Denise BRAHIMI

ancienne élève de l'École normale supérieure de Sèvres, professeure agrégée des Universités (littérature comparée), université de Paris-VII-Denis-Diderot

BRILLAT-SAVARIN ANTHELME (1755-1826)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 530 mots

Cet homme, dont le nom est célèbre, n'est en fait connu que pour une œuvre publiée à la fin de sa vie, La Physiologie du goût, dont il vaut la peine de connaître le second titre dans tout son développement : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthelme-brillat-savarin/#i_0

CASANOVA GIACOMO (1725-1798)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 1 196 mots

Grand aventurier voyageur du xviiie siècle – comme Cagliostro ou le comte de Saint-Germain –, Giacomo Girolamo Casanova, né à Venise, resta toujours attaché à cette ville qui commençait alors son déclin, mais n'en constituait pas moins un merveilleux décor de théâtre peint par Guardi, Longhi, Canaletto, et utilisé comme tel par un autre de ses contem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-casanova/#i_0

CAZOTTE JACQUES (1719-1792)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 604 mots

Dans la première partie de sa vie, rien ne semblait destiner Cazotte à la littérature. Il naît en 1719 à Dijon, où son père est greffier des états de Bourgogne et entreprend des études de droit. À Paris, où il vient en 1740, la protection de Maurepas lui permet d'entrer dans l'administration de la marine. Il commet alors quelques œuvres badines, dues à la fréquentation des milieux littéraires et m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-cazotte/#i_0

CONDORCET SOPHIE DE GROUCHY marquise de (1764-1822)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 580 mots

La vie de Sophie de Condorcet est loin de s'identifier à celle de son mari, dont elle a pourtant épousé les idées et partagé les travaux.Sophie de Grouchy est née en Normandie en 1764, dans une assez illustre famille. Sa mère, sœur du président Dupaty, était une femme d'esprit et de sens. Sophie montre très tôt des dispositions pour l'étude, un caractère solide et beaucoup de sérieux. À l'occasion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sophie-de-condorcet/#i_0

DAOUD KAMEL (1970- )

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 1 004 mots

Kamel Daoud est né le 17 juin 1970 à Mostaganem, dans la partie occidentale de l’Algérie. Il appartient à ce qu’on peut considérer comme la nouvelle génération d’écrivains francophones algériens. La caractéristique de celle-ci est de ne plus se sentir directement reliée à la guerre d’indépendance, qui s’est terminée en 1962. Ce qui n’est évidemment pas une manière d’en contester l’importance, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kamel-daoud/#i_0

DELILLE JACQUES (1738-1813)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 980 mots

Un an avant sa mort, Jacques Delille était considéré comme le plus grand des écrivains français vivants. En 1813, on lui fait des funérailles magnifiques. Pourtant, un siècle et demi après sa mort, un groupe de chercheurs clermontois s'interrogent sur la destinée posthume de leur compatriote et intitulent leur ouvrage : Delille est-il mort ? C'est dire que cette poésie tantôt d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-delille/#i_0

DENON DOMINIQUE VIVANT baron (1747-1825)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 828 mots

La carrière de Denon se déroule avec le même succès sous l'Ancien Régime, la Révolution et l'Empire. Cet homme est remarquable pour l'habileté et la grâce avec laquelle il sut se faire des amis et des protecteurs à toutes les époques et en tous lieux. On le voit successivement s'assurer l'appui de Louis XV, de M. de Vergennes, du cardinal de Bernis, de David, de Robespierre, de M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-vivant-denon/#i_0

DUCLOS CHARLES PINOT (1704-1772)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 433 mots

Écrivain breton, né et mort à Dinan, très récemment sorti de l'oubli parce qu'on a pu voir dans son Commentaire sur la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal (publié en édition posthume) une des sources principales de l'Essai sur l'origine des langues de J.-J. Rousseau (cf. J. Derrida, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-duclos/#i_0

FLORIAN JEAN-PIERRE CLARIS DE (1755-1794)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 428 mots

Surtout connu pour ses Fables (1792) qui font de lui un disciple et un imitateur de La Fontaine, plus moralisateur et moins poète. En fait, son œuvre fut en son temps assez riche et variée, même s'il ne s'y trouve point de chef-d'œuvre de premier plan.Né au château de Florian, dans les basses Cévennes, il a même été considéré comme un écrivain languedocien et comme le premier d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/florian-jean-pierre-claris-de/#i_0

FONTANES LOUIS DE (1757-1821)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 650 mots

De famille noble, passionné pour la poésie, Fontanes produit avant la Révolution quelques œuvres qui lui permettent de se faire connaître dans le monde littéraire. En 1783, il publie une traduction en vers de l'Essai sur l'homme de Pope, précédé d'un Discours préliminaire qu'on trouva d'une rare sûreté de goût chez un jeune homme de vingt-six ans. En 1789, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-de-fontanes/#i_0

FRÉRON ÉLIE (1718-1776)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 380 mots

