GUILLOCHIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ornement constitué de traits parallèles, rectilignes ou courbes, entrecroisés ou non, et placés régulièrement et symétriquement. Le mot « guillochis » désigne chacun des traits aussi bien que l'ensemble qu'ils forment. Les guillochis peuvent relever de toutes sortes de techniques ; ils sont peints, dessinés, gravés, à plat, en creux ou en relief ; suivant les motifs qu'ils dessinent, les guillochis sont dits ondés, satinés, en treillis, chevronnés, etc.

On guilloche plus particulièrement le bois et le métal. Au xviie siècle, le bois mouluré comportait fréquemment un décor de guillochis en haut relief ; sur le métal, jusqu'au xviiie siècle, le guillochage se fait à la main, c'est-à-dire que l'on grave les guillochis en creux au burin ; à partir du xviiie siècle, le guillochage se fait au tour avec un burin spécial appelé la guilloche, ce qui permet d'en couvrir des surfaces plus importantes, et les guillochis sont plus compliqués à cause du resserrement possible des traits, de leur grande régularité et du nombre infini de possibilités de dessins concentriques ou non, le guillochis pouvant donner un effet de moiré.

On distingue un guillochis à la main par son irrégularité et par le fait qu'il ne couvre pas une surface entière. Le guillochis a été plus particulièrement employé aux xviiie et xixe siècles, où il orne une grande variété d'objets : tabatières, plats, plateaux, cafetières.

—  Catherine ARMINJON

Écrit par :

  • : conservateur de l'Inventaire, responsable des Objets mobiliers à l'Inventaire général

Classification


Autres références

«  GUILLOCHIS  » est également traité dans :

MÉTAL ARTS DU

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 11 119 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les techniques du décor »  : […] Ces techniques peuvent être exécutées en même temps que la mise en forme, mais, la plupart du temps, elles relèvent d'opérations distinctes. La gravure regroupe plusieurs types de décor par enlèvement de matière, soit à la pointe, soit au trait avec le burin, soit encore au champlevé : dans ce dernier cas, le métal est enlevé au burin, non plus suivant un trait, mais sur une certaine surface. Ai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-du-metal/#i_27625

Pour citer l’article

Catherine ARMINJON, « GUILLOCHIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillochis/