Robert MANARANCHE

docteur ès sciences, maître assistant à l'université de Paris-VII

ANNÉLIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 7 473 mots

L'embranchement des Annélides groupe l'ensemble des vers annelés, qu'ils soient aquatiques (Arénicole, Sangsue) ou terrestres (Ver de terre). Bien que leur taille, leur morphologie et leur biologie soient extrêmement variées, ils ont cependant en commun les caractères suivants : une cavité générale ou cœlome ; un corps divisé en segments, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annelides/#i_0

CARNIVORES MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Géraldine VÉRON, 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 7 481 mots

Le terme carnivore désigne à la fois un régime alimentaire et un ordre de mammifères comprenant des prédateurs, mais aussi des charognards et des espèces omnivores, voire végétariennes. Les animaux appartenant à cet ordre sont caractérisés par la présence de dents carnassières (quatrième prémolaire supérieure et première molaire inférieure) qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnivores/#i_0

CÉTACÉS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 3 272 mots

L'adaptation des cétacés à la vie aquatique est d'une telle perfection qu'il a fallu attendre la dixième édition du Systema naturae de Linné (1758) pour les voir définitivement classés parmi les Mammifères . En 1753, encore, Daubenton les considérait comme des poissons . Selon les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cetaces/#i_0

CHIROPTÈRES ou CHAUVES-SOURIS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 2 197 mots

Les Chiroptères ou Chauves-Souris constituent un ordre de Mammifères euthériens remarquablement adaptés au vol. Une membrane alaire, ou patagium, constituée par une duplicature de la peau, relie les membres , et parfois la queue, au corps. Leur denture rappelle de très près celle des Insectivores , dont ils se sont sans doute isolés à partir d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chiropteres-chauves-souris/#i_0

ÉDENTÉS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 2 667 mots

On classait, au xixe siècle, dans l'ordre des Édentés, un ensemble de Mammifères euthériens dépourvus de dents , au moins sur les prémaxillaires et l'extrémité distale des mandibules. Parmi les formes actuelles, fourmiliers, tatous, paresseux et pangolins présentent effectivement ce caractère négatif. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edentes/#i_0

HYRACOÏDES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 310 mots

Mammifères euthériens appartenant au superordre des ongulés , les hyracoïdes sont des animaux dont l'allure générale rappelle celle de la marmotte . Les membres sont terminés par des doigts nombreux (quatre à la main et trois au pied), eux-mêmes terminés par des sabots, l'axe du membre passant par le troisième doigt : structure dite mésaxone. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hyracoides/#i_0

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Michel TRANIER, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 10 844 mots

Dans l'état actuel des connaissances, définir scientifiquement ces vertébrés que l'on nomme couramment mammifères est une véritable gageure que nous ne nous proposons pas de tenir. Il semble pourtant, a priori, parfaitement possible, voire facile, de trouver des caractères généraux et communs à l'homme, au cheval et au rat . D'une façon plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mammiferes/#i_0

ONGULÉS

  • Écrit par 
  • Michel TRANIER, 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 2 650 mots

À la suite de Linné, on continue de désigner sous le terme « Ongulés » un ensemble de Mammifères Euthériens, pour la plupart végétariens, dont les extrémités sont fréquemment munies de sabots. Ces animaux se distinguent encore, de façon indiscutable, de tous les autres Mammifères par leur structure dentaire, par le squelette des extrémités de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ongules/#i_0

PÉRISSODACTYLES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 3 198 mots

Le nombre impair de doigts chez les chevaux, les zèbres, les ânes, les tapirs et les rhinocéros avait déjà conduit Linné en 1754 à rassembler ces Ongulés ( Mammifères à sabots) dans un ordre particulier qu'il appelait : Jumentae. Depuis lors, bien des appellations se sont succédé pour nommer cet ensemble, sans que des retraits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perissodactyles/#i_0

PROBOSCIDIENS

  • Écrit par 
  • Pascal TASSY, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 2 970 mots

C'est à leur appendice nasal, développé en trompe ou proboscis, que les Proboscidiens doivent leur nom. Cet ordre de mammifères, qui comprend de nombreux genres éteints, n'est plus représenté aujourd'hui que par les éléphants. Avec une hauteur maximale au garrot de 3,90 mètres et un poids excédant rarement 6 tonnes, ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proboscidiens/#i_0

RONGEURS ET LAGOMORPHES

  • Écrit par 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 2 889 mots

Rongeurs et Lagomorphes sont deux ordres de Mammifères euthériens que l'on réunit, depuis Linné (1758), dans le superordre des Glires. Ces deux ordres ont très précocement divergé dans leur évolution à partir d'une souche commune qui se situe sans doute au Paléocène. Quelques caractères, et particulièrement cette aptitude tout à fait générale à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rongeurs-et-lagomorphes/#i_0

RUMINANTS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 2 936 mots

Les Ruminants sont caractérisés, parmi les autres Ongulés paraxoniens, par la physiologie très particulière de leur nutrition , à laquelle ils doivent leur nom. La grande efficacité de ce système d'alimentation leur a probablement assuré un avantage décisif sur ces autres herbivores stricts que sont les Périssodactyles . C'est peut-être là que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruminants/#i_0

SIRÉNIENS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 794 mots

Les dugongs et les lamantins sont les seuls représentants actuels de cet ordre de Mammifères aquatiques, auxquels de nombreux faits légendaires ont été attribués, qui leur ont valu le nom de Siréniens. Longtemps considérés comme intermédiaires entre les Phoques et les Cétacés , ils dérivent sans aucun doute d'un ancêtre qu'ils ont en commun avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sireniens/#i_0