la mort, H. Hathaway

photographie

Brian Donlevy, Richard Widmark et Victor Mature dans Le Carrefour de la mort, un des grands titres du film noir, de Henry Hathaway (1947). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Seuls les anges ont des ailes, H. Hawks

Seuls les anges ont des ailes, H. Hawks

photographie

Cary Grant (1904-1986) et Rita Hayworth (1918-1987) dans Seuls les anges ont des ailes, film retraçant les exploits de l'Aéropostale en Amérique du Sud, de Howard Hawks (1939). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Audrey Hepburn et Fred Astaire

Audrey Hepburn et Fred Astaire

photographie

Audrey Hepburn et Fred Astaire sur le plateau de Funny Face (Drôle de frimousse), une comédie musicale sur des airs de George Gershwin, adaptée au cinéma par Stanley Donen en 1956. 

Crédits : Bert Hardy/ Getty Images

Afficher

Sur les quais, E. Kazan

Sur les quais, E. Kazan

photographie

Marlon Brando (à droite) dans une scène de Sur les quais (On the Waterfront, 1954), un film d'Elia Kazan récompensé par de nombreux oscars. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Laurel et Hardy

Laurel et Hardy

photographie

Les comédiens Stan Laurel (1890-1965) et Oliver Hardy (1892-1957), en costume marin, ont une curieuse manière de jouer aux dames dans le film de James Parrot Les Bons Petits Diables (Brats), en 1930. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Le Fils du cheik

 Le Fils du cheik

photographie

Une photo de l'acteur italo-américain Rudolph Valentino (1895-1926) à l'occasion de son dernier rôle, dans Le Fils du cheik, une fantaisie exotique de George Fitzmaurice (1926). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Citizen Kane, O. Welles

Citizen Kane, O. Welles

photographie

Orson Welles (1915-1985) dans Citizen Kane, le film qu'il a écrit, réalisé et produit en 1941. L'histoire est inspirée de la vie du magnat de la presse William Randolph Hearst. 

Crédits : Keystone/ Hulton Getty

Afficher

Les Chaussons rouges

 Les Chaussons rouges

photographie

La danseuse étoile écossaise Moira Shearer, vedette du film de Michael Powell et Emeric Pressburger Les Chaussons rouges, une évocation éblouissante du monde de la danse (1948), sur une chorégraphie de Massine. 

Crédits : Baron/ Getty Images

Afficher

The Thirteenth Letter

 The Thirteenth Letter

photographie

Charles Boyer (1899-1978) et Michael Rennie (1909-1971) dans le remake américain du Corbeau, The Thirteenth Letter, sous la direction d'Otto Preminger, en 1951. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La Veuve joyeuse

 La Veuve joyeuse

photographie

Le réalisateur Ernst Lubitsch (1892-1947) et Jeanette MacDonald (1906-1965) lors du tournage de La Veuve joyeuse, en 1934. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Men of Tomorrow, L. Sagan et Z. Korda

Men of Tomorrow, L. Sagan et Z. Korda

photographie

Scène du film de Leontine Sagan et Zoltan Korda, Men of Tomorrow (1932). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Moi, Claude

 Moi, Claude

photographie

Joseph von Sternberg (à gauche), Merle Oberon et Charles Laughton lors du tournage de Moi, Claude, en 1937. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Bing Grosby et Bob Hope

Bing Grosby et Bob Hope

photographie

Le chanteur américain Bing Grosby (1904-1977), à gauche, et le comique Bob Hope dans le film The Road to Hong Kong (1962). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Vol du rapide, E. S. Porter

Vol du rapide, E. S. Porter

photographie

Une scène du Vol du rapide (The Great Train Robbery), un film muet de l'Américain Edwin S. Porter pour les studios Edison en 1903. 

