MICROCLIMATS

Médias de l’article

Échanges thermiques dans le sol

Échanges thermiques dans le sol
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Températures le long d'un versant

Températures le long d'un versant
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama


La succession des états de l'atmosphère qui constitue un climat change profondément de signification selon l'échelle à laquelle on l'envisage. L'échelle microclimatologique concerne les ordres de grandeur les plus faibles dont l'étude systématique est possible.

Les climats de petite extension ont un certain nombre de caractères bien définis. Ils sont sous la dépendance d'influences étroitement localisées, comme la nature du sol, le couvert végétal, la pente, l'exposition, etc. Leurs variations dans l'espace sont très rapides, puisqu'un déplacement de quelques mètres, voire de quelques centimètres, peut les faire varier de façon significative (ainsi R. Geiger a pu montrer que les deux côtés d'une fourmilière n'ont pas le même climat, et que les fourmis en tiennent compte dans leurs activités). Enfin, ce sont les bilans radiatifs locaux et les mouvements de l'air de faible amplitude qui jouent le rôle essentiel dans la détermination des microclimats.

Il existe différentes manières de concevoir la limite de la notion de microclimat. Certains lui donnent une définition très restrictive, tel Max Sorre qui réduit le microclimat à « l'ensemble des traits de l'atmosphère dans un espace soustrait à l'action des facteurs généraux », c'est-à-dire, en fait, dans les milieux confinés, de façon épisodique ou permanente. De ce point de vue, le microclimat diffère non seulement du climat régional, mais aussi du climat local ou du « topoclimat » (en rapport avec les pentes). D'autres auteurs donnent une définition plus lâche, tel Mac Gehee qui écrit : « On peut définir le microclimat comme le climat de tout espace local qui diffère sensiblement du climat dominant d'ordre de grandeur plus élevé. Cet espace peut être une pente, une vallée, un lit d'oued, une cité, une oasis, un fossé d'irrigation, ou la couche d'air comprise entre le sol et un couvert végétal. » Dans cette perspective, la ligne de clivage essentielle passe entre le microclimat ainsi défini et le climat régional, ou « mésoclimat » des auteurs anglo-saxons. On retiendra ici cette définition assez large.

Les microclimats sont si nombreux et si variés qu [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MICROCLIMATS  » est également traité dans :

AGROMÉTÉOROLOGIE

  • Écrit par 
  • Emmanuel CHOISNEL, 
  • Emmanuel CLOPPET
  •  • 6 612 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les échelles d'espace »  : […] Enfin, le microclimat correspond à l'échelle où se manifestent les traits particuliers liés à l'aménagement de l'espace rural par l'homme : la présence de haies ou de brise-vent, les ombres portées en zone montagneuse, l'effet des pratiques agricoles telles que l'irrigation. C'est l'échelle de la parcelle agricole en France, de la centaine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agrometeorologie/#i_31463

FŒHN

  • Écrit par 
  • René CHABOUD
  •  • 996 mots
  •  • 1 média

Mais, pour peu qu'il y ait des collines ou des montagnes, il détermine à coup sûr un microclimat. L'effet de fœhn est sans doute le plus grand pourvoyeur des climats sur mesure. Son importance, très variable, dépend à la fois de la direction du vent, de sa force et du relief de la région. Il s'agit d'une composante importante du climat local. C'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foehn/#i_31463

LASCAUX

  • Écrit par 
  • Patrick PAILLET, 
  • Denis VIALOU
  •  • 4 848 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'action du Comité scientifique international de la grotte de Lascaux »  : […] 4. Sur un programme de recherche « microbiologie-microclimat » qui montre l'existence d'évolutions microbiologiques différentes selon la nature du substrat et les variations microclimatiques à la surface de la roche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lascaux/#i_31463

MILIEU, écologie

  • Écrit par 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 7 840 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Notion de milieu »  : […] Ces micromilieux possèdent leur microclimat particulier, par rapport au climat général (macroclimat) de la région. Le terme de microclimat fut d'abord établi pour les facteurs du climat aérien, à l'aide d'études micrométéorologiques ; mais en écologie moderne il a pris une signification plus complète, englobant microclimat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-ecologie/#i_31463

Voir aussi

Pour citer l’article

François DURAND-DASTÈS, « MICROCLIMATS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/microclimats/