Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RAIE SPECTRALE

Articles

  • MATIÈRE (physique) - État gazeux

    • Écrit par Henri DUBOST, Jean-Marie FLAUD
    • 8 132 mots
    • 7 médias
    ...rayonnement lumineux correspond à des transitions entre niveaux discrets, on observe ce qu'il est convenu d'appeler un spectre de raies, et pour chaque raie de nombre d'onde v̄0 on a :
    avec kv̄0 intensité intégrée de la raie et ϕ (v̄) profil normalisé de la raie. D'où :
    Comme kv̄0...
  • MÉTAUX - Métaux alcalins

    • Écrit par Jean PERROTEY
    • 3 023 mots
    • 4 médias
    ...couleur caractéristique du métal considéré : rouge intense pour le lithium, jaune pour le sodium, violet pour le potassium, le rubidium et le césium. Les spectres émis sont composés de raies fines qui ont permis, en 1861, de caractériser le rubidium et le césium, jusqu'alors inconnus, et dont les noms...
  • MÉTAUX - Métaux alcalino-terreux

    • Écrit par Jean PERROTEY
    • 2 578 mots
    • 2 médias
    ...intense, dont la couleur caractérise le métal : rouge brique pour le calcium et le strontium, jaune-vert livide pour le baryum, rouge carmin pour le radium. Le spectre, comme celui des métaux alcalins, est constitué de raies ou de groupes de raies. Contrairement aux spectres d'alcalins, les spectres de flamme...
  • MÖSSBAUER EFFET

    • Écrit par Pierre IMBERT
    • 2 141 mots
    • 3 médias
    ...probabilités différentes, et ce n'est qu'en moyenne que l'énergie de recul fournie au réseau cristallin est égale à l'énergie de recul ER du noyau libre. La « raie Mössbauer » correspond, dans le spectre d'émission gamma de cet ensemble de noyaux, aux processus à zéro phonon, c'est-à-dire...
  • NAINES BLANCHES

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 400 mots
    • 1 média

    Les naines blanches sont des étoiles vieillissantes dont la masse est de l'ordre de celle du Soleil et la taille proche de celle de la Terre. Leur grande densité rend gigantesques les forces gravitationnelles qui y règnent. Ce sont des astres assez communs dans l'Univers ; la plus proche naine...

  • POMPAGE OPTIQUE

    • Écrit par Alfred KASTLER
    • 4 242 mots
    • 3 médias
    Le schéma de la figure indique la structure Zeeman des deux états S1/2 et P1/2 et montre que la raie D1 se décompose en quatre composantes (composantes Zeeman) qu'on désigne par les lettres a, b, c et d.
  • QUASARS

    • Écrit par Philippe VÉRON
    • 5 628 mots
    • 4 médias
    ...optiques de ces deux objets. Le résultat fut surprenant : ces spectres ne ressemblaient à ceux d'aucune étoile connue. Ils étaient caractérisés par des raies en émission, mais ces raies n'étaient pas celles qui sont produites par les atomes les plus abondants – hydrogène, azote, oxygène, soufre,...
  • RADIOASTRONOMIE

    • Écrit par André BOISCHOT, James LEQUEUX
    • 9 747 mots
    • 5 médias
    En plus du rayonnement continu, on observe des émissions radio à des fréquences discrètes, que l'on nomme raies, par analogie avec l'optique. Le spectre de raies est considérablement plus riche dans le domaine radio que dans le domaine visible. Les raies radio correspondent à des transitions de très...
  • RADIOSOURCES

    • Écrit par James LEQUEUX
    • 3 089 mots
    • 4 médias
    Certains objets de la Galaxie émettent des « raies » dans le domaine radioélectrique, c'est-à-dire des émissions à des longueurs d'onde bien définies. La première raie radio découverte (1951) est due à l'hydrogène atomique, et sa longueur d'onde est de 21 centimètres. Sont venues s'y ajouter, depuis...
  • RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons X cosmiques

    • Écrit par Monique ARNAUD, Robert ROCCHIA, Robert ROTHENFLUG
    • 6 572 mots
    • 10 médias
    ...cependant de fortes présomptions en faveur de l'émission thermique d'un plasma chaud associé à l'étoile. Le résultat le plus frappant a été la détection de raies d'émission du magnésium, du silicium et du soufre dans le spectre de Capella, « signature » de l'émission d'un plasma porté à environ 10 millions...
  • RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons gamma cosmiques