Crédits : Picture Post/ Getty Images

Afficher

Lloyd Bacon et Busby Berkeley

Lloyd Bacon et Busby Berkeley

photographie

Une scène de 42e Rue, comédie musicale américaine du réalisateur Lloyd Bacon et de son chorégraphe habituel Busby Berkeley, en 1933. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Monsieur Smith au Sénat , F. Capra

Monsieur Smith au Sénat , F. Capra

photographie

Dans ce film du réalisateur américain Frank Capra, en 1939, Monsieur Smith au Sénat (Mr. Smith Goes To Washington), James Stewart est un éclaireur naïf devenu sénateur par hasard. M. Smith, ou la démocratie telle que la rêvent les Américains. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Apocalypse Now, de F. F. Coppola, 1979 : M. Brando et M. Sheen

 Apocalypse Now , de F. F. Coppola, 1979 : M. Brando et M. Sheen

photographie

La guerre comme un spectacle : cette formule trouve sa pleine vérité avec Apocalypse Now (1979), très libre adaptation de Au cœur des ténèbres, de Joseph Conrad, dont F.F. Coppola conserve surtout la dernière partie : la rencontre de Kurtz (interprété... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La Charge héroïque

 La Charge héroïque

photographie

John Wayne (1907-1979) et Mildred Natwick (1908-1994) dans le film du réalisateur américain John Ford (1894-1973) La Charge héroïque (She Wore A Yellow Ribbon), en 1949. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Docteur Jerry et Mister Love, J. Lewis

 Docteur Jerry et Mister Love , J. Lewis

photographie

The Nutty Professor (Docteur Jerry et Mister Love, 1963) est bien plus qu'une parodie de l'œuvre de Stevenson, Dr Jekyll and Mister Hyde. Il permet en effet de porter à son maximum d'intensité le pouvoir de métamorphose de cet étonnant acteur-réalisateur.... 

Crédits : Paramount/ Getty Images

Afficher

Elizabeth Taylor

Elizabeth Taylor

photographie

L'apparition de Cléopâtre, interprétée par Elizabeth Taylor, dans un des derniers péplums, Cléopâtre de Joseph Mankiewicz (1909-1993), en 1962. 

Crédits : Keystone Features/ Moviepix/ Getty Images

Afficher

Western

Western

photographie

Un duel au pistolet entre deux cow-boys dans un western du réalisateur américain William Wyler (1902-1981), en 1958. Photographie de Ernst Haas. 

Crédits : Ernst Haas/ Getty Images

Afficher

Maurice Chevalier

Maurice Chevalier

photographie

Le chanteur et acteur français Maurice Chevalier (1888-1972) fut une vedette à Hollywood où il a interprété de nombreux films musicaux, tel ce Folies-Bergère avec Ann Sothern (1935). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Qui a peur de Virginia Woolf ?

Qui a peur de Virginia Woolf ?

photographie

Elizabeth Taylor et Richard Burton dans l'adaptation cinématographique par Mike Nichols (1965) de la pièce d'Edward Albee Qui a peur de Virginia Woolf ? (Who's afraid of Virginia Woolf ?). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Hallelujah, K. Vidor

Hallelujah, K. Vidor

photographie

Hallelujah (1929), de King Vidor (1894-1982). 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Eve, J. L. Mankiewicz

Eve, J. L. Mankiewicz

photographie

Eve (1950), de Joseph L. Mankiewicz (1909-1993). Ici Anne Baxter (Eve) et George Sanders (le critique Addison de Witt). 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Le décor babylonien d'Intolérance, D. W. Griffith

Le décor babylonien d'Intolérance, D. W. Griffith

photographie

Le décor babylonien d'Intolérance (1916), de David W. Griffith (1875-1948). 

