Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TEMPÉRATURE, météorologie et climatologie

Articles

  • MICROCLIMATS

    • Écrit par François DURAND-DASTÈS
    • 3 000 mots
    • 2 médias
    ...Des caractères très localisés peuvent faire varier la quantité de chaleur que l'air reçoit des radiations, et donc en modifier de façon appréciable la température. La figure montre sous une forme schématique les mécanismes d'absorption de la radiation près du sol. Les rayons solaires d'onde courte traversent...
  • MODÉLISATION DU CLIMAT

    • Écrit par Hélène GUILLEMOT, Frédéric HOURDIN
    • 9 548 mots
    • 8 médias
    ...dynamique, l’atmosphère reste au repos, tournant à la même vitesse que la planète. Il manque le moteur de la circulation atmosphérique : les contrastes de température créés par l’absorption du rayonnement du Soleil, qui diffèrent selon la saison, la latitude et l’heure de la journée. Ainsi, le fait que la...
  • MODIFICATION ARTIFICIELLE DU TEMPS ET DU CLIMAT

    • Écrit par Jean-Pierre CHALON
    • 7 044 mots
    • 4 médias
    ...récemment fait éclore une multitude de nouveaux projets à l’échelle du globe, visant à refroidir la planète dans sa totalité : la géoingénierie. La température moyenne de la Terre dépend principalement de l’énergie reçue du Soleil, de son absorption par la surface terrestre et de l’effet de ...
  • MOUSSON

    • Écrit par René CHABOUD, Francis ZIMMERMANN
    • 6 625 mots
    • 4 médias
    ...pressions) se forme sur le continent. Pendant ce temps, une dépression thermique se creuse au-dessus des eaux encore chaudes de l'océan. Cette différence de température crée une différence de pression. Il en résulte un « courant d'air compensateur », un vent qui souffle de la terre vers la mer. En été, le...
  • NEIGE

    • Écrit par Jean-Pierre CHALON
    • 3 591 mots
    • 10 médias
    ...millimètres. Leur concentration varie fortement avec les conditions rencontrées (pollution, type de noyaux, température, vitesse verticale de l’air). Leur structure est principalement déterminée par la température à laquelle ils se forment. Ainsi, les formes plates sont-elles privilégiées entre 0 et...
  • NUCLÉAIRE HIVER

    • Écrit par Adelin VILLEVIEILLE
    • 977 mots

    Des études, menées au début des années 1980, ont montré qu'une guerre nucléaire totale entre les États-Unis et l'Union soviétique aurait eu d'importants effets climatiques. Selon ces études, un voile nuageux durable se serait formé, opaque au rayonnement solaire. Dans les estimations les plus pessimistes,...

  • ORIGINE DE LA VIE

    • Écrit par André BRACK
    • 11 477 mots
    La température à la surface de la Terre primitive devait dépendre très étroitement de la pression partielle du CO2 dans l'atmosphère. Il est maintenant généralement admis que l'atmosphère primitive était constituée par un mélange faiblement réducteur de CO2, N2, H2O combinés à...
  • PÉRIGLACIAIRE DOMAINE

    • Écrit par Roger COQUE, François DURAND-DASTÈS
    • 5 792 mots
    • 2 médias

    Le domaine périglaciaire fait partie des régions froides caractérisées par un bilan radiatif fortement négatif. L'atmosphère y cède plus de chaleur qu'elle n'en reçoit des diverses formes de rayonnement. Sous les hautes latitudes, cette situation résulte de l'absence de rayonnement solaire...

  • PRÉCIPITATIONS, météorologie

    • Écrit par Léopold FACY
    • 5 286 mots
    • 4 médias
    Le seul paramètre physique qui conditionne pratiquement les changements de phase d'une masse d'air, de contenu en eau-vapeur donné, est la température. Le degré Celsius zéro correspond, à la pression atmosphérique standard, au passage de l'eau liquide à la glace, et, au-dessus de chaque...
  • PRESSION ATMOSPHÉRIQUE

    • Écrit par Jean-Pierre CHALON
    • 2 540 mots
    • 6 médias

    La pression est une grandeur physique définie comme le quotient de l’intensité des forces appliquées perpendiculairement à une surface par l’aire de cette même surface. Il s’agit donc d’une intensité de force par unité de surface. Dans un gaz, comme l’atmosphère, les molécules se déplacent à grande...

