ARAGON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Espagne : carte administrative

Espagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Lagune de Gallocanta, Espagne

Lagune de Gallocanta, Espagne
Crédits : K. Nigge/ National Geographic/ Getty

photographie

Méditerranée, expansion aragonaise au Moyen Âge

Méditerranée, expansion aragonaise au Moyen Âge
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Église Santa Maria Magdalena, Saragosse

Église Santa Maria Magdalena, Saragosse
Crédits : M. Gray/ National Geographic/ Getty

photographie

Tous les médias


Art

Le plus souvent, le tempérament aragonais s'est manifesté dans l'art à travers des œuvres de caractère populaire et rustique. Seul Goya l'incarna magistralement dans la grande peinture européenne.

Des peintures rupestres à l'art romain

Les premières manifestations de la culture artistique trahissent des relations étroites avec les pays situés en bordure de la Méditerranée. Ainsi en est-il de la peinture pariétale dont l'apparition détermina un actif foyer d'art dans le Levant ibérique.

L'accord s'est fait difficilement sur son âge. On a d'abord songé à le rattacher au groupe franco-cantabrique du Paléolithique. Mais il s'en différencie par les emplacements, la technique et surtout l'esprit. Alors que le grand art magdalénien du Périgord et du nord de l'Espagne exalte l'animal pour lui-même, la peinture du Levant le subordonne à l'homme.

Il existe un nombre important de peintures rupestres dispersées dans la région d'Albarracín (abri del Navazo, barranco de las Olivanas, abri de Doña Clotilde) et dans le Maestrazgo (barranco de Gasulla).

À la veille de la conquête romaine, l'Aragon paraît connaître une lutte d'influence entre une culture méditerranéenne, créée par les Ibères, et celle que les Celtes avaient développée sur la Meseta. Sur ces diversités, Rome étendit le manteau unificateur de son art universaliste.

Il reste cependant peu de chose du passé romain par comparaison avec ce qu'on observe dans les parties orientales de la Tarraconaise ou dans les limites de l'ancienne Bétique. On l'évoquera à Huesca (Osca) et surtout à Saragosse, l'antique Caesaraugusta, dont deux des grandes artères modernes conservent les directions primitives du decumanus et du cardo maximus et où subsistent des débris de l'enceinte.

C'est dans le cadre de l'évolution du Bas-Empire que se produisirent les premières manifestations de l'art paléochrétien. Une église funéraire apparaît ainsi dans une annexe de la grande [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages


Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, maître assistant à l'Institut de géographie d'Aix-Marseille
  • : professeur émérite d'histoire de l'art à l'université de Toulouse-Le-Mirail
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Toulouse

Classification


Autres références

«  ARAGON  » est également traité dans :

ALPHONSE V LE MAGNANIME (1396-1458) roi d'Aragon et de Sicile (1416-1458)

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 373 mots

Fils de Fernand de Antéquera et d'Éléonore d'Albuquerque, Alphonse le Magnanime fut un roi fastueux, ami des arts et de la chasse. Il a favorisé l'impérialisme aragonais en développant l'hégémonie du commerce catalan. Il monte sur le trône d'Aragon en 1416 et décide presque immédiatement l'incorporation de la Sicile dans le domaine royal. Il essaye ensuite de poursuivre la politique méditerranéenn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphonse-v-le-magnanime/#i_95025

BARCELONE

  • Écrit par 
  • Robert FERRAS, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 3 652 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Fondations »  : […] La Ville des prodiges , le titre de l'ouvrage d'Eduardo Mendoza sied bien à Barcelone qui a su valoriser des atouts relevant, d'une part, d'une dynamique propre depuis le Moyen Âge, et, d'autre part, de la géographie d'un espace régional au carrefour de mondes multiples. Par les percées des fleuves Besòs et Llobregat, l'industrie, d'abord installée dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barcelone/#i_95025

CATALOGNE

  • Écrit par 
  • Mathilde BENSOUSSAN, 
  • Christian CAMPS, 
  • John COROMINAS, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Robert FERRAS, 
  • Jean MOLAS, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 22 411 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Histoire »  : […] Cette contrée a toujours été une région de contacts et d'échanges. Grottes et abris témoignent d'une occupation fort ancienne, au moins au Paléolithique moyen. À l'aube de l'époque historique, elle est habitée par un peuple aux origines incertaines, les Ibères, mêlant les liens avec l'Afrique et les courants celtes venus de l'Europe du Nord. Dès le vi e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogne/#i_95025

CORSE

  • Écrit par 
  • Christian AMBROSI, 
  • Gilbert GIANNONI, 
  • Janine RENUCCI, 
  • André RONDEAU
  •  • 8 396 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La papauté, Gênes et l'Aragon »  : […] Avec l'effondrement du monde romain s'efface aussi ce temps de prospérité. La Corse, comme le reste de l'Europe, voit déferler les Barbares (Vandales). Au début du vi e siècle après J.-C., l'Empire romain centré à Byzance tente de reprendre ses anciennes provinces ; la Corse est conquise sous Justinien, mais la domination byzantine, avec les exac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corse/#i_95025

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Des Wisigoths aux Rois catholiques