Crédits : Film Stills Archive, New York City/ Courtesy of the Museum of Modern Art

Afficher

Buster Keaton dans La Croisière du Navigator

Buster Keaton dans  La Croisière du Navigator

photographie

Buster Keaton (1895-1966), lors du tournage de La Croisière du Navigator (1925). 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La Veuve joyeuse, E. Lubitsch

La Veuve joyeuse, E. Lubitsch

photographie

La Veuve joyeuse (1934), d'Ernst Lubitsch (1892-1947), avec Maurice Chevalier et Jeanette MacDonald. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

L'Homme d'Aran, R. J. Flaherty

L'Homme d'Aran, R. J. Flaherty

photographie

L'Homme d'Aran (1932-1933), de Robert J. Flaherty (1884-1951), marque un tournant dans l'histoire du documentaire. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Scarface, H. Hawks

Scarface, H. Hawks

photographie

Paul Muni dans Scarface (1932), de Howard Hawks (1896-1977). 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Lolita, S. Kubrick

Lolita, S. Kubrick

photographie

Lolita (1962), de Stanley Kubrick (1928-1999). 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

2001: l'Odyssée de l'espace , S. Kubrick

2001: l'Odyssée de l'espace , S. Kubrick

photographie

2001: l'Odyssée de l'espace (1968), de Stanley Kubrick (1928-1999), d'après le roman d'A.C. Clarke, qui collabora au scénario du film. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

L'Ange bleu, J. von Sternberg

L'Ange bleu, J. von Sternberg

photographie

Marlene Dietrich et Emil Jannings dans L'Ange bleu (1930), de Josef von Sternberg (1894-1969). 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Le Roman de Marguerite Gautier, G. Cukor

Le Roman de Marguerite Gautier, G. Cukor

photographie

Le Roman de Marguerite Gautier (1937), de George Cukor (1899-1983), avec Greta Garbo et Robert Taylor. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Certains l'aiment chaud, B. Wilder

Certains l'aiment chaud, B. Wilder

photographie

Certains l'aiment chaud (1959), de Billy Wilder, avec Marilyn Monroe, Jack Lemmon et Tony Curtis. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Pour qui sonne le glas, S. Wood

Pour qui sonne le glas, S. Wood

photographie

Pour qui sonne le glas (1943), de Sam Wood (1883-1949), avec Ingrid Bergman et Gary Cooper. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La Mort aux trousses, A. Hitchcock

La Mort aux trousses, A. Hitchcock

photographie

La Mort aux trousses (1959), d'Alfred Hitchcock (1899-1980), avec Cary Grant. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Pulp Fiction, Q. Tarantino

Pulp Fiction, Q. Tarantino

photographie

Pulp Fiction (1994), de Quentin Tarantino, avec John Travolta. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Indiana Jones et la dernière croisade, S. Spielberg

Indiana Jones et la dernière croisade, S. Spielberg

photographie

Indiana Jones et la dernière croisade (1989), de Steven Spielberg, avec Harrison Ford. Quand le cinéma rencontre la bande dessinée... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Les Affranchis, M. Scorsese

Les Affranchis, M. Scorsese

photographie

Les Affranchis (1990), de Martin Scorsese, avec Robert De Niro et Ray Liotta. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Impitoyable, C. Eastwood.

Impitoyable, C. Eastwood.

photographie

Impitoyable (1993), réalisé et interprété par Clint Eastwood. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Spartacus, S. Kubrick

Spartacus, S. Kubrick

photographie

Spartacus (1960), de Stanley Kubrick (1928-1999), avec Kirk Douglas. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Marlene Dietrich dans «L'Ange bleu»

