GROUPE SOCIAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La théorie sociologique, qui considère l'ensemble des phénomènes sociaux, est bien plus large que la théorie des groupes ou groupements, et ne peut être confondue avec elle. Certaines des contributions théoriques majeures, notamment celles des fondateurs, ont négligé ce mode de détermination de la réalité sociale. Cette constatation se vérifie dans l'œuvre de Comte et de Spencer. Durkheim lui-même a surtout envisagé le groupe sous l'aspect de sa cohésion – effet de la contrainte qu'il exerce sur ses membres – et du degré d'intégration qui le définit, mais non dans sa spécificité. Quant à Marx, les catégories sur lesquelles se fonde sa sociologie sont celles de structure, de classe, de mode de production et non celles qui pourraient résulter d'une différenciation et d'une combinaison des groupes sociaux.

Cette indifférence est révélatrice ; elle montre que l'accent mis sur les groupements, ou, inversement, le fait de les négliger, détermine pour une large part les conceptions générales de la société ; le point central du débat est généralement la nature du rapport de l'individu à celle-ci. G. Gurvitch a organisé sa sociologie générale en distinguant trois plans horizontaux d'observation : le plan macrosociologique qui est celui des «  sociétés globales », des larges ensembles sociaux disposant de la capacité de satisfaire tous les besoins de leurs membres ; le plan des groupements partiels qui entrent dans la composition des sociétés globales (familles, classes, associations, etc.) ; le plan microsociologique qui est celui des divers modes de liaisons sociales, des « formes de sociabilité ». Ces plans s'impliquent mutuellement, bien que le troisième relève de la considération des rapports interpersonnels au sein des groupes, et le premier de la considération des rapports intergroupes au sein de l'unité sociale la plus englobante. L'implication s'explique, selon Gurvitch, par le fait que l'individu et la société se trouvent en constante « réciprocité de perspective ». C'est cependant au [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages






Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-Sorbonne, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
  • : professeur de sociologie à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  GROUPE SOCIAL  » est également traité dans :

ORGANISATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Jean CUISENIER
  •  • 5 282 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les deux formes de solidarité »  : […] La première, qu'il appelle mécanique, est une solidarité par similitude. Quand elle prédomine dans une société, les individus diffèrent peu les uns des autres. Ils éprouvent les mêmes sentiments, servent les mêmes valeurs, révèrent le même monde sacré. La forme opposée de solidarité, que Durkheim nomme organique, est celle par laquelle les individus, non plus semblables mais différents, remplissen […] Lire la suite

STRUCTURE (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Lucien SCUBLA
  •  • 1 429 mots

Dans le chapitre « Ambitions théoriques »  : […] Avec des méthodes fort différentes, Murdock et Lévi-Strauss entreprennent l'analyse structurale de la culture, en se plaçant sur le terrain privilégié des systèmes de parenté, et en regardant comment leurs différentes composantes peuvent se combiner les unes avec les autres. Murdock recense toutes les nomenclatures de parenté attestées par l'ethnographie pour en dresser une classification systéma […] Lire la suite

FAMILLE - Sociologie

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 5 316 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La famille et la naissance de la sociologie »  : […] Les discours sur la famille se multiplient dans la seconde moitié du xix e  siècle, aussi bien dans les domaines scientifiques, religieux, philosophiques, politiques que médicaux. À cet égard, les écrits de Durkheim sont exemplaires. Ils constituent inséparablement des éléments de connaissance de la famille de son temps et une représentation normative de ce qu'elle doit être : apport scientifiqu […] Lire la suite

ACTION COLLECTIVE

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 471 mots

On entend par ce terme, propre à la sociologie des minorités, des mouvements sociaux et des organisations, toutes les formes d'actions organisées et entreprises par un ensemble d'individus en vue d'atteindre des objectifs communs et d'en partager les profits. C'est autour de la question des motivations, des conditions de la coopération et des difficultés relatives à la coordination des membres […] Lire la suite

AGNOTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Mathias GIREL
  •  • 4 994 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Multiples et diverses ignorances »  : […] Une telle entreprise pourrait sembler contradictoire en soi et condamnée dès le départ : comment donc espérer savoir ce que l’on ne sait pas ? La contradiction reste superficielle cependant, car il s’agit rarement d’identifier au présent ce que nous ne savons pas. Il reste en effet possible de se prononcer sur ce que nous ne savions pas ou encore sur ce que nos prédécesseurs ignoraient, sur ce q […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE URBAINE

  • Écrit par 
  • Thierry BOISSIÈRE
  •  • 4 895 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Quelques grandes orientations thématiques de l’anthropologie urbaine »  : […] En travaillant sur la ville, les anthropologues ont de fait privilégié l’étude de groupements relativement homogènes, fondés sur la coexistence (immeuble, rue, quartier, îlot) ou sur une appartenance ou un genre de vie communs (groupes ethniques, diasporas, groupes professionnels, bandes et groupes de pairs, milieux organisés autour d’une activité ou d’une passion, etc.) et construisant souvent en […] Lire la suite

AUTOCONTRAINTE

  • Écrit par 
  • Fabien CARRIÉ
  •  • 1 191 mots

Dans le chapitre « Réagencements du modèle d’analyse »  : […] Critiqué comme évolutionniste et téléologique, le modèle a été précisé et affiné à l’occasion des réceptions différées successives du grand œuvre. Ces ajustements, qui permettent notamment de penser certaines séquences de relâchement des contrôles des affects comme constitutives du procès, interdisent de réduire celui-ci à un accroissement mécanique constant des autocontraintes. Autre pierre d’ac […] Lire la suite

BOLTANSKI LUC (1940- )

  • Écrit par 
  • Mohamed NACHI
  •  • 1 571 mots

Dans le chapitre « Une sociologie pragmatique de la critique »  : […] L’œuvre sociologique de Boltanski s’est développée en se diversifiant, associant fréquemment l’analyse des données empiriques, à partir d’une méthodologie rigoureuse, et l’élaboration théorique. Récusant la spécialisation dans un domaine précis de la sociologie, Boltanski a élaboré une œuvre qui relève de domaines variés : sociologie de l’éducation, de la culture, de la catégorisation sociale, de […] Lire la suite

CLASSES SOCIALES - Penser les classes sociales

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Classes sur le papier et classes mobilisées »  : […] Construites à partir de l'espace des positions, les « classes probables » (dans la mesure où elles se prêtent à des entreprises de mobilisation) n'existent pas nécessairement comme groupe réels, bien qu'elles expliquent la possibilité de les mobiliser (cela sans exclure d'autres rassemblements et d'autres divisions inégalement probables). Pour rendre compte du passage de la « classe probable » à […] Lire la suite

CLASSES SOCIALES - Classe ouvrière

  • Écrit par 
  • Julian MISCHI, 
  • Nicolas RENAHY
  •  • 4 407 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une existence courte dans un temps long »  : […] En France, le processus de formation de la classe ouvrière, entamé pendant la période révolutionnaire s'inscrit dans le temps long, sur un siècle et demi, et prolonge l'histoire des corporations. Sa genèse, au cours du long xix e  siècle, est inséparable des luttes sociales pour l'autonomie ouvrière (sans-culottisme, journées révolutionnaires de 1830) mais également du processus d'homogénéisation […] Lire la suite

CLASSES SOCIALES - Classes moyennes

  • Écrit par 
  • Louis CHAUVEL
  •  • 3 626 mots
  •  • 1 média

L'expression « classes moyennes » désigne des réalités diffuses, multiples, caractérisées selon les traditions nationales par une grande diversité morphologique, marquées aussi par une profonde instabilité historique. Toutes les tentatives de définition statistique rigides, destinées à enfermer cette réalité complexe dans des limites précises et immuables, ont débouché sur des impasses. En réalité […] Lire la suite

CLASSIFICATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 996 mots

Une classification est une représentation du monde ou d’une partie du monde. Elle est basée sur un principe de division et, le cas échéant, sur un principe de hiérarchie. Dans la préface des Mots et les C hoses (1966), Michel Foucault évoque « une certaine encyclopédie chinoise » dans laquelle « les animaux se divisent en a) appartenant à l’Empereur, b) embaumés, c) apprivoisés, d) cochons de lai […] Lire la suite

COGNITION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Vincent YZERBYT
  •  • 1 024 mots

Si la psychologie sociale étudie la manière dont les pensées, les émotions et les comportements sont influencés par autrui et l’affectent, la cognition occupe une place tout à fait privilégiée dans la discipline. Mobilisant de façon intensive les modèles de l’attention, de la mémoire, du raisonnement et de la formation de concepts, la cognition sociale est un courant de recherche très actif, qui […] Lire la suite

COMMUNAUTARISME

  • Écrit par 
  • Justine LACROIX
  •  • 1 090 mots

Dans le chapitre « Le juste et le bon »  : […] Pourtant, manié avec prudence, le vocable « communautarisme » conserve une réelle pertinence. Même partie d'intentions politiques très différentes, la démarche des quatre principaux auteurs communautariens obéit aux mêmes principes directeurs. Tous sont unis par une commune défiance vis-à-vis des principes du libéralisme politique, lequel ne tiendrait pas suffisamment compte, pour la formation de […] Lire la suite

COMMUNAUTÉ

  • Écrit par 
  • Stéphanie MOREL
  •  • 1 424 mots

L'articulation des différents niveaux d'appartenance « communautaire » et leur degré d'intégration dans la communauté nationale constituent un problème récurrent pour les États modernes. La notion de « communauté » renvoie en effet à une question fondamentale : celle des principes d'organisation garantissant la cohésion sociale et des règles de cohabitation entre les divers groupes d'appartenanc […] Lire la suite

CONFIGURATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Fabien CARRIÉ
  •  • 1 085 mots

Outil conceptuel développé par Norbert Elias, la notion de configuration est explicitement conçue dans l’optique d’une remise en cause de la dichotomie individu/société qui grèverait la plupart des théories sociologiques. Selon l’auteur, celles-ci seraient saturées d’idéologies et, par conséquent, inaptes à s’émanciper de représentations du monde social en termes de « double dépendance », les une […] Lire la suite

CONSOMMATION - Comportement du consommateur

  • Écrit par 
  • Bernard DUBOIS, 
  • Marc VANHUELE
  •  • 8 995 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'influence de l'univers interpersonnel (le groupe) »  : […] Quel que soit le concept central mis en relief (motivation, perception, attitude), l'approche individuelle analyse l'acte d'achat comme la résultante d'une décision prise par un acheteur isolé. Ce faisant, elle tend à ignorer la dimension sociale de l'achat et de la consommation. Or les normes sociales, souvent informelles, guident également notre comportement. Comment fonctionnent ces normes ? Qu […] Lire la suite

CONSPIRATIONNISME

  • Écrit par 
  • Emmanuel TAÏEB
  •  • 6 437 mots
  •  • 3 médias

Le conspirationnisme est une vision du monde qui affirme que le cours de l’histoire n’est pas le fruit des jeux politiques nationaux et d’actions humaines incertaines, mais qu’il est en réalité provoqué uniformément par l’action secrète d’un petit groupe d’hommes désireux de réaliser un projet de contrôle et de domination des populations. Face à des événements ou des phénomènes dont ils contesten […] Lire la suite

CULTURE - Sociologie de la culture

  • Écrit par 
  • Vincent DUBOIS
  •  • 4 264 mots

Dans le chapitre « Du goût comme phénomène social aux usages sociaux de la culture »  : […] Contre cette fois la représentation humaniste de l'art et de la culture comme domaine exclusif de la sensibilité et du goût individuel, un second travail des sociologues de la culture a consisté à montrer le caractère socialement déterminé des attitudes et des pratiques en la matière. Il a d'abord fallu établir, notamment de manière statistique, le constat des différences sociales en matière de c […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

12-20 décembre 2019 • Royaume-Uni • Victoire électorale de Boris Johnson.

et du Parti travailliste social-démocrate (SDLP), 9 sièges à eux deux. Le numéro deux du DUP et chef du groupe parlementaire à Westminster, Nigel Dodds, perd son siège. Le taux de participation est de 67,3 p. 100. Le 19, la reine Élisabeth II prononce le discours du trône qui présente le programme du Premier [...] Lire la suite

13-27 novembre 2019 • Union européenne • Approbation par le Parlement de la Commission d’Ursula von der Leyen.

