Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

STRUCTURE, biologie

Articles

  • HISTOCOMPATIBILITÉ

    • Écrit par Jean DAUSSET, David GRAUSZ
    • 4 813 mots
    • 4 médias
    Le mécanisme par lequel le complexe d'histocompatibilité intervient dans la réponse immunitaire ne pouvait être défini avant que lastructure tridimensionnelle de ses molécules ne fût résolue. Cette résolution a permis de mettre en évidence l'existence d'une poche (PBR) au sein de laquelle les...
  • HODGKIN DOROTHY MARY CROWFOOT (1910-1994)

    • Écrit par Georges BRAM
    • 398 mots
    • 1 média

    Biochimiste britannique née au Caire (Égypte), décédée à Ilmington (Warwickshire). Dorothy Mary Crowfoot Hodgkin commence en 1928 ses études de chimie à Oxford et les poursuit en 1932 à Cambridge, où elle s'initie, sous la direction de John Desmond Bernal, à la détermination de structures cristallines...

  • HORMONES

    • Écrit par Jacques DECOURT, Universalis, Yves-Alain FONTAINE, René LAFONT, Jacques YOUNG
    • 14 354 mots
    • 11 médias
    ...connaissance de leur structure primaire, c'est-à-dire de la séquence d'acides aminés qui les compose. De même, ces techniques ont permis d'établir rapidement des relations structure-fonction. On a ainsi pu montrer qu'il existait une grande similitude dans leur structure primaire, qui est aussi partagée par d'autres...
  • HUBER ROBERT (1937- )

    • Écrit par Georges BRAM
    • 273 mots

    Chimiste cristallographe allemand né le 20 février 1937 à Munich, Robert Huber fait ses études à l'université technique de cette ville et il y soutient en 1963 un doctorat préparé sous la direction du biochimiste P. Karlson et du cristallographe W. Hoppe. Il entre à l'institut Max-Planck, où il exerce...

  • IMMUNITÉ, biologie

    • Écrit par Joseph ALOUF, Michel FOUGEREAU, Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, Jean-Pierre REVILLARD
    • 21 509 mots
    • 11 médias
    Au sein de chacune de ces molécules de reconnaissance, on appelle paratope la zone qui va interagir de façon stéréospécifique avec la structure complémentaire appelée épitope sur la molécule adverse qu’est la molécule d'antigène. L'épitope occupe un espace de 6 à 15 aminoacides à la surface d'une...
  • INFORMATION ET PROGRAMME GÉNÉTIQUES

    • Écrit par Henri ATLAN
    • 6 243 mots
    • 1 média
    ...métabolisme. Les protéines sont des polymères d'acides aminés assemblés l'un à la suite de l'autre en longues chaînes, telles que la structure spécifique de la molécule protéique (et son activité enzymatique) dépendent de façon critique de la nature des acides aminés et de l'ordre dans...
  • KENDREW sir JOHN COWDERY (1917-1997)

    • Écrit par Georges BRAM
    • 328 mots
    • 1 média

    Biochimiste britannique né le 24 mars 1917 à Oxford et mort le 23 août 1997 à Cambridge, sir John Cowdery Kendrew effectue des études de chimie à l'université de Cambridge puis, pendant la Seconde Guerre mondiale, travaille dans un centre de recherche du ministère de la guerre à la mise au...

  • MODÈLE

    • Écrit par Raymond BOUDON, Hubert DAMISCH, Jean GOGUEL, Sylvanie GUINAND, Bernard JAULIN, Noël MOULOUD, Jean-François RICHARD, Bernard VICTORRI
    • 24 464 mots
    • 2 médias
    ...Un même système pourra être représenté par plusieurs modèles suivant qu'on le considère par exemple sous l'angle de la structure ou sous l'angle de la fonction. Mais le modèle ne traduit pas toutes les possibilités de l'objet : il ne répond donc qu'à un nombre limité de critères, sinon il serait identique...
  • NERVEUX (SYSTÈME) - Neurogenèse et évolution

    • Écrit par Paul LAGET
    • 10 367 mots
    • 7 médias
    Si l'on se reporte à ce que nous avons dit en débutant et concernant le rôle du système nerveux chez les métazoaires, on remarquera que l'évolution du S.N.C. des vertébrés a entraîné un développement inégal des centres et structures relevant plus spécialement soit du système de réaction, soit du système...
  • NUCLÉIQUES ACIDES

    • Écrit par Jacques KRUH, Ethel MOUSTACCHI, Michel PRIVAT DE GARILHE, Alain SARASIN
    • 13 468 mots
    • 17 médias
    Les ARN messagers sont des molécules filamenteuses à chaîne simple, donc monocaténaires, plus ou moins longues et de stabilité souvent précaire.
  • OS