Marlene Dietrich dans «L'Ange bleu»
Crédits : ullstein bild/ Getty Images

photographie

 Toy Story , 1995

Toy Story, 1995
Crédits : WALT DISNEY PRODUCTIONS/ Album/ AKG

photographie

Bette Davis

Bette Davis
Crédits : Hulton Getty

photographie

Shanghai Express, J. von Sternberg

Shanghai Express, J. von Sternberg
Crédits : Eugene Robert Richee/ Moviepix/ Getty Images

photographie

Cabaret, Bob Fosse

Cabaret, Bob Fosse
Crédits : Allied Artists Picture Corporation/ Collection privée

photographie

Ava Gardner,  La Nuit de l'iguane

Ava Gardner, La Nuit de l'iguane
Crédits : T. O'Neill/ Hulton Getty

photographie

 Vertigo  d'Alfred Hitchcock, 1958, affiche de S. Bass

Vertigo d'Alfred Hitchcock, 1958, affiche de S. Bass
Crédits : AKG

photographie

 La Revanche des Siths , marketing événementiel, 2005

La Revanche des Siths, marketing événementiel, 2005
Crédits : Andreas Rentz/ Getty Images Entertainment/ Getty Images

photographie

Elizabeth Taylor et Montgomery Clift

Elizabeth Taylor et Montgomery Clift
Crédits : 1960 Columbia Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 La Chatte sur un toit brûlant , de R. Brooks, 1958

La Chatte sur un toit brûlant, de R. Brooks, 1958
Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer/ Collection privée

photographie

Al Pacino dans  Serpico , S. Lumet, 1973

Al Pacino dans Serpico, S. Lumet, 1973
Crédits : Paramount Pictures/ Getty

photographie

 The Sin of Harold Diddlebock , de P. Sturges, 1947

The Sin of Harold Diddlebock, de P. Sturges, 1947
Crédits : B. Landry/ Time&Life Pictures/ Getty

photographie

 All About Eve , de J. L. Mankiewicz, 1950

All About Eve, de J. L. Mankiewicz, 1950
Crédits : 20TH CENTURY FOX/ Album/ AKG

photographie

 La Griffe du passé , de J. Tourneur, 1947

La Griffe du passé, de J. Tourneur, 1947
Crédits : 1947 RKO Radio Pictures Inc./ Collection privée

photographie

 La Dame de Shanghai , d'O. Welles, 1945

La Dame de Shanghai, d'O. Welles, 1945
Crédits : Sr R. Coburn/ Hulton Getty

photographie

Harold Lloyd

Harold Lloyd
Crédits : Evening Standard/ Getty Images

photographie

Studios d'Hollywood

Studios d'Hollywood
Crédits : AKG

photographie

Le Chanteur de jazz

Le Chanteur de jazz
Crédits : AKG

photographie

Naissance d'une nation, D.W.Griffith

Naissance d'une nation, D.W.Griffith
Crédits : Coll. Tout le cinéma/ D.R.

photographie

L'Équipée sauvage de Laslo Benedek

L'Équipée sauvage de Laslo Benedek
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le Magicien d'Oz

Le Magicien d'Oz
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Doris Day et Frank Sinatra

Doris Day et Frank Sinatra
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Freaks, de Tod Browning, 1932, affiche

Freaks, de Tod Browning, 1932, affiche
Crédits : Hulton Getty

photographie

Laura, d'Otto Preminger, 1944, affiche

Laura, d'Otto Preminger, 1944, affiche
Crédits : 20th Century Fox/ Album/ AKG/ D.R.

photographie

West Side Story, de Jerome Robbins et Robert Wise, 1961, affiche

West Side Story, de Jerome Robbins et Robert Wise, 1961, affiche
Crédits : Mirisch Corporation / Seven Arts Productions/ AKG Images

photographie

 La Nuit des morts-vivants , de George A. Romero, 1968, affiche

La Nuit des morts-vivants, de George A. Romero, 1968, affiche
Crédits : Hulton Getty

photographie

Psychose, d'Alfred Hitchcock

Psychose, d'Alfred Hitchcock
Crédits : Paramount Pictures/ Courtesy of Getty Images

photographie

David O. Selznick

David O. Selznick
Crédits : Alfred Eisenstaedt/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

photographie

Massacre d'Amritsar (1919)

