BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BELGIQUE Histoire

Afficher la liste complète (16 médias)

Le 1er janvier 1989, une nouvelle réforme constitutionnelle entrait en vigueur en Belgique, mettant en place un État constitué de trois régions (Flandre, Wallonie et Bruxelles) dotées de compétences politique, économique et culturelle, de moyens financiers non négligeables et d'un pouvoir législatif, fiscal et administratif. Le royaume de Belgique, créé en 1831, avec la connivence de Palmerston et de Talleyrand – un État unitaire avec Bruxelles comme unique centre de gravité, rêve de jacobins –, fut mis en échec par des fédéralistes, tant du nord que du sud du pays. L'histoire de la Belgique traditionnelle n'existe plus ; la finalité de ce processus séculaire débouchant sur l'État de 1831 (selon Henri Pirenne) n'est plus valable comme hypothèse de travail.

L'étude qui suit se situe dans les limites géographiques actuelles de la Belgique et analyse l'histoire des diverses communautés situées le long de l'Escaut et de la Meuse, au sud du delta des grands fleuves (Rhin, Meuse, Escaut). De ce voisinage sont nés des liens, non seulement économiques mais aussi politiques. Les habitants de ces régions, qu'ils fussent Flamands, Brabançons ou Liégeois, tissaient le même drap, bâtissaient les mêmes églises, hôtels de ville et beffrois, étaient fiers de leurs privilèges, de leur contrat féodal avec le prince, et commerçaient avec les mêmes pays.

Vers l'an 1000, on les appelait « les gens du comte Baudouin » à Londres et « les gens de l'Empereur » à la douane de Cologne, au xvie siècle les Fiamminghi (Flamands), comprenant tous les habitants des Pays-Bas (Wallons et Hollandais inclus).

Le nom actuel (Belgique, Belge) fut donné à un peuple celte (Belgae) par Jules César. Après la conquête romaine, le nom fut oublié et pour le peuple et pour la région. Il ne réapparut qu'au xvie siècle, époque de l'humanisme et de la Renaissance dans ces régions. Les lettrés, écrivant en latin, retrouvèrent l'appellation de César et décrivirent le Leo Belgicus, une carte géographique des dix-sept provinces de Charles Quint. Les humanistes fur […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  31 pages…

Pour citer cet article

Guido PEETERS, « BELGIQUE - Histoire  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« BELGIQUE » est également traité dans :

BELGIQUE - Géographie

Écrit par :  Christian VANDERMOTTEN

Pays densément peuplé au cœur de l'Europe du nord-ouest, traversé par d'énormes flux de circulation, la Belgique présente une variété de milieux assez exceptionnelle pour une surface aussi restreinte : extrémité de la grande plaine germano-polonaise, bas plateaux limoneux, massif ancien, bordure du bassin sédimentaire parisien. Cette dive… Lire la suite
BELGIQUE - La période contemporaine

Écrit par :  Xavier MABILLE

Après la question royale (1945-1950) et la question scolaire (1950-1958), la Belgique se trouve confrontée, à partir des années 1960, à la montée des enjeux linguistiques et régionaux. Son histoire se confond dès lors avec un long processus de réformes institutionnelles, ponctué de multiples étapes, qui se traduit par l'affaiblissement progressif… Lire la suite
BELGIQUE - Lettres françaises

Écrit par :  Marc QUAGHEBEURRobert VIVIER

Comment se présente le problème même d'une littérature française en Belgique ? Si des éléments comme la race, le peuple, le climat ou le décor de la vie ont leur importance dans la formation de l'esprit des écrivains et, par là, dans l'aspect de leurs produits, il n'en reste pas moins que ce qui les crée écrivains, ce qui les fait entrer en littér… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média