LORIUS CLAUDE (1932- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1955, Claude Lorius, répond à une petite annonce faite à l'université de Besançon : « On recherche jeunes étudiants pour participer aux campagnes organisées pour l'Année géophysique internationale. » En quarante ans de carrière, le glaciologue partira vingt-deux fois en expédition, totalisant six années de campagnes sur le terrain. S'il met les pieds au Groenland, sa « terre » de prédilection sera l'Antarctique.

Claude Lorius

Claude Lorius

Photographie

  L’alerte nous vient des pôles : c’est en explorant l’Antarctique et en étudiant les archives de notre climat et de notre environnement, contenues dans les glaces de ce continent inhabité de l’autre bout du monde, que Claude Lorius prendra conscience de l’impact destructeur de... 

Crédits : TAAF

Afficher

Né le 27 février 1932 à Besançon, Claude Lorius a obtenu son doctorat ès sciences physiques en 1963, avant d'entrer au C.N.R.S., où il est maintenant directeur de recherche émérite. Directeur adjoint du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement de 1979 à 1983, laboratoire grenoblois dont il a assuré la direction de 1983 à 1988, Claude Lorius a exercé de très nombreuses responsabilités sur le plan national, au sein du C.N.R.S. et des ministères de la Recherche et de l'Environnement, des Expéditions polaires françaises, qu'il a dirigées de 1984 à 1987, du Comité national français des recherches antarctiques de 1987 à 1994 et de l'Institut français pour la recherche et la technologie polaires, qu'il a fondé en 1992.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au Commissariat à l'énergie atomique, directeur de l'institut Pierre-Simon-Laplace des sciences de l'environnement global, président du conseil d'administration de l'institut polaire français Paul-Émile-Victor

Classification


Autres références

«  LORIUS CLAUDE (1932- )  » est également traité dans :

JOUZEL JEAN (1947- )

  • Écrit par 
  • Dominique RAYNAUD
  •  • 961 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des grêlons aux glaces de l’Antarctique »  : […] À partir de l’hiver de 1957, le glaciologue Claude Lorius part en mission en Antarctique. De chacune de ses campagnes, il revient avec des échantillons de glace pour qu’en soit mesuré, au laboratoire de géochimie isotopique de Saclay, la proportion d’isotopes lourds de l’hydrogène, un indicateur de la température à laquelle la neige s’est formée. La voie est tracée, et Jean Jouzel va orienter sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jouzel/#i_54690

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean JOUZEL, « LORIUS CLAUDE (1932- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-lorius/