FLEMING VICTOR (1883-1949)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Le Magicien d'Oz

Le Magicien d'Oz
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Autant en emporte le vent, V. Fleming

Autant en emporte le vent, V. Fleming
Crédits : MoviePix/ Silver Screen Collection/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Metteur en scène américain dont l'œuvre reflète mieux que d'autres les caractéristiques de la production hollywoodienne des années trente. Fleming a touché en effet avec succès à tous les genres : le film d'aventures (L'Île au trésor [Treasure Island], 1934), le fantastique (Le Magicien d'Oz [The Wizard of Oz], 1939 ; Dr. Jekyll and Mr. Hyde, 1941), l'adaptation littéraire (Tortilla Flat, 1942), le film historique (Joan of Arc, 1948). Mais il doit sa célébrité à Autant en emporte le vent (Gone with the Wind, 1939), médiocre transposition du fameux roman de Margaret Mitchell. Fleming mérite aujourd'hui de retenir encore l'attention pour son Virginian (1929), avec Walter Huston et Gary Cooper, qui annonce les grands westerns de la décennie.

—  Jean TULARD

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Autres références

«  FLEMING VICTOR (1883-1949)  » est également traité dans :

AUTANT EN EMPORTE LE VENT, film de Victor Fleming

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 951 mots
  •  • 1 média

Publié en 1936, le gros roman de Margaret Mitchell, qui évoque la Georgie du Nord au temps de la guerre de Sécession, fut un succès mondial et intéressa vite le cinéma. Nous savons que ce film fut l'enfant chéri de son producteur David O. Selznick, qui contrôla tout, le choix des acteurs, le scénario, le style de l'image, et remplaça les deux réa […] Lire la suite

CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 828 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Le cinéma américain classique »  : […] Mais le registre de Capra demeure limité. Howard Hawks et Leo Mac Carey, qui sont ses rivaux en matière de comédie, ont un projet bien plus vaste. Pour l'un et l'autre, la comédie représente simplement le terme privilégié d'une alternative personnelle. L'œuvre de Hawks oscille entre le burlesque ( L'Impossible Monsieur Bébé [ Bringing Up Baby ], 1938) et le tragique ( Scarface [ Scarface Shame o […] Lire la suite

FANTASTIQUE

  • Écrit par 
  • Roger CAILLOIS, 
  • Éric DUFOUR, 
  • Jean-Claude ROMER
  •  • 21 082 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'âge d'or du film fantastique américain (1931-1939) »  : […] De 1931 à 1939, aux États-Unis, c'est véritablement l'âge d'or du cinéma fantastique. On y assiste à l'avènement des grands mythes inspirés des classiques de la littérature de l'étrange et de l'effroi. Dracula , réalisé par Tod Browning et présenté le 14 février 1931 aux États-Unis, est le premier film sonore d'épouvante. Adapté de l'œuvre de Bram Stoker qui avait inspiré Nosferatu , le Dracula […] Lire la suite

GABLE CLARK (1901-1960)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 733 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un charme facétieux et viril »  : […] William Clark Gable naît le 1 er  février 1901 à Cadiz (Ohio). Il est âgé d'à peine sept mois lorsque sa mère meurt. Sa tante et son oncle maternels, en Pennsylvanie, l'élèvent, jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge de deux ans. Il rejoint ensuite son père, fermier puis chercheur de pétrole, à Cadiz. À seize ans, il quitte le lycée, travaille en usine, et décide de devenir acteur après avoir vu L'Oisea […] Lire la suite

LEIGH VIVIEN (1913-1967)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 753 mots
  •  • 1 média

Vivien Leigh, de son vrai nom Vivian Mary Hartley, est née le 5 décembre 1913 à Darjeeling (Inde). Fille d'un agent de change du Yorkshire, elle reçoit une éducation religieuse en Angleterre et en Europe continentale. Suivant l'exemple de sa camarade de classe Maureen O'Sullivan, elle se lance dans une carrière d'actrice et s'inscrit à la London Royal Academy of Dramatic Arts en 1932. La même anné […] Lire la suite

Les derniers événements

1er-16 juin 2020 États-Unis. Développement du mouvement de contestation du racisme et des violences policières.

Victor Fleming, qui met en scène un Sud esclavagiste idéalisé. Le 12, un policier tue par balles un jeune homme noir, Rayshard Brooks, qu’il tentait d’interpeller, à Atlanta (Georgie). Le lendemain, le policier est limogé et la chef de la police de la ville présente sa démission. Le 16, Donald Trump signe un décret interdisant aux policiers de pratiquer […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean TULARD, « FLEMING VICTOR - (1883-1949) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-fleming/