Massacre d'Amritsar (1919)
Crédits : Columbia/ Goldcrest/ The Kobal Collection/ Picture Desk/ D.R.

photographie

King Kong (1933)

King Kong (1933)
Crédits : John Kobal Foundation/ Getty Images

photographie

Blanche-Neige et les sept nains (1937)

Blanche-Neige et les sept nains (1937)
Crédits : PRNewsFoto/Walt Disney Studios Home Entertainment/ AP Images

photographie

 The African Queen , de John Huston

The African Queen, de John Huston
Crédits : Horizon Pictures and Romulus Films Ltd./ Collection privée

photographie

 À l'Ouest rien de nouveau , de Lewis Millestone

À l'Ouest rien de nouveau, de Lewis Millestone
Crédits : Universal Pictures Company, Inc./ Collection privée

photographie

 Tout ce que le ciel permet , de Douglas Sirk

Tout ce que le ciel permet, de Douglas Sirk
Crédits : Universal Pictures Company, Inc./ Collection privée

photographie

 Que le spectacle commence , de Bob Fosse

Que le spectacle commence, de Bob Fosse
Crédits : Twentieth Century-Fox Film Corporation/ Collection privée

photographie

 Mensonges , de Lewis Milestone

Mensonges, de Lewis Milestone
Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 Le Champion , de Mark Robson

Le Champion, de Mark Robson
Crédits : United Artists Corporation/ Collection privée

photographie

 La Poursuite impitoyable , d'Arthur Penn

La Poursuite impitoyable, d'Arthur Penn
Crédits : Columbia Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 Citizen Kane , d'Orson Welles

Citizen Kane, d'Orson Welles
Crédits : RKO Radio Pictures Inc./ Collection privée

photographie

 Confidential Agent , d'Herman Shumlin

Confidential Agent, d'Herman Shumlin
Crédits : Warner Brothers, Inc./ Collection privée

photographie

 Crime and Punishment , de Joseph von Sternberg

Crime and Punishment, de Joseph von Sternberg
Crédits : Columbia Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 Désir , de Frank Borzage

Désir, de Frank Borzage
Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 Histoire de détective , de William Wyler

Histoire de détective, de William Wyler
Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 Drôle de frimousse , de Stanley Donen

Drôle de frimousse, de Stanley Donen
Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 Les Affranchis , de Martin Scorsese

Les Affranchis, de Martin Scorsese
Crédits : Dirck Halstead/ Warner Brothers, Inc./ Collection privée

photographie

 Les Rapaces , d'Eric von Stroheim

Les Rapaces, d'Eric von Stroheim
Crédits : Collection privée

photographie

 Le ciel peut attendre , d'Ernst Lubitsch

Le ciel peut attendre, d'Ernst Lubitsch
Crédits : Twentieth Century-Fox Film Corporation/ Collection privée

photographie

 Ladies of the Mob , de William Wellman

Ladies of the Mob, de William Wellman
Crédits : Paramount Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 L'Extravagant M. Deeds , de Frank Capra

L'Extravagant M. Deeds, de Frank Capra
Crédits : Columbia Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 La Petite Vendeuse , de Sam Taylor

La Petite Vendeuse, de Sam Taylor
Crédits : Collection privée

photographie

 My Fair Lady , de George Cukor

My Fair Lady, de George Cukor
Crédits : Warner Brothers, Inc./ Collection privée

photographie

 Rebecca , d'Alfred Hitchcock

Rebecca, d'Alfred Hitchcock
Crédits : Twentieth Century-Fox Film Corporation/ Collection privée

photographie

 Du silence et des ombres , de Robert Mulligan

Du silence et des ombres, de Robert Mulligan
Crédits : Universal Pictures Company, Inc./ Collection privée

photographie

 Le Seigneur de l'aventure , de Henry Koster

Le Seigneur de l'aventure, de Henry Koster
Crédits : Twentieth Century-Fox Film Corporation/ Collection privée

