BARNOLA JEAN-MARC (1956-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le glaciologue Jean-Marc Barnola, né le 3 janvier 1956 à Bourg-en-Bresse (Ain), est décédé le 21 septembre 2009 à La Mure dans l'Isère. Aux côtés de Claude Lorius, de Jean Jouzel et de Dominique Raynaud, il a amplement contribué à l'essor de la glaciologie moderne et des implications de celle-là avec la paléoclimatologie. En effet, après un doctorat, obtenu à l'université Joseph-Fourier de Grenoble (Isère), il est le premier à publier en 1987 dans la revue Nature un article établissant pour la première fois l'histoire climatique du globe terrestre à partir du gaz carbonique (CO2) contenu dans des bulles d'air de la basse atmosphère piégées dans les carottes de glace de la station Vostok en Antarctique. Si l'idée était connue auparavant, il restait à résoudre le difficile problème de la datation, qui peut varier jusqu'à plusieurs milliers d'années, entre l'âge de la glace et celui des bulles d'air piégées dans cette dernière. Barnola l'a fait, et depuis lors, avec cette méthode, on a pu reconstituer tous les changements climatiques, y compris les périodes glaciaires et interglaciaires, du Quaternaire, jusqu'à 400 000 ans.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BARNOLA JEAN-MARC - (1956-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marc-barnola/