    • Écrit par François LEBRUN, Robert MOCHKOVITCH, Jacques PAUL
    • 8 082 mots
    • 3 médias
    L' étude par l'instrument SPI de la morphologie de la zone émissive de la raie à 511 kiloélectronvolts dans les régions centrales de la Galaxie a révélé un bulbe de 90 de diamètre superposé à l'émission du disque galactique. Cette raie particulière résulte de l'annihilation de l'électron avec...
  • RAYONS X

    • Écrit par André GUINIER
    • 5 990 mots
    • 11 médias
    Si l'on compare les spectres caractéristiques de différents éléments, il apparaît d'abord qu'ils comprennent un petit nombrede raies ; ils sont plus simples que les spectres optiques et sont constitués par des groupes de raies, désignés par séries : K, L, M, ... Chaque série comporte une suite...
  • RELATIVITÉ - Relativité générale

    • Écrit par Thibault DAMOUR, Stanley DESER
    • 11 950 mots
    • 3 médias
    ...d'être attachés à la Terre, sont donc des ascenseurs en chute libre ; ce fait paradoxal a pour conséquence expérimentale le décalage des fréquences des raies spectrales vers le rouge (ou red shift) dans le champ de gravitation terrestre. La prédiction de cet effet illustre clairement le principe d'équivalence...
  • RÉSONANCE MAGNÉTIQUE

    • Écrit par Jacques COURTIEU, Maurice GOLDMAN
    • 7 348 mots
    • 1 média
    ...dite quadrupolaire lorsque la distribution électronique crée un champ électrique non uniforme à leur emplacement. L'influence de ces interactions sur la raie de résonance peut prendre plusieurs formes. Ainsi, le champ local moyen à l'emplacement des noyaux provoque un déplacement de la fréquence de résonance...
  • RYDBERG JOHANNES ROBERT (1854-1919)

    • Écrit par Georges KAYAS
    • 198 mots

    Physicien suédois né à Halmstad et mort à Lund. Johannes R. Rydberg effectue ses études à l'université de Lund, où il sera nommé professeur en 1901. Lauréat de mathématiques (1879), Rydberg s'oriente vers la physique et plus particulièrement vers l'étude des spectres optiques des éléments....

  • SOLEIL

    • Écrit par Jean-Claude VIAL
    • 11 498 mots
    • 19 médias
    ...l’astronome américain George Ellery Hale (1868-1938). Pour cela, il a utilisé la découverte de la séparation en plusieurs composantes polarisées de certaines raies spectrales d'un gaz soumis à un champ magnétique (effet Zeeman, du nom du physicien néerlandais qui l’a mis en évidence en 1896). L’écartement de...
  • SPECTROSCOPIE

    • Écrit par Michel de SAINT SIMON
    • 5 060 mots
    • 10 médias
    ...la physique atomique qui, se fondant sur la mécanique quantique, décrit les niveaux d'énergie occupés par les électrons du cortège électronique. Une raie d'émission correspond à la transition d'un électron d'un niveau vers un autre niveau de moindre énergie, l'énergie excédentaire étant évacuée par...
  • ULTRAVIOLET

    • Écrit par Jacques ROMAND, Boris VODAR
    • 4 449 mots
    • 2 médias
    ...Sous la forme « basse pression », définie par une géométrie et des conditions de fonctionnement n'entraînant qu'une élévation modérée de la température, elle émet dans l'ultraviolet un spectre de raies parmi lesquelles la raie de résonance 253,7 nm est particulièrement intense, la raie 184,9 nm (raie de...
  • ZEEMAN EFFET

    • Écrit par Jean MARGERIE
    • 5 649 mots
    • 4 médias
    ...atomique considéré. Pour une transition entre un niveau (E0, J) et un niveau (E′0, J′), la position de l'ensemble des composantes Zeeman de la raie émise ou absorbée se calcule en fonction de deux paramètres seulement, les facteurs de Landé gJ et gJ des deux niveaux en question (voir sur...