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX
  •  • 6 376 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les pays de la couronne d'Aragon »  : […] L' histoire de la monarchie aragonaise présente un contraste marqué entre les succès remportés par la royauté en Méditerranée et les obstacles que rencontre son autorité en terre espagnole. Pierre III d'Aragon (1276-1285) pose les bases de l'empire aragonais, en occupant la Sicile après la révolte des Vêpres siciliennes contre la dynastie angevine (1282). Au début du xiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-des-wisigoths-aux-rois-catholiques/#i_95025

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le Siècle d'or »  : […] Le xvi e  siècle a été pour l'Espagne le « Grand Siècle ». On attribue souvent aux Rois Catholiques la réalisation d'une véritable unification de l'Espagne. En fait, si le royaume de Grenade a été incorporé à la Castille, les deux couronnes d' Aragon et de Castille sont restées distinctes et leurs possessions séparées par une ligne de douanes. Se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_95025

FERDINAND II LE CATHOLIQUE (1452-1516) roi d'Aragon et de Sicile (1479-1516)

  • Écrit par 
  • Tarsicio de AZCONA, 
  • Universalis
  •  • 772 mots

Roi d' Aragon et de Castille (1479-1516), de Sicile (sous le nom de Ferdinand II, 1468-1516) et de Naples (Ferdinand III, 1504-1516), né le 10 mars 1452 à Sos (Aragon), mort le 23 janvier 1516 à Madrigalejo (Espagne), Ferdinand II le Catholique réalisa l'unité territoriale de l'Espagne, créant un État moderne qui se lancera dans la conquête d'un véritable empire. Ferdinand est le fils de Jean II […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-ii-le-catholique/#i_95025

ISABELLE Ire LA CATHOLIQUE (1451-1504) reine de Castille (1474-1504)

  • Écrit par 
  • R. L. HIGHFIELD
  • , Universalis
  •  • 833 mots

Reine de Castille (1474-1504) et d'Aragon (1479-1504) née le 22 avril 1451 à Madrigal de las Altas Torres (Castille), morte le 26 novembre 1504 à Medina del Campo (Espagne). Isabelle est la fille de Jean II de Castille et d'Isabelle de Portugal. Trois ans après sa naissance, son demi-frère Henri IV, dit l'Impuissant, devient roi. Isabelle entre à la cour dès l'âge de 13 ans. Elle épouse Ferdinan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isabelle-ire-la-catholique/#i_95025

NAVARRE

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 4 087 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un pays de passage »  : […] Comme tous les États chrétiens d'Espagne, la Navarre est née de la conquête musulmane. Pays de passage situé à l'extrémité occidentale de la chaîne pyrénéenne, elle fut un objet de contestation entre les Arabes et les Francs, et sa capitale Pampelune changea fréquemment de mains. Cependant, l'esprit d'indépendance, traditionnel chez ses habitants, permit à une dynastie locale, celle d'Iñigo Arist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navarre/#i_95025

PERPIGNAN

  • Écrit par 
  • Jean SAGNES, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 915 mots
  •  • 1 média

Il n'y a pas de continuité entre la ville antique de Ruscino, fondée au viii e  siècle avant J.-C., abandonnée au i er  siècle de notre ère, et Perpignan, qui apparaît en 927 seulement. Toutefois, Ruscino, d'abord capitale des Sordes puis romanisée, est située à quelques kilomètres du site initial […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perpignan-france/#i_95025

PIERRE Ier LE CRUEL ou LE JUSTICIER (1334-1369) roi de Castille (1350-1369)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 1 079 mots

Fils d'Alphonse XI, roi de Castille et León, et de Marie de Portugal, le futur Pierre I er naquit à Burgos, mais fut élevé à Séville par les soins de sa mère, tandis que son père vivait au grand jour avec Éléonore de Guzmán dont il eut cinq fils. Alphonse, unique frère légitime de Pierre, étant mort enfant, celui-ci hérite du trône à la mort de son père, tué au siège de G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-ier-le-cruel-le-justicier/#i_95025

PIERRE IV LE CÉRÉMONIEUX (1319-1387) roi d'Aragon (1336-1387)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 435 mots

Roi d'Aragon (1336-1387), né le 5 septembre 1319 à Balaguer en Catalogne, mort le 5 janvier 1387 à Barcelone. Fils d'Alphonse IV, Pierre IV le Cérémonieux succède à son père sur le trône d'Aragon en janvier 1336. Roi espagnol le plus cultivé du xiv e  siècle, il est aussi un intrigant notoire. Son abondante correspondance témoigne du fonctionnem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-iv-le-ceremonieux/#i_95025

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 946 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Angevins et Aragonais : la scission du royaume »  : […] Le roi angevin, qui distribue de nombreux fiefs à des Français, accentue la pression fiscale et s'établit à Naples ; il mécontente les Siciliens, remuants depuis la mort de Frédéric II. Le 31 mars 1282, à Palerme, un incident entraîne le massacre des Français : ce sont les «  Vêpres siciliennes » ; la révolte gagne toute l'île, villes et villages se donnent des conseils : l'autonomie locale, soute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sicile/#i_95025

Voir aussi

Pour citer l’article

Roland COURTOT, Marcel DURLIAT, Philippe WOLFF, « ARAGON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aragon/