Croyances et représentations sociales


CONSPIRATIONNISME

  • Écrit par 
  • Emmanuel TAÏEB
  •  • 6 436 mots
  •  • 2 médias

Le conspirationnisme est une vision du monde qui affirme que le cours de l’histoire n’est pas le fruit des jeux politiques nationaux et d’actions humaines incertaines, mais qu’il est en réalité provoqué uniformément par l’action secrète d’un petit groupe d’hommes désireux de réaliser un projet de contrôle et de domination des populations. Face à des événements ou des phénomènes dont ils contestent […] Lire la suite

CROYANCES (sociologie)

  • Écrit par 
  • Romain PUDAL
  •  • 1 228 mots
  •  • 1 média

Dans son acception la plus simple, la notion de croyance sert à désigner l’adhésion à des idées, des opinions, des valeurs sans qu’une démonstration rationnelle, empirique ou théorique n’ait conduit à l’élaboration et l’adoption des croyances en question. Classiquement donc, la croyance reposerait sur une parole d’autorité, un ouï-dire, des raisons non véri […] Lire la suite

DOXA, sociologie

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 697 mots

Le mot grec doxa (traduit en français par « opinion ») désigne chez Platon une forme dégradée de croyance qui s’oppose à la science (epistêmê) dont la philosophie est le modèle suprême. Chez Husserl, le terme a servi à caractériser une […] Lire la suite

IMAGINAIRE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Pierre ANSART
  •  • 1 313 mots

Par l'expression « imaginaire social », on désigne l'ensemble des représentations imaginaires propres à un groupe social : les mythes, les croyances cosmiques et religieuses, les utopies. On suppose que cet ensemble, générateur de significations, participe à la vie commune, aux pratiques sociales : ce sont ces liens, ces implications du symbolique dans le […] Lire la suite

MASCULIN-FÉMININ, symbolisme

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 508 mots

Dans l'univers mental humain, toutes les oppositions semblent s'ordonner en fonction du couple masculin-féminin. Celui-ci recouvre aussi bien des oppositions symboliques — telles que lumière-ténèbres, ciel-terre, droite-gauche, etc. — que des oppositions conceptuelles, telles que temps-espace, forme-matière, pair-impair, etc.L'opposition masculin-féminin semb […] Lire la suite

PRÉJUGÉS ET DISCRIMINATION

  • Écrit par 
  • Markus BRAUER
  •  • 1 082 mots

Le terme  « préjugé » fait référence à une attitude défavorable envers les membres d’un groupe social. Cette attitude se manifeste sous forme d’évaluations négatives (par exemple, l’attribution de traits négatifs ou d’intentions malsaines) et de sentiments hostiles (le m […] Lire la suite

REPRÉSENTATIONS COLLECTIVES

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe MARCEL
  •  • 1 147 mots

Associé au nom du sociologue Émile Durkheim (1858-1917) et à son école, le concept de représentation collective désigne, sous la plume de ce dernier, des façons communes de perception et de connaissance bien distinctes des représentations individuelles, qui recèlent « un savoir qui dépasse celui de l'indivi […] Lire la suite

SYMBOLE

  • Écrit par 
  • Dominique JAMEUX
  •  • 5 534 mots

Le champ du symbole peut-il être limité ? Il semble que non. Il est peu de pratiques sociales, peu de conduites culturelles qui n'en soient imprégnées. La mode, la publicité, l'urbanisme, l'architecture, le discours politique (en entendant par ce terme la continuité des messages politiques transmis à l'intérieur d'une société donnée) sont tous porteurs de symbolisme. Tout semble autoriser une inte […] Lire la suite

VULGARITÉ

  • Écrit par 
  • Marie-José MONDZAIN-BAUDINET
  •  • 1 219 mots

Mot qu'il faut prononcer avec une légère grimace pour y marquer le désagrément causé par la seule évocation du mauvais goût des « autres ». Le terme « vulgarité » est donc toujours péjoratif, à moins que, par un retournement hiérarchique dans l'agression, il devienne le noble ricanement du sans-culotte face aux pudeurs ignobles de l'esthétique et de l'éth […] Lire la suite