TRICHOMONASES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Maladies parasitaires provoquées par l'infestation de trois espèces distinctes de Protozoaires flagellés, Trichomonas vaginalis, qui vit dans la sphère urogénitale, Trichomonas intestinalis, hébergé dans l'intestin, et Trichomonas tenax, hôte de la cavité buccale.

Le Trichomonas vaginalis se rencontre communément chez la femme, où il entraîne une irritation de la muqueuse vaginale ; plus de 50 p. 100 des femmes qui présentent des pertes vaginales anormales sont susceptibles d'héberger le parasite. La transmission vénérienne est la plus fréquente.

Chez l'homme, la période d'incubation est souvent difficile à préciser. L'urétrite aiguë présente un tableau clinique identique à l'urétrite aiguë gonococcique. Elle est parfois précédée de sensation de prurit urétral antérieur et surtout méatique. L'écoulement purulent persiste toute la journée, les mictions sont douloureuses et les urines troubles. L'urétrite subaiguë se manifeste par un léger suintement peu douloureux ; les urines sont claires.

Chez la femme, bien que les manifestations cliniques soient diverses, un certain nombre de facteurs semblent assez constamment retrouvés : leucorrhée spumeuse, piqueté rouge plus ou moins marqué de la muqueuse vaginale, dyspareunie vulvo-vaginale, pH vaginal entre 5 et 6. La forme aiguë se rencontre dans 10 à 15 p. 100 des cas. Les leucorrhées se manifestent sous forme de pertes purulentes, elles entraînent un œdème et une irritation vulvaire ; dans cette forme aiguë ne sont pas rares les modifications de l'état général (nausées, migraines, fatigues), des troubles urinaires (brûlures à la miction), des troubles psychocaractériels. Les formes subaiguës et les formes frustes sont très fréquentes et sont contagieuses, malgré l'absence de signes cliniques importants. Les formes atypiques ne sont pas rares : on peut citer les formes hémorragiques, les formes pseudo-cancéreuses, les formes douloureuses psychochirurgicales et les formes associées à une psychopat [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur à la faculté de médecine de Paris-Saint-Antoine, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification


Autres références

«  TRICHOMONASES  » est également traité dans :

FLAGELLÉS

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 583 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Métamonadines parasites des Vertébrés et de l'homme »  : […] Les principales espèces appartiennent aux ordres des Trichomonadines et des Distomastines. Les Trichomonas (étudiés au début de cet article) comprennent, à côté d'espèces libres, des espèces vivant en association soit avec les termites, soit avec les Batraciens, soit avec les Mammifères (panse des Ruminants, cæcum du cheval, cæcum des Rongeurs). L'homme héberge trois espèces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flagelles/#i_11905

M.S.T. (maladies sexuellement transmissibles)

  • Écrit par 
  • Michel POITEVIN, 
  • André SIBOULET
  •  • 3 629 mots

Dans le chapitre « Trichomonases urétro-génitales »  : […] Dans 15 à 20 p. 100 des cas, on met en évidence des parasites, en particulier Trichomonas vaginalis , décrit en 1836 par le médecin français Alfred Donné. La période d'incubation, souvent difficile à préciser, est en général de dix à vingt jours chez l'homme. Cette infestation aboutit souvent chez le couple à des complications psycho-affectives. Les traitements actuels synch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-sexuellement-transmissibles/#i_11905

VAGINITE

  • Écrit par 
  • Jules SCEMLA
  •  • 760 mots

Inflammation de la muqueuse vaginale par des agents pathogènes très variés qui conditionnent l'allure clinique, l'évolution et le traitement de cette infection. Toujours bénignes, mais très fréquentes à tous les âges, les vaginites sont tantôt primaires (contaminations sexuelles), tantôt secondaires (infections utérine, urinaire ou intestinale). Le mécanisme de production dépend surtout du degré d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaginite/#i_11905

Pour citer l’article

Yves GOLVAN, « TRICHOMONASES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/trichomonases/