RHINOCÉROS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Gros herbivore cuirassé non ruminant, fréquentant les savanes boisées d'Afrique, au Sud du Sahara, ou les vallées humides de l'Inde ou encore les forêts d'Asie (Java, Sumatra). Classe : Mammifères ; ordre : Périssodactyles ; famille : Rhinocérotidés. Effectifs : 8 000 individus.

Les rhinocéros sont représentés par cinq espèces. Deux d'entre elles vivent en Afrique : le rhinocéros noir (Diceros bicornis) et le rhinocéros blanc (Ceratotherium simum). Les trois autres vivent en Asie tropicale : le rhinocéros indien (Rhinoceros unicornis), Le rhinocéros de Java (Rhinoceros sondaicus) et le rhinocéros de Sumatra (Didermoceros sumatrensis).

Rhinocéros

Photographie : Rhinocéros

Un rhinocéros noir à deux cornes (Diceros bicornis), vivant en Afrique. 

Crédits : Theo Allofs, Getty Images

Afficher

Les rhinocéros possèdent un corps massif et puissant, des membres courts et une tête volumineuse ornée d'une corne fibreuse (rhinocéros indien, rhinocéros de Java) ou de deux (la corne antérieure pouvant atteindre, chez les espèces africaines, jusqu'à 1,5 m). Leur peau, de couleur gris foncé uniforme, est très épaisse et prend l'aspect d'une véritable armure, notamment chez le rhinocéros indien où le tégument forme des plaques rigides délimitées par des plis de peau. Les poils sont rares sauf chez le rhinocéros de Sumatra qui possède un pelage clairsemé.

La taille et le poids des rhinocéros varient de 1 mètre de hauteur au garrot pour 1-1,5 tonne chez le rhinocéros de Sumatra à 1,5-1,80 mètre pour 2,5-3,5 tonnes pour le rhinocéros blanc, le plus grand mammifère terrestre actuel après l'éléphant. Leur espérance de vie est de quarante à cinquante ans.

Solitaires, diurnes, les rhinocéros sont exclusivement herbivores. Le rhinocéros noir, dont la lèvre supérieure est préhensile, consomme des feuilles d'acacias ou autres broussailles épineuses ; le rhinocéros blanc, à la bouche droite et large, broute l'herbe. Les rhinocéros asiatiques sont plus éclectiques et consomment toute végétation à leur portée.

Les rhinocéros apprécient les bains de boue autant pour se rafraîchir que pour se débarrasser des parasites extérieurs que les pique-bœufs n'ont pas éliminés. La gangue de boue couvrant leur corps les protège aussi des nombreuses piqûres d'insectes.

L'odorat est le sens le plus développé chez le rhinocéros et l'un des plus perfectionnés du monde animal, ce qui rend son approche difficile. L'ouïe est bonne mais la vision est très mauvaise.

Pacifiques, les mâles évitent les combats entre eux en dehors des préludes à l'accouplement qui sont extrêmement ritualisés. Ils croisent leurs cornes, se donnent quelques coups latéraux, émettent parfois quelques grognements d'intimidation puis se séparent. L'accouplement est long et 15 à 18 mois plus tard un jeune naît, pesant plus de 40 kilogrammes. Il sera allaité pendant un an et restera avec sa mère jusqu'à l'âge de deux ans. La maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de cinq ans chez la femelle et sept ans chez le mâle.

Les cinq espèces de rhinocéros sont gravement menacées, les rhinocéros noir, de Java et de Sumatra étant au bord de l'extinction. Les mythes courant à leur sujet (effet aphrodisiaque de leurs cornes, en fait constituées de simples fibres de kératine agglutinées ; pouvoir guérisseur de l'urine...) font perdurer un braconnage très préoccupant.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  RHINOCÉROS  » est également traité dans :

RHINOCÉROS (A. Dürer)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 1 116 mots
  •  • 2 médias

Au terme d’un voyage de huit mois, un rhinocéros vivant arrive au Portugal le 20 mai 1515 à bord d’un vaisseau provenant d’Inde : il est le premier animal de son espèce à atteindre l’Europe depuis l’époque romaine. Il est envoyé comme cadeau diplomatique par Muzafar II, sultan […] Lire la suite

ONGULÉS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Michel TRANIER
  •  • 2 644 mots

Dans le chapitre « Origine et évolution des Artiodactyles et des Périssodactyles »  : […] Dès le début du Cénozoïque, au Paléocène, on peut distinguer deux lignées parmi les Mammifères : la première, avec les Créodontes, conduira aux Carnivores actuels : la seconde, avec les Condylarthres, aboutira à l'ensemble des familles modernes d'herbivores et d'omnivores. La frontière est cependant incertaine et des controverses ont toujours lieu sur la position systématique qu'il convient d'att […] Lire la suite

PÉRISSODACTYLES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 3 196 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Rhinocérotidés »  : […] Les rhinocéros sont des animaux massifs aux membres courts, à l'encolure brève, généralement d'assez grande taille ; les plus grandes espèces atteignent presque 2 mètres au garrot et pèsent 3,5 tonnes. La peau, épaisse, forme parfois des plaques rigides fortement kératinisées, reliées entre elles par un tégument plus mince et souple. Les poils sont rares, sauf chez Rhinoceros tichorhinus , qui a […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « RHINOCÉROS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rhinoceros/