Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

THÉORIE, sciences sociales

Articles

  • THÉORIE (sociologie)

    • Écrit par Louis PINTO
    • 1 044 mots

    La théorie se caractérise par des traits qui lui sont souvent attribués : la consistance des propositions principales unies par des liens systématiques, leur pertinence et leur adéquation au domaine considéré, leur fécondité, l’interprétation des régularités qui ne se réduit pas toujours à la découverte...

  • ANTHROPOLOGIE

    • Écrit par Élisabeth COPET-ROUGIER, Christian GHASARIAN
    • 16 158 mots
    • 1 média
    ...universités anglo-saxonnes. En dépit d'une très grande hétérogénéité interne, ce courant, qualifié de « postmoderne », considère dans l'ensemble que les théories sociales modernes, héritées des Lumières, reposent sur la fausse conviction que la connaissance des lois générales de la société est source...
  • CHAZEL FRANÇOIS (1937-2022)

    • Écrit par Patrice DURAN
    • 1 124 mots
    Tout au long de son œuvre, Chazel a soutenu une position forte et claire en faveur de lathéorie sociologique, voire la « théorie sociologique générale » (Aux fondements de la sociologie, 2000). Ses premiers travaux ont d’ailleurs bien marqué cette volonté de toujours chercher à préciser, à...
  • CHICAGO ÉCOLE DE, sociologie

    • Écrit par Christian TOPALOV
    • 3 219 mots
    ...des amateurs de science sociale qui faisaient obstacle à la professionnalisation de leur discipline : pour fonder leur revendication de scientificité, il leur fallait de la théorie. Si les constructions abstraites (notamment les grands récits évolutionnistes) ne manquaient pas dans la sociologie universitaire...
  • CULTURE - Sociologie de la culture

    • Écrit par Vincent DUBOIS
    • 4 267 mots
    ...des changements de problématique. La sociologie de la culture ayant constitué historiquement un domaine privilégié pour l'affirmation d'orientations et de théories sociologiques, on comprend qu'elle soit aujourd'hui un domaine d'élection pour la discussion des outils et concepts de cette discipline.
  • DURKHEIM (ÉCOLE DE)

    • Écrit par Claude JAVEAU
    • 2 538 mots
    ...s'intéresse ni aux causes premières ni aux fins dernières des phénomènes, mais seulement à la manière dont ils peuvent être expliqués de manière causale. Le modèle de pensée de cette « physique sociale », comme l'appelle également Comte, est fourni par les sciences de la nature, dont l'intention est de...
  • ÉCONOMIE (Définition et nature) - Une science trop humaine ?

    • Écrit par Bernard GUERRIEN
    • 4 865 mots
    Les théories, quelles qu'elles soient, sont au départ le fruit de l'imagination, des croyances et même, parfois, des opinions de ceux qui les formulent. Pour effectuer un tri parmi elles, jusqu'à n'en retenir qu'une seule, à propos d'un phénomène donné, la méthode...
  • EMPIRISME, sociologie

    • Écrit par Louis PINTO
    • 1 051 mots
    • 4 médias

    L’ empirisme désigne une théorie de la connaissance qui accorde un rôle fondamental à l’expérience sensible dans la genèse et la justification des connaissances : à l’exception des vérités logiques et mathématiques, celles-ci sont fondées sur les sens (selon Aristote, « rien n’est dans l’esprit qui...

  • FAIT SOCIAL

    • Écrit par Claude JAVEAU
    • 1 289 mots

    Dans son ambition de fonder une science du social capable d'égaler les sciences de la nature, Émile Durkheim (1858-1917) imagina le concept de fait social, qui devait devenir l'unité de base de ses constructions théoriques. Il s'agit, dans son esprit, d'un fait de nature semblable à celle des...

  • FRANCFORT ÉCOLE DE

    • Écrit par Gerhard HÖHN
    • 2 789 mots
    • 1 média

    Vers la fin des années soixante, le courant de pensée connu désormais sous le nom d'école de Francfort développa une critique radicale des aspects politiques, sociaux et culturels de la société bourgeoise. Cette dénonciation des nouvelles formes de pouvoir et des séquelles du passé fasciste devait exercer...

  • HABITUS

    • Écrit par Frédéric GONTHIER
    • 1 525 mots
    ...du même coup pour rompre avec les principes autoreproducteurs de l'habitus, plaide manifestement en faveur d'une conception élargie de la rationalité. On peut donc interroger l'intention théorique qui préside aux redéfinitions sociologiques de la notion d'habitus. Les modalités d'analyse sociologique...
  • IDÉALTYPE, IDÉAL TYPE ou TYPE IDÉAL

    • Écrit par Catherine COLLIOT-THÉLÈNE
    • 1 362 mots
    ...explicitation apparaît être d'abord linguistique (il s'agit de « doter l'exposé de moyens d'expression univoques »), elle se justifie en profondeur par une conception des rapports entre la théorie et la réalité historique que Weber résume dans l'expression : hiatus irrationalis, et que l'on...
  • MÉDIAS - Sociologie des médias

    • Écrit par Jacques GERSTLÉ
    • 7 346 mots
    Pour examiner ces quatre aspects intriqués que constituent les médias (technique, organisation, contenu et public), nombreuses ont été les approches théoriques à entrer en concurrence et à insister sur l'un d'entre eux.
  • PARCOURS (J. Habermas) - Fiche de lecture

    • Écrit par Isabelle AUBERT
    • 1 060 mots
    ...moderne, pour la formation identitaire, la compréhension de soi et du monde autant que pour la démocratie. Poursuivant ces orientations, les essais de théorie sociale de Parcours présentent deux champs de réflexion majeurs au carrefour desquels se trouve la question de la communication. S’inquiétant...
  • RADCLIFFE-BROWN ALFRED REGINALD (1881-1955)

    • Écrit par Raymond ECHES
    • 1 873 mots
    C'est donc avec l'ambition d'en finir avec des hypothèses non vérifiées que Radcliffe-Brown entreprit d'élaborer une nouvelle théorie en sciences sociales.
  • LES RÈGLES DE LA MÉTHODE SOCIOLOGIQUE, Émile Durkheim - Fiche de lecture

    • Écrit par Éric LETONTURIER
    • 1 245 mots
    • 1 média
    ...(Tarde, Brunschvig, Halevy, et même les futurs durkheimiens Bouglé et Lapie) refusèrent la séparation très nette faite entre le social et le psychologique. D'une manière générale, les querelles, déclenchées autour du programme objectiviste, déterministe et naturaliste que les Règles défendent ouvertement,...
  • SOCIOLOGIE - Les méthodes

    • Écrit par Frédéric LEBARON
    • 7 640 mots
    • 6 médias
    Le recueil de données n'est jamais indépendant d'uneproblématique théorique qui l'oriente et lui donne sens. Aussi la distinction entre la production et l'interprétation des faits peut-elle sembler en grande partie artificielle. Pourtant, il est utile de distinguer la problématique et les hypothèses...
  • WEBER MAX (1864-1920)

    • Écrit par Julien FREUND
    • 3 675 mots
    Toute science constitue un point de vue cohérent de recherche portant sur une réalité qui est la même pour toutes les sciences. Cette réalité est infinie à la fois en intensité et en extensivité, de sorte qu'aucune discipline n'est une connaissance totale du réel. Toutes abordent le...