photographie

 Un Américain à Paris , de Vincente Minnelli

Un Américain à Paris, de Vincente Minnelli
Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer Inc./ Collection privée

photographie

 Les Oiseaux , d'Alfred Hitchcock

Les Oiseaux, d'Alfred Hitchcock
Crédits : Universal Pictures Company, Inc./ Collection privée

photographie

 Parade de printemps , de Charles Walters

Parade de printemps, de Charles Walters
Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer Inc./ Collection privée

photographie

 Hantise , de George Cukor

Hantise, de George Cukor
Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer Inc./ Collection privée

photographie

 Le Dictateur , de Charlie Chaplin

Le Dictateur, de Charlie Chaplin
Crédits : United Artists Corporation/ Collection privée

photographie

 M. Smith au Sénat , de Frank Capra

M. Smith au Sénat, de Frank Capra
Crédits : Columbia Pictures Corporation/ Collection privée

photographie

 Ninotchka , d'Ernst Lubitsch

Ninotchka, d'Ernst Lubitsch
Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer Inc./ Collection privée

photographie

 Indiscrétions , de George Cukor

Indiscrétions, de George Cukor
Crédits : Metro-Goldwyn-Mayer Inc./ Collection privée

photographie

La Guerre des étoiles, G. Lucas

La Guerre des étoiles, G. Lucas
Crédits : De Agostini

photographie

La Bohème, K. Vidor

La Bohème, K. Vidor
Crédits : De Agostini

photographie

 La Bête enchaînée , de Cecil B. De Mille

La Bête enchaînée, de Cecil B. De Mille
Crédits : Collection privée

photographie

 Easy Rider , de Dennis Hopper

Easy Rider, de Dennis Hopper
Crédits : Columbia pictures/ Coll. Tout le cinéma/ D.R.

photographie

 La Nuit du chasseur  et l'ambivalence

La Nuit du chasseur et l'ambivalence
Crédits : Everett Collection/ D.R.

photographie

 Conan le Barbare , de John Milius (1982)

Conan le Barbare, de John Milius (1982)
Crédits : Dino De Laurentiis/ Universal Pictures/ Sunset Boulevard/ Corbis/ Getty Images

photographie

 Ma vie avec Liberace , de Steven Soderbergh

Ma vie avec Liberace, de Steven Soderbergh
Crédits : HBO FILMS/ The Kobal Collection/ Picture Desk

photographie

Inside Llewyn Davis, Joel et Ethan Coen

Inside Llewyn Davis, Joel et Ethan Coen
Crédits : CBS Films/ StudioCanal/ D.R.

photographie

Peter O'Toole

Peter O'Toole
Crédits : Columbia Pictures/ Sunset Boulevard/ Corbis/ Getty Images

photographie

Joan Fontaine

Joan Fontaine
Crédits : Courtesy of United Artists Corporation

photographie

 Paul , de Greg Mottola

Paul, de Greg Mottola
Crédits : Universal Pictures/ Relativity Media/ Working Title Films/ Big Talk Productions/ The Kobal Collection/ Picture Desk

photographie

 Beat Street , de Stan Lathan

Beat Street, de Stan Lathan
Crédits : Orion/ The Kobal Collection/ Picture Desk

photographie

 Interstellar , de Christopher Nolan

Interstellar, de Christopher Nolan
Crédits : Paramount/ Warner Brothers/ The Kobal Collection/ Picture Desk

photographie

 En avant la musique , Busby Berkeley

En avant la musique, Busby Berkeley
Crédits : MGM/ The Kobal Collection/ Picture Desk

photographie

Baby Doll, Elia Kazan

Baby Doll, Elia Kazan
Crédits : Warner Bros/ The Kobal Collection/ Picture Desk

photographie

 Million Dollar Baby , de Clint Eastwood

Million Dollar Baby, de Clint Eastwood
Crédits : W. Wallace, Merie/ Warner Bros./ The Kobal Collection/ Picture Desk

photographie

Julianne Moore dans « Map to the Stars »