  • QUANTIFICATION DE L'EFFET DE SERRE

    • Écrit par Robert KANDEL
    • 243 mots

    Si la notion d'effet de serre remonte à Joseph Fourier (1827), la première tentative de calculer explicitement comment le climat dépend du dioxyde de carbone (CO2) atmosphérique revient au Suédois Svante Arrhenius (1859-1927) dont le mémoire On the Influence of Carbonic Acid in the...

  • RÉCIFS CORALLIENS

    • Écrit par Pascale JOANNOT
    • 6 438 mots
    ...affirme « qu'il est nécessaire de réduire bien avant la fin de ce siècle les émissions globales sous le niveau de 1990, à 450 ppm (partie par million). Ce niveau correspondrait à une élévation de température du globe d'environ 2 0C et permettrait d'éviter dans la durée sinon la perte des écosystèmes...
  • REMARQUES GÉNÉRALES SUR LES TEMPÉRATURES DU GLOBE TERRRESTRE ET DES ESPACES PLANÉTAIRES (M. Fourier)

    • Écrit par Jean-Louis DUFRESNE
    • 988 mots
    • 1 média

    L’article intitulé « Remarques générales sur les températures du globe terrestre et des espaces planétaires » du mathématicien et physicien français Joseph Fourier (1768-1830) est reconnu comme étant la première publication scientifique à expliciter ce qu’on appelle aujourd’hui l’effet...

  • SAISON CYCLONIQUE 2017 DANS L'ATLANTIQUE NORD

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 1 694 mots
    • 4 médias
    ... permettra de l’affirmer. Il ne faudrait pas oublier qu’un cyclone est un événement très complexe. Certes, il dépend de l’augmentation de la température des premiers mètres sous la surface de l’eau océanique – de fait mesurée et qui pourrait être liée au réchauffement climatique – mais ce seul...
  • TEISSERENC DE BORT LÉON (1855-1913)

    • Écrit par Yves GAUTIER
    • 651 mots

    Léon Teisserenc de Bort est un météorologue français, né à Paris le 5 novembre 1855 et mort à Cannes le 2 janvier 1913. Son nom reste dans l'histoire de la météorologie grâce à ses travaux sur la haute atmosphère, la stratosphère. Cependant, ses études sur les variations physiques et dynamiques de...

  • BILAN RADIATIF DE LA TERRE

    • Écrit par Philippe DUBUISSON
    • 4 747 mots
    • 8 médias
    ...infrarouge. Ce dernier, par simplification, est supposé être celui du corps noir, défini par la loi de Stefan-Boltzmann. Ce calcul permet de déterminer la température théorique T à la surface de la planète résultant de l’équilibre radiatif (encore appelée température équivalente du corps noir). La puissance...
  • TERRE BOULE DE NEIGE HYPOTHÈSE DE LA

    • Écrit par Françoise DREYER
    • 7 142 mots
    • 5 médias
    ...effet, la glace a un albédo très élevé, c’est-à-dire qu’elle réfléchit une grande partie du rayonnement solaire. Sa présence provoque un abaissement de la température locale et la couverture glaciaire s’étend alors, augmentant encore l’albédo de la Terre. Cette rétroaction positive de l’albédo de la glace...
  • TRANSPORTS - Transports et environnement

    • Écrit par Michel BADRÉ
    • 6 803 mots
    • 4 médias
    ...industrielle à environ 400 ppm actuellement, et progresse régulièrement d'environ 1,5 ppm par an en moyenne, avec une accélération depuis les années 1990. Selon les derniers rapports du GIEC, la relation de cause à effet entre ce phénomène et la hausse des températures est considérée comme « très probable...