Yves GOLVAN

professeur à la faculté de médecine de Paris-Saint-Antoine, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

AMIBIASE

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 1 650 mots

Affection parasitaire et contagieuse, l'amibiase est due à un protozoaire, l'amibe dysentérique, Entamoeba histolytica.On l'observe dans le monde entier, mais surtout dans les régions chaudes et humides. Les grands deltas tropicaux, en Asie tout particulièrement, ont le triste privilège de représenter le domaine électif de l'endémie amibienne.En climat tempéré, tel celui d'Euro […] Lire la suite

BILHARZIOSES ou SCHISTOSOMIASES

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 1 899 mots

Il existe, dans le monde, plus de 400 millions de sujets hébergeant des bilharzies dans leur système circulatoire, et 200 millions d'entre eux sont atteints de troubles plus ou moins sévères. Ce phénomène est au premier plan des préoccupations actuelles de l'Organisation mondiale de la santé. Les bilharzioses (ou schistosomiases) sont des affections parasitaires dues à de petits […] Lire la suite

CÉNUROSES

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 742 mots

Les cénuroses sont des parasitoses graves, liées au développement, chez les animaux herbivores et, exceptionnellement, chez l'homme, des larves dites cénures de ténias appartenant au genre Multiceps. Un cénure est une larve vésiculaire contenant plusieurs têtes de ténia (ou scolex). C'est-à-dire qu'à partir d'un seul œuf la larve va élaborer plusieurs scolex dont chacun donnera […] Lire la suite

CYSTICERCOSES

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 723 mots

Ce sont des parasitoses dues au développement des larves dites « cysticerques » de certains ténias. Le cysticerque, forme « simple », peut être considéré comme le point de départ d'une série de larves de structure de plus en plus complexe : cysticercoïde, cénure, hydatide.Le cycle évolutif commence par l'élimination et la dispersion dans le milieu extérieur, avec les fèces des carnivores, hôtes dé […] Lire la suite

ÉCHINOCOCCOSES

  • Écrit par 
  • Patrick GIRAUDOUX, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 1 312 mots

Les échinococcoses sont des parasitoses graves liées au développement, chez les mammifères herbivores et omnivores (et chez l'homme), des larves dites « hydatides » des ténias du genre Echinococcus. Une hydatide peut se définir comme une larve vésiculaire pouvant contenir plusieurs milliers de têtes de ténia (ou scolex). En effet, à partir d'un seul œuf naît une seule larve, ma […] Lire la suite

HYDATIDOSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 814 mots

L'hydatidose (ou kyste hydatique) est une parasitose grave liée au développement — chez les mammifères herbivores mais aussi chez les mammifères omnivores et chez l'homme — des larves dites « hydatides » du ténia Echinococcus granulosus. Une hydatide est une larve vésiculaire pouvant contenir plusieurs milliers de têtes de ténia (ou scolex). Autrement dit, à partir d'un seul œu […] Lire la suite

LEISHMANIOSES

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 646 mots

Très répandues dans le monde, les leishmanioses sont des affections engendrées par un protozoaire flagellé du genre Leishmania, micro-organisme unicellulaire et ovalaire de 2 à 6 micromètres, renfermant un gros noyau et une ébauche de flagelle. Il se rencontre à l'intérieur des cellules réticulaires de la peau et de plusieurs viscères, chez l'homme et chez divers animaux sauvag […] Lire la suite

OXYUROSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 390 mots

Parasitose intestinale très répandue, surtout chez l'enfant, où le taux d'infestation peut atteindre 50 à 60 p. 100 en collectivités scolaires. L'agent pathogène est un petit ver rond (nématode), l'oxyure, Enterobius vermicularis, mesurant 3 à 5 millimètres de longueur pour le mâle, 10 à 12 pour la femelle, avec un diamètre de 0,2 à 0,5 mm. Les v […] Lire la suite

PALUDISME ou MALARIA

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 2 738 mots

Maladie la plus répandue dans le monde, le paludisme est une affection parasitaire fébrile, due à un protozoaire, l'hématozoaire de Laveran, transmis à l'homme par la piqûre d'un moustique du genre Anopheles. Les statistiques concernant la maladie sont assez peu précises. Mais, selon les estimations de l'Organisation mondiale de la sant […] Lire la suite

PARASITOLOGIE ET MALADIES PARASITAIRES

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Yves GOLVAN
  •  • 8 244 mots

La parasitologie étudie les végétaux et les animaux parasites (du grec para, « auprès » et sitos, « nourriture », c'est-à-dire « celui qui se nourrit aux dépens d'un autre »).Le domaine de cette science est extrêmement vaste car le parasitisme, un mode de vie très répandu intéresse non seulement la médecine, humain […] Lire la suite

STRONGYLOÏDOSE ou ANGUILLULOSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 658 mots

Parasitose humaine due à la présence dans l'intestin d'un petit ver rond nématode, Strongyloides stercoralis, ou anguillule. Le cycle biologique de ce parasite est très voisin de celui de l'ankylostome. Il est répandu dans les régions tropicales d'Amérique (Antilles notamment), d'Asie et d'Afrique, mais il peut exister sous climat tempéré puisque certains foyers d'infestation o […] Lire la suite

TÉNIASIS

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 1 015 mots

Parasitoses humaines dues à diverses espèces de vers plats (plathelminthes) à corps formé d'une succession d'anneaux (ou strobiles) et appartenant au vaste groupe des cestodes ou ténias. Ces ténias parasites de l'homme à l'état adulte déterminent des maladies le plus souvent bénignes, liées à la présence des vers dans l' […] Lire la suite

TRICHINOSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 616 mots

Affection résultant de l'infestation par le petit ver rond Trichinella spiralis. L'homme contracte habituellement la trichinose en consommant de la viande (de porc ou de cheval) insuffisamment cuite et contenant des larves encapsulées du parasite.Dans l'estomac et l'intestin grêle, la membrane capsulaire est digérée et les larves libérées envahissent le revêtement muqueux de l' […] Lire la suite

TRICHOCÉPHALOSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 312 mots

Parasitose intestinale largement répandue chez l'homme, la trichocéphalose est tout à fait bénigne. Le parasite responsable, Trichuris trichiura, ou trichocéphale, est un ver rond (nématode) qui mesure de 3 à 5 centimètres de longueur sur 1 millimètre de diamètre ; sa morphologie est caractéristique : extrémité antérieure longue et effilée (aspect de cheveu). Il vit habituellem […] Lire la suite

TRICHOMONASES

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 638 mots

Maladies parasitaires provoquées par l'infestation de trois espèces distinctes de Protozoaires flagellés, Trichomonas vaginalis, qui vit dans la sphère urogénitale, Trichomonas intestinalis, hébergé dans l'intestin, et Trichomonas tenax, hôte de la cavité buccale.Le Trichomonas vagi […] Lire la suite