ANTARCTIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Statut de l'Antarctique en droit international

Après avoir, longtemps, laissé libre cours aux initiatives privées, les États-Unis proposèrent, en 1948, la réunion d'une conférence internationale pour régler le sort de l'Antarctique. Elle ne put avoir lieu, du fait des exigences soviétiques. Il fallut attendre qu'en 1956 se déclenche un mouvement général d'intérêt pour les sciences de la Terre, à la faveur de l'Année géophysique internationale (A.G.I.). Un plan très ambitieux fut alors mis sur pied. Il prévoyait, en particulier, l'exploration du continent austral. Les objectifs de l'A.G.I. furent largement atteints en 1958.

Amplifiés en 1959 par la Coopération géophysique internationale, ils furent donc pérennisés par la signature, le 1er décembre 1959 à Washington, d'un traité sur l'Antarctique, entré en vigueur le 23 juin 1961. Ce texte met en œuvre des idées déjà contenues dans une note du gouvernement des États-Unis en date du 2 mai 1958. Les négociations furent longues. Mais la détente entre l'Est et l'Ouest favorisa l'adoption de cette convention.

Celle-ci vise « la région située au sud du 60e degré de latitude sud, y compris toutes les plates-formes glaciaires ». Elle fait de l'Antarctique le domaine réservé de ce qu'on a appelé une « aristocratie conventionnelle ». Cette dernière est formée de douze États signataires qui ont apporté une contribution effective à l'A.G.I. et qui, à des titres divers, avaient tous des prétentions sur la zone polaire sud. Sept ont fait valoir des droits territoriaux : un premier groupe composé de l'Australie, de la France, de la Norvège, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni, un second groupe formé de l'Argentine et du Chili. À ceux-ci devaient s'ajouter, pour des raisons variées, cinq autres États (ceux de la deuxième vague) : d'une part les deux Grands, États-Unis et l'U.R.S.S., d'autre part la Belgique, le Japon et l'Afrique du Sud. Il était admis que d'autres États pourraient rejoindre les Douze.

Le régime juridique de l'Antarctique peut se résumer en deux formules : « gel » des reven [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 25 pages

Médias de l’article

Antarctique

Antarctique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Iceberg

Iceberg
Crédits : Anders Peter Photography/ Shutterstock

photographie

Antarctique : relief

Antarctique : relief
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Évolution des continents de l'hémisphère Sud

Évolution des continents de l'hémisphère Sud
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Afficher les 24 médias de l'article


Écrit par :

  • : agrégé de géographie, docteur d'État ès lettres
  • : professeur à la faculté de droit de l'université de Paris-V-René-Descartes, membre de l'Académie des sciences d'outre-mer
  • : directeur de recherche au Commissariat à l'énergie atomique, directeur de l'institut Pierre-Simon-Laplace des sciences de l'environnement global, président du conseil d'administration de l'institut polaire français Paul-Émile-Victor
  • : directeur de recherche au C.N.R.S., directeur de l'Institut polaire français Paul-Émile-Victor (I.P.E.V.)
  • : directeur de recherche émérite au C.N.R.S, laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement, Grenoble

Classification

Autres références

«  ANTARCTIQUE  » est également traité dans :

FORMATION DE LA CALOTTE ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Vincent LEFEBVRE
  •  • 730 mots
  •  • 1 média

Au cours des temps géologiques, le continent Antarctique etsa calotte n'ont pas toujours été tels qu'on les connaît aujourd'hui. Ce continent, bien que situé autour du pôle Sud depuis plus de 70 millions d'années (Ma), n'a pas toujours été recouvert de glace. L'âge du début de la formation de la calotte est estimé à […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 183 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Délimitation des Amériques »  : […] Les limites des Amériques entre elles et par rapport aux autres continents ne sont pas toujours aussi claires qu'on pourrait l'imaginer. Si l'Amérique du Sud est nettement détachée de l'Afrique, il n'en va pas de même de l'Amérique du Nord, qui reste rattachée à l'Eurasie par le plateau continental du détroit de Béring, dont on connaît le rôle dans le peuplement humain des Amériques à partir de l […] Lire la suite

AMUNDSEN ROALD (1872-1928)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 555 mots
  •  • 2 médias

