Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉROSION

Articles

  • MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

    • Écrit par , et
    • 11 368 mots
    • 10 médias
    On appelle cycle orogénique le laps de temps pendant lequel se prépare, se développe, s'achève, s'érode une chaîne de montagnes. Sont donc inclus non seulement les temps de déformation, d'orogenèse, mais aussi : les temps de sédimentation, de lithogenèse antérieurs et les temps d'érosion. Parti...
  • MOUSSON ASIATIQUE

    • Écrit par
    • 1 077 mots
    • 2 médias

    La mousson – inversion saisonnière des vents à l’interface océan-continent – contrôle l’intensité des précipitations dans les régions les plus peuplées du globe, aux basses et moyennes latitudes. Pendant l’été, les zones continentales aux marges de la ceinture équatoriale reçoivent une forte insolation...

  • PAYSAGE HISTOIRE DU

    • Écrit par
    • 4 755 mots
    • 1 média
    ...l'attention ; ce texte décrit avec une clarté admirable, à partir du paysage que voyait un Athénien du ive siècle avant J.-C., le phénomène d' érosion des sols en pays méditerranéen : il s'agit d'une «  géographie dynamique avant la lettre » attestant que la pensée grecque avait...
  • PÉDOLOGIE

    • Écrit par , , et
    • 9 902 mots
    – simple désagrégation physique d'un grès quartzeux en sable ;
  • POLAIRES MILIEUX

    • Écrit par , et
    • 8 307 mots
    • 6 médias
    Sur le plan de la géodynamique externe, le domaine glaciaire se caractérise par une érosion spécifique, identique quelle que soit l'époque géologique, qui se différencie nettement des érosions dues aux agents purement météorologiques.
  • ROCHES (Formation) - Érosion et sédimentation

    • Écrit par et
    • 7 063 mots
    • 8 médias

    L'histoire des continents résulte d'une évolution où interfèrent des forces internes nées de déséquilibres crustaux et des forces externes qui détruisent les constructions orogéniques édifiées par les premières. Tous les reliefs ne sont que des états transitoires de cette évolution. Actuellement, le...

  • ROCHES (Déformations) - Failles

    • Écrit par , et
    • 4 484 mots
    • 12 médias
    Un escarpement de ligne de faille est une forme structurale dérivée due à l'action de l'érosion différentielle dans une masse rocheuse affectée par une faille. Il en existe plusieurs variantes selon les vicissitudes de leur dégagement.
  • ROCHES (Déformations) - Charriages et chevauchements

    • Écrit par
    • 3 194 mots
    • 8 médias
    En fonction de l'érosion, il arrive (fig. 4) :
  • ROSETTA, sonde spatiale

    • Écrit par
    • 2 596 mots
    • 6 médias
    Sur toute la durée de la mission, les astronomes ont également pu assister à la transformation de la surface du noyau cométaire à mesure que celui-ci s’approchait puis s’éloignait du Soleil. Après le passage de la comète à son périhélie, plusieurs petits fragments (pas plus de 50 cm de côté) s’en sont...
  • SIERRA LEONE

    • Écrit par et
    • 7 388 mots
    • 6 médias
    ...est plutôt de type équatorial. La succession d'une saison de pluies abondantes et d'une saison sèche favorise la formation de latérite et une intense érosion sur les pentes déboisées. Ce déboisement est le résultat de la surexploitation de la forêt dense qui occupait autrefois de grandes étendues sur...
  • SOCLE, géologie structurale

    • Écrit par
    • 597 mots

    En géologie structurale, on peut définir le socle comme un large ensemble de roches qui ont subi une ou plusieurs phases de déformation intense, une ou plusieurs phases de métamorphisme régional, une ou plusieurs granitisations, des intrusions de type varié acides ou basiques, le tout accompagné...

  • SOLS - Dégradation des sols

    • Écrit par
    • 4 911 mots
    • 10 médias
    ...(teneur en matière organique, pH, salinité) ou fonctions (drainage, etc.), mais, bien souvent, intervenir sur le sol provoque différentes formes de dégradation physique, chimique et biologique (fig. 2) dont les plus extrêmes se manifestent sous la forme d'érosion, c'est-à-dire de pertes en terre arable.
  • TECTONIQUE ET CLIMAT

    • Écrit par
    • 1 205 mots
    • 2 médias

    Les périodes de création de grandes chaînes de montagnes et hauts plateaux de notre planète comme l’Himalaya-Tibet ou les Andes-Altiplano seraient-elles responsables des changements climatiques de la Terre ? Ou est-ce précisément l’inverse ? Les grands changements climatiques seraient-ils la cause,...

  • TEMPÉRÉ DOMAINE

    • Écrit par et
    • 7 471 mots
    • 8 médias
    Certes,la faible efficacité de cette érosion tient, d'abord, à son caractère récent, mais elle résulte aussi de conditions bioclimatiques somme toute défavorables à ses entreprises. La modération de la plupart des climats tempérés explique la médiocrité de la météorisation et de la morphogenèse. L'altération...
  • TONGA

    • Écrit par , et
    • 2 210 mots
    • 2 médias
    ...collines de 150 à 300 mètres de hauteur en général, atteignant, dans la chaîne volcanique occidentale, jusqu'à 518 mètres sur l'île Late. Les effets de l'érosion naturelle y sont particulièrement frappants. Par réaction avec le dioxyde de carbone contenu dans la végétation, l'eau de pluie devient acide...
  • VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE

    • Écrit par , , et
    • 14 540 mots
    • 36 médias
    Le démantèlement des vieux édifices volcaniques engendrés au cours du Tertiaire et du Quaternaire ancien (Villafranchien) crée des formes d'érosion différentielle. Leur type varie selon les dispositifs structuraux réalisés et l'ampleur des destructions qu'ils ont subies.