HUBER ROBERT (1937- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste cristallographe allemand né le 20 février 1937 à Munich, Robert Huber fait ses études à l'université technique de cette ville et il y soutient en 1963 un doctorat préparé sous la direction du biochimiste P. Karlson et du cristallographe W. Hoppe. Il entre à l'institut Max-Planck, où il exerce rapidement les fonctions de chef de division en biochimie. Il se tourne vers la chimie des protéines et fait de l'institut Max-Planck le premier laboratoire allemand à effectuer de manière performante des déterminations cristallographiques de la structure de protéines. Son équipe obtient des résultats notables concernant les protéases, les inhibiteurs de protéases et les immunoglobulines. Il est nommé en 1972 directeur de l'institut Max-Planck de biochimie à Martinsred et enseigne à l'université technique de Munich. Sa collaboration avec Hartmut Michel et Johann Deisenhofer a permis, en 1985, en utilisant la cristallographie de rayons X à haute résolution, de déterminer la structure moléculaire du complexe lipido-protéique qui constitue le centre photosynthétique d'une bactérie, Rhodopseudomonas viridis. La détermination de cette structure, qui comprend plus de 10 000 atomes, a permis de mieux comprendre et de préciser les différentes étapes du mécanisme de fonctionnement du complexe lipido-protéique, qui agit à la fois comme capteur de lumière et comme stockeur d'énergie chimique.

Robert Huber a partagé avec Hartmut Michel et Johann Deisenhofer le prix Nobel de chimie en 1988.

—  Georges BRAM

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification

Pour citer l’article

Georges BRAM, « HUBER ROBERT (1937- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-huber/