RÓZSA MIKLÓS (1907-1995)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Comptant parmi les figures marquantes de la musique de film à Hollywood, Miklós Rózsa remporta trois oscars pour Spellbound (La Maison du docteur Edwards, Alfred Hitchcock, 1945), A Double Life (Othello, George Cukor, 1948) et Ben Hur (William Wyler, 1959).

Né à Budapest le 18 avril 1907, il commence par étudier le violon avec Lajos Berkovits ; puis, tout en recevant une formation de chimiste, il travaille le piano et décide, en 1925, de poursuivre ses études au conservatoire de Leipzig, où il est l'élève de Hermann Grabner (piano et composition), de Karl Straube (orgue) et de Theodor Kroyer (musicologie). Il en sort diplômé en 1929 et fait jouer la même année sa première œuvre importante, Variations sur un chant paysan hongrois pour violon et orchestre. Il s'installe à Paris en 1931 et présente sa musique avec succès un peu partout en Europe, notamment Thème, variations et finale pour orchestre, op. 13 (1933, révisé en 1943), dirigé par les plus grands chefs du moment : Charles Münch à Paris, Bruno Walter à Amsterdam, Leonard Bernstein pour ses débuts à la tête de l'Orchestre philharmonique de New York (1943), plus tard Georg Solti... Il rencontre Arthur Honegger, qui le pousse à s'intéresser à la musique de film et le recommande chez Pathé-Nathan. Puis il se fixe à Londres, en 1935, et travaille la direction d'orchestre au Trinity College of Music. De 1938 à 1942, il est directeur musical de la compagnie cinématographique d'Alexander Korda, d'abord à Londres puis aux États-Unis (Les Quatre Plumes blanches, 1939 ; Le Voleur de Bagdad, 1940). Ses Three Hungarian Sketches pour orchestre, op. 14 (1938, révisées en 1958), remportent un véritable triomphe.

En 1937 et 1938, il reçoit à deux reprises le prix François-Joseph [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « RÓZSA MIKLÓS - (1907-1995) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/miklos-rozsa/