Julianne Moore dans « Map to the Stars »
Crédits : Prospero Pictures / Sentient Entertainment / Sbs Productions / Integral Film / The Kobal Collection/ Aurimages

photographie

 There Will Be Blood , Paul Thomas Anderson

There Will Be Blood, Paul Thomas Anderson
Crédits : Paramount/ Vantage / The Kobal collection/ Aurimages

photographie

 Matrix , de Larry et Andy Wachowski, 1999

Matrix, de Larry et Andy Wachowski, 1999
Crédits : Jasin Boland / Roadshow Film Limited / Album/ akg-images

photographie

 Memento , de Christopher Nolan, 2000

Memento, de Christopher Nolan, 2000
Crédits : NEWMARKET CAPITAL GROUP / Ronald Grant Archive/Mary Evans Picture Library / Photononstop

photographie

Fred Astaire et Ginger Rogers dans  Amanda

Fred Astaire et Ginger Rogers dans Amanda
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?, R. Aldrich

Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?, R. Aldrich
Crédits : Hulton Getty

photographie

Guerre et amour, W. Allen

Guerre et amour, W. Allen
Crédits : Ernst Haas Courtesy of Hulton Getty

photographie

Fred Astaire et Ginger Rogers dans  Le Danseur du dessus

Fred Astaire et Ginger Rogers dans Le Danseur du dessus
Crédits : John Miehle/ John Kobal Foundation/ Getty Images

photographie

Casablanca, M. Curtiz

Casablanca, M. Curtiz
Crédits : Picture Post/ Moviepix/ Getty Images

photographie

Rosemary's Baby, R. Polanski

Rosemary's Baby, R. Polanski
Crédits : Hulton Getty

photographie

Limelight, C. Chaplin

Limelight, C. Chaplin
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Les Temps modernes, C. Chaplin

Les Temps modernes, C. Chaplin
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 La Ruée vers l'or , de C. Chaplin, 1925

La Ruée vers l'or, de C. Chaplin, 1925
Crédits : MPI/ Getty Images

photographie

Indiscrétions, G. Cukor

Indiscrétions, G. Cukor
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre

La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

La Garce, K. Vidor

La Garce, K. Vidor
Crédits : Hulton Getty

photographie

La Fureur de vivre, N. Ray

La Fureur de vivre, N. Ray
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Les Dix Commandements

Les Dix Commandements
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Boulevard du crépuscule, B.Wilder

Boulevard du crépuscule, B.Wilder
Crédits : Hulton Getty

photographie

Magnum Force, T. Post

Magnum Force, T. Post
Crédits : Hulton Getty

photographie

Autant en emporte le vent, V. Fleming

Autant en emporte le vent, V. Fleming
Crédits : MoviePix/ Silver Screen Collection/ Getty Images

photographie

Les Raisins de la colère, J. Ford

Les Raisins de la colère, J. Ford
Crédits : Henry Guttmann/ Moviepix/ Getty Images

photographie

Anna Christie, C. Brown

Anna Christie, C. Brown
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le Carrefour de la mort, H. Hathaway

Le Carrefour de la mort, H. Hathaway
Crédits : Hulton Getty

photographie

Seuls les anges ont des ailes, H. Hawks

Seuls les anges ont des ailes, H. Hawks
Crédits : Hulton Getty

photographie

Audrey Hepburn et Fred Astaire

Audrey Hepburn et Fred Astaire
Crédits : Bert Hardy/ Getty Images

photographie

Sur les quais, E. Kazan

Sur les quais, E. Kazan
Crédits : Hulton Getty

photographie

Laurel et Hardy

Laurel et Hardy
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Le Fils du cheik