Le 13, la présidente de la future Commission européenne, Ursula von der Leyen, accède à la demande du groupe social-démocrate au Parlement de modifier l’intitulé du poste du commissaire grec Margaritis Schinas, qui devient « promotion du mode de vie européen » – plutôt que « protection ». Celui [...] Lire la suite

13 février 2019 • France • Proposition de la nomination d’Alain Juppé comme membre du Conseil constitutionnel.

(Mouvement radical, social et libéral) et le président du Sénat Gérard Larcher propose le sénateur François Pillet (rattaché au groupe LR). Alain Juppé annonce sa démission de la mairie de Bordeaux.  [...] Lire la suite

4-18 septembre 2018 • Allemagne • L’immigration au centre du jeu politique.

Le 4, Sahra Wagenknecht, coprésidente du groupe Die Linke (« La Gauche ») au Bundestag, lance le mouvement Aufstehen (« Debout ») qui prône une immigration contrôlée et s’oppose à l’ouverture des frontières défendue par la chancelière Angela Merkel en 2015, ainsi qu’à la « naïveté » du reste [...] Lire la suite

22 avril 2018 • Allemagne • Élection d’Andrea Nahles à la tête du SPD.

Les délégués du Parti social-démocrate (SPD) réunis en congrès extraordinaire à Wiesbaden (Hesse) élisent Andrea Nahles à la présidence de leur formation. Opposée à Simone Lange, maire de Flensbourg (Schleswig-Holstein), celle-ci ne recueille que 66,3 p. 100 des suffrages. Ancienne ministre [...] Lire la suite

17 décembre 2017 • France • Rachat de Gemalto par Thales.

Le groupe de défense Thales annonce le rachat du fabricant de cartes à puce Gemalto pour 4,8 milliards d’euros. Gemalto avait été fondé en 1988 par d’anciens cadres de Thomson-CSF, ancien nom de Thales. Ce rapprochement n’interrompt pas le plan social annoncé par Gemalto en novembre, qui porte sur 10 p. 100 de ses deux mille huit cents postes en France.  [...] Lire la suite

24 septembre 2017 • France • Progression de la droite au Sénat à l’issue du renouvellement du tiers de ses membres.

. Le Rassemblement démocratique et social européen – en majorité composé de radicaux de gauche – passe de 16 à 21 membres grâce au renfort d’écologistes et de radicaux valoisiens. Le groupe La République en marche perd 8 sièges avec 21 élus. Le groupe Communiste, républicain, citoyen et écologiste [...] Lire la suite

24-27 septembre 2017 • Allemagne • Victoire modérée d’Angela Merkel aux élections législatives.

2013. Le Parti social-démocrate (SPD) de Martin Schulz enregistre son plus mauvais résultat depuis 1949 avec 20,5 p. 100 des voix et 153 élus. L’Alternative pour l’Allemagne (AfD, extrême droite) d’Alice Weidel et Alexander Gauland fait son entrée au Parlement et devient la troisième force politique [...] Lire la suite

23-25 août 2017 • France • Tournée du président français Emmanuel Macron en Europe centrale sur le dossier du travail détaché.

de l’élargissement à l’est de l’Union est assimilée par le président français à une forme de dumping social et à une « promotion du moindre droit social ». Bohuslav Sobotka et Robert Fico donnent leur accord de principe à la révision du texte. Leurs deux pays sont membres du groupe de Visegrad aux côtés [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Georges BALANDIER, François CHAZEL, « GROUPE SOCIAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-social/