ACTION RATIONNELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chicago, foyer intellectuel de la théorie du choix rationnel

Pendant de longues décennies, les économistes ont gardé le monopole de l'explication des actions à l'aide d'une telle théorie. Le cas paradigmatique est l'analyse du consommateur, que les économistes appréhendent comme un être capable d'ajuster de façon optimale ses préférences aux contraintes (le budget dont il dispose) qui sont les siennes. Sous l'impulsion de Gary Becker, professeur à l'université de Chicago, cette représentation des pratiques déborde même du champ exploré par les économistes pour s'appliquer, à compter des années 1970, à des objets habituellement réservés aux sociologues : le mariage, la déviance, l'éducation, etc. G. Becker développe par exemple une théorie du mariage qui, faisant fi des considérations sociales habituelles, propose d'assimiler le couple à une entreprise. Le mariage peut se comprendre dans ce cadre comme une opération de diminution des coûts de la vie domestique, opération à laquelle les deux protagonistes ont tout à gagner puisque chaque conjoint fournit à l'autre des ressources que, hors du mariage, il devrait payer (travail domestique, service sexuel...).

Face à cet impérialisme conquérant de la théorie économique, mais en réaction surtout aux sociologies fonctionnalistes et critiques qui tiennent le haut du pavé dans les années 1960 et 1970, le défi est relevé par James Coleman (1926-1995), un sociologue, également enseignant à Chicago, qui fonde une école dite de la théorie du choix rationnel ainsi qu'une revue académique de référence (Rationality and Society). Le cœur du paradigme est exposé dans Foundations of Social Theory que Coleman publie en 1990. De cet ouvrage majeur, il est possible de retenir quelques grandes lignes de force. La première s'inspire explicitement de l'individualisme méthodologique. Les ph [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : professeur de sociologie au Conservatoire national des arts et métiers

Classification


Autres références

«  ACTION RATIONNELLE  » est également traité dans :

ACTION COLLECTIVE

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 471 mots

Dans le chapitre « Penser les conditions de l'action collective »  : […] L'inspiration psychosociologique qui souffle sur l'ensemble de ces développements théoriques a également animé les recherches sur les conditions structurelles préalables à la formation de l'action collective. En rupture avec les schémas évolutionnistes opposant communauté et société, et avec la thèse de l'avènement d'une société de masse selon laquelle la mobilisation se réduirait à la propagande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-collective/#i_42634

INDIVIDUALISME ET HOLISME

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 1 278 mots

Dans le chapitre « Deux visions du monde »  : […] Le concept hégélien d'« esprit objectif » constitue l'équivalent de ce que les sociologues relevant de la première tradition entendront sous le nom de société. Cette notion désigne tout ce qui se donne dans les conduites, dans les productions humaines, ce « je ne sais quoi » qui constitue la totalité concrète vers laquelle prennent sens les activités sociales. Elle renvoie à une totalité irréduct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/individualisme-et-holisme/#i_42634

RATIONALITÉ, sociologie

  • Écrit par 
  • Isabelle KALINOWSKI
  •  • 1 440 mots

Au xx e  siècle, le concept de rationalité a dû faire son deuil des implications optimistes qui avaient pu être associées à l’idée de raison à partir de la philosophie des Lumières : l’affranchissement de l’homme par rapport à un « état de tutelle » (Emmanuel Kant, Qu’est-ce que les Lumières ? , 1784), le progrès illimité des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rationalite-sociologie/#i_42634

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel LALLEMENT, « ACTION RATIONNELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-rationnelle/