Le Fils du cheik
Crédits : Hulton Getty

photographie

Citizen Kane, O. Welles

Citizen Kane, O. Welles
Crédits : Keystone/ Hulton Getty

photographie

 Les Chaussons rouges

Les Chaussons rouges
Crédits : Baron/ Getty Images

photographie

 The Thirteenth Letter

The Thirteenth Letter
Crédits : Hulton Getty

photographie

 La Veuve joyeuse

La Veuve joyeuse
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Men of Tomorrow, L. Sagan et Z. Korda

Men of Tomorrow, L. Sagan et Z. Korda
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Moi, Claude

Moi, Claude
Crédits : Hulton Getty

photographie

Bing Grosby et Bob Hope

Bing Grosby et Bob Hope
Crédits : Hulton Getty

photographie

Vol du rapide, E. S. Porter

Vol du rapide, E. S. Porter
Crédits : Picture Post/ Getty Images

photographie

Lloyd Bacon et Busby Berkeley

Lloyd Bacon et Busby Berkeley
Crédits : Hulton Getty

photographie

Monsieur Smith au Sénat , F. Capra

Monsieur Smith au Sénat , F. Capra
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Apocalypse Now , de F. F. Coppola, 1979 : M. Brando et M. Sheen

Apocalypse Now, de F. F. Coppola, 1979 : M. Brando et M. Sheen
Crédits : Hulton Getty

photographie

 La Charge héroïque

La Charge héroïque
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Docteur Jerry et Mister Love , J. Lewis

Docteur Jerry et Mister Love, J. Lewis
Crédits : Paramount/ Getty Images

photographie

Elizabeth Taylor

Elizabeth Taylor
Crédits : Keystone Features/ Moviepix/ Getty Images

photographie

Western

Western
Crédits : Ernst Haas/ Getty Images

photographie

Maurice Chevalier

Maurice Chevalier
Crédits : Hulton Getty

photographie

Qui a peur de Virginia Woolf ?

Qui a peur de Virginia Woolf ?
Crédits : Hulton Getty

photographie

Hallelujah, K. Vidor

Hallelujah, K. Vidor
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Eve, J. L. Mankiewicz

Eve, J. L. Mankiewicz
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Le décor babylonien d'Intolérance, D. W. Griffith

Le décor babylonien d'Intolérance, D. W. Griffith
Crédits : Film Stills Archive, New York City/ Courtesy of the Museum of Modern Art

photographie

Buster Keaton dans  La Croisière du Navigator

Buster Keaton dans La Croisière du Navigator
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

La Veuve joyeuse, E. Lubitsch

La Veuve joyeuse, E. Lubitsch
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

L'Homme d'Aran, R. J. Flaherty

L'Homme d'Aran, R. J. Flaherty
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Scarface, H. Hawks

Scarface, H. Hawks
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Lolita, S. Kubrick

Lolita, S. Kubrick
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

2001: l'Odyssée de l'espace , S. Kubrick

2001: l'Odyssée de l'espace , S. Kubrick
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

L'Ange bleu, J. von Sternberg

L'Ange bleu, J. von Sternberg
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Le Roman de Marguerite Gautier, G. Cukor

Le Roman de Marguerite Gautier, G. Cukor
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Certains l'aiment chaud, B. Wilder

Certains l'aiment chaud, B. Wilder
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Pour qui sonne le glas, S. Wood

Pour qui sonne le glas, S. Wood
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

La Mort aux trousses, A. Hitchcock

La Mort aux trousses, A. Hitchcock
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Pulp Fiction, Q. Tarantino

Pulp Fiction, Q. Tarantino
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Indiana Jones et la dernière croisade, S. Spielberg

Indiana Jones et la dernière croisade, S. Spielberg
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Les Affranchis, M. Scorsese

Les Affranchis, M. Scorsese
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Impitoyable, C. Eastwood.

Impitoyable, C. Eastwood.
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Spartacus, S. Kubrick

Spartacus, S. Kubrick
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie