IBN IYĀS (1448-1524)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur d'une histoire de l'Égypte sous les derniers mamlouks et les premiers Ottomans, Ibn Iyās est le seul historien important de ce pays après Ibn Taghribirdi, auquel il ressemble d'ailleurs peu. Son traducteur français, G. Wiet, a donné à son ouvrage le titre assez juste de Journal d'un bourgeois du Caire. L'auteur y raconte en effet avec beaucoup de vie, au jour le jour, les événements petits ou grands qu'un Cairote moyen pouvait apprendre ou observer. Ibn Iyās est pratiquement pour trois siècles sinon le seul historien, du moins le seul historien de valeur de l'Égypte, et la peinture qu'il fait de l'effondrement du régime sous lequel il était né confère à son œuvre un caractère quelque peu tragique.

—  Claude CAHEN

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Autres références

«  IBN IYAS (1448-1524)  » est également traité dans :

ISLAM (La civilisation islamique) - Les sciences historiques et géographiques

  • Écrit par 
  • André MIQUEL
  •  • 2 147 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les temps difficiles »  : […] Les temps difficiles qui suivent le milieu du xi e  siècle et culminent à la date terrible de 1258 se traduisent par deux réactions : le repli sur la mémoire, le chemin sur des voies sûres et balisées ou, à l'inverse, l'exploration des temps nouveaux. Témoignage de ce que l'on fut ou de ce que l'on est, avec le souci, et même la fébrilité, de compiler, de rassembler l'héritage arabe menacé. D'un c […] Lire la suite

Pour citer l’article

Claude CAHEN, « IBN IYĀS (1448-1524) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-iyas/