Explorateur norvégien. Fils d'un petit armateur, Roald Amundsen se destine d'abord à la médecine avant d'être saisi d'une vocation irrésistible pour l'exploration polaire. En 1893, il s'engage comme simple matelot sur un phoquier et, de 1897 à 1899, il participe à l'expédition antarctique d'Adrien de Gerlache en qualité de second du Belgica . Sa carrière d'explorateur s'ordonne autour de trois gra […] Lire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Vanessa CASTEJON, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  •  • 27 374 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « L'Australie et le Gondwana »  : […] Les données maintenant acquises sur la géologie de l'Australie mais aussi sur celle d'autres continents, ainsi que les campagnes de prospection du fond de l'océan Indien, permettent de mieux préciser les relations de l'ensemble Australie - Nouvelle-Guinée avec les autres éléments de ce que les géologues appellent le Gondwana. Les différentes études – en particulier celles du paléomagnétisme des r […] Lire la suite

BARNOLA JEAN-MARC (1956-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 208 mots

Le glaciologue Jean-Marc Barnola, né le 3 janvier 1956 à Bourg-en-Bresse (Ain), est décédé le 21 septembre 2009 à La Mure dans l'Isère. Aux côtés de Claude Lorius, de Jean Jouzel et de Dominique Raynaud, il a amplement contribué à l'essor de la glaciologie moderne et des implications de celle-là avec la paléoclimatologie. En effet, après un doctorat, obtenu à l'université Joseph-Fourier de Grenob […] Lire la suite

B.I.C.E.P. (Background Imaging of Cosmic Extragalactic Polarization)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 708 mots
  •  • 1 média

Le télescope B.I.C.E.P. (pour Background Imaging of Cosmic Extragalactic Polarization , soit Imagerie de polarisation du fond cosmique extragalactique) est un instrument dédié à l’étude du rayonnement primordial. Il est installé sur le continent Antarctique et utilisé par des équipes de physiciens du Caltech (l’Institut de technologie de Californie à Pasadena) et de l’université de Californie. […] Lire la suite

BYRD RICHARD EVELYN (1888-1957)

  • Écrit par 
  • Francis D. OMMANNEY
  • , Universalis
  •  • 818 mots

Officier de marine américain, pionnier de l'aviation et explorateur polaire, né le 25 octobre 1888 à Winchester (Virginie), mort le 11 mars 1957 à Boston. À sa sortie de l'école des officiers de la marine américaine en 1912, Richard Evelyn Byrd apprend à piloter à la base aérienne de Pensacola (Floride). Après avoir servi la marine avec distinction pendant la Première Guerre mondiale, il invente d […] Lire la suite

PIRI REIS CARTE DE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 387 mots
  •  • 1 média

En 1929, lors de travaux destinés à transformer en musée le palais de Topkapi à Istanbul, on découvre un jeu de cartes anciennes dont l'une, datée de 1513 (calculée pour la notation chrétienne de l'époque), attire particulièrement l'attention. Cette carte, dessinée sur une peau de gazelle, attribuée à l' amiral ottoman Piri Ibn Haji Mehmed dit Piri Reis, connu pour ses actions en mer Rouge et dans […] Lire la suite

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 576 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'océan mondial, régulateur du climat »  : […] La configuration actuelle de la circulation océanique (cf. océans ) est le résultat de trois événements d'origine tectonique. C'est d'abord le rifting entre la Norvège et le Groenland, à la fin du Paléocène (55,5 Ma), qui a permis l'ouverture du passage peu profond (détroit de Fram, à l'est du Groenland) entre les océans Nord-Atlantique et Arctique. C'est ensuite l'isolement de l'Antarctique qui […] Lire la suite

CHANGEMENT CLIMATIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 798 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Montée du niveau des océans »  : […] Quant à la montée du niveau moyen des mers, environ 20 centimètres depuis 1900, on craint une accélération avec le réchauffement océanique, soit une vingtaine de centimètres supplémentaires d'ici à 2050, 50 centimètres avant 2100, voire plus si la fonte des glaces continentales s'accélère. On craint la déstabilisation possible de masses importantes de glace sur l' Antarctique de l'Ouest. La glissa […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre CARRIÈRE, Edmond JOUVE, Jean JOUZEL, Gérard JUGIE, Claude LORIUS, « ANTARCTIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 août 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/antarctique/