    • Écrit par Jean-Paul CAMUS, Universalis, Armand de RICQLÈS
    • 15 873 mots
    • 7 médias
    Les rapports entre laforme et la fonction constituent un problème général en biologie. Dans le cas du tissu osseux, il se pose de manière particulièrement aiguë. S'il paraît évident qu'il existe une « relation de cause à effet » entre les fonctions variées que le tissu osseux doit remplir et la structure...
  • PAULING LINUS CARL (1901-1994)

    • Écrit par Pierre LASZLO
    • 2 396 mots
    • 2 médias
    Mais ce ne fut qu'au début des années 1950 que Pauling put enfin proposer des éléments de structure précis, les hélices α et les feuillets β responsables de la majeure partie de l'architecture protéique. Il le fit, dans une large mesure, à l'inspection de modèles moléculaires, dans lesquels les atomes...
  • PERUTZ MAX FERDINAND (1914-2002)

    • Écrit par Joël JANIN
    • 1 118 mots

    Max Perutz est un chimiste britannique d’origine autrichienne. Né à Vienne le 19 mai 1914, il réside à Cambridge (Angleterre) à partir de 1936, et c'est là qu'il réalise les travaux qui fondent la cristallographie des protéines, qui lui valent le prix Nobel de chimie en 1962....

  • PHARMACOLOGIE

    • Écrit par Edith ALBENGRES, Jérôme BARRE, Pierre BECHTEL, Jean-Cyr GAIGNAULT, Georges HOUIN, Henri SCHMITT, Jean-Paul TILLEMENT
    • 20 323 mots
    • 9 médias
    L'étude des relations existant entre les structures moléculaires ayant la même activité permet, par approches successives, soit d'optimiser des molécules, soit d'essayer de déduire a priori les caractéristiques qu'elles devraient avoir pour présenter un intérêt thérapeutique. Le rôle du récepteur, on...
  • PHOTOSYNTHÈSE

    • Écrit par Jean LAVOREL, Paul MAZLIAK, Alexis MOYSE
    • 10 290 mots
    • 14 médias
    ...américains (R. Emerson et W. Arnold) la notion d'unité photosynthétique qui a joué un rôle fondamental dans la manière dont se comprend la relation structure- fonction dans l'appareil photosynthétique. Leurs travaux dans les années 1930-1940 ont révélé que, sous l'effet d'éclairs brefs et saturants (quelques...
  • PRIX NOBEL DE CHIMIE 2017

    • Écrit par Rémi FRONZES
    • 2 281 mots
    • 3 médias
    Dans les cellules vivantes, les biomolécules s’assemblent en complexes macromoléculaires qui forment des machines moléculaires (par exemple, les enzymes qui assurent la production d’énergie utilisable par les cellules), des composants de l’architecture cellulaire (comme les filaments d’actine, un composant...
  • PROTÉINES (histoire de la notion)

    • Écrit par Universalis, Pierre VIGNAIS
    • 2 490 mots
    • 4 médias
    ...et d'architecture des protéines animales, végétales et microbiennes. Enfin, le coup de grâce à nombre d’hypothèses sur les protéines fut porté par la biologie moléculaire, qui démontra que la séquence – et par conséquent la structure – de chaque protéine est codée par celle de l’ADN du ...
  • PROTÉINES - Structures

    • Écrit par Philippe BRION, Universalis, René LAFONT
    • 6 273 mots
    • 6 médias
    La chaîne polypeptidique qui est la traduction de l'information monodimensionnelle contenue dans l'ADN se replie pour former la structure tridimensionnelle compacte de la molécule fonctionnelle. Malgré le grand nombre de conformations qu'une chaîne polypeptidique peut a priori adopter, il...
  • PAULING ET LES PROTÉINES

    • Écrit par Paul MAZLIAK
    • 231 mots
    • 1 média

    Après avoir appliqué la mécanique quantique aux liaisons chimiques et défini les liaisons faibles, Linus Pauling (1901-1994) se consacra à l'étude des protéines. Il élabora, en 1951, la structure secondaire des protéines fibrillaires (kératine des cheveux, fibroïne de la soie, etc.), point de départ...

  • RÉPLICATION DE L'ADN

    • Écrit par Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
    • 306 mots
    • 1 média

    La découverte, par James D. Watson et Francis H. C. Crick, en 1953, de la structure en double hélice de l'ADN (acide désoxyribonucléique) fait naître une redoutable difficulté : comment une molécule aussi complexe peut-elle se dérouler et se dupliquer à chaque division cellulaire...