DENON DOMINIQUE VIVANT baron (1747-1825)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La carrière de Denon se déroule avec le même succès sous l'Ancien Régime, la Révolution et l'Empire. Cet homme est remarquable pour l'habileté et la grâce avec laquelle il sut se faire des amis et des protecteurs à toutes les époques et en tous lieux. On le voit successivement s'assurer l'appui de Louis XV, de M. de Vergennes, du cardinal de Bernis, de David, de Robespierre, de Mme de Beauharnais et de Napoléon. Il semble avoir réussi dans tout ce qu'il entreprit, comme diplomate, artiste, administrateur.

Né à Chalon-sur-Saône en 1747, il était originaire de la petite noblesse et fut connu jusqu'à la Révolution comme le chevalier de Non. Lorsqu'il vient à Paris en 1769, il veut devenir graveur. Un physique avantageux, sa vivacité d'esprit, l'élégance de ses manières lui permettent bientôt de faire son chemin à la cour. Le roi lui confie la gestion du cabinet des Médailles, créé pour satisfaire Mme de Pompadour. Il se fait connaître dans le monde des lettres, obtient un poste de secrétaire d'ambassade à Saint-Pétersbourg (1772-1774).

À l'avènement de Louis XVI, il est distingué par le comte de Vergennes, nouveau ministre des Affaires étrangères, qui lui donne une mission en Suisse. C'est pour lui l'occasion de se faire recevoir à Ferney par Voltaire. En 1777, il publie dans les Mélanges littéraires, ou Journal des dames, un conte intitulé Point de lendemain, plusieurs fois réédité au cours du xixe siècle. Dans ces « quelques pages irréprochables », on assiste aux ébats, fortuits mais délicieux, de deux amants d'une nuit, charmés de la complicité qui les unit aux dépens du mari et de l'amant en titre, également bernés par cette aventure. La beauté de la nuit, le silence et le clair de lune jouent leur rôle dans ce conte libertin, qui unit le goût de la nature à celui des artifices sophistiqués, et le sens du mystère à la polissonnerie. Balzac, qui attribuait le conte à Dorat, dit à son propos, dans la Physiologie du mariage (Méditation 24), qu'on y trouve « une délicieuse peinture des mœurs du siècle dernier ». On peut rappeler, p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure de Sèvres, professeure agrégée des Universités (littérature comparée), université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification


Autres références

«  DENON DOMINIQUE VIVANT baron (1747-1825)  » est également traité dans :

DOMINIQUE-VIVANT DENON. L'ŒIL DE NAPOLÉON (exposition)

  • Écrit par 
  • Marie-Claude CHAUDONNERET
  •  • 1 077 mots

En consacrant une exposition à Denon, le Louvre rendait hommage à son « grand homme », à celui qui fut le premier directeur des Musées. Pierre Rosenberg, directeur du musée du Louvre et organisateur de cette manifestation, ne s'est pas limité à l'action du haut fonctionnaire sous le Consulat et l'Empire mais en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-vivant-denon-l-oeil-de-napoleon/#i_2604

POINT DE LENDEMAIN, Dominique Vivant Denon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 901 mots

Dominique Vivant Denon (1747-1825) n’est pas un homme de lettres au sens que donne à l’expression le xviiie siècle. Il fut graveur de talent, dessinateur durant l’expédition d’Égypte, diplomate, voyageur, dramaturge, directeur des musées nationaux, histor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/point-de-lendemain/#i_2604

ÉGYPTE DES PHARAONS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 520 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La fondation de l’égyptologie »  : […] La redécouverte de l’Égypte antique est l’heureuse conséquence de l’exploitation scientifique, alliée à l’exaltation de l’aventure, menée par le général Bonaparte au pays des pharaons. L’échec militaire de l’expédition d’Égypte (1798-1801) face à la puissance maritime anglaise se transforme en hymne à la gloire de Napoléon. Du travail d’inventaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-des-pharaons/#i_2604

ORIENTALISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • Daniel-Henri PAGEAUX, 
  • Christine PELTRE
  •  • 11 009 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Égyptomanie »  : […] C'est aussi dans cette voie qu'a travaillé celui qui semble aujourd'hui l'un des fondateurs de l'orientalisme : Dominique Vivant Denon (1747-1825), après sa participation à l'expédition de Bonaparte en 1798, publie en 1802 le Voyage dans la Basse et la Haute Égypte. Expression d'une curiosité individuelle qui sert en même temps une volonté plus po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orientalisme-art-et-litterature/#i_2604

Pour citer l’article

Denise BRAHIMI, « DENON DOMINIQUE VIVANT baron (1747-1825) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-vivant-denon/