TRICHOCÉPHALOSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Parasitose intestinale largement répandue chez l'homme, la trichocéphalose est tout à fait bénigne. Le parasite responsable, Trichuris trichiura, ou trichocéphale, est un ver rond (nématode) qui mesure de 3 à 5 centimètres de longueur sur 1 millimètre de diamètre ; sa morphologie est caractéristique : extrémité antérieure longue et effilée (aspect de cheveu). Il vit habituellement la tête enfoncée dans la muqueuse cœcale. On le rencontre aussi dans l'appendice, bien plus rarement dans la partie terminale du grêle. Il se nourrit surtout de sang.

Le cycle du trichocéphale est simple : les œufs, émis avec les selles et embryonnés en quelques semaines dans le milieu extérieur, peuvent survivre plusieurs années dans l'humus. Ingérés avec des crudités ou de l'eau souillées de terre, leur coque est dissoute et ils libèrent des larves qui se développent directement dans le tube digestif. Il n'y a donc ni auto-infestation possible ni migrations complexes dans l'organisme.

Dans les pays tempérés où l'infestation est modérée, la trichocéphalose passe le plus souvent inaperçue et n'est découverte que fortuitement à l'occasion d'un examen coprologique. Le ver ne provoque qu'une ulcération minime et son action toxique est faible. En revanche, dans les régions tropicales ou en cas d'infestation massive (exceptionnelle même en zone chaude), on observe des troubles nerveux et des troubles digestifs tels que de la diarrhée, des douleurs, voire un syndrome anémique.

Le traitement actuel comporte la prescription de substances de la classe des benzimidazoles :flubendazole (Fluvermal) ou albendazole (Zentel). La prophylaxie est illusoire, mais des règles d'hygiène strictes constituent des méthodes efficaces.

—  Yves GOLVAN

Écrit par :

  • : professeur à la faculté de médecine de Paris-Saint-Antoine, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Pour citer l’article

Yves GOLVAN, « TRICHOCÉPHALOSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/trichocephalose/