Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SOVIÉTIQUE CINÉMA

Articles

  • GELS ET DÉGELS. UNE AUTRE HISTOIRE DU CINÉMA SOVIÉTIQUE (rétrospective)

    • Écrit par Lucien LOGETTE
    • 861 mots

    Comme Bernard Eisenschitz le souligne dans sa Préface à Gels et dégels. Une autre histoire du cinéma soviétique 1926-1968, catalogue de la manifestation dont il était le programmateur et qui a fait les beaux soirs du Centre Georges-Pompidou, du 3 décembre 2002 au 24 février 2003 (après avoir fait...

  • RUSSE CINÉMA

    • Écrit par Bernard EISENSCHITZ
    • 10 135 mots
    • 6 médias

    Le cinéma soviétique naît officiellement du décret de nationalisation signé par Lénine le 27 août 1919. Pendant soixante-dix ans, ce cinéma va être affaire d'État, pour le meilleur et pour le pire. Pour le meilleur : par l'indifférence à peu près constante aux questions de rentabilité, qui en...

  • BONDARTCHOUK SERGUEÏ FEDOROVITCH (1920-1994)

    • Écrit par Victor BACHY
    • 618 mots

    Acteur et réalisateur soviétique né le 25 septembre 1920 à Bilozerka (aujourd'hui en Ukraine), Serge Bondartchouk fut l'élève de Maximov à l'école de théâtre de Rostov, où il fut initié au système de Stanislavski ; il poursuivit ses études à Moscou, où il fut l'élève de Guerassimov. Il débute comme...

  • LES CHEVAUX DE FEU, film de Sergueï Paradjanov

    • Écrit par Kristian FEIGELSON
    • 896 mots

    D'origine arménienne, né à Tbilissi en Géorgie, Sergueï Paradjanov (1924-1990), étudie le chant au Conservatoire, de 1942 à 1945, et la peinture, avant de s'orienter vers la carrière de cinéaste. De 1946 à 1952, il suit les cours du V.G.I.K. (Institut Cinématographique d'État) de ...

  • CHOUKCHINE VASSILI MAKAROVITCH (1929-1974)

    • Écrit par Alexis BERELOWITCH
    • 807 mots

    L'enfance et la jeunesse de Choukchine sont celles de nombreux jeunes de sa génération : enfance pauvre dans un kolkhoz de Sibérie, avec ses privations, mais aussi ses joies, qu'il a décrites dans ses nouvelles à caractère autobiographique (Lointaines Soirées d'hiver...). À...

  • CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

    • Écrit par Marc CERISUELO, Jean COLLET, Claude-Jean PHILIPPE
    • 21 694 mots
    • 41 médias
    Le cinéma avait été en Russie, avant la révolution de 1917, ce qu'il était partout : un divertissement. Lui aussi avait eu ses vedettes, ses stars, mais non ses créateurs. Il demeurait sagement à la remorque des cinémas américain et scandinave. Particulièrement théâtral, il n'avait pas toujours la chance...
  • CINÉMA (Aspects généraux) - Les théories du cinéma

    • Écrit par Youssef ISHAGHPOUR
    • 5 396 mots
    • 2 médias
    « Béla oublie les ciseaux », reproche Eisenstein à Balázs. Cette phrase définit assez l'orientation des théoriciens-cinéastes soviétiques, qui tiennent le montage pour l'essence du cinéma et lui donnent chacun un sens selon leur pratique, liée à la recherche et à l'enseignement. Lev Koulechev...
  • CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'animation

    • Écrit par Bernard GÉNIN, André MARTIN
    • 17 657 mots
    • 6 médias
    En U.R.S.S., la réorganisation des arts soviétiques et leur bureaucratisation en 1932 avait entraîné la centralisation des studios et leur orientation obligatoire vers les auditoires enfantins, emprisonnant pendant vingt ans l'animation soviétique dans les limites étroites d'une fantaisie vertueuse et...
  • CINÉMA (Réalisation d'un film) - Mise en scène

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 4 776 mots
    • 10 médias
    Là où l'expressionnisme s'exprimait par le plan-tableau, surcomposé, surdéterminé, nécessairement statique, rejetant le montage et le mouvement en général comme susceptible de détruire une composition longuement élaborée, le cinéma soviétique issu de la révolution d'Octobre trouve d'autres solutions...
  • CINÉMA (Réalisation d'un film) - Montage

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 3 665 mots
    • 9 médias
    Les cinéastes soviétiques des années 1920 vont également faire du montage le centre de leurs préoccupations. En montant un même gros plan d'acteur face à des images différentes, Lev Koulechov démontre que le spectateur produit lui-même les liaisons entre les images et les sentiments qui en...
  • CINÉMA ET HISTOIRE

    • Écrit par Jean-Pierre JEANCOLAS
    • 8 291 mots
    • 6 médias
    ...reconstruit apporte lui aussi des informations précieuses sur les mentalités ou sur l'idéologie du temps où le film a été tourné. Alexandre Nevski d'Eisenstein nous en apprend plus sur la mobilisation patriotique de l'U.R.S.S. stalinienne en 1938 que sur le xiiie siècle russe. Le cinéma...
  • LE CUIRASSÉ POTEMKINE (S. M. Eisenstein), en bref

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 191 mots
    • 1 média

    Second film d'un jeune cinéaste de vingt-sept ans, S. M. Eisenstein (1898-1948) Le Cuirassé Potemkine a été classé à de nombreuses reprises « meilleur film du monde » par des jurys de cinéastes, historiens et critiques. En 1925, il vient surtout confirmer qu'un art nouveau est né, dans...

  • DONSKOÏ MARK SEMENOVITCH (1901-1981)

    • Écrit par Gérard LEGRAND
    • 665 mots

    L'un des plus originaux parmi les cinéastes soviétiques est né à Odessa, où son père était ouvrier (la date exacte de sa naissance est inconnue à une ou deux années près). En 1917, la révolution lui « permet de faire des études », comme il le dira plus tard. Après deux années de médecine pendant...

  • DOVJENKO ALEXANDRE PETROVITCH (1894-1956)

    • Écrit par Hubert HARDT
    • 326 mots
    • 1 média

    Fils de paysans ukrainiens, Dovjenko appartient à la première génération du cinéma soviétique, celle d'Eisenstein, de Poudovkine, de Donskoï. Théoricien, esthéticien avant d'être réalisateur, il a traité comme ses émules les thèmes fondamentaux de l'art engagé : la révolution et la collectivisation....

  • EISENSTEIN SERGE MIKHAÏLOVITCH

    • Écrit par Bernard EISENSCHITZ
    • 3 077 mots
    • 2 médias

    Dans le demi-siècle qui a suivi la disparition d'Eisenstein, à l'âge de cinquante ans, sa place au tout premier plan de l'histoire du cinéma s'est confirmée. Ses six films donnent l'image d'un cinéaste démiurge, capable de recréer un monde de toutes pièces pour l'imposer...

  • EISENSTEIN SERGE MIKHAÏLOVITCH - (repères chronologiques)

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 1 214 mots

    23 janvier 1898 Serge Mikhaïlovitch Eisenstein naît à Riga en Lettonie, d'un père d'origine juive, ingénieur-architecte de la ville, et d'une mère slave.

    1906 Eisenstein découvre à Paris le cinéma et le musée Grévin.

    1915-1917 Après d'excellentes études secondaires, il entre...

  • EKK NICOLAS (1902-1976)

    • Écrit par Claude BEYLIE
    • 254 mots

    Bien qu'il ait signé une demi-douzaine de films, pour la plupart inconnus en France, le nom de Nicolas Ekk, cinéaste soviétique formé par Meyerhold et Eisenstein, reste attaché à un seul titre : Le Chemin de la vie (Putievka v žizn, 1931). L'œuvre s'inspire librement des principes que...

  • GUERASSIMOV SERGUEÏ (1906-1985)

    • Écrit par Bernard EISENSCHITZ
    • 586 mots

    À première vue, la carrière de Sergueï Guerassimov semble coulée dans le moule du cinéma officiel. Personnage public, il appartient à toutes les institutions possibles, du Soviet suprême à la rédaction de la revue Iskousstvo Kino. Quant à sa filmographie, elle prend un vrai départ au moment...

  • GUERMAN ALEXEÏ (1938-2013)

    • Écrit par Nicole GABRIEL
    • 992 mots

    Longtemps inconnu dans son propre pays et admiré de quelques happy few en Europe occidentale, le cinéaste Alexeï Guerman était « non un dissident, mais un résistant de l’intérieur » (M. Godet), ferraillant sans relâche contre les censeurs et la « glaciation » de l’ère brejnévienne. Il a relativement...

  • L'HOMME À LA CAMÉRA, film de Dziga Vertov

    • Écrit par Jacques AUMONT
    • 938 mots

    Si le jeune Denis Kaufman (1895-1954) se choisit un pseudonyme à la résonance futuriste, c'est qu'il entend ne pas ressembler aux « cinéastes, troupeau de chiffonniers qui fourguent assez bien leurs vieilleries ». Épris de modernité, intimement convaincu par l'utopie communiste, il assigne au cinéma...

  • KHROUSTALIOV, MA VOITURE ! (A. Guerman)

    • Écrit par Jean-Pierre JEANCOLAS
    • 1 053 mots

    Présenté en compétition à Cannes en mai 1998 et assez mal accueilli, le quatrième long-métrage d'Alexeï Guerman est sorti sur les écrans français en janvier 1999. L'accueil critique s'est alors montré beaucoup plus favorable. La complexité de l'œuvre du cinéaste russe exigeait sans aucun...

  • KOZINTSEV GRIGORI MIKHAÏLOVITCH (1905-1973)

    • Écrit par Patrick BRION
    • 210 mots

    Né à Kiev, Kozintsev est décédé à Leningrad. Il est surtout connu pour son œuvre de cinéaste. Après avoir étudié la peinture à Leningrad, il fonda, avec Serge Youtkevitch, Leonid Trauberg et Georgij Krysistskii, la Feks (Fabrique de l'acteur excentrique).

    Pour Kozintsev : « La vie...

Médias

Eisenstein

Eisenstein

<it>Ivan le Terrible</it>, S. M.&nbsp;Eisenstein

Ivan le Terrible, S. M. Eisenstein

<it>La Terre</it>, A.&nbsp;Dovjenko

La Terre, A. Dovjenko

L'Enfance d'Ivan, A. Tarkovski

L'Enfance d'Ivan, A. Tarkovski

Les Yeux noirs, N. Mikhalkov

Les Yeux noirs, N. Mikhalkov

Nurse hurlante, extrait du Cuirassé Potemkine

Nurse hurlante, extrait du Cuirassé Potemkine

Première révolution russe

Première révolution russe

Tempête sur l'Asie, V. Poudovkine

Tempête sur l'Asie, V. Poudovkine