Catherine ARMINJON

conservateur de l'Inventaire, responsable des Objets mobiliers à l'Inventaire général

ESSAIS, or et argent

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 452 mots

En France, les objets en or et en argent ont toujours été essayés : par les gardes sous l'Ancien Régime, par les centres de garantie à partir de 1798. L'essai est une analyse chimique ayant pour but, par des moyens divers, de constater le titre. Les métaux précieux ne sont en effet jamais utilisés seuls, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/essais-or-et-argent/#i_0

FILIGRANE, orfèvrerie

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 353 mots

Terme désignant un ornement composé de fils de métal (or, argent, cuivre, etc.) qui semblent être constitués de grains accolés plus ou moins gros obtenus simplement par étirage à la filière (plaque percée de trous de grosseur dégressive dans lesquels on fait passer successivement le fil de métal pour le réduire à la section voulue). Les filigranes sont généralement assemblés et soudés ou appliqués […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filigrane-orfevrerie/#i_0

GRÈNETIS

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 191 mots

Ornement constitué d'un rang ou d'un semis de petits grains en relief sur un fond. Dans l'art des médailles, le grènetis désigne plus particulièrement le rang de petits grains en relief situé au bord des monnaies, des médailles et des jetons ; le grènetis limite ainsi l'usure du métal sur les bords. Le grènetis (ou greneté), composé de grains hémisphériques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grenetis/#i_0

GUILLOCHIS

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 260 mots

Ornement constitué de traits parallèles, rectilignes ou courbes, entrecroisés ou non, et placés régulièrement et symétriquement. Le mot « guillochis » désigne chacun des traits aussi bien que l'ensemble qu'ils forment. Les guillochis peuvent relever de toutes sortes de techniques ; ils sont peints, dessinés, gravés, à plat, en creux ou en relief ; suivant l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillochis/#i_0

INTAILLE

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 256 mots

Terme qui désigne des pierres taillées ou gravées en creux dans la masse. Dans une intaille, aucun élément n'est en relief au-dessus du plan initial de la pierre. La technique de l'intaille constitue la glyptique. L'intaille s'oppose au camée qui désigne une pierre sculptée en relief (pierre généralement constituée de couches superposées de couleurs différ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intaille/#i_0

MÉDAILLON

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 222 mots

Terme souvent employé pour désigner une médaille. Mais la médaille qui représente un personnage ou un événement a une fonction essentiellement commémorative, alors que le médaillon, lui, offre une plus grande diversité d'usages ; il s'agit, en effet, soit d'un bijou, circulaire ou ovale, le plus souvent porté au cou, soit d'une médaille de grande taille res […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medaillon/#i_0

MÉTAL ARTS DU

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 11 127 mots

Les arts du métal regroupent un certain nombre de domaines et d'activités artistiques dont les principaux sont l'orfèvrerie, la poterie d'étain, la ferronnerie, la dinanderie, les bronzes d'art et d'ameublement, l'armurerie et la bijout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-du-metal/#i_0

NACRE

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 380 mots

Substance calcaire animale, dure, translucide et brillante, à reflets irisés et chatoyants, constituée de minces lamelles transparentes et superposées d'aragonite qui constituent la couche interne de la coquille d'un grand nombre de mollusques bivalves, la nacre est sécrétée par l'épithélium externe du manteau de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nacre/#i_0

NIELLAGE ou NIELLURE

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 302 mots

Le nielle est une substance noire constituée de sulfure d'argent et de boraxe auxquels on ajoute parfois du plomb et du cuivre. On l'utilise pour incruster certains métaux. On nielle en général l'or, l'argent ou le cuivre (l'argent pouvant être doré ensuite). Les motifs et les traits destinés à être remplis de nielle sont préalablement creusés dans la pièce de métal, puis remplis de la pâte de sul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niellage-niellure/#i_0

POINÇONS, étain

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 830 mots

En France, les pièces d'étain ont toujours comporté, en principe, au moins un poinçon : le poinçon de maître ou de « potier d'étain » ; le potier l'apposait dès 1382 sur les pièces de « bon aloy », c'est-à-dire d'étain fin. Les maîtres potiers devaient présenter leur poinçon aux jurés de la communauté et l'insculper sur une plaque de contrô […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poincons-etain/#i_0

POINÇONS, métaux précieux

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 1 110 mots

Les premiers témoignages que l'on trouve en France d'une empreinte appelée poinçon datent du xiiie siècle ; ils attestent une reconnaissance de titre légal dans l'usage du métal précieux employé, or ou argent. Au cours du siècle suivant les documents laissent penser que, parallèlement, un autre poinçon, signature de l'orfèvre ou poinçon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poincons-metaux-precieux/#i_0

TITRES & GARANTIES, métaux précieux

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 813 mots

Le pourcentage d'or ou d'argent contenu dans un alliage officiel est appelé « titre ». En France, sous l'Ancien Régime et jusqu'à la loi du 19 brumaire an VI (1797), il n'y avait qu'un seul titre pour l'or ainsi que pour l'argent. « Nul orfèvre ne peut ouvrer à Paris d'argent que ne soit aussi bon qu'esterling, ou meilleur », telle était l'obligation d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titres-et-garanties-metaux-precieux/#i_0

TOREUTIQUE

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 174 mots

Terme ancien désignant l'art de faire des statues en toutes sortes de matériaux et devenu presque synonyme de sculpture. La toreutique utilise toutes les techniques de mise en œuvre directe de la masse : la matière est entamée avec des outils tranchants (ciseau à tranchant en biseau, gouge à tranchant demi-circulaire, lime) ou modelée soit à la main (l'argile par exemple), soit au marteau dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toreutique/#i_0