TOREUTIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Terme ancien désignant l'art de faire des statues en toutes sortes de matériaux et devenu presque synonyme de sculpture. La toreutique utilise toutes les techniques de mise en œuvre directe de la masse : la matière est entamée avec des outils tranchants (ciseau à tranchant en biseau, gouge à tranchant demi-circulaire, lime) ou modelée soit à la main (l'argile par exemple), soit au marteau dans la technique du repoussé sur feuille de métal (le repoussé consiste à obtenir un relief d'un côté en repoussant le métal de l'autre). Dans la technique de mise en forme du métal, la toreutique est très étroitement liée à l'orfèvrerie (métier du repousseur et du ciseleur) et à l'art du bronzier (souvent appelé toreuticien). Dans l'Antiquité, la toreutique recouvrait parfois uniquement la notion de sculpture chryséléphantine (sculpture d'or et d'ivoire). Faire l'histoire de la toreutique revient à faire l'histoire de la sculpture.

—  Catherine ARMINJON

Écrit par :

  • : conservateur de l'Inventaire, responsable des Objets mobiliers à l'Inventaire général

Classification

Pour citer l’article

Catherine ARMINJON, « TOREUTIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/toreutique/