Surtout connu indirectement par Voltaire, qui lui assure une triste célébrité. On connaît l'épigramme fameuse :  L'autre jour, au fond d'un vallon,   Un serpent piqua Jean Fréron :   Que pensez-vous qu'il arriva...   Ce fut le serpent qui creva.Mais ce n'est qu'un aspect mineur d'une longue polémique qui fait de Fréron un des ennemis acharnés des philosophes, un défenseur zélé des idées monarchiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elie-freron/#i_0

GENLIS STÉPHANIE DU CREST DE SAINT-AUBIN comtesse de (1746-1830)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 638 mots

Ses Mémoires sont souvent cités, mais on ignore à peu près l'abondante production dramatique, romanesque et pédagogique de Mme de Genlis. Sans doute est-elle surtout intéressante par sa vie qui fut longue et remplie d'événements. Née et élevée au château de Saint-Aubin, en Bourgogne, elle est chanoinesse à l'âge de sept ans, et, dès son plus jeune âge, li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genlis-stephanie-du-crest-de-saint-aubin-comtesse-de/#i_0

GEOFFRIN MADAME, MARIE-THÉRÈSE RODET (1699-1777)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 358 mots

Bourgeoise intelligente, Mme Geoffrin sut devenir riche malgré des origines modestes ; son père était valet de chambre de la dauphine, sa mère n'avait pour elle qu'un esprit très distingué. M. Geoffrin, qu'elle épouse à quinze ans, ne lui apporte pas de très grands biens, mais elle sait les faire fructifier par un remarquable esprit d'ordre et d'économie. Elle a surtout à cœ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madame-marie-therese-geoffrin/#i_0

GRESSET JEAN-BAPTISTE LOUIS (1709-1777)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 393 mots

Né à Amiens d'une famille de bonne bourgeoisie, Gresset fait ses études chez les jésuites et entre dans leur ordre à seize ans. Il est envoyé au collège Louis-le-Grand pour y professer, et décrit dans une épître en vers, La Chartreuse (1734), la vie qu'il menait à cette époque. Mais c'est surtout à une sorte de conte poétique, publié la même année, qu'il doit son succès. Ce poè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-louis-gresset/#i_0

HAMILTON ANTOINE (1646-1720)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 594 mots

Auteur (en français) d'un roman historico-biographique où il prend pour personnage son propre beau-frère, le comte de Gramont. Le titre complet de ce roman, publié en 1713, est le suivant : Mémoires de la vie du comte de Gramont, contenant particulièrement l'histoire amoureuse de la cour d'Angleterre sous le règne de Charles II (1713).À […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-hamilton/#i_0

IMBROGLIO

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 268 mots

Mot d'origine italienne qui n'est guère attesté en France qu'à la fin du xviie siècle. Il signifie « embrouille » et il semble surtout employé pour désigner certaines pièces de théâtre dont l'intrigue est d'une particulière complexité. Le plaisir du public consiste à résoudre l'énigme, au terme de nombreux épisodes plaisants.On trouve des exemples de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imbroglio/#i_0

LA HARPE JEAN-FRANÇOIS DE (1739-1803)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 483 mots

Même s'il n'est plus beaucoup lu, La Harpe reste célèbre comme critique. On cite encore à l'occasion son Cours de littérature qui lui a fait donner en son temps le surnom de Quintilien français. On fait de lui le représentant d'une critique réactionnaire, opiniâtrement opposée à l'esprit des Lumières. En fait, sa carrière, plus complexe, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-de-la-harpe/#i_0

LEBRUN PONCE DENIS ÉCOUCHARD- (1729-1807)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 539 mots

Parfois nommé Écouchard-Lebrun, il est aussi désigné par son surnom de Lebrun-Pindare, qu'il dut en son temps à la renommée de ses Odes. On peut se reporter, pour des renseignements assez complets sur sa vie et ses œuvres, aux articles que Sainte-Beuve lui consacre dans les Portraits littéraires (tome I) et dans les Causeries du lundi (to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lebrun-ecouchard/#i_0

LESPINASSE JULIE DE (1732-1776)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 457 mots

La célébrité de Mlle de Lespinasse tient à ce qu'elle a tenu un salon (1764-1776), fréquenté notamment par son grand ami d'Alembert et par d'autres fidèles tels que Condillac, Marmontel, Condorcet, Turgot. À dire vrai, elle n'eut son propre salon qu'après avoir rompu avec la marquise du Deffand et entraîné avec elle la plupart des hôtes de son ancienne patronne. La brouille entre les deux femmes f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julie-de-lespinasse/#i_0

MALFILÂTRE JACQUES-CHARLES-LOUIS DE CLINCHAMP DE (1732-1767)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 294 mots

Dans la légende, Malfilâtre est l'une des figures symboliques du poète mort en pleine jeunesse, de détresse et d'épuisement. En fait, il s'agit là de mythe plus que de réalité. Né à Caen, Malfilâtre étudie chez les Jésuites et manifeste de bonne heure des dispositions pour la poésie. Quatre de ses odes sont couronnées. L'Ode sur le Soleil fixe au milieu des planètes (1759) est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malfilatre-jacques-charles-louis-de-clinchamp-de/#i_0

MARMONTEL JEAN-FRANÇOIS (1723-1799)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 528 mots

Peut-être le meilleur élève de Voltaire, même s'il n'a pas le génie de son maître. Né d'une famille obscure et pauvre, d'abord instruit par un prêtre, puis par les Jésuites, il écrit à Voltaire, qui lui promet sa protection, et vient à Paris. Ses débuts sont difficiles, il connaît la misère avant la gloire. On est bien renseigné là-dessus par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-marmontel/#i_0

MERCIER LOUIS SÉBASTIEN (1740-1814)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 878 mots

Écrivain fécond, dont la nature bouillante et les idées audacieuses font parfois penser à Diderot. À vingt ans, Louis Sébastien Mercier débute dans la littérature par des Héroïdes, mais ne réussit pas et en conçoit un dédain amer pour la poésie. Le roman, le drame sont les genres littéraires qu'il prônera. Le drame, par son mépris des règles d'Aristote, lui convient. Il publie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-sebastien-mercier/#i_0

NERCIAT ANDRÉ ROBERT DE (1739-1800)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 629 mots

De nos jours, les œuvres de Nerciat hantent l'« enfer » de la Bibliothèque nationale. On a pu voir en lui un parfait exemple de l'immoralité et de la corruption de l'aristocratie à la fin de l'Ancien Régime. Guillaume Apollinaire, qui a publié en 1910 une édition assez complète de ses œuvres dans la Bibliothèque des curieux, avec « des morceaux ignorés, des documents nouveaux et des pièces inédite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-robert-de-nerciat/#i_0

PARNY ÉVARISTE DÉSIRÉ DE FORGES DE (1753-1814)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 399 mots

Le chevalier, puis vicomte de Parny a été surnommé en son temps le Tibulle français. Il est connu comme poète érotique et fit parfois scandale par ses tableaux licencieux. Il est né à l'île Bourbon, comme son contemporain Bertin. Parny appartient à l'une des premières familles de la colonie. À l'âge de neuf ans, on l'envoie en France faire ses études au collège de Rennes. Puis il va à Paris, à l'É […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parny-evariste-desire-de-forges-de/#i_0

ROUSSEAU JEAN-BAPTISTE (1671-1741)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 578 mots

Malgré un brillant début dans la carrière poétique, Rousseau eut une existence en grande partie malheureuse. Il était le fils d'un honnête cordonnier de Paris qui fit donner à ses enfants une éducation au-dessus de leur condition sociale. On l'accuse d'avoir rougi de ses origines. C'est un de ses traits d'orgueil qui le rendent peu sympathique à ses contemporains.Il entre dans la carrière littérai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-rousseau/#i_0

SAINT-LAMBERT JEAN-FRANÇOIS DE (1716-1803)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 384 mots

Né à Nancy d'une famille noble mais pauvre et sans illustration, Saint-Lambert ne prendra le titre de marquis qu'à l'époque de ses succès littéraires. Il est élevé par les jésuites, dont il a très bien défini la tolérance un peu mondaine :  Apôtres pleins d'urbanités,   Aux charmes touchants du bréviaire   Vous entremêlez prudemment   Et du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-de-saint-lambert/#i_0

SANSAL BOUALEM (1949- )

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 1 024 mots

Né le 15 octobre 1949 à Theniet el Had (Algérie), Boualem Sansal a vécu une partie de son enfance dans le quartier Belcourt d’Alger, un trait commun avec Albert Camus. L’écrivain n’a évoqué ces faits que tardivement, dans son sixième roman, Rue Darwin (2011). Malgré le caractère très exubérant et apparemment extroverti de son écriture, il était resté très discret sur ses origin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boualem-sansal/#i_0

SEDAINE MICHEL JEAN (1719-1797)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 470 mots

Aîné d'une famille de sept enfants, Sedaine ne compte parmi ses ascendants que travailleurs, maîtres maçons, menuisiers ou serruriers. Son père, entrepreneur des Bâtiments du roi, se ruine et meurt de chagrin, le laissant chef de famille. Pour vivre, il se fait maçon ; Diderot nous dit que son ami « a gâché le plâtre et coupé la pierre trente-cinq ans de sa vie » et Sedaine lui-même se présente à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-jean-sedaine/#i_0

SÉNAC DE MEILHAN GABRIEL (1736-1803)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 564 mots

Malgré une carrière politique assez brillante sous l'Ancien Régime, Sénac de Meilhan est surtout connu par le témoignage précieux qu'il apporte sur les milieux de l'émigration dans son roman L'Émigré (1797). Né à Paris en 1736, ce fils d'un premier médecin de Louis XV fait preuve d'un espri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-senac-de-meilhan/#i_0

VOLLAND LOUISE HENRIETTE dite SOPHIE (1717 env.-1784)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 353 mots

C'est en tant qu'amie, amante et correspondante de Diderot qu'est connue Sophie Volland, mais on ne possède malheureusement pas ses lettres. Le seul texte que l'on ait de sa main est son testament, et c'est à travers les lettres que Diderot lui adressa entre 1759 et 1774 que l'on a quelques renseignements sur Sophie Volland. Cette correspondance, retrouvée en Russie, ne fut publiée qu'en 1830. Sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volland-louise-henriette-dite-sophie/#i_0