IBN TAGHRĪBIRDĪ ABŪ L-MAḤĀSIN (1530/31-1604)

Historien issu d'une famille de mamlūk turcs d'Égypte, milieu auquel son œuvre doit certains caractères, Abū l-Maḥasin ibn Taghrībirdī est l'auteur, d'une part, d'un dictionnaire des principaux mamlūk, le Manhal al-safi, genre dans lequel il est unique, d'autre part de deux histoires, l'une, les Hawādith al-duhūr fī wadā l-ayyām wa-l-shuhur continuant al-‘Aynī de Maqrizī, l'autre, le Kitāb al-Nudjūm al-zāhira fī mulūk Miṣr wa-l-ḳāhira, reprenant dans son ensemble toute l'histoire de l'Égypte musulmane selon un plan nouveau, règne par règne, et d'après des sources qu'il a en commun avec le précédent auteur. Après la mort de Maqrizī et de son émule al-‘Ayni, Abū l-Maḥāsin est le seul historien important de l'Égypte.

—  Claude CAHEN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Pour citer l’article

Claude CAHEN, « IBN TAGHRĪBIRDĪ ABŪ L-MAḤĀSIN (1530/31-1604) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abu-l-mahasin-ibn-taghribirdi/